Archives, histoire, documentation

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 7 décembre 2017
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Promenade à Paris aujourd'hui, dans le cadre des V.M.F. de Normandie, à l'instigation de Patrick DUMOUSSET, délégué régional.

Visite de la bibliothèque de l'arsenal, sous la houlette d'Olivier BOSC.

Puis visite de l'hôtel de Gesvres présenté par ses propriétaires, Joseph ACHKAR et Michel CARRIERE. Un goût et une réussite exceptionnels, pour ne pas dire uniques. Un enchantement. Epoustouflant !

P.S. : Voici les photos que j'ai pu prendre à la bibliothèque de l'arsenal :

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

7 décembre 2017.

Clin d’œil pour terminer :

7 décembre 2017.

P.S. 2 : Le château de Ravel, autre propriété de nos hôtes de l'hôtel de Gesvres :

Impressionnant !
Michel JARDIN
rédigé le samedi 9 décembre 2017
Livre d'or - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
0
Bonjour,

Dans mes recherches, je suis tombé sur plusieurs documents parlant de la chaslerie, à la bibliothèque nationale sur son site Gallica

Marche à suivre :

google - taper : gallica généalogie

choisir - revues des sociétés savantes

Normandie

Orne

Le pays bas-normand (Flers)

A gauche - dans cadre rechercher - taper Chaslerie + loupe

s'affiche : plusieurs revues, celle qui peut vous intéresser est celle de 1913/10 - page 301 et la note en fin de page.

N.D.L.R. : Merci beaucoup. Voici l'article en question :

Intéressant. Gabriel HUBERT était ce que j'appelle un érudit local auto-proclamé, comme l'avait été, en son temps, CAILLEBOTTE qui avait acheté le chartrier de la Chaslerie au kilo et l'avait interprété à sa façon. La note que vous signalez émane d'autres contempteurs de l'ancienneté de la noblesse des LEDIN dont la qualité scientifique des assertions mériterait sans doute d'être également prouvée.