Nature (hors géologie)

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 5 Janvier 2023
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Nature (hors géologie)
1
Cela va un peu mieux ce matin, je souhaite vous donner quelques explications sur les derniers jours.

Me sentant mal et mon médecin traitant demeurant injoignable à son habitude, j'ai appelé le 15. Les pompiers de Lonlay-l'Abbaye, parfaitement formés, sont immédiatement arrivés à la Chaslerie et ont opéré un tri utile dans mes papiers. Alors que j'exprimais la préférence d'être emmené à l'hôpital de La Ferté-Macé, ils m'ont conduit à celui de Flers.

A Flers, j'ai été impeccablement soigné. Après avoir exclus la Covid, les urgences ont attribué mon insuffisance respiratoire à la grippe (je suis pourtant vacciné) et ont décidé de m'hospitaliser en me plaçant sous oxygène. Je vous passe les soins et les piqûres, tous très nombreux. Le personnel a été remarquable, notamment les deux médecins, tous deux d'origine africaine. J'ai pu être autorisé hier, à ma demande, à sortir mais je dois encore me reposer.

A noter que l'hôpital de Flers faisait l'objet, ces jours-ci, d'un fort afflux de Covids et de grippes.

J'ai perdu 8 kg depuis le début de cette aventure mais le moral remonte, Carole s'occupe bien de moi. Chose extraordinaire, j'ai même reçu un message de l'aîné.

Dans l'immédiat, je laisse filer les demandes administratives, souvent absurdes, qui n'ont pas manqué de m'être adressées durant ces quelques jours.

P.S. (à 14 heures) : La chute de la vision était liée à la conjonctivite. C'est donc réglé.
Je ne me sens toujours pas très solide, je m'essouffle très vite comme c'était clair ce matin, lors de la visite de deux fonctionnaires de la Région.

Visite prévue de longue date et que je n'avais donc pas annulée. Visite en compagnie de Xavier MEYER.

La tonalité générale était positive mais on attend désormais des actes. Apparemment, la Région préférerait que je reste le maître d'ouvrage plutôt que "La SVAADE", comme nous l'avions proposé.

A suivre, qu'écrire d'autre ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 10 Janvier 2023
Vie du site - Entretien du site - Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie)
0
2 heures du matin, je viens de finir de remettre en ligne (dans les pages publiques) les messages de l'onglet "Désultoirement vôtre/Archives, histoire, documentation".

C'était un gros travail et je me demande encore quelle folie castratrice avait poussé à les occulter si longtemps. Et comment j'avais pu accepter tout aussi longtemps une telle atteinte invraisemblable à ma ligne éditoriale.

Bref, comme on le voit, on dirait que je reprends enfin des forces.

P.S. (à 5 heures 30) : A cette heure, "L'intégrale" du site favori comporte 449 pages, c'est-à-dire près de 9 000 messages en ligne publique alors qu'au total, pages privées incluses, ce site compte 1 113 pages, soit près de 22 260 messages. Autrement dit, 60 % des messages restent encore enfouis.

Certains ont vocation à demeurer "Privés", notamment tous ceux où figurent des photos de mes petits-enfants.

Mais, pour le reste, l'exhumation va continuer. Sans d'ailleurs se presser, la tâche étant aussi longue à mettre en œuvre que fastidieuse pour moi.
S.M.S. de Carole : "Tu te reposes ?"

Ma réponse : "Oui. J'ai bien travaillé. De quoi démolir ce salopard d'ex-employé qui m'attaque aux prudhommes. Et de quoi fournir à Bibo les principales factures que j'ai supportées sur la cave depuis qu'il en est devenu le nu-propriétaire..."

Comme on le voit, la forme revient :

Mais ce n'est toutefois pas 5/5. Aux vœux des élus à l'ancienne mairie de La Haute Chapelle, cette après-midi, j'ai encore dû m'asseoir. Un vrai p'tit vieux, on a l'âge de ses poumons...
En raison de la tempête en cours, Francis m'a envoyé un S.M.S. tôt ce matin pour me prévenir qu'il ne viendrait pas travailler aujourd'hui. Du coup, j'ai prévenu Hubert que son "incorporation" est reportée à demain.

Et le fait est que lorsque j'ai quitté le manoir favori pour aller à Domfront acheter le journal, voici ce que j'ai vu près des pilastres de la D22 :

16 janvier 2022.

16 janvier 2022.

16 janvier 2022.

Cette fois, c'en est donc fini pour le grand poirier colonisé, depuis quelques années, par le polypore soufré que l'on sait. J'imagine qu'il avait sensiblement plus de cent ans.

La question se pose désormais de savoir si je ne devrais pas, à titre préventif, faire abattre le poirier qui se trouve tout près du colombier, arbre d'âge presque aussi vénérable que celui-ci et dont la chute pourrait se traduire par des dégâts importants sur ce bâtiment.
"Cambérabéro"
rédigé le Jeudi 19 Janvier 2023
Livre d'or - Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie)
0
Bonsoir Pierre-Paul !
Il serait dommage d'abattre le vieux poirier du colombier de façon préventive. Si vous avez un doute sur son état sanitaire, ou si le risque de dégâts est élevé en cas de chute, il est peut-être possible de le haubaner pour lui permettre de résister aux vents tempétueux, et en dernier ressort l'empêcher de tomber en direction des murs. Ce très bel arbre mérite d'être conservé le plus longtemps possible.

N.D.L.R. : Hum...