Menuiserie

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 5 juillet 2017
Journal du chantier - Plomberie-chauffage - Menuiserie - Logis - Vie de l'association - Animation, fêtes, visites
0
Voici l'état, ce matin, du chantier du cabinet de toilettes sous l'escalier du logis :

- la cuvette reste à poser mais Julien PRUNIER en a dessiné la trace sur la cloison de manière à ce que Sébastien LEBOISNE puisse découper la pièce de bois destinée à corriger la non-planéité de ladite cloison.

5 juillet 2017.

- dans le cagibi situé derrière cette cloison, le portant "Geberit" est en place, scellé dans les dalles du sol mais non étayé autrement, et Julien a commencé à installer sur le côté un chauffe-eau électrique :

5 juillet 2017.

Enfin le lavabo est en place...

5 juillet 2017.

5 juillet 2017.

... mais pas encore raccordé bien qu'il n'y ait plus de doute sur l'arrivée d'eau (du moins pour sa partie terminale car, sous les combles, c'est une autre affaire...).

Donc les prochaines étapes consisteront, la semaine prochaine, pour Sébastien, à découper la pièce de bois en question puis, à son retour de congés, pour Julien, à poursuivre les travaux de plomberie.

Même si nous ne savons pas encore comment traiter l'auge en granit destinée à servir de lave-bottes, l'essentiel devrait, je le pense, être en état de marche pour la venue des "Amis du Septembre Musical de l'Orne", le 10 septembre prochain.

P.S. (du 5 juillet 2017 à 21 heures) : Coup de fil de Carole ce matin. Elle trouve que la colonne du lavabo est très réussie et parfaitement adaptée au volume de la pièce et à son décor. Quant au lavabo, il lui plaît beaucoup.

Je m'en réjouis d'autant plus que, lors de l'achat de ce matériel, mon plus actif censeur avait émis des doutes marqués.

A dire vrai, cela se passe souvent comme cela quand je prends des initiatives de restauration (cf grilles aux fenêtres, lanternes, épis de faîtage, "boules de noblesse", plessis, boiseries de ma "chambre mortuaire", etc...) : d'abord jugées trop hardies ou absurdes, elles deviennent très appréciées une fois mises en application.

Un esprit optimiste pourra considérer que cela vaut mieux que le contraire.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 15 juillet 2017
Journal du chantier - Menuiserie - Logis - Ferme et son fournil
0
Sébastien LEBOISNE est venu ce matin améliorer la planéité de la cloison derrière la future cuvette de w.-c. suspendue :

15 juillet 2017.

15 juillet 2017.

15 juillet 2017.

Je crains que, malgré l'emploi du même produit de protection du bois, la rustine ne se voie :

15 juillet 2017.

Dans la même pièce, Sébastien a, par une cornière de bois, dissimulé l'alimentation électrique de la V.M.C. :

15 juillet 2017.

J'ai profité du passage de Sébastien pour lui demander de raboter le dessous de la porte d'entrée du fournil de la ferme :

15 juillet 2017.

15 juillet 2017.

Enfin, Sébastien a embarqué le volet intérieur de cette porte afin de le munir de fixations.

L’Arrière-Pays
La revue Louis XIII

Le Jour ni l'Heure : Une chambre au château de Bonnabaud, Saint-Pierre-le-Chastel, Puy-de-Dôme

N.D.L.R. : Ici, on appelle plutôt ceci des boiseries Louis XIV. Intéressant modèle car dans son jus (bien entendu, le mobilier est incongru). Se souvenir de ces moulures et de ce plafond pour la suite de la restauration intérieure du logis (compte tenu de la forme de la cheminée, je pense ici à la "pièce dévastée"...).

N.D.L.R. 2 : Grâce à Renaud CAMUS, voici d'autres images de Bonnabaud, un château qui, aux gouttières et aux tuiles industrielles près (mais c'est réversible), est tout à fait mon genre de beauté :

Manorial, isn't it ?

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 22 juillet 2017
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Electricité - Menuiserie - Logis - Bâtiment Nord
1
Grande nouvelle, internet, le téléphone et, même, le téléphone portable arrivent dorénavant à m'atteindre dans le bâtiment Nord. En voici la preuve, dans ma chambrette monacalo-monastique :

22 juillet 2017.

22 juillet 2017.

Comme me l'a immédiatement rappelé mon aîné, dument informé de ce miracle par mes soins, ceci va me priver de mon principal exercice physique quotidien, à savoir l'escalade, qu'il pleuve ou qu'il vente, de l'escalier de la tour Louis XIII. Mais au moins, je ne me gèlerai plus, l'hiver, quand l'idée me prendra d'aller désultoriser en ligne.

Par voie de conséquence, l'urgence de l'aménagement de mon futur bureau-bibliothèque, au rez-de-chaussée de la tour Sud-Ouest, retombe d'un cran. Ceci va nous permettre de fignoler son aménagement, peut-être avec l'assistance de l'architecte réputé favori.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 22 août 2017
Journal du chantier - Menuiserie - Tour Louis XIII
0
Malgré moultes reprises à la résine, la porte d'accès à mon bureau, au 1er étage de la tour Louis XIII, est en coma dépassé :

22 août 2017.

Lors de sa dernière visite, Pascal BRESSON en avait pris les mesures. Il me propose, par courriel de ce matin, de choisir entre diverses propositions :

22 août 2017.

22 août 2017.

22 août 2017.

22 août 2017.

22 août 2017.

22 août 2017.

22 août 2017.

Tout cela est fort intéressant. Compte tenu du caractère somme toute assez rudimentaire de ma bâtisse, je préférerais pour ici le modèle 3 (Bayeux). Mais le choix ne dépendra peut-être plus de moi bientôt. En tout cas, la question est désormais explicitement posée.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 23 août 2017
Journal du chantier - Menuiserie - Logis - Ferme et son fournil
0
Sébastien LEBOISNE m'a rapporté la maison de poupée fabriquée par mon grand-père Henri FOURCADE et que notre menuisier favori (l'un des deux, pour être précis) a réparée pour ma petite-fille ; il ne reste plus qu'à repeindre ce jouet :

23 août 2017.

23 août 2017.

23 août 2017.

Sébastien en a profité pour doter la porte des w.-c. sous l'escalier du logis d'un verrou :

23 août 2017.

La Chaslerie est ainsi prête à recevoir commodément les "Amis du Septembre Musical de l'Orne" le 10 septembre prochain. Il faut cependant espérer que personne ne restera enfermé dans ce local car il n'y aurait alors d'autre solution que de fracturer un montant de la porte à la hauteur du verrou ...

23 août 2017.

Sébastien a également réparé le système de fermeture du battant sous le lavabo, ce dernier s'étant déjà voilé (vacherie de matériel "Scandilodge")

23 août 2017.

23 août 2017.

Enfin, dans le fournil de la ferme, il a installé un dispositif simple d'arrimage du volet intérieur de la porte d'entrée :

23 août 2017.

Ce 15 septembre 2017 est le jour-limite, fixé par la D.R.A.C., pour la transmission du dossier de demande de subvention au titre du programme 2017 de travaux sur notre manoir favori.

A 13 h 02 ce même 15 septembre 2017, mon aîné a adressé à la D.R.A.C. le courriel de saisine et m'en a communiqué la copie.

Ceci est un jour important pour la poursuite, dans de bonnes conditions, de la restauration de notre manoir favori. Mon aîné a 39 ans, c'est-à-dire mon âge lorsque j'ai acheté la Chaslerie.

Ainsi, tout se met en ordre de ce côté-ci, comme il convient.
La Tour Montparnasse sera revue et corrigée par des architectes français.

N.D.L.R. : La Tour Montparnasse, tellement moche que la seule façon de ne pas en souffrir est d'être dedans.

Idem à la Chaslerie avec le bâtiment Nord !

J'ai beau avoir réduit d'un quart ses ouvertures sur cour et dissimulé par des grilles ses ouvertures sur l'arrière-cour, ce bâtiment reste déséquilibré, du fait notamment de sa couverture bizarroïde, beaucoup trop riquiqui côté cour. Nicolas GAUTIER voulait que je le fasse disparaître, afin de faire réapparaître "le nécessaire flanquement réciproque" de diverses meurtrières. Mais je l'ai gardé car j'avais compris tôt que je pourrais y abriter ma bulle durant toutes ces années de chantier.

Donc je m'aime bien dedans. J'en ai soigné la décoration intérieure même si, à l'usage, la partie de la chambre mortuaire est trop exiguë à mon goût. D'ici un an, peut-être, ce bâtiment abritera la cuisine du manoir, une vaste pièce dont mon aîné va prendre en charge la réalisation, avec l'aide de l'architecte précédemment favori qu'à ma connaissance, il a mandaté. Pour ma part, je devrais aménager le cabinet de toilettes du rez-de-chaussée ; je vais y privilégier les beaux matériaux. Affaires à suivre...

N.D.L.R. 2 : A propos de salle de bains, en pensant ici au logis, voici un décor qui me plairait, contrairement aux trois autres du même article :

Photo parue dans la revue "AD Magazine".

Manorial, isn't it ?