Nature (hors géologie)

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 8 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
J'avais dit que je réfléchissais à transformer le manoir favori en ménagerie. Il semble que cette hypothèse ne soit pas tombée dans l'oreille d'un sourd.

Je reçois ce soir une demande d'installer des ruches sur mes terres. Je suis d'accord sur le principe, heureux que quelqu'un ait compris qu'elles sont super bio. Je ne doute pas que ce miel sera excellent, comme l'est déjà le jus de pomme. Écrivant ceci, je vais de ce pas m'en resservir un verre.
Jean LOUCHET (via "Facebook")
rédigé le Mercredi 10 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Economie - Nature (hors géologie) - Références culturelles
0
Un petit hommage bien mérité à Katalin Kariko.


On doit à son désintéressement et à sa ténacité face à un establishment dubitatif (car les gens qui savent se faire mousser ont rarement le niveau pour comprendre, c'est pareil dans tous les métiers) l'invention, avec l'aide de Drew Weissman, de la protéine PSI (pseudo-uracile), et des vaccins à ARN messager modifié (ARNt) : ce qui a permis la création des deux meilleurs vaccins contre covid-19 (Pfizer et Moderna, tous deux exploitant la licence de BioNTech sur l'invention de Katalin Kariko et Drew Weissman).
Le taux d'efficacité de ces vaccins et leur faible niveau d'effets indésirables (1) sont une première qui fera date dans l'histoire de la vaccination.
Les inventeurs ne touchent pas de royalties pour leur invention, qui va sans doute sauver des dizaines de millions de vies humaines. Beaucoup pensent à eux pour le prochain prix Nobel, et ils méritent bien plus que ça !
Ces vaccins anti covid sont une retombée des 40 ans de travail de Kariko sur l'ARN messager, dont 25 ans en vue du traitement des cancers. Elle a quitté la Hongrie en 1984 avec sa petite famille (dont sa fille maintenant de 1,92m qui est devenue médaille d'or olympique d'aviron !) et les minuscules économies cachées dans le nounours, car son labo hongrois ne croyait pas à l'intérêt des recherches sur l'ARN, pour rejoindre UPenn (l'université de Pennsylvanie) où les patrons n'y ont pas cru non plus et l'ont rétrogradée de professeur à chercheuse de base installée dans la cave et payée à clopinettes (le critère de qualité scientifique y est la capacité à obtenir des contrats...). Toujours le conformisme psychorigide des managers de la recherche (2) . Elle n'a pas faibli car elle avait l'intime conviction que ça marcherait, et a longtemps mangé des ravioli en boite... elle aussi n'était pas essentielle.
.
Ces vaccins (donc actuellement Moderna et Pfizer) consistent simplement en _une_ molécule qui envoie un message directement, sans intermédiaire, au bon endroit du système immunitaire pour lui dire de fabriquer les anticorps : ce vaccin n'est autre qu'un message codé, incapable de faire autre chose que de transporter un message, il est un message, qui s'autodétruit après lecture presque comme dans "Mission Impossible" - contrairement aux vaccins traditionnels qui consistent à infecter le patient avec des virus (plus ou moins) inactivés qui agissent de manière indirecte et complexe, avec des effets secondaires potentiellement importants et jamais totalement maîtrisés.
.
L'aventure de Katalin Kariko est la preuve qu'en recherche, quand on remonte aux fondamentaux, on rencontre la puissance de la généralité : la recherche "purement appliquée" n'existe pas (3). La recherche, quand elle existe, et même si les applications servent de boussole et de carotte, est par nature essentiellement fondamentale, et parce qu'elle est fondamentale, trouve des applications le plus souvent là où on ne les attendait pas. Ici, il a suffi de "tourner un bouton" pour que l'application phare de ces 40 années de travail devienne presque instantanément notre chère (!) épidémie.
La machine anti-covid est en route puisque cette technique de vaccination, construite sur le code génétique du virus à combattre, permet dorénavant de développer en 6 semaines le vaccin variant spécifique à n'importe quel variant du virus.
Dans son équipe maintenant en Allemagne (BioNTech), une autre bonne nouvelle : tous n'ont pas tourné le bouton, et bientôt (dans 2 ou 3 ans?) nous entrerons dans l'ère des vaccinations anti-cancer par la même technique (ARN messager). Un grand soleil si longtemps attendu, se lève sur le paysage de la cancérologie. C'est vertigineux.
.
Merci Katalin.
.
JL
.
(1) Les essais cliniques randomisés en vue de l'homologation du vaccin Moderna ont montré, à partir de 2 semaines après le rappel, une efficacité de 94,1% sur la probabilité de contracter la maladie, et - on le dit moins souvent - une efficacité de 100% (oui, 100% !!! ) sur les formes graves de la maladie (voir le document référencé ci-dessous). Les premières mesures montrent (après la vaccination de rappel) une subsistance des immunoglobulines IgG (nticorps à long terme) nettement plus grande qu'avec l'immunité naturelle des personnes qui ont contracté la maladie ; seul un plus grand recul dans le temps permettra de vraiment connaître la durée de l'immunité conférée par le vaccin.
.
(2) Comme les mauvais curés qu'on affecte à l'évêché, les mauvais profs qu'on affecte au rectorat, en France les mauvais chercheurs vont au ministère de la Recherche et les mauvais médecins vont au Conseil de l'Ordre ou aux ARS...
.
(3) la "recherche appliquée" n'existe pas dans le monde réel, elle est une fiction inventée pour remplir la panoplie des outils de collecte de financement de la recherche - tout comme l'"intelligence artificielle" qui n'est rien de plus qu'une technique de financement de l'art de programmer les ordinateurs.
.
Référence : covid-19-vaccine-moderna-epar-public-assessment-report_en.pdf
Recette : La terrine de Ragondin par Maïté | Archive INA

N.D.L.R. : Tu es quand même assez dégueu de nous montrer tout ça...

Notre piégeur favori nous a pourtant affirmé que cette viande serait pleine de germes, donc il jette ces bestioles (à ce jour, il en a pris dix au manoir favori) et laisse les buses ou les renards en faire leur affaire, ne gardant guère que la queue qui lui rapporte 2 € l'unité.

Quelqu'un saurait-il nous dire ce qu'il en est de la toxicité de cette viande ? J'imagine déjà mes belles-filles venir spécialement au manoir favori pour nous confectionner de bons petits plats avec cette matière première taillée de leurs blanches mains...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 22 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Economie - Nature (hors géologie)
0
Je dois recevoir demain matin la visite du voisin qui voudrait installer des ruches sur mes terres. Dans cette perspective, j'ai cherché à me renseigner sur les pratiques locales de partage de production. On me dit que 5 kg de miel à me faire attribuer par ruche et par an ne serait pas excessif.

On m'apprend aussi que les abeilles circulent dans un rayon de 3 km autour de leur ruche. Donc, malgré mes 60 ha (dont une parcelle appréciée d’acacias), je ne pourrais garantir le caractère bio de ladite production.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 23 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Economie - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Cet apiculteur domfrontais, ancien patron d'une P.M.E. locale de 18 salariés, ne manque pas d'air. Il m'a en effet proposé 6 kg de miel par an au total pour installer 20 ruches sur mes terres et n'a pas voulu aller au-delà de 8 kg. Il reconnaît pourtant que chaque ruche lui rapporte en moyenne 50 kg de miel par an.

23 février 2021.


On est bien loin des pratiques de partage qui m'ont été indiquées. A 4 % précisément, tu parles d'une paille. Considérant qu'il se fout du monde avec ce 0,8 % de sa collecte qu'il daignerait m'abandonner, je lui ai conseillé d'aller voir ailleurs s'il trouve des gogos qui se contentent de ses aumônes.

Pas étonnant qu'avec un tel comportement de prédateur il puisse parader au volant d'un 4x4 Mercedes intérieur cuir et flambant neuf de 80 000 €.

Il m'a appris avoir restauré la charpente et la couverture de la tour Louis XIII en 1974. Compte tenu de ce que je pense de ces travaux, je n'ai au demeurant pas la moindre raison de lui faire une fleur.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 23 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie)
0
Sur le palier de l'escalier du colombier, une pipistrelle reprend son souffle :

23 février 2021.


Elle ne m'a pas l'air dans une forme éblouissante :

23 février 2021.

Francis FORTIN (par S.M.S.)
rédigé le Mardi 23 Février 2021
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie)
0
Bonsoir ! Je vous présente la biquette qui va bientôt être sevrée :

12 février 2021.


N.D.L.R. : Elle une bonne bouille ! Et tout ce qu'il faut pour satisfaire un honnête bouc ! Erling va être heureux !