Livre d'or

Cambérabéro
rédigé le Mardi 23 Juin 2020
Livre d'or - Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie)
0
Bonjour,

Les "miens" sont nés en même temps que les vôtres. Et bien nourris, comme vous pouvez le voir. Les photos datent de la semaine dernière :


Amicalement,

N.D.L.R. : Bravo pour avoir réussi à photographier un parent. Les miens sont trop rapides pour mes réflexes de vieux (de la catégorie)...

Donc faucon crécerelle !
Bonjour,

Pas loin de chez nous, le château de Vigny, abandonné pendant des dizaines d'années puis à nouveau délaissé par des propriétaires japonais, semble enfin en voie d'être sauvé de la ruine. A condition que les projets deviennent réalité.

La construction d'origine date du 16ème siècle, mais fortement remanié au 19ème dans le style de Viollet-le-Duc. Sans doute pas à votre goût, mais il vaut le détour quand même.

Les photos de l'article ne sont pas très valorisantes. Mais il y en a plein sur Google.

N.D.L.R. : Parmi les anciens propriétaires, il y a ceux, actuels, du château du Repas qui, lui, serait tout à fait à mon goût. Dommage, selon moi, que ceux-ci se montrent si rétifs à l'ouverture au public.
Daisy, Lucien et Cyril LEROY (par S.M.S.)
rédigé le Mercredi 24 Juin 2020
Livre d'or
0
Bonsoir M. Fourcade.
Merci à vous et à votre épouse d'avoir pris le temps de nous accueillir à la Chaslerie. Nous en garderons un excellent souvenir.
Et surtout, tenez bon, ne renoncez pas, ce serait tellement dommage pour le monument...
Bien cordialement.

N.D.L.R. : Merci pour votre visite et pour ce message. C'est toujours réconfortant pour moi de découvrir des membres du fan-club pleins d'empathie. Vous m'avez confirmé que le "Journal du chantier" est un point fort du site favori. Ne passez quand même pas trop de temps à lire mes propos désultorisants et volontiers décoiffants (les épouses n'aiment pas toujours ça, m'a-t-il parfois semblé).
Hervé DUVAL
rédigé le Mercredi 8 Juillet 2020
Livre d'or - Vie de l'association - Animation, fêtes, visites
0
Bonjour Monsieur Fourcade,
J'ai eu de plaisir de faire votre connaissance cette après-midi, mais vous deviez partir pour la bonheur de vos petits-enfants. Merci pour votre autorisation de redécouvrir les abords de ce magnifique écrin.
Qui sait l'an prochain pour finir la visite ?
Cordialement,

N.D.L.R. : Bien volontiers. N'hésitez pas à revenir !
Bonsoir M. Fourcade,

Ayant visité aujourd'hui l'exposition temporaire du musée du château de Flers ("Où sont les femmes?"), je suis tombé sur cette représentation du "manoir favori" :

Je ne sais pas si vous la connaissez, c'est pourquoi je vous l'envoie.

Bien à vous,

N.D.L.R. : Merci beaucoup. Oui, je la connaissais. Mais il est bon de la répertorier à toutes fins utiles sur le site favori.

Cette aquarelle date de 17 ans ans après l'incendie qui ravagea le logis. Elle nous montre qu'il n'y avait plus de menuiseries à la porte charretière de la cour et - si elle est fidèle - que l'axe d'une ancienne girouette n'avait pas encore été planté au sommet du dôme d'entrée. La charpente du logis avait été abaissée d'une soixantaine de centimètres lors de sa reconstruction avec les mauvais matériaux que l'on sait. On croit pouvoir relever également qu'après cet incendie, il n'y avait plus de menuiserie de porte d'entrée sur le logis, à part l'imposte semble-t-il. J'irai vérifier ce dernier point au musée de Flers car il est important pour la poursuite de mes travaux.

Cette dernière information contredirait en effet la thèse de Benoît MAFFRE à ce sujet, selon laquelle une certaine porte Transition, que j'ai connue sur l'aile Ouest, aurait résisté au feu à cette place-là du logis qui serait donc légitime. Hélas cette thèse d'un architecte au statut blindé par un monopole public, comme je ne le sais, pour ma part, que trop bien, a prospéré à ce jour dans des services administraaaâââtifs que je pense incapables ou non désireux de contrôler les éventuels excès et approximations hasardeuses de cet intervenant, désormais grassement et doublement doté par ailleurs par la Mission-BERN-de-mes-deux.

On voit également la hauteur des arbres dans l'arrière-cour et sur le "Pournouët".

Mais nulle trace en revanche de la mare dont l'existence, avérée seulement durant une partie de la première moitié du XXème siècle (voir la "Photothèque" du site favori), aurait pu, si tel n'avait pas été le cas, me valoir des tracas supplémentaires de la part du service régional d'archéologie. Or l'on a compris que l'interposition de ce dernier par la D.R.A.C., depuis le 7 février dernier, bloque, à elle seule, la poursuite de la restauration ordonnée du manoir favori.

Quant à Amédée HEDIN, l'auteur de cette aquarelle, il paraît avoir été porteur de peaux d'âne supposées crédibiliser ses observations.

Donc merci beaucoup, vraiment, pour votre message et pour ces photos qui, sous réserve de la vérification sur place que j'ai dite, me paraitraient de nature à confirmer mes propres thèses. Ceci devrait, si du moins le Monde était bien fait, contribuer à renvoyer dans leurs buts et à leurs chères études les prétendus experts que l'on sait.
Un grand jour en perspective !
Quand Sébastien Daucé et son ensemble "Correspondances" se produisent au théâtre de Caen, celui-ci affiche complet.
Idem pour leurs concerts parisiens...
La gendarmerie de Domfront va être sur les dents...
Je ferai mon possible pour en être.
Cordialement

N.D.L.R. : Et en plus il est très sympathique.
Gérard JOUSSE
rédigé le Dimanche 2 Aout 2020
Livre d'or
0
Monsieur Fourcade,
Suite à notre visite impromptue au manoir ce mercredi 29 juillet, nous tenons à vous remercier vivement pour votre accueil et le temps que vous avez bien voulu nous consacrer pour partager votre passion, avec votre franc-parler...
Je pense que nous avons (presque) saisi l'ampleur de votre projet monumental, la nature des écueils rencontrés dans son déroulement et la dimension des démêlés avec les organismes pourtant incontournables.
Nous vous adressons nos félicitations pour le travail accompli et nos encouragements pour... le reste à faire.
Avec nos aimables salutations
Jocelyne & Gérard Jousse

N.D.L.R. : Merci pour votre message !
Edna DEGON
rédigé le Jeudi 13 Aout 2020
Livre d'or
0
Merci, merci pour hier, c’était un moment exquis, entre les musiciens et les amis, une journée bien remplie.
Amitiés à Carole

N.D.L.R. : Je crois que ce fut pour tous un grand plaisir.
Amitiés à André.
Chère Carole,

Cher Pierre-Paul,

Merci infiniment pour cette soirée de musique baroque que nous avons trouvée formidable; nous avons été très impressionnés en particulier par les chants exceptionnels de deux femmes de la troupe de musiciens.

(...)

En vous remerciant encore,

Eric et Frédérique

N.D.L.R. : Merci pour votre message. Nous avons eu beaucoup de chance que ces concerts soient possibles et très heureux de réunir des amateurs, dont une forte proportion que nous ne connaissions pas, même si, avec beaucoup, y compris parmi nos amis, nous n'avons guère eu le temps de converser hier. La météo, qu'on nous prédisait pénible, nous aura épargnés pour l'essentiel et ce fut une chance.

Tous ensemble, nous avons pu, le temps d'une journée, redonner à la Chaslerie la vie, légère et cultivée, qu'elle nous paraît appeler afin de l'aider à franchir quelques siècles supplémentaires.

Ce fut pour nous un grand bonheur que nous espérons partagé.

Avec l'aide de la "SVAADE" qui devrait pouvoir intervenir dans un rayon de 50 kilomètres autour de Domfront (quand elle sera enfin immatriculée...), on essayera de lancer d'autres initiatives, ici et ailleurs. D'ores et déjà, les uns et les autres, et si vous le voulez bien, essayons d'y réfléchir.
Audrey ASTRUC
rédigé le Vendredi 14 Aout 2020
Livre d'or - Vie de l'association - Animation, fêtes, visites
0
Cher Pierre-Paul, chère Carole,

Merci infiniment pour votre accueil et votre grande hospitalité mercredi à la Chaslerie, nous gardons un souvenir particulièrement fort de cette journée de clôture de notre tournée.
Les musiciens se sont sentis comme chez eux, et ont d’autant plus apprécié de participer à ces deux concerts et de rencontrer le public nombreux que vous aviez réussi à faire venir jusqu’à la Chaslerie malgré la communication de dernière minute !

Je copie Sébastien, Céline et Alice à ce mail pour qu’ils puissent profiter des 2 reportages photos ! Sébastien retrouve demain une partie des musiciens présents à la Chaslerie pour une autre tournée en Bourgogne, il pourra leur transmettre votre message en direct.

(...) si vous passez sur Paris prochainement, peut-être pouvons-nous en profiter pour nous retrouver ?
L’adresse de nos bureaux est :
Correspondances et musique
54 rue Taitbout
75009 PARIS

Encore merci de nous avoir ouvert les portes de la Chaslerie, et à bientôt.

Bien cordialement,
Audrey

Audrey Astruc
Chargée de mécénat et développement territorial
Ensemble Correspondances
+33 (0)6 31 13 11 90
Mathilde Vialle
rédigé le Vendredi 14 Aout 2020
Livre d'or
0
Chère Carole, cher Pierre-Paul,

Merci pour votre accueil ! Nous avons été reçus comme des rois ! J'espère que nous aurons l'occasion de revenir jouer dans votre manoir prochainement.

Bien à vous,
Mathilde (viole de gambe - Correspondances)

N.D.L.R. : Chère Mathilde, ce sera toujours avec grand plaisir !
Jean-Paul LEROY-TULLIE
rédigé le Samedi 15 Aout 2020
Livre d'or - Vie de l'association - Animation, fêtes, visites
0
Encore merci et félicitations pour cette après midi qui nous a fait découvrir entre autres les chants de procession et 2 des airs préférés de Louis XIV (avec le décor de la grande salle, nous pouvions imaginer….). Les artisans étant aussi intéressants dans leurs démarches et expériences.

Nous avons profité de ce bel après-midi pour visiter La Boisnerie (Saint Honorine), manoir cité par M. Degon. Une belle promenade dans les jardins.

Cordialement

N.D.L.R. : Merci pour votre présence et pour votre message.
Anne et Patrick HENAULT
rédigé le Jeudi 17 Septembre 2020
Livre d'or
0
Chers amis,

Notre visite à la Chaslerie a été un véritable enchantement: la beauté de cet enclos et de sa ligne de toits, découverts comme par hasard au débouché des bois (ceux qui subsistent encore et ceux dont on devine l'emprise en un temps pas si éloigné), font de cet espace le lieu idéal dont n'a pas pu disposer Rohmer pour tourner Perceval le Gallois - en accord avec le Perceval de Chrétien de Troyes (lui-même contemporain exact de Notre Dame sur l'Eau). A ce "village" miraculeusement préservé par l'Histoire, votre ménage a conféré une qualité qui réalise tous les vœux les plus profonds des divers maîtres de la Chaslerie.

En sortant de chez vous à une heure tout à fait indue... pour une première visite, nous avons eu la chance de pouvoir pénétrer dans l'église Notre Dame sur l'Eau de Domfront, ce qui nous a permis de rencontrer Pierre Ledin de la Chaslerie, en son unique gisant = une présence de Viking au visage de l'absolu, par delà les mutilations qu'il a subies. Pierre Ledin au milieu de sa "gang" comme le diraient les Québécois, car il est entouré par la jeune femme de ce même nom, si richement mariée (était-ce sa fille ?) et par les autres somptueuses pierres tombales gravées au nom de la famille dans laquelle cette jeune Ledin était entrée. Ils sont présents grâce à vous, plus que jamais. C'est pourquoi nous avons pensé à cette quête du Graal et à Perceval, dont la qualité la plus irrécusable était la sincérité.

Merci de nous avoir réservé un accueil si exquis dans votre Thébaïde.

A bientôt, nous l'espérons.

Anne et Patrick Hénault./.

N.D.L.R. : Très beau message d'une "cacique" de grande érudition, bien sûr, mais aussi et surtout d'une sensibilité frémissante, et de son époux dont on reconnaît la patte diplomatique finale.

Une très belle rencontre qui, on l'espère, sera suivie de beaucoup d'autres, et sans attendre de prochaines cures bénéfiques dans la paix de Bagnoles.
Bonjour M. Fourcade,
Suite à ma visite de dimanche dernier à la Chaslerie, je vous remercie de l'attestation fiscale que j'ai bien reçue.
Mais, tel n'est pas l'objet de ce mail :
En effet, je pratique assez assidûment le logiciel de dessin "3D Sketchup" à titre de hobby, et en recherchant sur votre site des plans de la Chaslerie afin de représenter votre manoir en 3D, j'ai vu que vous aviez reçu il y a quelque temps un fichier Sketchup que vous n'aviez pas pu lire.
Dans la mesure où vous n'y seriez pas opposé, je pourrais récupérer ce fichier et le "travailler" afin que vous puissiez exploiter en dynamique toutes les possibilités liées à un dessin 3D. Entre autres plus basiques, une possibilité intéressante avec un tel fichier Sketchup serait de permettre de voir votre manoir en 3D sur Google Earth. Ce n'est pas forcément simple car cela requiert une validation de Google, mais je l'ai déjà fait pour la maison de mon cousin (qui était avec nous à la Chaslerie dimanche dernier) . Vous pouvez d'ailleurs voir sur Google Earth ce petit hameau en recherchant "La gaudinière - Niort la fontaine - Lassay les chateaux".

Quoiqu'il en soit, je suis à votre disposition pour vous rendre visite et échanger à ce sujet.

Bien cordialement

Jean Thuaudet
06 37 52 73 34

N.D.L.R. : Cher Monsieur, merci beaucoup pour cette offre. Je ne suis pas sûr de retrouver ce fichier dans mes archives (ni d'avoir plus de succès auprès de l'architecte du patrimoine qui l'avait créé). Mais je vais essayer. En tout cas, n'attendons pas cela pour que vous reveniez à la Chaslerie, à un prochain concert sous l'égide de la "S.V.A.A.D.E." (qui vous remercie beaucoup pour votre don du week-end dernier, un exemple à suivre) ou même avant. Bien cordialement, PPF
Michel MEURICE
rédigé le Dimanche 27 Septembre 2020
Livre d'or
0
Cher Monsieur,
J'espérais joindre à ce mot des croquis faits à La Chaslerie en 1965 ou 1966 alors que j'étais étudiant aux Beaux-Arts. Hélas je n'arrive pas à remettre la main sur eux ; ils ne peuvent pourtant pas avoir disparu.
Tout d'abord, nous tenons à remercier chaleureusement votre épouse pour la longue et très intéressante visite que nous avons faite avec elle.
La Chaslerie a bien changé depuis le temps de ces croquis, et nous sommes très impressionnés par l'importance des travaux que vous avez entrepris, le soin et la délicatesse que vous y avez apportés : que d'énergie, de persévérance ! Cette superbe restauration de La Chaslerie est manifestement votre passion personnelle, et c'est en même temps un cadeau que vous offrez aux visiteurs et aux générations futures.
Félicitations aussi, pour le site internet et la richesse qu'il contient : rigueur, documentation, poésie.

Cordialement,

Michel et Agnès Meurice

N.D.L.R. : Cher Monsieur, merci beaucoup pour votre message. Bien cordialement, PPF
Petit divertissement sans prétention à la mode SketchUp :

Cordialement

N.D.L.R. : Merci beaucoup pour cette sympathique contribution !

Pour le moment, je n'ai pas beaucoup de succès pour me faire transférer par les architectes du patrimoine les fichiers que vous avez souhaités.

On se demande bien pourquoi...
Jean LOUCHET
rédigé le Lundi 28 Septembre 2020
Livre d'or - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
0
Voici le fichier promis sur la façon de déménager un piano.

J'ai juste quelques remarques mineures:
- sur un piano verni, il faut mettre le film plastique fin AVANT la couverture, surtout si le piano doit rester longtemps emballé. Et après avoir mis la couverture, on met le gros plastique d'emballage.
- à la fin, on n'est pas obligé de ranger les pieds à l'intérieur du piano, on peut les transporter à part. En plus, sur un petit piano a queue, ce n'est pas forcément possible.
- les 3 pieds sont légèrement différents, c'est bien de les marquer pour les remettre au même endroit
- bien emballer les petits morceaux : vis des pieds (éventuellement), vis de fixation de la lyre, bref tous les petits trucs, dans un sac à part, bien scotché.
- certains déménageurs déposent le couvercle (et donc aussi le pupitre) avant de déménager le piano. Ça vaut le coup pour alléger quand on doit faire des étages dans un escalier, mais ce n'est pas le cas ici donc il vaut mieux laisser le couvercle en place comme dans ce document.

A+

Jean

N.D.L.R. : Merci, camarade ! Je transfère à Jean LEMARIE qui a prévu d'intervenir mardi prochain (dans 8 jours) !
(Début de citation)

De : Sébastien Daucé
Envoyé : jeudi 15 octobre 2020 15:45
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>; C.F.
Cc : Audrey Astruc <audrey@ensemblecorrespondances.com>; Céline Portes <celine@ensemblecorrespondances.com>
Objet : merci

Chers amis,

J’espère que ce mail vous trouve tous deux en bonne forme.

Audrey m’a fait savoir que vous aviez fait tout récemment un don à l’ensemble : je vous en remercie très sincèrement. Tout soutien nous est aujourd’hui précieux et même vital pour nous permettre de continuer à avancer.
Vous aviez tout de suite répondu présent cet été pour notre tournée de relance, et cela me touche donc particulièrement que vous ayez souhaité poursuivre votre soutien cet automne dans cette nouvelle phase de crise.

Nous ne pourrons malheureusement pas nous croiser jeudi prochain au théâtre de Caen, puisque les mesures sanitaires m’obligent à rester dans les coulisses du théâtre et à ne pas passer dans la partie publique. Mais je suis très heureux de vous savoir parmi nous pour cette générale ! Nous avons réussi à maintenir la création et les 3 représentations la semaine dernière au théâtre des Champs-Elysées, et même si Madrid est tombé, Caen devrait tenir !

Amitiés
Sébastien

(Fin de citation)
Cambérabéro
rédigé le Vendredi 23 Octobre 2020
Livre d'or - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes
0
Bonjour Pierre-Paul,

Que pensez-vous du prix de vente de celui-là ?

Vente Château Arthies | 9 800 000 € | 800 m²
Château en Vente à Arthies : Coup de coeur. A seulement 45 kms de Paris dans le Val d'Oise, château médiéval en pierre et brique entièrement rénové par l'architecte Jacques Garcia sur 4 hectares.


Amicalement,

N.D.L.R. : La proximité de Paris est un énorme avantage et la signature de Jacques GARCIA légitimement prestigieuse. L'agent immobilier m'est inconnu.

Ceci dit, je trouve ce prix absurde. A titre anecdotique, seuls m'intéresseraient quelques dallages comme celui-ci :


En d'autres termes, la seule question qui me paraisse ici pertinente serait de savoir ce que peut cacher un tel prix.

Amicalement.
Bonsoir,

Château Verteuil-sur-Charente (16)
Prix : 2 800 000 €


Quelle tristesse !

Cordialement

N.D.L.R. : Sans aucun doute.

Au passage, on voit ce que sont les prix avec un agent immobilier sérieux...

Donc, au lieu d'emmerder comme ils le font un retraité sans défense (ou presque), les agents du fisc seraient sans doute beaucoup mieux inspirés d'aller fureter ailleurs. Bien sûr, pour cela, il faudrait réfléchir un peu et ne pas s'en tenir à de lamentables attitudes corporatistes. Je n'ignore pas que ce serait beaucoup demander.