Charpente-couverture

Yves LESCROART m'a donné ce soir son accord pour participer, le 7 juin prochain, à une réunion de prise de contact, à notre manoir favori, avec l'architecte du patrimoine qu'a orientée vers moi Arnaud PAQUIN, ce dont je leur suis très reconnaissant, aux uns et aux autres.
Sébastien LEBOISNE a livré ses linteaux ce matin :

4 juin 2019.

Avec l'aide d'Igor, il les a hissés et installés au 2ème étage du colombier :

4 juin 2019.

4 juin 2019.

4 juin 2019.

4 juin 2019.

4 juin 2019.

L'impression produite est excellente. Il faudra quand même les brosser :

4 juin 2019.

Quant aux linteaux taillés pour la porte que l'on sait, j'ai finalement décidé de m'abstenir d'en faire usage immédiatement. Ils ont été stockés sous la charretterie :

4 juin 2019.

4 juin 2019.

J'ai profité du passage de Sébastien pour lui passer deux nouvelles commandes :
- au premier étage du colombier, restaurer les deux poutres actuelles et changer les solives du plafond pour respecter l'alternance du "tant pleins que vides" ;
- dans la future cuisine du bâtiment Nord, installer un plafond du type de celui remarqué au manoir du Grand Taute ; Sébastien a dû prendre les cotes précises du plafond actuel...

4 juin 2019.

... car le plan disponible, préparé par Benoît MAFFRE en 2014, est muet à ce sujet :

L'architecte du patrimoine recommandée par Arnaud PAQUIN m'a demandé de ne pas citer son nom sur notre site favori tant qu'elle ne nous aura pas livré une tranche de travaux. Assistée d'un architecte, elle a passé deux bonnes heures à mesurer les fenêtres du logis. Je l'ai priée d'inclure les poutres pourries et une porte extérieure au programme du contrat dont elle doit m'envoyer le projet.

Une fois de plus, j'ai apprécié l'aide d'Yves LESCROART pour m'épauler dans cette phase importante pour relancer utilement notre chantier favori.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 21 juin 2019 14:01
À : j.desalaberry@geomat.fr
Objet : RE: Devis - Dossier n°199191 - DOMFRONT EN POIRAIE

Cher Monsieur,

Le principe est que "l'accessoire suit le principal".

Vos plans sont un préalable à l'intervention du bureau d'études chargé, à titre principal, de calibrer l'installation d'aquathermie et de recommander les meilleurs isolants thermiques compte tenu des espaces disponibles, notamment au niveau des plafonds des RC = planchers des étages, ainsi qu'au niveau des combles. D'où, en particulier, l'accent mis sur les coupes.

S'il n'y avait pas ces préoccupations, ici principales, d'économie d'énergie, ces plans ne vous auraient pas été commandés puisque je dispose déjà, par ailleurs, de plans "sérieux" pour les autres préoccupations du chantier (maçonnerie, menuiserie, etc...).

Vos plans seront donc bien, à tous égards, un accessoire de travaux éligibles au taux réduit.

Bien cordialement,

PPF

_______________________________________________________________________

De : j.desalaberry@geomat.fr <j.desalaberry@geomat.fr>
Envoyé : vendredi 21 juin 2019 12:17
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : RE: Devis - Dossier n°199191 - DOMFRONT EN POIRAIE

Bonjour Monsieur,

J’ai bien reçu votre commande et vous en remercie.

Je n’ai jamais appliqué une TVA à 5.5% pour ce type de travaux.

Mes recherches, et celle de mon comptable sur ce sujet ne me permettent pas de justifier ce taux. Les Architectes ont cette possibilité mais je doute de pouvoir le faire.

Pourriez-vous m’éclairer sur le sujet ?

Vous en remerciant par avance.

Bien cordialement*

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 16 juillet 2019 19:44
À : (...), architecte du patrimoine
Cc : Y.L. ; C.F. ; T.F. ; (...)@culture.gouv.fr
Objet : TR: DOMFRONT - Devis

Madame,

Un examen de votre dossier, sans doute trop superficiel de ma part, semble montrer que vous n'avez traité que des "menuiseries extérieures du manoir" (cf le titre du "mémoire technique").

Or nous avons bien précisé, dès le départ, que nous entendions que votre mission couvre également, dans le même bloc, le problème que j'appelle celui des poutres pourries du plafond d'une chambre, au 1er étage du logis. En effet, le remplacement de ces poutres est, à tous égards, un préalable à la moindre mise en habitabilité de la moitié Nord du logis. Donc, du point de vue de ma famille, cette contrainte ne pourrait être oubliée à ce stade, ni reléguée à un horizon indéfini.

Afin de nous permettre de réunir les meilleures conditions pour une coopération, et d'abord pour l'étude du dossier, je vous serais reconnaissant de bien vouloir compléter ou adapter vos envois en conséquence.

Cordialement,

PPF

(Fin de citation)