Livre d'or

Fortiche Mr Fabrice ! Le résultat final sera magnifique.
J. Degouys
Ancien domfrontais (d’origine, lui !! ) mais «émigré» en Bretagne pour raison prof. (chercheur universitaire, bien que retraité), visiteur régulier de ma ville natale et parfois du manoir favori et, surtout, lecteur assidu et admiratif du site.

N.D.L.R. : Merci. Je transmets vos félicitations à Fabrice !

Je crois que vous avez bien mérité d'être appelé "le Luky Luke du site favori" puisque vous commentez plus vite que je ne mets en ligne !
Pierre-Alain CLOSTERMANN (via "Facebook")
rédigé le Samedi 15 Mai 2021
Livre d'or
0
Moi je vais faire mieux, je vais passer vous voir et visiter votre demeure si vous m’y acceptez.
Vu que dorénavant nous sommes voisins et que je passe devant deux fois par jour avouez que ce serait dommage de s’en priver.

N.D.L.R. : Pierre-Alain CLOSTERMANN, vous êtes le bienvenu tous les jours !

Tenez, M. Fourcade, pour compléter votre bibliothèque au cas où vous n’auriez pas déjà ces documents !

Cordialement,


N.D.L.R. : Étonnante époque où un gamin d'un bourg normand, poussé par ses profs, arrivait à intégrer Normale Sup. Je serais surpris qu'il y ait d'autres exemples locaux comparables mais ne demanderais pas mieux.

N.D.L.R. 2 (du 25 mai 2021 à 18 heures 30) : Jean THUAUDET m'a signalé ce matin que le (ou un) petit-fils d'Auguste SALLES est un artiste "structeur" réputé.

J'ai également appris que la fille d'un cousin germain de Jean est bien partie pour une magnifique carrière dans l'industrie. Et en plus, je la trouve très jolie.

Tout ceci montre que notre bocage demeure plein de ressources et c'est tant mieux !
Hugo COSTA
rédigé le Mercredi 9 Juin 2021
Livre d'or - Vie du site - Entretien du site
0
Bonjour,

Je me permets de vous contacter car notre outil d'analyse de site pourrait vous intéresser.

N'hésitez pas à visiter notre site et à le tester gratuitement.

Je reste à votre disposition si vous avez la moindre question.

Bien à vous,

Hugo

N.D.L.R. : Merci. Pour commencer, je demande à "Cambérabéro" de me donner son avis sur votre offre.

N.D.L.R. 2 : Voici la réponse de "Cambérabéro" : c'est du démarchage commercial pour des solutions de référencement. Aucun intérêt pour vous.
Teodora CHARLES
rédigé le Samedi 19 Juin 2021
Livre d'or
0
Monsieur Fourcade
Merci pour l'accueil chaleureux et pour l'animation théâtrale d'une très grande qualité. Et surtout, félicitations pour l'extraordinaire rénovation "solitaire" de votre domaine.
Les nouveaux résidents du manoir de La Raterie

N.D.L.R. : Merci pour votre message. Il faudra prendre le temps d'une visite du chantier favori, quand vous le voudrez !
Jérôme LAUVAUX
rédigé le Dimanche 20 Juin 2021
Livre d'or
0
Ma fille Alexandra m'a fait découvrir votre site car elle évoquait à Louis Le Grand le professeur Denis Gerll et le souvenir exceptionnel que ses anciens élèves gardaient de lui. Je n'ai pas eu cette chance, ayant rejoint le lycée et la taupe XA'3 de Bérard en 70/71 puis 71/72 car il m'a bien fallu deux ans pour approcher le niveau des élèves de Louis le Grand, venant en voisin (en touriste ont pensé certains) de Lavoisier, hypotaupe de Donnedu, pas le même niveau. Je retrouve avec plaisir des photos d'anciens que j'ai connus en taupe puis à l'X.

N.D.L.R. : Merci pour ce témoignage, cher camarade !

En nous confirmant que le soleil ne se couche jamais sur le site favori, Alexandra illustre qu'elle a de bonnes lectures ! Et moi, je suis heureux que ce site contribue à perpétuer la mémoire de ce maître exceptionnel qui a tant marqué tous ceux qui ont eu la chance d'être ses élèves.

(Pour info, le fils DONNEDU était à Louis-le-Grand de mon temps, si j'ai bonne mémoire. Ceci me paraît conforter ton propos, même si ce n'était, à l'évidence, pas nécessaire.)
Audrey ASTRUC
rédigé le Lundi 21 Juin 2021
Livre d'or - Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Nouvelles associations
0
Cher Pierre-Paul, chère Carole,

Je poursuis notre échange par téléphone à l’instant avec quelques informations complémentaires sur notre actualité des prochains mois en Normandie.

Nous tournerons un tout nouveau programme de « Motets normands », qui met à l’honneur des compositeurs actifs en Normandie au 17e siècle, montrant que la grande musique à cette époque ne résonnait pas qu’à Versailles !
Nous proposerons 3 représentations de ce programme :
. À l’abbaye de Lessay le 27 juillet ;
. À la cathédrale de Lisieux (concert exceptionnel car la cathédrale n’accueille jamais de concert !) le 28 juillet
. À Fécamp le 15 août.

Et nous enfourcherons à nouveau nos vélos du 17 au 25 septembre, de la région de Bernay au Bessin (Balleroy et Port-en-Bessin) en passant par Caen. Pas de détour par l’Orne cette année, mais ce n’est que partie remise, l’expérience réussie de l’été dernier nous a convaincus de pérenniser ce projet avec une nouvelle édition chaque année !

Ensuite, nous reviendrons le samedi 2 octobre pour ce dîner de levée de fonds accueilli gracieusement par Charles-Edouard de Broglie au Château de Bonneville à Chamblac. La soirée offrira un concert privé dans l’église attenante au château, un dîner dans les salles du château en présence de 13 artistes de l’ensemble, et un rdv musical surprise en fin de soirée dans l’Orangerie du château. (...)
Et nous serions ravis de partager cette soirée avec vous ! Bien entendu, un carton d’invitation en bonne et due forme vous sera envoyé d’ici quelques semaines, mais nous commençons par proposer à l’entourage proche de l’ensemble de manière informelle, car les places seront limitées.
Si vous souhaitez proposer à des personnes qui vous sont proches de participer à cette soirée, n’hésitez surtout pas à leur proposer, et nous pourrions aussi leur envoyer une invitation officielle.

Je viens de faire un tour sur votre site que, je le reconnais, je n’avais pas visité depuis quelques temps. Quelle surprise d’apercevoir Sébastien Juilliard sur votre reportage photo des représentations théâtrales que vous avez accueillies à la Chaslerie ! Le monde est décidément petit, c’est une très belle équipe qui anime le projet du Préau, tant à Vire que hors les murs, bravo pour cet accueil. Nous sommes vraiment fiers à Correspondances d’avoir inauguré la riche vie de la SVAADE.

Tenons-nous informés concernant ces différents événements, et à très bientôt je l’espère.
Audrey

Audrey Astruc
Responsable de l’administration et du mécénat
Ensemble Correspondances
+33 (0)6 31 13 11 90

Membre d’ARVIVA
Arts vivants, Arts durables

N.D.L.R. : Motets normands ?
Bonjour Monsieur Fourcade,

J’espère que vous allez bien.
Je suis content de votre venue au FougèresLab, votre projet est intéressant et je ne manquerai pas de parler du manoir de la Chaslerie lors d’occasions le permettant.

J’ai eu des retours de mon père, il n’est malheureusement pas très disponible pour peindre et il se concentre actuellement sur d’autres passions.
Par contre il a fait passer le mot, j’espère que vous trouverez quelqu’un pour vous aider. Vous pouvez également vous rapprocher des clubs de jeux de plateau. Autour de Fougères il y a pas exemple la Caverne aux jeux

A l’occasion j’irai bien visiter votre manoir, le voir en vrai après la maquette attise ma curiosité,

Et n’hésitez-pas à me recontacter si besoin de vues en drone, étant pilote de drones depuis plusieurs années. Je faisais principalement des courses de drone en vue immersive (FPV Racing) mais j’ai le matériel pour prendre des vidéos et photos aériennes.

Ma curiosité m’a amené à lire les articles que vous faites sur votre blog, vous êtes un passionné c’est plaisant à lire.

Par contre afin d’éviter de subir des spams, je souhaiterais que vous puissiez masquer la visibilité ou même retirer l’adresse du Fablab dans cet article.
Je donne d’ailleurs ce conseil, la majorité des spams vient du fait de la visibilité des adresses emails en ligne sans inscription ou captcha. En effet, des robots scannent via les moteurs de recherche tout ce qui ressemble à des adresses emails ou à des numéros de téléphone. Seuls les gros groupes (Google, Facebook, etc) arrivent à contrer le phénomène en mettant un langage informatique qui limite le risque de spam, via un blog en revanche aucune sécurité n’est possible et donc l’adresse part dans des listings peu scrupuleux.

Bonne journée,
Cordialement,

William Aumand, fabmanager au FougèresLab
2 Esplanade Chaussonnières - 35300 Fougères
www.fougereslab.fr - ‭02.57.70.00.83‬

N.D.L.R. : Merci, corrigé.

Et je penserai à vous pour des vues de drone. Au-delà des vues, sauriez-vous monter le film et y incorporer une musique appropriée ?
En attendant de vérifier le positionnement et le détail des fenêtres, je vous envoie déjà les dessins avec « arêtes adoucies » ainsi qu’avec les épis de faitage.

Bonne réception !

(c) Jean Thuaudet - SVAADE

(c) Jean Thuaudet - SVAADE

(c) Jean Thuaudet - SVAADE

(c) Jean Thuaudet - SVAADE

(c) Jean Thuaudet - SVAADE


N.D.L.R. : Superbe !

Et que diriez-vous de concevoir un découpage, à destination des enfants, et qui leur permettrait de fabriquer une maquette à partir de feuilles cartonnées imprimées en couleurs ?
(Comme cela existait encore dans notre prime jeunesse. J'aimais beaucoup cela.)
Jérôme LAUVAUX
rédigé hier
Livre d'or
0
J'apprécie tout sur ce site, de l'histoire du manoir et de sa résurrection à certains aspects plus politiques. Un seul regret : ne pas t'avoir connu plus tôt lorsque ma vie familiale me tenait plus proche de la Normandie, Amfreville entre Caen et Cabourg ce qui aurait rendu une visite plus facile.
Je fais partie de ces officiers généraux qu'une circulaire de Juppé a mis à la retraite, leur interdisant des avatars supplémentaires si leur souci de l'avenir de la France les amenait à s'exprimer publiquement.

N.D.L.R. : Là aussi, on dirait que nous faisons partie du même genre de club. Moi, je dénonçais l'incompétence et l'irresponsabilité consacrée par une loi d'amnistie de fait, aboutissant à la dilapidation des deniers publics sans sanction. Depuis, on a vu bien pire et ce n'est pas fini.
Fais comme moi, camarade, crée ton blog et raconte ta vie. Crois-moi, ça fait du bien et il n'est pas interdit de penser que ça sert à quelque chose. Au moins, de témoignage. Peut-être, un jour, pour des historiens.
Et, bien sûr, je t'attends au manoir favori : on pourra évoquer nos campagnes respectives !
(Après tout, et au pire, on a l'âge de commencer à radoter un peu, n'est-ce pas ?)