O'Gustin

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 27 Juillet 2020
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Anecdotes
0
Carole et les enfants trouvent que je ne marche pas assez. Ils prétendent que, si j'avais "une vie un peu plus saine", je ne m'endormirais plus au volant. Donc promenade ce matin dans les allées du manoir favori, en compagnie du brave Guguss :

27 juillet 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 6 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - O'Gustin - Privé - Chez l'aîné - Garance - Paul junior - Hector
0
De retour au manoir favori, si j'en juge par les photos transmises par ma belle-fille pendant que nous rendions visite à ma mère, l'aventure continue.

Hector s'est pris d'une passion réciproque pour Guguss (qui le laisse lui tirer les oreilles)...

6 août 2020.

... au point que, comme lui, il fait des trous dans les tuyaux d'arrosage de la Bonne-Maman :

6 août 2020.


Ses aînés continuent à labourer l'arrière-cour dans l'espoir d'y trouver enfin l'"arbre à Yops" :

6 août 2020.


Plus généralement, tout le monde contribue aux tâches ménagères...

6 août 2020.

... certain, de façon plus détendue :

6 août 2020.

Je n'ai pas pris de photos, hier, des petits croutons car, en raison de la canicule, ils ont passé toute l'après-midi, et même le soir, dans le plus simple appareil, dans l'arrière-cour du manoir favori. Tous parfaitement à l'aise, comme si, de toute leur vie, ils n'avaient fait que ça. Et, comme on peut l'imaginer, Carole n'aurait pas toléré que je montre leurs fesses rebondies sur le site favori.

Les aînés ont notamment escaladé un noisetier, inventé des tours d'acrobate sur la balançoire ou continué à labourer le terrain à la recherche, encore vaine à ce stade, de l'"arbre à Yops" :

Le petit dernier n'était pas en reste, trottant à toute allure et en tous sens, avec une prédilection marquée pour une bassine remplie d'eau que Carole avait disposée à l'ombre. Il est doté, à tout le moins, de très imposants cuissots. Guguss, brave bête, ne le quittait pas des yeux ; ils avaient, entre eux deux, de longs conciliabules mâtinés de léchouilles baviques réciproques.