Nature (hors géologie)

Du bon usage du sperme de frelon
Publié le 28 juin 2021

Certaines personnes refusent de croire qu’un être vivant puisse être entièrement mauvais. Même le frelon asiatique, ce Hun contemporain à l’égard duquel nous entonnons volontiers en France depuis quelques années une variante insecticide de la Marseillaise (« Entendez-vous dans nos campagnes bourdonner ces féroces hyménoptères qui viennent jusque dans nos ruches égorger les abeilles nos compagnes ? ») trouve grâce aux yeux de quelques-uns.

Une chercheuse s’est ainsi récemment persuadée, à ce qu’on m’a rapporté, que ledit frelon (Vespa velutina pour les intimes) sécrète des substances potentiellement utiles dans le traitement de certains cancers rares. Si elle était avérée, la nouvelle serait réjouissante. Le hic, cependant, est que d’après cette dame, ces substances se concentrent dans le sperme de l’insecte. Se pose donc le problème de récolter la précieuse semence, en quantité suffisante.

J’imagine que conduire un essaim de frelons mâles jusqu’à l’éjaculation sans se faire piquer est une opération singulièrement délicate. Elle doit consister — schématiquement — à manipuler l’un de leurs dards sans réveiller l’autre. Je ne sais quelle méthode est employée pour y parvenir, mais si ça se passe comme chez les humains, ça nécessite des doigts de fée.


Testicules de frelon


(C’est cette histoire de sperme de frelons qui, l’autre jour, m’échappait inexplicablement. À la lecture de mon dernier billet, l’ami qui me l’avait racontée a eu pitié de moi et m’a rafraîchi la mémoire.)

N.D.L.R. : Cher Jean-Pierre, à 24 heures près, c'était un billet parfait pour fêter dignement la Saint Pierre et Saint Paul. Belle performance quand même ! Chapeau l'artiste !
Biocontrôle du frelon asiatique
Publié le 29 juin 2021


Depuis hier, mes connaissances sur la reproduction des frelons ont considérablement augmenté. Je sais comment ils s’accouplent : au sol, et non en vol comme les abeilles, dans une position caractéristique dite « en S ». Je sais que la spermatogenèse se fait en une fois chez les mâles, après quoi leurs testicules tombent en dégénérescence. Je sais que les reines présentent la particularité biologique de disposer d’une spermathèque, c’est-à-dire d’une petite poche, située près de leur vagin, où elles stockent la semence du mâle après accouplement. Je sais qu’en conséquence un seul coït suffit pour donner éventuellement naissance à une nouvelle colonie.

Je tire ces informations de la lecture (en diagonale) d’une thèse de 300 pages* consacrée aux pistes possibles de « biocontrôle » du frelon asiatique. Comme l’une d’elles consiste à faire échouer d’une manière ou d’une autre l’accouplement, il va de soi que si tout le sperme de ces insectes passait dans le traitement des cancers, on joindrait l’utile à l’utile (pour l’agréable, je ne me prononce pas).


* De la biologie des reproducteurs au comportement d’approvisionnement des nids : vers des pistes de biocontrôle du frelon asiatique Vespa velutina en France, par Juliette Poidatz
On refait le Café du Commerce de statisticien. En uk, au 29 juin, le taux de croissance des cas (moyenne sur 7 jours) de covid sur les 3 dernières semaines est de 48% par semaine.
(Faire "statistics covid uk" sur Google).
Prenant les cas moyens sur 7 jours de trois semaines avant, et les décès moyens au 29 juin, on tombe sur un IFR (Infection Fatality Rate) de 0,31%, bien inférieur à 2020, merci le vaccin (et les gestes barrières).

L'idée est d'estimer cette fois le nombre de morts du Covid (moyenne sur 7 jours) au 15 octobre en France.
La période de répit (youkadi youkada le Delta il m'attrape pas) en uk a été de 1 mois et demi. Si on coupe-colle la courbe et ce délai uk en France, la remontada française démarrera le 15 août, genre 2000 cas par jour en moyenne.
Toujours en coupé-collé avec nos amis uk, 2000 cas 5 semaines (8 semaines pour le 15 octobre - 3 semaines pour mourir) après à 48% de croissance par semaine cela fait 14201 cas, disons 14200 et à 0,31% d'IFR on obtient 44 morts en.moyenne par jour au 15 octobre.

Je rappelle la règle du Loto-Covid, transposant le célèbre slogan "tous ceux qui ont gagné ont tenté leur chance" qui devient (presque) "Ave Delta, morituri qui non vaccinati fuerunt te salutant" (merci à Jean qui a corrigé mon latin de cuisine)

Youkadi youkada.

N.D.L.R. : C'est moi qui ai souligné deux passages.

Une cinquantaine de morts par jour, ça en fait 1 500 par mois, soit même pas 2,5 % de macchabées de plus (ou plus tôt) que d'habitude.

Je persiste à affirmer qu'il n'y a pas lieu de continuer à foutre en l'air l'économie du pays pour si peu.
Covid-19 : François Bayrou favorable à la vaccination collective obligatoire

Invité du Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI, l'homme politique a estimé que «la vaccination était la seule digue» contre une prochaine vague de Covid-19.

N.D.L.R. : Pour la vaccination obligatoire, contre les éoliennes, voici deux motifs pour lesquels ce Béarnais gagnerait à être écouté !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 5 Juillet 2021
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie)
1
J'entendais des bruits bizarres depuis un moment. En l'absence de Guguss, c'était étonnant. Je suis descendu voir.

Dans l'entrée du bâtiment Nord, une souris noire a couru se réfugier sous le meuble aux patères.

Au moment où j'écris, je l'entends de nouveau. Cette demoiselle s'estime chez elle.
proantic.com
rédigé le Jeudi 8 Juillet 2021
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Abraham Teniers (Anvers, 1629 – 1670) est un peintre et graveur flamand spécialisé dans les scènes de genre. Fils de David Teniers l’Ancien et frère de David Teniers le Jeune. Connu principalement pour les scènes de genre, stylistiquement similaires à celles de son père et de son frère David. Ses sujets privilégiés sont les villages avec des danses paysannes, les auberges et de scènes de singes :


N.D.L.R. : Chez le figaro, comme le Bon-Papa ce matin.
lefigaro.fr
rédigé le Lundi 12 Juillet 2021
Désultoirement vôtre ! - Economie - Astronomie - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Richard Branson ouvre le marché du tourisme spatial

Le patron de Virgin Galactic a réalisé un grand coup de com en montant lui-même à bord de son vaisseau.

Richard Branson dimanche à bord de son vaisseau spatial VSS Unity. VIRGIN GALACTIC/via REUTERS


Le pari est réussi pour le fantasque milliardaire sir Richard Branson. Comme annoncé à la surprise générale le 1er juillet, le patron de Virgin a embarqué dimanche à bord de son vaisseau spatial VSS Unity pour se rendre aux frontières de notre atmosphère, à une altitude où l’on peut voir se dessiner la courbure de la Terre se détachant sur le noir de l’espace. C’est une «expérience unique dans une vie», a-t-il déclaré en direct depuis la cabine alors qu’il redescendait sur terre. Ce n’était pas la première fois que le vaisseau allait dans l’espace, mais il s’agissait du premier vol «opérationnel» emmenant plusieurs passagers. Par sa portée médiatique, ce vol marque d’une certaine façon le véritable coup d’envoi du tourisme spatial. La banque UBS estimait en 2019 que ce marché pourrait atteindre 3 milliards de dollars annuels en 2030.

N.D.L.R. : Envoyer des vieillards peroxydés "aux frontières de notre atmosphère (...) voir se dessiner la courbure de la Terre", est-ce cela le progrès ?

Je ne le pense pas.

Ni même créer, à cette occasion, un nouveau marché de "3 milliards de dollars annuels en 2030".
0
Pass sanitaire obligatoire dans les restaurants : «On se prive de deux clients sur trois»

À partir de début août, tous les clients devront être vaccinés ou présenter un test négatif. Mais la mise en place du dispositif inquiète chez les restaurateurs.

N.D.L.R. : Je ne comprends pas quoi faire pour obtenir ce fameux "pass sanitaire" qui me sera donc nécessaire pour me nourrir à ma cantine favorite d'ici une quinzaine de jours. J'ai eu la Covid en novembre et reçu une injection d'Astra Zeneca quand il le fallait. Faudra-t-il que je prenne rendez-vous chez mon toubib pour obtenir cette paperasse supplémentaire ? Tout cela ne me semble pas clair (et je n'ai pas de temps à perdre pour explorer cette nouvelle usine à gaz).
Comment obtenir le pass sanitaire quand on a eu la Covid-19 ?

Testé positif au coronavirus durant les 6 derniers mois, avez-vous accès au QR code du pass sanitaire? Cela dépend.

N.D.R.L. : Ceci répond à la question que je posais il y a quelques jours. Le plus simple sera que je me refasse vacciner.

N.D.L.R. 2 (à 14 heures) : J'ai mon "pass Covid". A l'hôpital de Domfront, on m'a assuré que je n'ai pas besoin, dans l'immédiat, d'une nouvelle piqûre.
0
Covid-19 : des milliers de manifestants dans la rue contre le passe sanitaire

Près de 114.000 personnes ont manifesté samedi en France a indiqué le ministère de l'Intérieur.

N.D.L.R. : La bêtise a de beaux jours devant elle.


Plus que jamais, ce pays est ingouvernable :

En l'état de sa décomposition, cela n'a plus guère d'importance.

(On peut dire que je suis gai cette nuit...).
Alain LAMBERT (via "Facebook")
rédigé le Lundi 19 Juillet 2021
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Nature (hors géologie)
0
Torrent de sottises en France

Les débats sur le pass-sanitaire sont surréalistes, c’est à pleurer. Quelle image nous donnons au monde qui nous regarde effaré. Que certains ne veuillent pas se faire vacciner, c’est leur droit. Qu’ils veulent avoir les mêmes droits que ceux qui font l’effort de protéger les autres en se protégeant eux-mêmes ne serait tout simplement pas juste. Prétendre à une rupture d’égalité défie le bon sens. Celui qui boit rentre à pied et l’abstinant rentre au volant de sa voiture. Qui s’en plaint ?

Nous avons l’expérience de 4 mois de QR code pour entrer dans les magasins, les transports, partout. Nous ne nous sommes jamais sentis stigmatisés. Il nous est arrivé souvent de ne plus avoir de batterie à notre smartphone, nous présentions notre passeport et nous entrions. A défaut nous rentrions à pied, c’était un excellent aide mémoire 😉

Il s’agit tout simplement d’éviter un nouveau confinement et l’effondrement de notre économie et de nos emplois ! En quelle langue faut-il l’expliquer ?

A force de laisser croire que les droits n’emportent pas de devoirs nous transformons la noble condition de citoyens en celle de masse anonyme et fanatisée.


N.D.L.R. : Parfaitement d'accord. Il y a vraiment beaucoup de cons absolus (et dangereux) dans ce pays !
(Ce n'est pas un scoop !)

Dangereux pour l'économie, faut-il le préciser ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 24 Juillet 2021
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
De guerre lasse, j'ai acheté, via "Amazon", douze pièges à souris à un prix défiant toute concurrence :


Quand j'ai essayé d'armer le premier d'entre eux, il a failli m'estropier. J'ai donc chargé Francis de me relayer, ce qu'il a fait.

Et le résultat ne s'est pas fait attendre. Voici la deuxième souris attrapée en 24 heures :

24 juillet 2021.


Pas de doute, on les aura !
Génial ce truc, encore une souris attrapée,...

25 juillet 2021.

... celle-ci dans le futur cabinet de toilettes, au rez-de-chaussée du bâtiment Nord.

Or, pas plus tard que ce matin, je me demandais si je ne devrais pas installer là, plutôt, un bureau :

La pièce n'est certes pas grande (4,11 m2 d'après le plan que j'ai dû agrandir au maximum pour arriver à y lire quelque chose)...

...mais elle est bien située, aisément reliable à internet, d'ores et déjà chauffable toute l'année donc pourrait servir de bureau à mon aîné quand il m'honore de sa visite et a besoin de s'isoler pour téléphoner à ses Ouzbèkes ou à ses Camerounais.

En plus, M. PARCIANY tarde à me transmettre son devis pour l'aménagement de cette pièce en cabinet de toilettes avec douche, ainsi que je le lui ai demandé le 5 juin dernier, et la perspective d'une restauration prochaine de la cave et de la ferme me donne à penser que mes petits-enfants trouveraient dans ces dépendances, outre des chambres individuelles confortables et de bonne taille, la salle de bains avec baignoire qui manque à tous en l'état du chantier.
Claire FOURIER (via "Facebook")
rédigé aujourd'hui
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Nature (hors géologie)
0
Non plus diviser, mais user pour régner. – L’on n’est plus en face d’une politique seulement sanitaire. Le chef de l’État, les multinationales, diverses associations, nombre de journalistes aux ordres ont décidé de nous user, nous user au point que nous soyons si affaiblis que nous plierons bientôt mécaniquement l’échine et accepterons tout, sans même nous en rendre compte. (Nous avons commencé.)
On ne pourra même plus parler de servitude volontaire car il n’y aura plus rien de volontaire dans notre comportement.
C’est ainsi qu’a fonctionné la Terreur. Elle s’est d’abord emparée des esprits pour ensuite faire plier les comportements.
Une Terreur est en train de s’instituer sous le fouet mental de petits Robespierre ou ayatollahs qui jouissent de gagner leur place au soleil.
Quelle issue pour nous ? Rentrer dans le lard de la "bêtise au front de taureau" dont parlait Baudelaire ? Plutôt ressembler au Trophonius de Nietzsche, l’être souterrain au travail, qui fore, progresse lentement dans les ténèbres "avec une douceur inflexible","sans trahir à l’excès la détresse qui accompagne toute privation prolongée de lumière", et "sans inciter les autres aux mêmes audaces".
Plus pratiquement, être à part dans un monde dont on est partie prenante ; là où on est, biaiser. Prendre les choses par le travers.
(Je pense que de cette façon c'est partageable.)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé aujourd'hui
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Paris est devenue une ville très sale. Arrivé ce matin gare Montparnasse, j'ai constaté que la ligne de métro vers le Trocadéro est en panne. Le boulevard au-dessus est dans un état ignoble, partout des barrières moches, et où peuvent marcher les piétons ? Comme j'ai trouvé le frigo aussi vide que l'appartement, je suis vite parti chez la dentiste. Vêtu trop chaudement, transportant mon ordi qui n'est pas léger, plus de la paperasse, j'ai préféré m'y rendre en taxi. Elle opère à Saint-Germain-en-Laye : 40 €. Et de même au retour car j'étais groggy : 70 €, tarif local paraît-il. A Montparnasse, les trains ne partaient plus en raison de je ne sais quel incident, un de plus, la S.N.C.F. est un grand corps putride, la gare dégueulasse, les escaliers roulants, déglingués, sont à l'arrêt. Au demeurant, il me faut poireauter 150 minutes, au mieux, pour attraper un tortillard pour Flers. Comme je dois manger des glaces pour éviter que ma joue n'enfle, je me suis réfugié au McDo du coin. Également très sale, et je ne vous parle pas de la faune, mais au moins on peut s'y asseoir (pas sur la faune, hélas). Je fais traîner mon McFlury avant d'en reprendre un autre derechef, j'ai des fils plein la bouche, c'est bizarre, la vie est belle !