Plomberie-chauffage

Sous réserve d'un petit réglage qui fera l'objet d'une conversation téléphonique lundi matin, je devrais pouvoir signer pour acceptation le devis du bureau d'études "bee +".

En l'état du dossier, Yves LESCROART et moi n'attendons plus que la proposition de contrat d'une architecte du patrimoine pour avoir enfin le sentiment que le train est reparti sur les rails.

J'ai néanmoins prié Yves LESCROART de se mettre en position de trouver une solution de substitution au cas où cette dernière occasion de dialogue obligé par les textes se révèlerait conduire à une nouvelle impasse.
Coup de fil à Julien ANDRE, du bureau d'études "bee +".

J'ai précisé que je souhaite disposer dans les meilleurs délais, en plus de préconisations sur les matériaux isolants des sols et plafonds, d'une recommandation sur le choix entre chaufferie centrale ou chaufferies pour chaque aile. De même, j'ai rappelé que la mise hors-gel de la chapelle fait partie du projet.

Sous réserve de quelques précisions de la part de mon correspondant, nous devrions pouvoir tomber d'accord.
J'ai demandé à Régis FOUILLEUL de se tenir prêt à faire passer, dans l'arrière-cour, à travers le mur Sud et dans le futur fossé Ouest de la cour, un tuyau d'alimentation en eau potable de l'aile Ouest.

Il souhaite que le bureau d'études valide le schéma et, en particulier, les dimensions et la profondeur du tuyau.

Je lui ai suggéré de se mettre d'accord avec Julien ANDRE.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 24 juin 2019 21:26
À : j.desalaberry@geomat.fr
Objet : TR: Devis - Dossier n°199191 - DOMFRONT EN POIRAIE

Cher Monsieur,

J'ai interrogé Patrice CAHART, inspecteur général des finances honoraire, ancien conseiller à la Cour de Cassation, ancien directeur de la législation fiscale au ministère des finances, vice-président de la "Demeure Historique" où il est notamment en charge de la fiscalité.

Son avis est clair : la TVA à taux réduit s'applique, sans qu'on ait besoin du visa d'un architecte.

Je pense que ceci clôt cette partie du débat.

Cordialement,

PPF

_______________________________________________________________________

De : Patrice CAHART
Envoyé : lundi 24 juin 2019 21:19
À : 'Pierre-Paul Fourcade'
Objet : RE: Devis - Dossier n°199191 - DOMFRONT EN POIRAIE

A mon avis (mais je n'ai pas de précédent) : TVA taux réduit, sans visa d'un architecte.

patrice

_______________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade [mailto:penadomf@msn.com]
Envoyé : vendredi 21 juin 2019 17:49
À : p.cahart
Objet : TR: Devis - Dossier n°199191 - DOMFRONT EN POIRAIE

Cher Patrice,

Puis-je te soumettre les questions suivantes, résumant le débat ci-joint ?

Le taux de TVA réduit est-il applicable au travail d'un géomètre dont l'intervention est nécessaire en préalable de travaux visant à des économies d'énergie ?

Faut-il qu'un architecte tamponne le dossier pour y avoir droit ?

Amitiés,

PPF

(Fin de citation)
Echange téléphonique ce matin avec Julien ANDRE, du bureau d'études "bee +".

Avant de lancer les terrassements dans la cour, ainsi que le pavage de la "terrasse" Ouest, je souhaitais connaître ses préconisations quant à la profondeur et au diamètre de différents tuyaux à mettre en place rapidement.

Pour l'arrivée de l'eau potable en provenance de l'arrière-cour, il m'a répondu qu'il n'y a pas de problème particulier. En revanche, pour l'eau des forages d'aquathermie, il souhaite disposer d'un délai suffisant pour caler ses recommandations.

Ceci me paraît justifié. Mais cela signifie qu'on devra vivre pendant quelques mois avec des fossés ouverts dans la cour. Et que je devrai trouver des solutions sans Igor pour des pavages. Et je ne parle pas des réflexions peu amènes que ces contretemps vont encore me valoir de la part de certain(e)s.
Le bureau d'études ayant fait part ce matin de son indifférence quant à l'implantation du tuyau d'arrivée d'eau potable dans l'aile Ouest, je réfléchis à l'endroit où il y aurait lieu de faire passer ce tuyau de l'arrière-cour à la cour. A première vue, il me semble délicat de percer le dessous de la pierre de seuil de la porte entre la cour et l'arrière-cour. Donc je me dis qu'on devrait percer la fondation Nord de la tour Louis XIII pour arriver dans un trou laissé en attente depuis plusieurs années à l'intérieur de ce bâtiment :

26 juin 2019.

A l'époque, je n'excluais pas d'installer au rez-de-chaussée de cette tour une chaufferie centrale et j'avais donc prévu tout un tas de réservations...

26 juin 2019.

... y compris, de mémoire (il faudrait que je retrouve les photos sur le site favori), entre cette pièce et la cour, sous la pierre du seuil d'entrée.

Mon aîné le regrettait car il voyait plutôt là la place pour un billard. Il semble que, sur ce point, je puisse lui donner finalement satisfaction. Du moins potentiellement.

Ceci veut dire que Carole devrait renoncer à consacrer cette pièce à l'hébergement d'hirondelles et d'autres volatiles généreusement chieurs :

26 juin 2019.

Je la laisse volontiers en débattre avec le fiston.

Je les informe, à toutes fins utiles, que je ne verrais pas d'inconvénient à ce que soit installée dans ce billard la cheminée de la Julinière, actuellement en attente, démontée, au sol devant la chapelle. Elle remplacerait avantageusement, me semble-t-il, la méchante cheminée moche bricolée là par nos prédécesseurs des années 50 qui, décidément, n'en auront pas loupé une...