Désultoirement vôtre !

Le dernier document que m'a transmis à ce stade le "cousin éloigné de Carole" montre les signatures du contrat de mariage d'Appollonie Baboin et de Guillaume Sauzet. Hélas ce document est en format ".tiff" que n'accepte pas notre site favori. Je ne peux donc le mettre en ligne ici.

Dommage, car on aurait pu se livrer à quelques analyses graphologiques, un truc que j'aime bien.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé hier
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales
0
Alors que le flou sur l'identité de deux personnages des familles BABOIN et SAUZET me turlupinait, j'ai eu l'idée de me replonger dans des factures que m'avait fournies en 2005 mon beau-frère Denis. Ces factures avaient été calées sur une estimation des meubles de la succession de Jean SAUZET (1900-1986) (grand-oncle et père adoptif de mon beau-frère, devenu à cette occasion Denis CHASTEL-SAUZET). Cette estimation figurait sur un "inventaire mobilier Denis Chastel Sauzet du 11 décembre 1996" dressé par un commissaire-priseur de Lyon.

Tout cela pour dire que, d'après cet inventaire, il ne fait pas de doute que :
- le magistrat du tableau était procureur général à Lyon ;
- le personnage féminin était bien Emma II BABOIN.

A noter que ce même inventaire fait état, entre autres :
- d'un buste en marbre de Paul SAUZET signé FONTANT (je suppose qu'il s'agit du buste du "grand-oncle Paul" que nous connaissons mais ne trouve pas sur "Google" d'infos sur ce sculpteur) ;
- d'une "miniature, portrait de Paul Sauzet signé par Mouton, de 1828" ; il ne peut s'agir du tableau en uniforme dès lors que Paul SAUZET a été élu député pour la 1ère fois en 1834 ; à moins que je ne me sois trompé, auquel cas la calvitie de cet ancêtre aurait été très précoce ;
- d'une "épée d'apparat à lame damasquinée bleuie, poignée de nacre, début 19ème" ; il pourrait s'agir de l'épée du petit tableau ; cette épée est quelque part ici, dans le bazar de la tour Louis XIII ;
- d'une "paire de portraits formant pendants, fin 18ème, signés LAURENT" ; il s'agit ici du médecin et de son épouse ;
- d'un "tableau école française 19ème portrait Emma Sauzet signé Villar" ; il s'agit là du fameux tableau ;
- d'"une paire de cadres Napoléon III à décor de lierre" ; il s'agit de deux vieilles photos joliment encadrées qu'il faudrait que je retrouve dans mon souk ;
- d'un "automate musical singe emboîtage postérieur" ; ceci mériterait quelques commentaires de ma part ;
- d'"un tableau de médailles"; même remarque ;
- d'un "cachet Emma Sauzet métal argenté" ;
- d'un "cachet Emma Sauzet pierre taillée" :
- d'un "chapeau de magistrat + tenue d'apparat dans boîte" ;
- d'un "missel et carnet de bal et petit porte-monnaie 19ème Emma Sauzet".
0
Pour la seconde fois de la semaine, pas de courrier aujourd'hui, donc pas de "Monde". Chapeau le "service public" !

Et en plus, j'ai l'impression que le remplaçant, cette semaine, de la factrice habituelle est un alcoolique car la chaussée ne lui suffit pas pour descendre de la D22, il faut encore qu'il défonce mes plates-bandes. Quel abruti !

P.S. : Le facteur a fini par passer, avec 1 h 3O de retard sur l'horaire habituel. Je l'ai prié d'arrêter de faire le zouave.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé hier
Désultoirement vôtre ! - Transmission du patrimoine - Economie
0
Coup de fil à Patrice CAHART, vice-président de "La Demeure Historique" où il est notamment en charge de la fiscalité. Je voulais l'interroger sur quelques conséquences de l'entrée en vigueur du prélèvement à la source dès le début de 2019.

Je comprends que, toutes choses égales par ailleurs, il y a lieu pour les gens comme moi de réaliser un maximum de travaux de restauration en 2017 car ceux de 2018 ne seront pris en compte fiscalement que pour moitié.

Répercuté l'info à mon aîné qui est, "a priori" et en l'état du dossier, susceptible d'être beaucoup plus impacté que moi.

De mon côté, j'ai toutefois relancé Patrick DAUMAL qui me promet son devis pour la semaine prochaine. On dirait donc que ma belle-fille aura bien un cabinet de toilettes à sa disposition lors de sa prochaine venue ici, où elle pourra étaler une partie de son attirail et des affaires de ses petits mignons.

P.S. : En allant faire ma provision de kiwis "bio" et de yaourts au lait de chèvre (bases de ma nourriture le soir) à l'"Intermarché" de Domfront, je viens d'avoir une idée lumineuse. Plutôt qu'accélérer mes dépenses, ce qui est toujours compliqué quand il s'agit de travaux sur monument historique, il suffit que je retarde mes recettes. A cet égard, le pataquès du paiement de ma pension de retraite m'offre une fenêtre de tir : il suffit que, cédant en cela à mon irrépressible procrastination, je ne fasse pas diligence pour fournir à l'administraaaâââtion toutes les paperaaaâââsses encore réputées par eux indispensaaaâââbles pour enclencher le versement de ces picaillons. J'ai déjà tenu six semaines sans recettes, il me suffirait de tenir six semaines de plus. Donc poursuite du régime jockey et basta ! C.Q.F.D.
salut camarade
le document en pdf : Télécharger
Je fais le projet de te voir dans l’orne , ma famille maternelle est originaire du Cotentin
à bientôt

N.D.L.R. : Merci beaucoup. Je t'attends !

N.D.L.R. 2 : Je suppose que GUYARD était le nom de l'homme de loi devant qui avait été signé ce contrat de mariage. Quel type prétentieux et ampoulé !

J'aime bien la signature de Romain BABOIN ; il paraît solide et équilibré, en tout cas sûr de lui ; il avance avec méthode, l'air de ne pas y toucher, puis bondit sur sa proie ; pas le genre d'individu qui aime qu'on lui résiste.
Guillaume SAUZET m'a l'air d'un tempérament fougueux, assez artiste dans l'âme et ambitieux ; je sens qu'il doutait parfois de lui mais voulait s'affirmer. Bref, assez dans mon genre (du moins quand j'étais jeune...).
Quant à la jeune Appollonie (je note l'orthographe), elle m'apparaît beaucoup plus décontractée que son époux et de goûts classiques mais sachant bien ce qu'elle voulait. Sans doute ce qu'on appelle "une maîtresse femme" (je vois que ma petite-fille a là de qui tenir...).
En somme, un couple qui ressemble pas mal à celui que je forme avec Carole depuis 42 ans...

Tel est du moins mon avis qui ne vaut rien par rapport à ce qu'aurait pu nous révéler Antoine ARGOUD.
lefigaro.fr
rédigé aujourd'hui
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Françoise NYSSEN annonce un loto et un jeu de grattage pour sauver le patrimoine.

N.D.L.R. : Si j'étais fonctionnaire au ministère de la culture, je ne serais pas fier !

Quelle démonstration officielle de leur inutilité si le premier bateleur venu définit la politique de leur administraaaâââtion et en trouve le financement devant les caméras des chaînes d'info en continu.

Il ne restera plus qu'à tirer la conséquence budgétaire de ce constat en sabrant dans des frais de personnel aussi inutiles.