Fac

Visiteuse facétieuse (via "Facebook")
rédigé le Lundi 10 Février 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Fac
0


N.D.L.R. : Le fait est qu'à la fac de droit, mes matières préférées étaient toujours en histoire du droit...

Carole, elle, était une championne de droit international privé. Ce tableau m'en apprend sur ses opinions politiques sur lesquelles je me méprenais donc.
Visiteuse facétieuse (via "Facebook")
rédigé le Jeudi 12 Mars 2020
Livre d'or - Désultoirement vôtre ! - Fac
0
« Maîtresse de conférences » ! Le soleil n’excuse pas tout :)


N.D.L.R. : En attendant, vous voici enfin démasquée sur le site favori...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 24 Mars 2020
Vie du site - Entretien du site - Désultoirement vôtre ! - Fac - Anecdotes
0
Mon "amie Facebook" ici dénommée "Visiteuse facétieuse" (et qui était ma prof de droit constitutionnel pendant mon épisode à la fac de Caen) vient de perdre un "pari Facebook" face à moi. Je venais de perdre, quelques minutes plus tôt, le même pari face à Richard TOPER, un autre de mes "amis Facebook et camarades de promo" (en l'occurrence à l'X), ce qui m'avait obligé à poursuivre la chaîne avant elle.

Après quoi "Visiteuse facétieuse", qui a un réel talent pour dessiner, vient de me proposer (comme suite à une de nos conversations antérieures) de lui communiquer une photographie de personnes que je souhaiterais qu'elle reproduise à sa façon.

Je lance donc un appel à mes fils : quelle photo d'eux (si possible en groupe, bien que ça multiplie la difficulté de l'exercice pour "Visiteuse facétieuse") aimeraient-ils voir ainsi reproduite en dessin ? Ils pourraient rechercher cette photo avec l'aide de leurs progénitures respectives, ce qui leur fournirait, si nécessaire, une occasion de jeu avec ces petits mignons confinés. (Et moi, je pourrais ainsi savoir, puisque je ne leur parlerais pas autrement de cette offre, s'ils consultent toujours le site favori, sachant qu'ils n'ont toujours pas répondu à ma proposition concernant le mot de passe des pages "Privé"...).