L'intégrale

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 21 Septembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
0
Visite rapide, hier matin, de l'exposition organisée par "Domfront-Patrimoine" à partir de cartes postales du début du siècle dernier représentant les anciens cafés et hôtels de Domfront :

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

J'ai pris quelques photos des pittoresques documents exposés :

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

J'ai acheté quelques reproductions que j'ai scannées, témoignage d'une époque qui ne manquait pas de charme, qu'il s'agisse d'évoquer le "marché aux totors" (les cochons)...

20 septembre 2020.

... ou la fierté des commerçants de poser pour le photographe devant leur établissement...

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

... ou encore de l'atmosphère des salles de restaurant, avec nappes à carreaux rouges et blancs protégées par un linge blanc et fleurs à foison :

20 septembre 2020.


Merci à Jean-Paul LEROY-TULLIE, le président de "Domfront-Patrimoine" (et "les plus beaux yeux de Domfront" d'après Carole) pour cette très sympathique initiative :

20 septembre 2020.

0
Les "Journées du patrimoine" étaient l'occasion de présenter la salle de spectacles de Domfront qui vient d'être rénovée.

Voici de quoi on partait...

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

... en particulier l'horrible façade en meringue bourgeoise plaquée là il y a un siècle...

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

... et qui avait terni avec le temps :

20 septembre 2020.


Tout cela était à bout de souffle, indiscutablement, et pas du tout commode à l'usage :

20 septembre 2020.


Bien sûr, il y aura toujours des esprits chagrins pour parler de "verrue" à propos de la nouvelle entrée...

20 septembre 2020.

... mais ayant visité de fond en comble les nouvelles installations sous la houlette de Karine LECOMTE, chargée des affaires culturelles à la mairie de Domfront, ...

20 septembre 2020.

... je puis attester que le résultat est très fonctionnel, confortable et judicieusement organisé, tant pour le public que, pour autant que je puisse en juger, pour les artistes :

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.

20 septembre 2020.


Juste deux bémols à mes louanges :
- une petite faute d'accord à corriger (mais c'est une très bonne idée d'avoir conservé le vestige) :

20 septembre 2020.

- et un doute sur la facilité d'entretien de certains revêtements de sol. Mais ce sera la rançon du succès dont je ne doute pas.

Bravo donc à l'équipe municipale qui a su mener à bien ce projet. Je suis convaincu qu'il donnera à notre "petite cité de caractère" un supplément d'élan, d'autant qu'il y est prévu cinq projections de films par semaine, y compris des films d'art et essai. Première projection dès la fin de ce mois-ci, qu'on se le dise !

Avec la rénovation lancée du gymnase voisin, le haut de ville ne peut que se réveiller enfin et c'est très bien !
Sur un présentoir de la nouvelle salle de spectacles de Domfront, j'ai trouvé ce prospectus...

... dont la 2ème de couverture ne pouvait qu'attirer mon attention :


En effet, que faisait là la silhouette du manoir favori ?

C'est alors que j'ai trouvé cette annonce ...

... d'un spectacle de la troupe du "Préau de Vire" qui se tiendrait à la Chaslerie les 17 et 18 juin prochains. Si la pandémie le permet. Elle a déjà balayé le projet prévu avec les mêmes pour 2020 mais je ne me souviens pas d'avoir été informé qu'on remettrait les couverts à ces dates. Je les note sur mon calepin, faites-en autant et voici comment réserver les billets le moment venu :


Sur le même présentoir, un lexique des termes du théâtre pourra toujours servir (il faudrait quand même en revoir l'orthographe... Oui, je sais, je suis un vieux con de m'attacher à de tels détails...) :

(Début de citation)

De : Denis de la Burgade <d.delaburgade@scp-mdlb.fr>
Envoyé : mercredi 23 septembre 2020 08:47
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : RE: RE:

Cher Monsieur,

C’est possible, car ils ne sont effectivement pas de la même génération, mais je ne peux pas vous l’assurer.

Votre bien dévoué,

Denis DE LA BURGADE
Docteur en droit
Avocat associé auprès du Conseil d’Etat et de la Cour de cassation
SCP MARLANGE-DE LA BURGADE

______________________________________________________________________________________


De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 23 septembre 2020 08:42
À : Denis de la Burgade <d.delaburgade@scp-mdlb.fr>
Objet : RE: RE:

Pan sur le bec !

Père et fils ?

______________________________________________________________________________________

De : Denis de la Burgade <d.delaburgade@scp-mdlb.fr>Envoyé : mercredi 23 septembre 2020 07:20
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Cabinet d'avocats Monamy <f.monamy@monamy-avocats.fr>
Objet : RE:

Cher Monsieur,

Merci de votre message.

Il me semble qu’il y a une confusion dans votre post : sauf erreur, le conseil adverse dans votre dossier est publiciste (François), alors que l’avocat de Mme Houlette est pénaliste (Jean-Pierre).

Votre bien dévoué,

Denis DE LA BURGADE
Docteur en droit
Avocat associé auprès du Conseil d’Etat et de la Cour de cassation
SCP MARLANGE-DE LA BURGADE
Avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation
5, rue Daunou / 75002 Paris
T : 01 53 63 33 10 / F : 01 45 48 90 09
E : contact@scp-mdlb.fr / W : https://www.scp-mdlb.fr

______________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 23 septembre 2020 01:26
À : (...)
Objet : Arrêt de la CAA de Nantes et autres joyeusetés de la France contemporaine

Chers amis,

Comme vous l'avez sans doute lu dans votre journal favori, il y a de la friture en ligne entre l'actuel garde des sceaux et les magistrats.

Ainsi, à la suite d'une sombre histoire de fadettes qui concerne personnellement Me DUPONT-MORETTI, une enquête administrative vient d'être lancée par le ministre contre l'ancienne "patronne" du parquet national financier, instance qui s'est illustrée dans diverses affaires importantes.

Or je lis dans "Le Monde" daté du 20-21 septembre que, face à l'inspection générale de la justice, Mme Eliane HOULETTE a pour avocat Me Jean-Pierre VERSINI-CAMPINCHI.

Ce nom ne nous est pas inconnu puisque c'est celui de l'avocat, face à nous, du promoteur éolien "Vents d'Oc-Total". Avocat dont le moins qu'on puisse dire est que la CAA de Nantes n'a pas opposé beaucoup de résistance à ses argumentations qui nous apparaissaient pourtant fragiles...

Etonnant, non ?

(Fin de citation)
Ce matin au réveil...

23 septembre 2020.

23 septembre 2020.

... Sébastien LEBOISNE et son compagnon Grégoire...

23 septembre 2020.

... sont venus poser les menuiseries extérieures de sept lucarnes de l'aile Ouest (trois sur le colombier et quatre sur les anciennes écuries ; après cela, il restera donc à changer les deux de la tour Louis XIII qui sont bien fatiguées mais je ne sais pas encore quand cela pourra être programmé ; et je ne parle ici que des seules lucarnes car toutes les autre menuiseries extérieures de l'aile Ouest devront être changées dès que possible).

Les loqueteaux ont dû être implantés dans l'épaisseur du bois afin de permettre la fermeture hermétique des volets intérieurs :

23 septembre 2020.

23 septembre 2020.

Seule une couche de peinture à l'huile de lin a été passée à ce stade par Emmanuel LESCUYER qui devra revenir pour les deux suivantes :

23 septembre 2020.

23 septembre 2020.

J'observe que la manœuvre des loqueteaux, c'est-à-dire l'ouverture des lucarnes, par exemple pour en laver les vitres, imposera de monter sur une échelle...

23 septembre 2020.

... ce qui ne sera pas commode quand il s'agira de montrer la sortie aux mouches qui, en cette fin de saison, sont de nouveau très nombreuses. L'ouverture des volets se fera plus aisément, grâce à des cordelettes :

23 septembre 2020.

23 septembre 2020.

A noter que le double vitrage a imposé l'emploi d'un mastic incompatible avec l'huile de lin, ce qui nécessitera un travail particulier de "Mr SPOON" :

23 septembre 2020.

23 septembre 2020.

23 septembre 2020.


J'ai demandé à Sébastien d'achever, dans le colombier, la pose des lattes de parquet autour des lucarnes. C'est en effet un travail délicat qui me paraît excéder la compétence d'éventuels hommes toutes mains. Il m'a répondu que ce serait fait d'ici deux mois.