Statistiques de fréquentation

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 29 novembre 2018
Vie du site - Statistiques de fréquentation
0
C'est vexant, l'audimat s'envole chaque fois que je me tais...


... ou alors il faut croire que vous êtes salement accros et vite en manque, les amis !
A l'évidence, certains souhaitent connaître la suite de l'histoire :


La voici : Christian m'a envoyé hier, un peu avant 8 heures du matin, un S.M.S. m'indiquant qu'il ne reviendrait pas avant lundi.

La lettre recommandée est donc partie à l'ouverture du bureau de poste, l'entretien préalable étant prévu le lundi 10 décembre 2018 à 10 heures.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 10 décembre 2018
Vie du site - Statistiques de fréquentation
0


J'ai donc plus de succès quand j'égratigne MACRON-la-bulle-éclatée ou les écolos crétins que lorsque je raconte notre chantier favori.

Un peu décevant, non ?
Trafic anormalement élevé pour un samedi :

Il est vrai que mes comptes rendus des récents forages ont intéressé beaucoup de monde.

Je suis également informé que notre site favori est consulté pour d'autres motifs. Par exemple, je viens de recevoir ces tout derniers jours deux coups de fil :
- l'un d'une résidente à l'étranger, susceptible d'être intéressée par l'achat d'un manoir voisin, très pittoresque, dont je lui avais communiqué, à sa demande formulée lors des dernières "Journées du patrimoine", le numéro de téléphone du propriétaire ; cette fois-ci, elle doit rencontrer ce dernier et m'a interrogé sur le prix des terres dans le secteur ; elle souhaitait me rencontrer également un de ces jours mais je lui ai répondu que je serais indisponible aux dates qu'elle indiquait ; nous avons donc longuement échangé par téléphone ; je l'ai alertée sur le régime fiscal des monuments historiques et lui ai communiqué les coordonnées d'Arnaud PAQUIN pour suivre les travaux prévisibles dans ce manoir, non sans lui recommander la capacité rare de cet architecte du patrimoine à concevoir de bons escaliers dans des espaces compliqués ;
- l'autre de la personnes qui aura été l'acquéreur final de la belle taque récemment vendue aux enchères à la Raterie ; son numéro de téléphone commence par 04 ; il est convaincu que sa taque était destinée au château de Versailles et voudrait en savoir davantage sur l'histoire de la Raterie car il s'interroge sur les raisons pour lesquelles une taque royale a séjourné dans ce manoir ; je lui ai indiqué le nom de Bernard DESGRIPPES et suggéré d'entrer "taques" sur le moteur de recherche de notre site favori pour retrouver le nom de l'auteur (peu sympathique selon moi et que j'avais rencontré au château de Bourgon) d'un ouvrage consacré à ces produits de l'ancienne sidérurgie locale ; je lui ai également recommandé d'entrer en contact avec le fils très compétent des actuels propriétaires des forges de Varenne voisines.