Animation, fêtes, visites

Bonjour Monsieur Fourcade

J'ai repris, un peu par hasard, l'étude de cette branche de mes ancêtres qui est la famille Ledin de la Chaslerie, suite à un testament trouvé chez un notaire parisien, et je suis tombé sur votre site.

En effet, le site "roglo", bien utile même s'il contient des erreurs, mentionne pour certaines des sources concernant cette famille, le document fait en 1997 par monsieur Patrick Delaunay, Les Ledin de la Chaslerie, et internet me revoie bien évidemment sur votre site.
Mais je n'ai rien trouvé concernant cet auteur, et, comme je suis passionné de généalogie, j'aurais souhaité en savoir un peu plus sur cette famille, et me faire une idée plus précise sur l'ancienneté de sa noblesse réelle ou arrangée.
Est-ce que l'on peut encore trouver cet ouvrage ?

Le testament que j'ai retrouvé à Paris concerne Marguerite Ledin, daté de 1708 avec 2 codicilles. Un autre acte du même notaire fournit une copie de son acte de sépulture du 7 décembre 1708, dans lequel il est précisé qu'elle fille de Jacques Ledin et d'une dame Hebert, et qu'elle a 52 ans. Elle serait donc la fille ainée de ce couple.
Dans ce que j'ai pu voir sur votre site, M Delaunay n'en parle pas, et la base "roglo" la mentionne comme fille d'Anne Marie de Caignou, deuxième épouse de Jacques Ledin, ce qui, vu cet acte, est manifestement erroné.

Si vous êtes intéressé, je peux vous transmettre les photos et les références de ces actes.

Et félicitations pour la restauration de la Chaslerie, que je ne manquerais pas de venir visiter, si je passe un jour dans la région, mais c'est quand même un peu loin de Toulouse.

Cordialement

Bertrand de Saint-Martin

N.D.L.R. : La dernière fois où je l'ai vu, il y a une bonne dizaine d'années, Patrick DELAUNAY était cadre, de mémoire chargé du contrôle de gestion, dans le groupe B.N.P.-Paribas. Son ouvrage sur les LEDIN est resté sous forme photocopiée. Je dispose d'un exemplaire à la Chaslerie.

A ma connaissance, le meilleur connaisseur, de nos jours, de l'histoire des LEDIN est Eric YVARD, archiviste de formation, actuellement maire-adjoint de Bellême où il est en charge de la vie culturelle. Je l'ai mandaté pour exhumer l'histoire de la Chaslerie. Il devrait pouvoir répondre à vos questions et, comme moi, être intéressé par votre document.

Sur l'ancienneté de la noblesse des LEDIN, Eric YVARD tend, m'a-t-il dit, à donner crédit aux analyses critiques qui en on été faites. Il ne m'a toutefois pas encore remis ses conclusions écrites. Il a cependant retrouvé la trace d'une famille CHASLES qui aurait possédé la Chaslerie avant les LEDIN.

De mon côté, l'observation des fondations des deux tours du logis m'a amené à considérer comme plausible l'hypothèse de la présence d'un manoir qui aurait été rasé vers 1420 par les Anglais lorsqu'ils occupaient le Domfrontais.

Cordialement,

PPF