Vie de l'association

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 24 Septembre 2020
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Nouvelles associations
0
Voici des échanges d'un style assez savoureux qui ne me paraissent guère augurer de concrétisations significatives rapides dans le cadre de la S.V.A.A.D.E., du moins avec cet ensemble particulier.

Je retire de cette anecdote deux conclusions opérationnelles immédiates :
- il faudrait que je veille à m'entourer de conseils appropriés en vue de pouvoir porter un jugement étayé sur la qualité musicale relative de diverses propositions ; même si j'ai une opinion claire dans le cas d'espèce par exemple, je ne me sens pas suffisamment légitime en la matière pour l'exprimer ici d'une façon développée ;
- il convient également que je me renseigne davantage sur l'économie de ces concerts et sur les aides disponibles aux différents niveaux signalés ainsi qu'en faveur des diverses parties prenantes, ceci sans oublier la part qui revient en amont aux musiciens ; en attendant, il vaut mieux, quoi que j'en pense à ce stade, que je m'abstienne de qualifier telles ou telles prétentions.

Bref, du travail pour la S.V.A.A.D.E., avis aux amateurs qui voudraient nous aider à faire des progrès dans ces deux directions !

En tout cas, tout cela confirme que, pour un coup d'essai, nous avions eu beaucoup de chance de pouvoir, le mois dernier et à la Chaslerie, organiser deux concerts d'un groupe de musiciens de notoriété internationale (un chef d'orchestre très talentueux, trois chanteurs et de nombreux instrumentistes).
Et des plus sympathiques au demeurant, ce qui ne gâtait rien.

(Début de citation)

De : Mathieu BRAUD <braudmathieu@hotmail.fr>
Envoyé : mardi 22 septembre 2020 10:56
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : RE: Pierre-Paul Fourcade, 1ère discussion :

s'il y a une deuxième date (autre que "chez vous") le concert peut être à 2000 euros.
Mais nous ne pourrons pas descendre en dessous partant du principe que tout travail mérite salaire.

A votre retour,
Bien à vous,

_____________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 22 septembre 2020 08:34
À : Mathieu BRAUD <braudmathieu@hotmail.fr>
Objet : RE: Pierre-Paul Fourcade, 1ère discussion :

Cela fait beaucoup, même dans la première formule, pour notre association naissante...

_____________________________________________________________________________

De : Mathieu BRAUD <braudmathieu@hotmail.fr>
Envoyé : mardi 22 septembre 2020 10:30
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : RE: Pierre-Paul Fourcade, 1ère discussion :

Merci de votre réponse rapide !

A mon tour d'être encore devant l'ordinateur.

J'imagine que la situation du sol est temporaire.
Pour la météo, si c'est au beau jour (mai-juin), c'est sans doute jouable.

Pour les bugdets sachant que tout le monde est déclaré, la formule "musique de chambre" tourne autour de 2500 euros TTC.

Pour l'opéra sachant qu'il y a plusieurs chanteurs (4 ou 5), un metteur en scène, 5 instrumentistes (4 cordes et un clavier/piano), un chef d'orchestre, on est aux alentours de 15 000 euros TTC.

Je ne compte pas les décors et les costumes qui peuvent nous être prétés ou fabriqués par des associations ou des lycées professionnels du coin.
La scène et la lumière peuvent sans doute être envisagées en interne.

Les aides sont multiples : municipal, départemental, régional (sans doute difficile à avoir la première année et de plus les élections sont l'année prochaine), rotary, mécènat, Sacem (à partir de plusieurs spectacles), ....

Une billeterie peut diviser par 2 le "coût" du spectacle musique de chambre et peu allégé considérablement le projet opéra.

A votre regard,

_____________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 22 septembre 2020 08:21
À : Mathieu BRAUD <Braudmathieu@hotmail.fr>
Objet : RE: Pierre-Paul Fourcade, 1ère discussion :

Merci pour ce message.

La cour a deux inconvénients :
- le sol est actuellement en travaux,
- la météo est incertaine.

Quels budgets faut-il prévoir selon les différentes formules suggérées et quelles sont, à votre connaissance, les aides possibles ?

Cordialement,

PPF

_____________________________________________________________________________

De : Mathieu BRAUD <Braudmathieu@hotmail.fr>
Envoyé : mardi 22 septembre 2020 10:15
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Objet : Pierre-Paul Fourcade, 1ère discussion :

Bonjour Pierre-Paul,

comme dit hier au téléphone et en attendant de vous rencontrer et de découvrir en vrai la Chaslerie, veuillez trouver un premier échange mail.

Je vous renouvelle mes excuses pour le rendez-vous manqué.

Votre site internet comme dit recèle d'information très intéressante, les photos et la vidéo permettent d'avoir des visuels significatifs.

Je ne sais qu'est ce que vous souhaitez que nous réalisions ensemble mais j'ai plein d'idées !

Nous pourrions programmer de la musique de chambre comme nous l'avons fait ce week-end.
Cela peut être un quatuor à cordes mais également un quintette à vents (flûte, hautbois, clarinette, basson et cor) ou même de la voix (une voix avec un accompagnement instrumental).

Mais il y aussi la folle espérance de pouvoir monter un opéra de Mozart (en version « simplifié, donc plus court).
Votre manoir et notamment la cours extérieur représenterait un endroit idylique.

Ces deux « formules » comme vous pouvez l'imaginer ont un coût et il faudrait prospecter différentes aides.

A votre sentiment sur mes premières lignes,
Bien à vous,

Mathieu
https://www.facebook.com/mathieu.braud.31
https://twitter.com/mathieu_braud
https://www.linkedin.com/in/mathieu-braud-568438142/

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 25 Septembre 2020
Vie de l'association - Nouvelles associations - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Dans l'affaire des éoliennes de Ger et Saint-Georges-de-Rouelley, sans attendre que le Conseil d'Etat se prononce sur la recevabilité de notre pourvoi en cassation à propos des autorisations d'exploiter, nous nous apprêtons à lancer une septième procédure. Sous un nouvel angle, inédit, du moins dans ce combat engagé il y a plus de cinq ans.

La barbarie ne passera pas !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 26 Septembre 2020
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites
0
Visite inopinée de Mme GAUTIER, dont le beau-père était le fermier de la Thierrière du temps d'Henri LEVEQUE, le père de mon vendeur. Elle était accompagnée de son propre fils qui avait aidé, dans son enfance, aux travaux des champs aux abords du manoir favori :

26 septembre 2020.

Bonjour M. Fourcade,
Suite à ma visite de dimanche dernier à la Chaslerie, je vous remercie de l'attestation fiscale que j'ai bien reçue.
Mais, tel n'est pas l'objet de ce mail :
En effet, je pratique assez assidûment le logiciel de dessin "3D Sketchup" à titre de hobby, et en recherchant sur votre site des plans de la Chaslerie afin de représenter votre manoir en 3D, j'ai vu que vous aviez reçu il y a quelque temps un fichier Sketchup que vous n'aviez pas pu lire.
Dans la mesure où vous n'y seriez pas opposé, je pourrais récupérer ce fichier et le "travailler" afin que vous puissiez exploiter en dynamique toutes les possibilités liées à un dessin 3D. Entre autres plus basiques, une possibilité intéressante avec un tel fichier Sketchup serait de permettre de voir votre manoir en 3D sur Google Earth. Ce n'est pas forcément simple car cela requiert une validation de Google, mais je l'ai déjà fait pour la maison de mon cousin (qui était avec nous à la Chaslerie dimanche dernier) . Vous pouvez d'ailleurs voir sur Google Earth ce petit hameau en recherchant "La gaudinière - Niort la fontaine - Lassay les chateaux".

Quoiqu'il en soit, je suis à votre disposition pour vous rendre visite et échanger à ce sujet.

Bien cordialement

Jean Thuaudet
06 37 52 73 34

N.D.L.R. : Cher Monsieur, merci beaucoup pour cette offre. Je ne suis pas sûr de retrouver ce fichier dans mes archives (ni d'avoir plus de succès auprès de l'architecte du patrimoine qui l'avait créé). Mais je vais essayer. En tout cas, n'attendons pas cela pour que vous reveniez à la Chaslerie, à un prochain concert sous l'égide de la "S.V.A.A.D.E." (qui vous remercie beaucoup pour votre don du week-end dernier, un exemple à suivre) ou même avant. Bien cordialement, PPF
Jean LOUCHET, qui est administrateur du "groupe Facebook" dénommé "Piano Historique - Fan d'Erard" vient de m'y admettre. On y trouve des fichiers "PDF" sur différents sujets. Il va m'en communiquer un autre sur la façon de déménager les pianos. Je le transférerai à Jean LEMARIE qui a bien voulu accepter la corvée, de Perriers-en-Beauficel au manoir favori.

Mon camarade de promotion de l'X viendra ensuite accorder le piano.

Il a également promis de brancher la "S.V.A.A.D.E." sur des groupes d'instrumentistes et de me raconter l'économie du milieu.

Bref, on avance !

P.S. (à 22 h 30) : Je trouve en ligne le site de "Piano historique", association dont mon camarade est le vice-président. Ce garçon est étonnant.
0
(Début de citation)

De : Patrice (...) <p.(...)@orange.fr>
Envoyé : vendredi 2 octobre 2020 15:13
À : 'Pierre-Paul Fourcade' <penadomf@msn.com>
Objet : RE: Votre lettre du 28 septembre 2020

Bravo Pierre-Paul. C’est un message salutaire.

Patrice

_______________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : vendredi 2 octobre 2020 12:58
À : (...)@dgfip.finances.gouv.fr ; ddfip61.PPR.personnel@dgfip.finances.gouv.fr
C.C.I. : P. C. ; H. H.
Objet : Votre lettre du 28 septembre 2020

A l'attention de M. (...), administrateur général des finances publiques

Monsieur le directeur,

J'accuse réception de votre lettre en objet, suite à mes "courriers en réponse adressés au SIP-SIE de Domfront".

Le ton de certains de mes messages, ceux auxquels vous vous référez si je comprends bien, est - je pense que vous l'avez compris - le simple reflet de l'exaspération que je ne dois pas être le seul à éprouver, notamment parmi vos administrés âgés, devant la complexification qui apparaît sans limite des formulaires que nous avons à remplir. Leur informatisation n'a, selon mon expérience, fait qu'empirer la situation. A un titre qui n'est pas qu'anecdotique, me semble-t-il, j'ai eu l'occasion de classer dernièrement mes déclarations de revenus depuis que j'en remplis, c'est-à-dire depuis une cinquantaine d'années, et il est clair que les dernières sont d'un niveau de détail et d'une longueur sans commune mesure avec celles qui étaient en vigueur il y a quelques années seulement. Or il est patent que ma situation personnelle ne s'est pas complexifiée pour autant, au moins depuis une bonne vingtaine d'années, de sorte que le remplissage de ces formulaires aurait pu me devenir routinier, ce qui est loin d'être le cas. Il me paraît nécessaire que vous sachiez que j'y consacre désormais un nombre croissant de jours chaque année, plus de trois et bientôt cinq. Pourtant j'ai enseigné la fiscalité à l'E.N.A., il y a une quarantaine d'années il est vrai...

Certes, je comprends fort bien que, dans le rôle qui est le vôtre, vous puissiez avoir une réaction telle que celle exprimée par votre courrier lorsque vous prenez connaissance de telles critiques indépendamment du contexte.

Mais puisque, ancien fonctionnaire au ministère des finances, je me considère - peut-être à tort - comme l'un de vos "anciens", je ne puis que vous inviter à sensibiliser, autant que faire se peut, vos collègues en charge de la mise au point desdits formulaires informatisés à la nécessité de veiller au confort des usagers et à la préservation de la dimension intuitive du remplissage de ces documents. Dans toute la mesure du possible, il faudrait par exemple veiller à stabiliser la forme de ces formulaires ou bien mettre en place un guichet aisément accessible et humain (car on en a assez de recevoir des courriels émanant de "nepasrepondre@" !). Il me semble qu'il y aurait là un immense champ de progrès pour "rendre la vie commode et les gens heureux", selon la formule intemporelle de Bossuet.

C'est dire qu'en plus de vos critiques, que je vous assure recevoir positivement, de mes réactions à des procédures qui ne fonctionnent pas ou mal (soit sur "impots.gouv.fr", soit sur "service-public.fr", ainsi que j'en ai encore récemment fait l'expérience, le problème que j'évoque me paraissant global), j'aurais apprécié qu'au moins au bénéfice de l'âge et pour demeurer constructif, vous me désigniez l'un de vos collaborateurs disponible pour m'aider à remplir les formulaires en ligne en question. Il semble en particulier que je doive fournir des adresses de courriel différentes lorsque je remplis des formulaires différents et je ne sais pas le faire (outre que je peine à comprendre pourquoi il faudrait multiplier de telles adresses quand on est, chaque fois, le même signataire).

Donc loin de rejeter les démarches en ligne, je me tiens au contraire à la disposition du collaborateur que vous voudriez bien me désigner, si possible à Domfront, pour me donner la formation nécessaire dont je puis vous assurer qu'elle serait suivie avec les plus grands sérieux et application.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée.

Pierre-Paul FOURCADE
Administrateur civil hors classe (e.r.)
Chevalier de la Légion d'honneur

(Fin de citation)
Le piano quart de queue "Erard" qui m'a été donné...

6 octobre 2020.

... est arrivé ce matin à la Chaslerie ; il attendra des jours meilleurs dans le grand salon :

6 octobre 2020.

6 octobre 2020.

Certes, il faudra le raccorder (j'espère que Jean LOUCHET pourra s'en charger)...

6 octobre 2020.

... et, quand le chantier sera suffisamment avancé, il conviendra de le revernir :

6 octobre 2020.


Mais la meilleure nouvelle est peut-être que le couple qui me l'a donné est à la tête d'une famille de musiciens avec qui nous pourrons, je l'espère, organiser de futurs concerts sous l'égide de la S.V.A.A.D.E.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 12 octobre 2020 19:26
À : Jean Thuaudet
Objet : RE: Modélisation SketchUp en cours

Tout ceci est déjà très intéressant.

Puisque l'architecte du patrimoine refuse de nous communiquer les fichiers utiles, je vous prêterai mes plans-papier, y compris de la ferme, du relief et des abords. En effet, on ne va pas se laisser démonter ni freiner par une telle obstruction, incompréhensible à mes yeux.

Bien cordialement,

PPF

__________________________________________________________________________________

De : Jean Thuaudet
Envoyé : lundi 12 octobre 2020 18:37
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Modélisation SketchUp en cours

Bonsoir ,

En attendant lundi prochain, je vous fais d’ores et déjà parvenir quelques copies d’écran de l’avancement de cette modélisation que vous pourrez mieux appréhender en dynamique – et apprécier j’espère –, malgré beaucoup d’approximations et vraisemblablement d’erreurs de ma part :


Bien cordialement,

Jean Thuaudet

(Fin de citation)
Importante réunion ce matin, au manoir favori, avec Eric FAUCONNIER, directeur du "Pays du bocage", syndicat mixte regroupant trois communautés de communes (Putanges-Val d'Orne, Andaines-Passais et Domfront-Tinchebay Interco) et une communauté d'agglo (Flers Agglo). Le "Pays du bocage" agit comme "Pôle d'équilibre territorial et rural" (P.E.T.R.) et intervient notamment dans la préparation et le suivi (dans le cadre de la "clause de revoyure") du "contrat d'aménagement" avec la Région Normandie.

Il s'agissait pour moi de présenter sommairement le manoir, son programme de travaux et ses projets d'animation (dans le cadre de la S.V.A.A.D.E.) et de m'informer sur les aides envisageables du côté de la Région.

Des dossiers précis devront être préparés, pour lesquels les travaux actuels de l'architecte du patrimoine seront des plus utiles.

Accessoirement, j'ai montré les derniers plans reçus de l'architecte et Eric FAUCONNIER a bien voulu se charger de les scanner pour les transformer en "fichiers pdf", ce qui me permettra de ne pas retarder leur transformation en image 3D grâce à Jean THUAUDET que je remercie encore pour son initiative remarquable et ses contributions.

P.S. (à 18 h 30) : Dès ce soir, Eric FAUCONNIER m'a fait parvenir la version "pdf" des plans de l'architecte du patrimoine, reçus sous forme-papier le 5 octobre dernier. J'ai pu transmettre immédiatement ces fichiers à Jean THUAUDET afin de lui permettre de perfectionner encore sa simulation 3-D du manoir favori.
(Début de citation)

De : Sébastien Daucé
Envoyé : jeudi 15 octobre 2020 15:45
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>; C.F.
Cc : Audrey Astruc <audrey@ensemblecorrespondances.com>; Céline Portes <celine@ensemblecorrespondances.com>
Objet : merci

Chers amis,

J’espère que ce mail vous trouve tous deux en bonne forme.

Audrey m’a fait savoir que vous aviez fait tout récemment un don à l’ensemble : je vous en remercie très sincèrement. Tout soutien nous est aujourd’hui précieux et même vital pour nous permettre de continuer à avancer.
Vous aviez tout de suite répondu présent cet été pour notre tournée de relance, et cela me touche donc particulièrement que vous ayez souhaité poursuivre votre soutien cet automne dans cette nouvelle phase de crise.

Nous ne pourrons malheureusement pas nous croiser jeudi prochain au théâtre de Caen, puisque les mesures sanitaires m’obligent à rester dans les coulisses du théâtre et à ne pas passer dans la partie publique. Mais je suis très heureux de vous savoir parmi nous pour cette générale ! Nous avons réussi à maintenir la création et les 3 représentations la semaine dernière au théâtre des Champs-Elysées, et même si Madrid est tombé, Caen devrait tenir !

Amitiés
Sébastien

(Fin de citation)
Ensemble Correspondances - dir. Sébastien Daucé
rédigé le Mercredi 4 Novembre 2020
Vie de l'association - Nouvelles associations - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Le rideau n'est pas encore tiré !

A notre grand regret, le nouveau confinement a pour conséquence immédiate l'annulation de plusieurs représentations et concerts, pour certains déjà des reports du printemps dernier.
Cependant Correspondances souhaite collaborer autant que possible avec les lieux partenaires qui le pourront pour imaginer à huis clos des projets à partager avec le plus grand nombre.

N.D.L.R. : De tout cœur avec vous ! Merci pour tout, vous êtes tous si extraordinaires !
Trois mois après les concerts du 12 août dernier, le refinancement de l'événement en est toujours à subir des pinaillages sans fin.

Si je comprends bien, on en est encore à me réclamer la publication, sur le site favori, du logo du subventionneur avant de débloquer éventuellement des fonds.

Pas question. Les fonds d'abord. Le site favori ne fera jamais la pute pour complaire à je ne veux savoir quel irrépressible prurit administraaaâââtif !