Désultoirement vôtre !

0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 19 février 2019 16:02
À : GERARD Sylvie
Objet : RE: statistiques annuelles

Bonjour !

Voici ma réponse :


Bien cordialement,

PPF

_______________________________________________________________

De : GERARD Sylvie <GERARD.Sylvie@ORNE.fr>
Envoyé : mardi 19 février 2019 10:01
À : 'penadomf@msn.com'
Objet : statistiques annuelles

Bonjour,

Dans le cadre de l’Observatoire Economique du Tourisme, Tourisme 61 réalisera comme chaque année le bilan de la saison 2018.

Nous vous saurions gré de bien vouloir nous faire connaître, à l’aide du questionnaire joint, la fréquentation que vous avez enregistrée au cours de cette année.

Vos chiffres nous seront très utiles pour établir notre bilan.

Vous en remerciant par avance,

Bien cordialement,

Sylvie GERARD

Assistance
Tourisme 61
Conseil départemental de l'Orne
Tél : 02 33 28 88 71
www.ornetourisme.com fb pinterest-logo-transparent-background-copy1

(Fin de citation)

Malgré mes demandes anciennes et les assurances données par l'adjoint au maire en charge du site internet de Domfront-en-Poiraie, celui-ci reste muet quant aux monuments privés de la commune.

Il faut croire que mon précédent bottage de derrière n'a pas suffi.

On recommencera donc.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé hier
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Igor ayant oublié, avant son départ en vacances pour la Roumanie, de me rendre le harnais et la laisse d'O'Gustin, j'ai repris l'habitude de porter ce jeune animal plutôt que de le tirer au sol et c'est plaisant d'avoir renoué ce contact. On s'entend bien tous les deux. Ce qui n'empêche pas O'Gustin de manifester à ma mère une joie démonstrative chaque fois qu'il la revoit, comme encore avant-hier.

Je note ici que, depuis que j'en ai fait l'acquisition, O'Gustin a vu son thorax se développer, ce qui lui donne les sympathiques aspect et taille d'une barrique de Saint-Bernard.

Mais son train arrière me paraît toujours un peu sous-dimensionné. Nous avons rendez-vous tout à l'heure chez la vétérinaire du Teilleul pour un rappel de vaccin et je ne manquerai pas de lui faire part de ces observations.
Il se trouve que, via "Facebook", je suis inscrit à une page intitulée "Philosophie, littérature et art". A ce titre, je découvre quotidiennement des questions dites philosophiques comme celles de ce matin sur lesquelles d'aucuns glosent sans fin :
- Quelle est la différence entre la beauté et la bonté ?
- Est-ce que le réel est une vérité stable ou bien changeable et relative ?
- La croyance n'est-elle pas qu'un amour du savoir ?
- Est-il vrai qu'on ne naît pas homme on le devient ?
- Le passé est-il perdu à jamais ?
- Qu'est-ce que l'irrationnel en philosophie ?
- La métaphysique comme savoir rationnel est-elle toujours utopique ?

Il se trouve que je n'ai jamais éprouvé le moindre intérêt pour ce genre d'enculage de mouches. Ni n'ai jamais pu lire en entier un ouvrage dit de philosophie. Tout cela m'a toujours considérablement et rapidement enquiquiné.

Il va donc falloir qu'à défaut de découvrir là des messages sur la littérature ou l'art, je me désinscrive.

Comme j'évite désormais "France-Musique" où l'on diffuse beaucoup trop souvent, dorénavant et à mon goût, de zim-boum-boum charriée à satiété à partir des Etats-Unis. Ras le bol de telles merdes envahissantes !

P.S. : Désinscrit. Du balais !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé hier
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Aujourd'hui était un jour très faste pour moi à Pontorson.

J'avais rendez-vous à 15 heures avec un candidat-locataire qui souhaitait visiter le lot pour lequel j'ai reçu le congé avant-hier. Or, quand la locataire sortante nous a ouvert sa porte, il y avait chez elle une dame que j'ai prise pour une assistante sociale. La visite a eu lieu, le candidat m'a dit qu'il allait réfléchir et je suis revenu sur mes pas pour saluer ces dames. C'est alors que la locataire sortante m'a présenté son invitée comme une candidate-locataire qu'elle me recommandait. En cinq minutes, nous avons topé et signé un nouveau bail.

Sur ce, la voisine de palier m'a téléphoné, elle qui m'avait envoyé son congé il y a à peine une semaine, pour me dire qu'elle avait un candidat sérieux pour lui succéder et un autre, qu'elle recommande également, pour succéder dès que possible au salopard en voie d'expulsion de l'étage au-dessus.

Comme quoi se comporter correctement avec ses locataires produit parfois des fruits inattendus. Touchons du bois : si tout se passe bien, il ne me restera plus qu'un lot à louer, que je trouve plein de charme même s'il est sur le marché depuis quatre bons mois.

Accessoirement, j'ai quand même appris aujourd'hui que l'office d'H.L.M. que j'ai dans le collimateur s'apprête à lancer la construction d'un second immeuble à proximité du mien.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé hier
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
En parcourant les titres du dernier numéro du "Monde" reçu, je lis le titre d'un article, "Terra Nova propose un 'RIC' sans risque" avec, comme sous-titre, "Le think tank propose de constituer une assemblée d'une centaine de citoyens tirés au sort et rémunérés".

Je ne sais pas à quoi ils se shootent, ces gars-là, mais je me dis qu'il doit y en avoir un paquet qui ont un grand besoin de très longues vacances.