Peinture

Il y a désormais accord entre l'architecte du patrimoine et moi sur son contrat de maîtrise d’œuvre étendu à des travaux dont la réalisation pourrait prendre dix bonnes années. Nous allons ainsi chercher, de concert, à obtenir toutes les autorisations administraaaâââtives requises par les textes. Dans le but de ce que j'appelle "purger le dossier".

J'espère que nous y arriverons désormais sans trop de difficultés, c'est-à-dire que chacun y mettra du sien. Pour moi, il s'agira notamment de fournir toutes infos qui me seraient réclamées, c'est-à-dire de les rechercher sur ce site ou dans mes archives de plus de dix ans.
0
A propos des peintures des menuiseries extérieures du fournil du manoir, des menuiseries extérieures de la façade Sud du bâtiment Nord, des menuiseries intérieures de la cuisine, plus diverses autres menues interventions en peinture dans le bâtiment Nord :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : lundi 27 avril 2020 05:13
À : (...)architecte@gmail.com>
Cc : C.F ; T.F.
Objet : Chaslerie - Peintures

Madame,

J'ai analysé les 3 devis reçus des peintres, que je vous avais transmis.

Si on compare ce qui est comparable, poste à poste, M. A (recommandé par vous) est plus cher que M. B (recommandé par le fournisseur écolo de Falaise).

Mais, comme ce dernier a prévu d'importants frais de déplacements, le total est en faveur de M. A.

A noter que j'avais interrogé M. B sur les plafonds de la cuisine, mais pas encore M. A.

Le fait est que le plafond de la cuisine est conditionné par de petites interventions préalables du plombier et de l'électricien, ce dernier n'étant pas disponible avant le déconfinement. Je me demande toutefois s'il est judicieux d'engager des frais de peinture pour les deux murs de la cuisine (celui en siporex, près de l'entrée, et celui en parpaings peints en bleu, au fond de la pièce) avant que le plafond et même le sol soient là. En outre, pour savoir quoi faire au plafond, il serait bon de décider si on y met des spots. Et, pour cela, de savoir s'il y aura un ilot central, etc, sachant qu'aux dernières nouvelles, mon épouse penche en faveur d'une ilot central dans une moitié de la pièce, celle du fond. Pour ce qui est des murs et s'il y a des spots, cela se traduira par des fils électriques à ajouter sur les murs, donc cela contrarierait une peinture rapide de ces derniers.

Qu'en pensez-vous ?
En fait, je pense qu'il vaudrait mieux reporter la peinture des murs et des plafonds de la cuisine à plus tard. Mais que je peux lancer le reste.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
0
Après m'en être entretenu ce matin avec l'architecte du patrimoine, j'ai attribué le chantier de peinture de certaines menuiseries du bâtiment Nord et du fournil du manoir à Emmanuel LESCUYER.

La question des murs et du plafond de la "cuisine-provisoire-qui-dure" dans le bâtiment Nord est renvoyée après que l'architecte du patrimoine aura pu, en liaison avec Carole, nous aider à préciser le projet d'aménagement de cette pièce. A ce sujet, nous partirons du projet préparé en juillet 2019 par l'excellent M. BARBREL (dans sa version dite "projet n°1", c'est-à-dire avec la partie cuisine "stricto sensu" proche de l'arrière-cuisine).

Il s'agira donc désormais, avec l'aide de l'architecte du patrimoine, de choisir le revêtement du sol, le type de plafond à mettre en place pour dissimuler la laideur de l'actuel, puis de décider enfin quels aménagements mobiliers prévoir sur les murs et le très probable ilot central. A ce dernier sujet, Carole entend recueillir l'avis de notre belle-fille.

Mon idée est en effet d'avancer aussi rapidement que possible dans la restauration de cette cuisine. Ceci veut dire, avant même d'avoir pu débarrasser l'arrière-cuisine de sa vieille chaudière au fuel. Car on essayera de faire durer cette dernière le temps nécessaire pour régler toutes les questions administraaaâââtives que paraît soulever l'implantation d'un chauffage central par aquathermie, notamment depuis l'intervention, le 7 février dernier, du service régional d'archéologie à propos du pavement de la cour.

Et, puisqu'on dépendra d'abord, pour cette cuisine, des interventions du plombier et de l'électricien, j'espère qu'on pourra régler parallèlement la question de l'aménagement du petit cabinet de toilettes, à côté du petit salon du bâtiment Nord. Une douche et un w.-c. à cet endroit ne seraient en effet pas du luxe. Tous les membres de la famille me les réclament, las de ne pouvoir guère utiliser, en l'état du chantier, que les installations qui jouxtent, à l'étage, ma chambrette monacalo-monastique, donc de devoir traverser celle-ci en ma présence.
Je poursuis la mise en ligne des courriers échangés avec Nicolas GAUTIER jusqu'au 12 mai 1998 (c'est en effet à cette date que s'arrête le tome 1 de mes archives relatives à cet architecte des bâtiments de France).

Cette mise en ligne présente-t-elle le moindre intérêt, compte tenu notamment du recul du temps ? Et ne serait-il pas dans mon intérêt bien compris de laisser tout cela reposer dans son coin, voire de le détruire afin de ne pas risquer d'envenimer les choses ? On peut sans doute se le demander.

Mais, comme me le disait mon aîné hier soir, j'ai toujours été très ordonné et méthodique dans mes classements. Donc, lorsqu'on me demande, comme actuellement, de justifier mon attitude face à des interlocuteurs officiels, je pense n'être pas trop mal équipé ou outillé pour éclairer le contexte d'une façon qui ne me semble pas inutile afin d'éviter la propagation d'appréciations insuffisamment fondées, pour ne pas dire insuffisamment réfléchies.

Et, comme je ne mets quasiment jamais en doute, par choix délibéré et hygiène de vie, la bonne foi de mes interlocuteurs, je me dis que ceux auxquels je pense ici trouveront peut-être là matière à reconsidérer les choses.

Les commentaires ci-après, sous forme de mots-clés, répondent à mon souci principal de faciliter, ne serait-ce qu'à mon simple usage, le fonctionnement du moteur de recherche du site favori.

20/12/91 - Terrassements du circuit des douves ; mur de terrasse, mur d'escarpe, mur entre la chapelle et le manoir, mur au Sud de la chapelle ; mur entre le manoir et le fournil ; bief amont et bief aval :


11/3/92 - Année de naissance d'Henri LEVÊQUE (le fermier) ; charretterie :


18/3/92 - Bief amont, bief aval ; mur entre la chapelle et le manoir ; mur de terrasse :


11/5/92 - Terrassements des douves (durant l'été 1991) :


25/1/93 - Mur entre le manoir et le fournil :


20/2/97 : Cave ; chauffage du logis ; couverture du logis et de l'aile Ouest ; subventions ; enfouissement de lignes électriques (au niveau de l'allée principale et en dépit de nombreuses relances, ce dossier n'a pas bougé à ce jour ) :


24/8/97 - Terrassement de l'arrière-cour ; démontage d'une grange (été 1991) ; drainages divers ; allée principale ; plantations ; mur entre la chapelle et le manoir ; "maison de Toutou" ; intérieurs du bâtiment Nord :


1/9/97 - Allée principale :


2/9/97 - Allée historique ; fournil du manoir ; toiture de la ferme :


2/9/97 : Allée historique ; fournil du manoir ; toiture de la ferme ; appentis de la ferme :


7/9/97 : "spécificité" de la compétence d'un A.B.F. :


14/9/97 : "Spécificité" d'un A.B.F. ; autres questions vulgaires (honoraires ; fosses septiques, etc) :


27/10/97 : Couverture de la ferme ; démolition du garage de la ferme ; charretterie (ou pressoir) ; mur de terrasse ; enfouissement de lignes électriques ; plantations :


24/11/97 : Colombier ; subventions ; tracasseries administraaaâââtives ; maîtrise d'oeuvre :


24/11/97 : Colombier ; subventions ; tracasseries administraaaâââtives ; maîtrise d'oeuvre :


12/3/98 : "maison de Toutou" :


26/3/98 : Tracasseries administraaaâââtives :


22/4/98 : Mur d'escarpe des douves ; mur entre la chapelle et le manoir ; subventions :


25/4/98 : Subventions :


12/5/98 : Signalisation routière (dossier qui, en 2020, n'a pas avancé d'un pouce) :

Voici un résumé des travaux sur le bâtiment Nord :

Quand j'ai acheté la Chaslerie, Nicolas GAUTIER, alors A.B.F. de l'Orne, m'a encouragé à réfléchir à la démolition du bâtiment Nord parce qu'il "empêche le nécessaire flanquement réciproque de meurtrières, dans la tour Nord-Est du logis et la tour Louis XIII". J'ai néanmoins décidé de garder ce bâtiment et de le restaurer car je voyais bien qu'il était à même de me fournir le plus facilement une "bulle d'habitabilité" restaurée à mon goût, pendant que j'entreprenais par ailleurs les travaux pharaoniques que l'on a vus.

En 1991, le bâtiment Nord était recouvert d'ardoises ; il y avait deux anciens vélux que je trouvais très moches ; le pignon Ouest était déglingué, une porte au milieu des colombages y donnant sur le vide :

La photo suivante, prise sous le même angle, montre l'état actuel du bâtiment ; la couverture du côté Nord est désormais en tuiles, les vélux ont été remplacés par des houteaux et j'en ai ajouté un troisième, plus grand ; le pignon Ouest a été recouvert de bardeaux de châtaigner ; au niveau du rez-de-chaussée, j'ai modifié les ouvertures et les ai dotées de grilles en tant que de besoin ; j'ai substitué un rouge sang de bœuf aux peintures blanches précédentes :

Côté cour, la transformation a également été importante afin de pouvoir oublier ces horribles ouvertures carrées (sans doute des années 1970) :

Par rapport à cette dernière photo, j'ai encore ajouté un fenestrou à l'étage :

16 mai 2020.


A l'intérieur du bâtiment, outre l'élimination de toutes les horreurs des années 1950 et 1970, j'ai veillé à améliorer l'habitabilité. D'abord en modifiant des pièces de charpente...

... et en "désépaississant" le mur Sud :


Au rez-de-chaussée, il n'y avait point non plus de salut possible sans un grand nettoyage par le vide, du sol au plafond en passant par les murs dont l'horrible enduit au ciment favorisait la dégradation sous l'effet de l'humidité du terrain :


Voici quelques photos de l'état intérieur actuel du bâtiment :

16 mai 2020.

16 mai 2020.


La cuisine est en attente d'idées lumineuses pour terminer son aménagement (le béton au plafond de sa première travée est de moi ; le béton du plafond des deux travées suivantes - celle qu'on voit sur la photo et celle de l'arrière-cuisine qui est derrière le mur du fond - date de mes prédécesseurs des années 1950 et 1970) :

16 mai 2020.


Le cabinet de toilettes du rez-de-chaussée attend qu'un maître d’œuvre courageux veuille bien s'y coller :

16 mai 2020.


Depuis que j'y ai ajouté un piano (dont je ne fais rien à ce jour), le petit salon est un peu trop encombré de meubles :

16 mai 2020.

16 mai 2020.


Passons à l'étage :

16 mai 2020.

16 mai 2020.


La chambre de Carole :

16 mai 2020.

Au dessus du lit, l'alcôve et le dernier fenestrou que j'ai fait percer :

16 mai 2020.

Le houteau que j'ai ajouté est plus grand que les deux autres :

16 mai 2020.

Voici, à l'étage, la fenêtre qui a remplacé la porte ouvrant sur le vide :

16 mai 2020.


On reconnaît ma chambrette monacalo-monastique, toujours encombrée des dossiers sur lesquels je travaille :

16 mai 2020.

C'est spartiate mais ça me suffit :

16 mai 2020.

Le dressing...

16 mai 2020.

... le cabinet de toilettes (le fenestrou du fond est de ma création)...

16 mai 2020.

... et vous aurez tout vu, à part l'arrière-cuisine qui est dans un tel état de foutoir, avec la vieille chaudière au fuel, qu'elle n'est pas montrable.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 20 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Peinture - Bâtiment Nord
0
A la lumière du jour, j'ai du mal à me faire à cette couleur :

20 mai 2020.

J'aurais préféré quelque chose qui flashe mais Carole a choisi cette eau tiède et n'en démord pas :

20 mai 2020.

Emmanuel LESCUYER ponce la porte d'entrée du bâtiment Nord dont le bas présentait de nombreuses gerçures :

20 mai 2020.

20 mai 2020.

20 mai 2020.

Il fait subir le même sort à la porte provisoire entre la cuisine et la salle-à-manger qui n'avait jamais été aussi bien traitée :

20 mai 2020.

20 mai 2020.

Mais puisque c'est là du provisoire qui risque de devoir durer encore un moment...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 20 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Peinture - Bâtiment Nord
0
Travail de l'après-midi :

20 mai 2020.

Et nous n'en sommes qu'à la première couche :

20 mai 2020.

20 mai 2020.

Ce "rouge Vauban" fabriqué par Emmanuel LESCUYER me plaît beaucoup pour le manoir favori :

20 mai 2020.

20 mai 2020.

20 mai 2020.

Je reprochais à la peinture précédente d'avoir fané trop vite et d'avoir de plus tourné au violet. Là, mes vieilles pierres vont prendre un coup de fouet bienvenu :

20 mai 2020.

20 mai 2020.

Emmanuel LESCUYER ("Mr SPOON" pour un des ses clients Anglais) aura passé la semaine à poncer des menuiseries et à y passer la première couche de peinture.

Il fabrique lui-même ses couleurs. Son travail est impeccable...

21 mai 2020.

... et je trouve son "rouge Vauban" du plus bel effet :

21 mai 2020.

21 mai 2020.

21 mai 2020.

21 mai 2020.

En ce qui concerne son "bleu charron" du fournil du manoir, il est prévu qu'il renforce l'outremer pour la seconde couche ; celle-ci l'occupera, là et ailleurs, la semaine prochaine :

22 mai 2020.

22 mai 2020.

22 mai 2020.

22 mai 2020.

22 mai 2020.

22 mai 2020.

Il remet également en beauté les volets intérieurs du fournil que j'avais choisi de laisser bruts :

22 mai 2020.

Mastic avant la seconde couche :

25 mai 2020.

25 mai 2020.

25 mai 2020.

25 mai 2020.


Voici la marque de peinture (norvégienne) qu'utilise Mr SPOON pour le rouge Vauban :

25 mai 2020.


Pour la peinture tilleul et pour le bleu charron, c'est lui qui fabrique ses mélanges.

Passage de la seconde couche :

25 mai 2020.


Et, bien sûr, Guguss a voulu participer au travail :

25 mai 2020.

Il a l'air malin, notre loïde !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 26 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Peinture
0
Mr SPOON travaille toujours en musique :

26 mai 2020.

Cela rend Guguss joyeux :

26 mai 2020.

26 mai 2020.

26 mai 2020.

Guguss ne peut s'empêcher de fureter autour du peintre, au risque de se frotter encore contre les peintures fraîches (ici la rouge) :

26 mai 2020.

26 mai 2020.

Dans mon cabinet de toilettes, il est prévu de rafraîchir le pourtour du fenestrou...

26 mai 2020.

... et celui du houteau :

26 mai 2020.

Je préfère le bleu de la seconde couche, il est plus franc et fait moins layette :

27 mai 2020.


Bien sûr, Guguss n'a pu s'empêcher d'y frotter une oreille (il n'en loupe pas une, celui-là !) :

27 mai 2020.


J'ai appris ce matin que mon aîné et sa petite famille débarqueront demain ; du coup, Mr SPOON remet à juillet, sans doute, les travaux supplémentaires dont nous avons commencé à parler, relatifs aux deux fournils :

27 mai 2020.

Ce matin, il a fait connaissance avec Sébastien LEBOISNE, venu prendre les cotes des lucarnes de l'aile Ouest qu'il va mettre en fabrication.
Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mercredi 27 mai 2020 15:58
À : (...)architecte@gmail.com
Cc : C.F. ; T.F.
Objet : Chaslerie - Rouge Vauban

Madame,

Comme convenu, je vous transmets des photos de la peinture rouge utilisée par Emmanuel LESCUYER :

27 mai 2020.

27 mai 2020.

27 mai 2020.


Elle me satisfait parfaitement, de même que l'ensemble de son travail, d'une grande qualité. Encore merci de m'avoir recommandé de faire appel à cet artisan.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)

Voici une autre photo où la couleur brillante est altérée par les reflets :

27 mai 2020.


Comme on le voit, des moucherons viennent se coller à la peinture fraîche. Il paraît qu'il suffit d'attendre qu'elle sèche pour les faire disparaître d'un coup de "Sopalin".
Couleurs de peinture à la lumière du soir :

On notera l'excellence du travail de Mr SPOON (en tous points digne du label "qualité FOURCADE") :

27 mai 2020.

27 mai 2020.


Une porte qui n'a pas été repeinte depuis une dizaine d'années (et qui a vocation à disparaître, tant elle est moche) :

27 mai 2020.


La fenêtre de droite n'a pas été repeinte, pas plus que les houteaux :

27 mai 2020.


Le nouveau bleu du fournil du manoir :

27 mai 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 27 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Peinture - Bâtiment Nord
0
Après la première couche de peinture dans mon cabinet de toilettes :

27 mai 2020.

27 mai 2020.


Malheureusement, l'arrivée des petits-enfants annoncée pour demain soir fait fuir Mr SPOON qui lèvera alors le camp sans avoir pu terminer la rallonge de tâches que j'avais encore imaginée ce matin. Nouvel exemple de la difficulté pour moi de concilier ce chantier avec une vie de famille pourtant minimale (les deux sujets n'étant évidemment pas sans liens au demeurant).
(Début de citation)

De :(...)architecte@gmail.com
Envoyé : vendredi 12 juin 2020 15:58
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>; LEBOISNE Ebénisterie <leboisne0564@orange.fr>
Objet : AVANCEMENT- Fabrication menuiserie

Bonjour,

Les 7 lucarnes sont en cours de réalisation.
La quincaillerie a été reçue hier.
Peinture : d'ici 3/4 jours calendrier précisé.
Verre en cours de livraison.

Bien cordialement,

(...)
Architecte DPLG - Architecte du Patrimoine

(Fin de citation)

En début de semaine, lors d'un de mes allers-retours à Pontorson, je me suis arrêté chez Sébastien et j'ai constaté que la fabrication de ces lucarnes venait juste de commencer :

8 juin 2020.

8 juin 2020.

8 juin 2020.

S.M.S. à Ryszard ZUREK ce matin à 8 h 15 : "Toujours pas reçu les photos de l'état actuel de la restauration. A quel endroit puis-je passer voir où vous en êtes rendu ?"

Réponse de Ryszard ZUREK par S.M.S. à 8 h 41 : "Compte tenu du gentil message sur google, je ne vous enverrai pas de photos. Ce n'est pas la peine de passer. Comme tout artisan, je vous préviendrai quand vous pourrez récupérer votre oeuvre. Sans pression et respectant avant tout l'éthique de la restauration, j'effectue le travail au rythme que j'estime nécessaire.
Cordialement,"

S.M.S. à Ryszard ZUREK à 8 h 44 : "Cher Monsieur, comme vous le savez, je déteste l'hypocrisie. Hypocrisie dont l'archétype était ma grand-mère bigote. Je comprends que vous n'avez pas avancé depuis mon dernier rappel. L'éthique professionnelle a bon dos."
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 5 Juillet 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Peinture - Aile "de la belle-mère"
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : samedi 4 juillet 2020 12:25
À : (...)architecte@gmail.com
Cc : C.F. ; T.F.
Objet : RE: Domfront-manoir: retard pose lucarnes

Il m'a prévenu hier. En fait, il est passé sur le billard il y a 3 jours. On lui souhaite un prompt rétablissement.

Ce retard ne pose pas de problème pour moi. Je dispose en effet de "déficits fonciers reportables" tels que mon programme de défiscalisation pour 2020 est déjà assuré. Il serait même logique que je freine les travaux pendant quelques mois pour des raisons fiscales. D'autant que, avec la non-vente de "Pontorson", ma trésorerie demeure tendue.

S'agissant des paiements à Sébastien LEBOISNE, je rappelle que je lui avais réglé d'avance 50 000 € fin 2017. Donc je ne lui dois rien pour encore un moment.

Bien cordialement,

PPF

________________________________________________________________________________

De : (...)architecte@gmail.com
Envoyé : samedi 4 juillet 2020 12:18
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Domfront-manoir: retard pose lucarnes

Bonjour,

M. (...) va subir une intervention chirurgicale. Il a un arrêt de 6 semaines. La pose prend donc du retard. Prévision courant septembre.
Ne payer personne en attendant. On fera une situation avancement pour M. Leboisne.
Bon week-end,
Bien cordialement,

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 15 juillet 2020 14:43
À : (...)architecte@gmail.com>
Objet : RE: Fw: menuiseries Fourcade

Très bien.

Bien cordialement,

PPF

_________________________________________________________________________________________

De : (...)architecte@gmail.com
Envoyé : mercredi 15 juillet 2020 14:38
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Fwd: Fw: menuiseries Fourcade

Bonjour,

Ci-joint la réponse de M. Leboisne en terme de calendrier de pose.
Est-ce que cela vous convient?
Je vais produire un calendrier pour la DRAC dès votre validation.

Bien cordialement,

(...)
Architecte DPLG - Architecte du Patrimoine

---------- Forwarded message ---------

De : LEBOISNE Ebénisterie <leboisne0564@orange.fr>
Date: mer. 15 juil. 2020 à 14:22
Subject: Fw: menuiseries Fourcade
To: (...)architecte@gmail.com

Bonjour,

pour la pose des fenêtres, Mr Lescuyer aura fait les peintures vers le 15 septembre,
ensuite, le temps pour nous de mastiquer les verres
on peut espérer une pose fin septembre

bonne journée
Sébastien leboisne

_________________________________________________________________________________________

From: Emmanuel LESCUYER
Sent: Wednesday, July 15, 2020 10:28 AM
To: leboisne0564@orange.fr
Subject: menuiseries Fourcade

Bonjour,
Les impressions et la première couche devraient pouvoir s'effectuer début septembre.
Pour le mastic à l'huile de lin la marque WILL'S. c'est un très bon produit.
Bonne journée
Emmanuel LESCUYER

(Fin de citation)