Références culturelles

N.D.L.R. : Dans un premier temps, je recenserai ici tous les messages comportant un hyperlien avec une musique. Dans un second temps, je tâcherai de rétablir les liens rompus.

Hugues HOURDIN m'a offert, cette après-midi, un exemplaire de sa dernière publication :

Comme toujours avec Hugues, le style est enlevé bien que les mots aient été pesés. Je retiens particulièrement la conclusion qui habille pour l'hiver certaines initiatives en cours de Macron-la-bulle :

Macron-la-bulle, je trouve que ça lui va bien, comme surnom, à cet ange (?) déchu.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 14 octobre 2018
Désultoirement vôtre ! - Références culturelles
0
Vu, cette après-midi au ciné de Flers, "Mademoiselle de Joncquières" d'Emmanuel MOURET. J'ai été gêné par le caractère très approximatif des décors et des costumes, et ne parlons pas d'une barbe envahissante, aussi anachronique que le débraillé systématique du fils de famille qui l'arbore. Tout cela, y compris le jeu des acteurs, m'est apparu très nettement inférieur aux "Liaisons dangereuses" de Stephen FREARS.

Mais j'ai bien aimé le pied-de-nez final au féminisme conquérant tant à la mode, par les temps qui courent, chez divers volatiles dont les pintades.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 16 octobre 2018
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Références culturelles
0
En me raccompagnant à l'ascenseur, Lady Danielle m'a offert hier un exemplaire du dernier ouvrage de Sir Michaël.

J'espère que mes conseils auront pu éclairer mon hôtesse sur les démarches à entreprendre et la façon de s'organiser face au fléau qui menace leur thébaïde bourguignonne. Aujourd'hui, elle m'écrit pour me remercier encore et me redit que je serai invité à une prochaine "coupole", ce qui m'enchante.

En commençant, la nuit dernière, la lecture attentive de cet ouvrage, je me disais qu'il serait très malheureux que la barbarie assaille des personnes si délicatement cultivées et d'un contact aussi délicieux.