L'intégrale

Silvère JARROSSON (via "Facebook")
rédigé le Jeudi 14 Octobre 2021
Vie de l'association - SVAADE - Désultoirement vôtre ! - Références culturelles
0
C’était la première de « Danser Schubert » hier soir, avec le Ballet de l’Opéra national du Rhin.
Bravo à tous pour ce programme ultra ambitieux et foisonnant, pour lequel j’ai pu proposer une scénographie faite de grands panneaux mobiles évoluant avec les danseurs, comme une évocation des rêveries de Schubert, se transformant au fil de la soirée pour finalement prendre forme en un grand tout cohérent.
Sous la direction artistique de Bruno Bouché
📸 Agathe Poupeney (merci 🙏🏻)

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 15 Octobre 2021
Vie du site - Florilèges
0
Messages utiles pour un nouvel architecte du patrimoine. Ils sont en date des :
20 mai 2020 et du même jour (fenêtres des bâtiments sur cour)
31 mai 2020 et 1er juin 2020 (répéteurs)
21 juin 2020 (photos par drone du pavement de la cour)
24 juin 2020 et 27 juin 2020 (taille des vitres des écuries ; études diverses sur les menuiseries extérieures)
29 juillet 2020 (schéma du pavement de la cour)
18 septembre 2020. (aménagements intérieurs de l'aile Ouest)
18 octobre 2020 (plan des abords immédiats et diverses vues de bâtiments)
SVAADE
rédigé le Samedi 16 Octobre 2021
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administration - Vie de l'association - SVAADE
0
(Projet de compte rendu)

Deux importantes réunions hier à la D.R.A.C. de Normandie conduisent la SVAADE à envisager les évolutions suivantes :

1 - Mieux libeller son objet social de manière à mieux coller à sa réalité et à ses besoins :
L'objet social actuel reflète les ambitions initiales des fondateurs, MM. Hugues HOURDIN et Pierre-Paul FOURCADE. Il s'agissait alors " dans la limite d’un rayon de 50 kilomètres autour de la mairie de Domfront-en-Poiraie (61700) :
- d’organiser, dans des lieux patrimoniaux, des manifestations culturelles de spectacle vivant ou des expositions du savoir-faire d’artisans d’art ;
- plus généralement, de mener toutes actions concourant à la promotion et à la défense du spectacle vivant et de l’artisanat d’art ; à cet effet, de prendre toute initiative, y compris, le cas échéant, d’ester en justice.
"

Quinze mois plus tard, la SVAADE s'est concentrée sur la recherche des moyens d'assurer le meilleur usage et la promotion du manoir de la Chaslerie, à des fins touristiques, culturelles et dans un esprit non commercial mais philanthropique, monument dont elle a pris à bail, le 18 août dernier, la plupart des bâtiments (tous, sauf le "bâtiment Nord" et les deux fournils).

C'est ainsi que la SVAADE a :
- pris en charge les visites du manoir par le public depuis le 18 août dernier, en particulier à l'occasion des dernières "Journées du patrimoine" ;
- mis au point une "visite virtuelle de la Chaslerie" accessible en ligne ;
- assuré une veille vigilante bien qu'amicale sur le contenu du site www.chaslerie.fr ;
- cherché à promouvoir le manoir en proposant au public l'achat (à des prix inférieurs au prix de revient) de maquettes de celui-ci ; dans le même but, elle a également proposé des grilles de coloriage pour les enfants et des lithophanies ;
- pris des contacts dans les milieux associatifs, artisanaux et artistiques afin de définir et de mettre en place un programme d'animations de qualité (actuellement dénommé "Les sorties culturelles de la Chaslerie") ; à ce titre, organisé six réunions ouvertes au public en 2021 ;
- commencé à structurer un projet de restauration du manoir qui, en plein respect de la législation relative aux monuments historiques, adapte les lieux aux besoins de l'association, en permettant la bonne organisation d'expositions, de spectacles ou de résidences d'artistes ; dans ce but, elle a initié un processus de sélection d'architectes du patrimoine à qui serait confiée la maîtrise d’œuvre des travaux correspondants ;
- pris des contacts avec les élus locaux et les administrations en vue d'optimiser les chances d'un dialogue utile avec eux, tant en termes de respect des normes que de recherche de financements publics ;
- commencé à rechercher des mécènes privés en vue de permettre le financement des activités et des travaux de l'association ;
- pris des contacts avec la presse et via les réseaux sociaux afin d'informer le public sur ses actions.

En l'état du dossier, il apparaît très probable qu'une prochaine assemblée générale extraordinaire des membres de l'association (à jour de leur cotisation) aura à se pencher sur une modification des statuts visant :
- à mieux traduire le cadre des activités de l'association,
- voire à changer en conséquence sa dénomination.


2 - Mandater un ou deux architectes de patrimoine pour assurer la maîtrise d’œuvre du chantier envisagé :

Un dialogue circonstancié d'une délégation de la SVAADE avec les deux fonctionnaires de la D.R.A.C. qui, à la conservation régionale, suivent plus particulièrement le manoir, a permis de vérifier les règles à respecter et d'envisager un programme qui s'articulerait :
- pour les parties classées :
+ sur l'actualisation des études d'ores et déjà menées sur les menuiseries extérieures des bâtiments sur cour, de manière à pouvoir présenter ce volet du chantier à la "mission BERN" (idéalement avant la fin novembre 2021) et aux différentes entités publiques susceptibles de le subventionner (Etat, région Normandie, département de l'Orne) ;
+ sur l'organisation du dialogue avec le service régional d'archéologie de manière à permettre l'arrivée dans les bâtiments, et notamment à travers la cour, des circuits de chauffage nécessaire à la bonne poursuite des activités de l'association ;
+ sur le traitement rapide de la problématique dite "des poutres pourries", préalable reconnu à tous travaux à l'intérieur du logis ;
- pour les parties inscrites :
+ sur une actualisation des permis de construire obtenus en vue de la restauration de la "cave" et de la "ferme" ; il s'agirait de préciser les travaux intérieurs, notamment en liaison avec l'ADEME et le bureau d'études "Bee +" ; redonner son aspect de longère à la ferme pourrait être envisagé à cette occasion ;
+ sur une étude de diagnostic qui porterait sur l'ensemble du programme de travaux envisagé par l'association, de manière à mieux cerner les enjeux financiers et faciliter la prospection de subventionneurs et de mécènes (ce programme pourrait comprendre des travaux sur parties classées, à savoir (1) l'exhaussement du logis pour lui redonner son aspect extérieur antérieur à l'incendie de 1884 et (2) la restauration du circuit des douves).

Sur le plan pratique, la D.R.A.C. a été tenue informée des discussions en cours avec deux architectes du patrimoine (tous deux bas-normands, l'un d'eux résidant non loin du manoir) qui, aux dernières nouvelles (hier soir) accepteraient de coopérer en bonne harmonie "dans l'intérêt du monument".
Saison musicale des Invalides
rédigé le Samedi 16 Octobre 2021
Vie de l'association - SVAADE - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
[Concert inaugural] C’est avec Brahms et Verdi que s’ouvre la nouvelle édition de la saison musicale des #Invalides avec la Symphonie n°3 en fa majeur et un florilège d’airs d’opéra interprétés par l’ Orchestre national de Metz
Un vrai bonheur de retrouver les musiciens, les artistes, la musique qui nous ont tellement manqué… après une année si particulière ! Merci 🙏

N.D.L.R. : Notre ami David PETRLIK aux Invalides hier soir, au pupitre de premier violon !

Concert-lecture à la Chaslerie hier après-midi devant une cinquantaine de spectateurs (48 pour être précis) :

16 octobre 2021.

16 octobre 2021.

16 octobre 2021.

16 octobre 2021.

16 octobre 2021.


A l'issue du concert, un cocktail a permis aux spectateurs de deviser très librement avec Jérôme CHABOSEAU.


N.D.L.R. : Austère mais manorial (si je puis me permettre ce commentaire personnel). Un succès supplémentaire à mettre au crédit de la SVAADE, et notamment de Flore MERLIN, chargée des animations au bureau de l'association.
SVAADE
rédigé le Dimanche 17 Octobre 2021
Vie de l'association - SVAADE - Annonces - A la Chaslerie
0


Pour la dernière "Sortie culturelle de la Chaslerie" de 2021, programmée le vendredi 29 octobre prochain à 17 h 30, sachez que la jauge de 50 spectateurs est déjà quasi-pleine (nous en sommes à cette heure à 46 inscrits).

Donc, si vous souhaitez assister au spectacle proposé par Hugues REINER et Joachim BRESSON ou admirer les dernières œuvres de Philippe MENARD, potier d'art, ne tardez pas à vous faire connaître de l'office de tourisme de Domfront !

En attendant, pensez à réviser vos classiques !
0
Madame, Monsieur,

Un grand merci pour cette magnifique soirée et cette musique céleste de la ville que nous aimons tant (N.D.L.R. : Versailles).

Voici un bronze par Antonio SUSINI, d'après GIAMBOLOGNA (Jean de BOLOGNE) conservé au Louvre :


Jean de BOLOGNE est mort à Florence en 1608 mais né à Douai dans les Flandres en 1529.

Pour une tapisserie qui semble être des Flandres, l'inspiration italo-flamande de cette œuvre peut être logique.

Bien à vous,

Pierre-Alain CLOSTERMANN

N.D.L.R. : Vous avez vu juste, il s'agit d'une tapisserie signée d'Audenarde dont voici le détail qui a attiré votre attention :

17 octobre 2021.


Contemporaine de la Chaslerie.
Jérôme CHABOSEAU (via "Facebook")
rédigé le Lundi 18 Octobre 2021
Livre d'or - Vie de l'association - SVAADE - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Avant-hier au manoir de la Chaslerie, à Domfront-en-Poiraie. Merci à Pierre-Paul et Carole Fourcade et à tous les membres de la SVAADE pour l'invitation et l’accueil chaleureux.

16 octobre 2021.

16 octobre 2021.

Encore une lecture concert, dans un cadre parfaitement adapté !

N.D.L.R. : Merci pour votre message et surtout pour votre lecture-concert !

La lettre de Hugues HOURDIN aux deux architectes du patrimoine pressentis est partie hier.
SVAADE
rédigé le Mardi 19 Octobre 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - SVAADE
1

La jauge à 50 places prévue pour le concert de Hugues REINER et Joachim BRESSON programmé le 29 octobre prochain étant dépassée, il est envisagé, à titre exceptionnel, de porter celle-ci à 60 et de s'arrêter définitivement à ce chiffre.

Ceux qui sont intéressés par ce concert auraient donc tort de tarder à s'inscrire auprès de l'office de tourisme de Domfront.

Les retardataires pourront néanmoins admirer les dernières œuvres de Philippe MENARD, potier d'art, qui seront exposées dans la pièce voisine.
SVAADE
rédigé le Mardi 19 Octobre 2021
Vie de l'association - SVAADE - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes - Annonces - A la Chaslerie
0
La jauge des animations du 29 octobre prochain étant saturée, l'office de tourisme de Domfront place d'ores et déjà les nouveaux candidats spectateurs en liste d'attente.

Qu'ils se rassurent néanmoins. D'une part, il y aura toujours les œuvres de Philippe MENARD à admirer hors jauge (en plus du manoir). D'autre part, la SVAADE essaye d'imaginer des solutions pour faire face à cette situation inédite dont elle se réjouit au demeurant.
Une semaine avant l'exposition d’œuvres récentes de Philippe MENARD à la Chaslerie, j'ai eu la curiosité, aujourd'hui, d'aller découvrir l'univers, assurément poétique et chaleureusement accueillant, dans lequel il vit, autrement dit son atelier, son jardin et sa maison, tous de sa main (à La Vigne, 72110 - Saint-Denis-des-Coudrais) :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

Voici son four :

21 octobre 2021.

Le Bon-Papa que je lui ai acheté :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

J'aime beaucoup le charme et l'ambiance de son logement :

21 octobre 2021.

Philippe en ses états :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

L'hippopotame (que j'aime aussi beaucoup) n'est pas de lui :

21 octobre 2021.

Philippe m'a invité à sa table (très bon vin blanc local dont il faudra que je lui redemande le nom) pour un excellent déjeuner de sa préparation :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.


Bon nombre des objets que vous avez aperçus sur ces photos, notamment ceux entreposés dans son atelier et, je l'espère, quelques assiettes, seront exposés (et libres à l'achat) le 29 octobre prochain à la Chaslerie, dans l'ancienne salle-à-manger du logis.
En rentrant de chez Philippe MENARD, au Sud d' Alençon, juste avant de traverser Arçonnay, au bord de la nationale, je suis tombé en arrêt devant ces magnifiques et énormes pilastres.

Ils me semblent tout à fait dignes d'inspirer ceux qui auront à orner l'entrée Sud de l'allée historique de la Chaslerie.

Ce sont ceux de l'ancien château de Maleffre, aujourd'hui disparu mais qui devait, j'imagine, avoir très belle allure :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.


Près de ces pilastres, j'ai rencontré un chasseur d'escargots qui m'a recommandé d'aller voir le portail d'un manoir de Bellou-en-Houlme.
"Bellou ?" lui ai-je demandé, "connaissez vous S(...), le maçon de B(...) qui est intervenu chez moi dans le passé ?"
"Oui', m'a-t-il répondu sans hésiter, "lui et sa famille, ce ne sont pas gens faciles, car guère prompts à reconnaître leurs défauts ni leurs erreurs, de plus très rancuniers et se donnant toujours le beau rôle..."

Un ange est passé, dans un silence de plomb, que je me suis gardé d'interrompre dans son lourd survol...

Retour aux pilastres. A Bellou, à l'endroit indiqué, je n'ai rien vu qui mérite d'être immortalisé sur le site favori.

Mais, puisque je me trouvais dans le secteur, j'ai poussé jusqu'à Rânes, pour photographier les pilastres du château local :

21 octobre 2021.

Chouette chasse-roue :

21 octobre 2021.


Superbe grille (que m'avait signalée un chantre - mais aussi Roland FORNARI - il y a quelques années) :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.


Relevons au passage quelques horreurs manifestes de la gestion d'un château par des élus incultes :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.


Profusion invasive de décors factices à la con (que les censeurs de tout genre me pardonnent ce retour, désormais exceptionnel ici, à mon style naturel) :

21 octobre 2021.


J'ai poussé plus loin encore, jusqu'au château de Flers (autre exemple de gestion municipale d'un monument du même métal, la gestion, pas le monument) mais n'ai pu entrer dans son parc et me suis contenté de ces quelques vues :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.



En résumé, je retiendrais bien volontiers, pour l'allée historique du manoir favori, un modèle de pilastres copiant, dans leur masse, leurs dimensions et leurs formes, ceux de l'ancien château de Maleffre.
Je pourrais souhaiter les hybrider avec ceux du château de Rânes, dont j'aime beaucoup, outre les chasse-roue, les murets latéraux à la vague baroquisante.
Il me semble que tout cela ne manquerait pas de manorialitude dans les lointains du manoir favori.
Décor trop riche, sans doute, mais, puisqu'on se trouverait là à quelques 534 mètres de la cour dudit manoir, les vues à partir de celui-ci se perdraient sous les frondaisons...

Bref, la messe est dite, affaire conclue !
Prochaine étape : demander son devis à un tailleur de pierre (granit) de qualité...

P.S. (à 2 h 30) : Trouvé via "Google", "Maleffre était un château fortifié, entouré de douves"...
Cher Monsieur,
J'ai bien reçu votre message et vous en remercie.
Malheureusement, je suis loin de votre région. Je suis toutefois avec intérêt l'évolution faite dernièrement dans la gestion des affaires de la Chaslerie.
Permettez-moi d'émettre un regret à ce sujet : le ton libre de PPF va nous manquer. Cette opération de "purge" du site pour être conforme aux lisses, aux tièdes et aux ennuyeux était insupportable.
Que la Svaade crée un site propre conforme aux normes de l'office du tourisme mais qu'elle ne vous (nous) impose pas le purgatoire public !
L'esprit PPF a fait la Chaslerie.
Des activités culturelles animées par des tièdes, il en existe dans chaque coin. Mais pas des PPF.
Amicalement,
JH

N.D.L.R. : Cher Monsieur,
Je précise pour les tiers que je ne pense pas vous avoir rencontré dans la "vie réelle". Vous êtes un membre du fan-club, à l'évidence fidèle, qui avez eu l'occasion de rédiger des messages ou des commentaires sur le site favori. C'est pourquoi, connaissant votre adresse de courriel, je vous avais tenu informé factuellement des dernières évolutions.
Je vous remercie sincèrement pour votre message plein d'empathie.
Sachez que j'ai accepté cette "censure" dans le seul "intérêt du monument" qui m'a toujours guidé et parce que j'avais conclu qu'il n'y a personne dans mon entourage qui soit désireux de me succéder dans la maîtrise d'ouvrage de ce chantier de restauration.
J'ai donc favorisé la création de la SVAADE il y a quinze mois, facilité autant que je l'ai pu l'organisation de premiers concerts, spectacles ou expositions dans le cadre du manoir. Et je l'assiste pour que cette délicate transition s'effectue avec ordre et méthode.
Donc je me plie aux règles édictées par la SVAADE (l'office de tourisme n'est pas en cause dans ce débat) et garderai dorénavant, comme elle me l'a demandé, mes états d'âme pour moi.
Longue vie à la SVAADE à qui je souhaite un plein succès dans tous ses efforts pour développer l'intérêt du public pour notre manoir favori !
Amicalement,
PPF
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé aujourd'hui
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes - Annonces - A la Chaslerie
0
Je me retrouve ce matin avec 133 packs (j'ai oublié le terme exact) de 3 litres chacun de jus de pomme de la Chaslerie, pommes ramassées hier par Francis et son copain, pressées et jus pasteurisé et conditionné il y a à peine une heure.

J'ai goûté le jus de ce matin. Il est encore chaud, c'est un délice !

Avis aux amateurs : on peut venir en chercher au manoir favori !
Le prix de revient (hors ramassage et transport) à partir des pommes sur l'arbre 100 % bio au sens le plus pur du terme est de 511,72 €, soit 3,85 € le pack de 3 litres.
Il me reste encore quelques packs de l'an dernier, pour ceux qui voudraient comparer les cuvées.
Ainsi conditionné, ce jus de pomme se conserve deux ans sans problème.