Plomberie-chauffage

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 27 septembre 2019 10:37
À : ANDRE <julien@beeplus.fr>
Cc : CORESPA <yl-corespa@orange.fr>; C.F. ; T.F.
Objet : RE: Détails planchers et plan de repérage chauffage

Merci pour cet envoi.

Je n'arrive pas à imprimer correctement vos documents, donc suis gêné pour les étudier. Pourriez-vous nous en envoyer, à M. LESCROART (mon assistant à la maîtrise d'ouvrage) comme à moi, un tirage papier ?

Auriez-vous la possibilité de venir à la Chaslerie m'expliquer sur place vos recommandations ? Si possible rapidement car les travaux de maçonnerie en question sont prioritaires pour moi. La question du niveau du sol fini dans la "salle dévastée" (au 1er étage du logis) est en outre critique pour moi et j'aurais besoin d'examiner cela "in situ" avec vous.

Par ailleurs, considérez-vous que le géomètre GEOMAT vous a fourni toutes les informations dont vous aviez besoin pour l'ensemble de votre étude (je parle des informations qui ne figuraient pas sur les documents que je vous ai communiqués) ? Pour info, j'attends toujours de mon côté qu'il veuille bien répondre à tout le moins à un courriel de demande d'explications que je lui avais envoyé, de mémoire, fin juillet.

Cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________

De : ANDRE <julien@beeplus.fr>
Envoyé : jeudi 26 septembre 2019 17:01
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Objet : Détails planchers et plan de repérage chauffage

Bonjour,

Comme convenu, vous trouverez ci-joint quatre propositions pour la composition des planchers chauffants (rez-de-chaussée et intermédiaire).

Les deux propositions pour le plancher chauffant du rez-de-chaussée comprend une solution biosourcée et une solution conventionnelle. Même chose pour le plancher intermédiaire du Loggis.

Vous remarquerez que pour les deux solutions sur le plancher intermédiaire, nous avons précisé le niveau fini du complexe plancher chauffant (selon la solution retenue, dépassement de 27 mm ou 50 mm par rapport au niveau fini de l'actuel palier de l'escalier). Il sera impossible de faire mieux sans modifier les défauts d'altimétrie du plancher bois existant (voir plan d'altimétrie envoyé par GEOMAT).

Je profite de cet envoi pour vous communiquer également un plan d'ensemble sur les différents niveaux du manoir (que nous avons réalisé à partir des éléments PDF et DWG récupérés). A partir de cette nouvelle base de travail "indispensable", nous vous proposons un plan de repérage (voir pièce jointe) des zones plancher chauffant ou radiateurs ou plancher chauffant + radiateurs : niveau R+2 et combles, niveau R+1 et niveau RDC.

Je pense pouvoir retravailler sur votre dossier la 2ème semaine d'octobre. D'ici là, j'attends votre validation sur les détails et sur le plan de repérage.

Bonne réception.

Julien André
Agence Bee+ Miniac Morvan
06 07 56 17 78

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : samedi 28 septembre 2019 08:34
À : j.desalaberry@geomat.fr <j.desalaberry@geomat.fr>
Cc : yl-corespa@orange.fr <yl-corespa@orange.fr>
Objet : RE: URGENCE SIGNALEE : Devis - Dossier n°199191 - DOMFRONT EN POIRAIE

Monsieur,

J'en suis toujours à attendre vos explications alors que ma commande, signalée comme urgente, date de début juin.

Il se trouve que votre comptable m'a relancé par courrier du 19 septembre dernier. Vous pouvez lui dire que cela ne servira à rien tant que vous ne m'aurez pas répondu de façon satisfaisante.

Cordialement,

PPF

_________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 16 août 2019 08:34
À : j.desalaberry@geomat.fr <j.desalaberry@geomat.fr>
Cc : yl-corespa@orange.fr <yl-corespa@orange.fr>
Objet : RE: URGENCE SIGNALEE : Devis - Dossier n°199191 - DOMFRONT EN POIRAIE

So ?

PPF

_________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 1 août 2019 18:44
À : j.desalaberry@geomat.fr <j.desalaberry@geomat.fr>
Cc : yl-corespa@orange.fr <yl-corespa@orange.fr>
Objet : RE: URGENCE SIGNALEE : Devis - Dossier n°199191 - DOMFRONT EN POIRAIE

Monsieur,

Comme déjà indiqué, il n'est pas commode pour moi, puisque je travaille sur écran, de prendre connaissance des informations nouvelles sur les nouveaux fichiers ".pdf".

Certes, je constate un progrès par rapport à votre précédent envoi, dans la mesure où les coupes des tours ne sont plus oubliées (hélas aux combles et au sol extérieur près).

Toutefois, je souhaiterais être éclairé sur les points suivants :

- que signifie la mention en rouge sous la coupe B-B' du logis par exemple : B Plan de comparaison = 18 m B'
Que signifie "plan de comparaison" ?
Que mesure ce "18 m" ?

- pourquoi sous la coupe F-F' du logis par exemple, est-il question de : G Plan de comparaison = 18 m G'
G G' et non F F' ?

- que signifient les chiffres en rouge un peu partout ?

Pour le reste de mes questions rappelées ce matin, je reste sur ma faim et je ne comprends pas pourquoi. En effet, il n'y avait pas d'obstacle opaque aux rayons de votre appareil jusqu'à la couverture des combles. Votre collaborateur a orienté l'appareil de manière à capter, par exemple dans le colombier, les deux poutres principales du 2ème étage. Il me semble que, ce faisant, toutes les conditions étaient réunies pour relever toutes les cotes, jusqu'à l'isolation de la couverture, la pièce du 2ème étant sur deux niveaux anciens mais ne constituant désormais qu'un niveau. Idem pour les ouvertures. Donc j'imagine que toutes ces informations ont pu être enregistrées dans le type de fichiers que je ne peux ouvrir. Donc il doit vous être possible d'en donner un rendu sur une feuille de papier de bonnes dimensions. Alors, pourquoi ne le faites-vous toujours pas ?

Accessoirement, le bureau d'études n'était pas mon mandataire pour traiter avec vous. Donc ses satisfecits ne me concernent pas, ni n'affectent la pertinence de mes questions. Autrement dit, l'usage que je comptais faire de votre travail concerne certes, prioritairement, ce bureau d'études. Mais c'est moi le payeur et, en quelque sorte, l'utilisateur permanent. Il faut que j'aie à ma disposition des tirages-papier complets me permettant de réfléchir, seul, de mon côté. A l'ancienne. A la papa, si vous voulez.

J'ai l'impression que vous disposez, dans la mémoire de votre appareil, de toutes les informations de nature à me satisfaire (peut-être pas le niveau des sols extérieurs ?). Alors, pourquoi ne me le transmettez-vous pas ? Cela demeure un mystère pour moi.

Cordialement,

PPF

_________________________________________________________________________

De : j.desalaberry@geomat.fr <j.desalaberry@geomat.fr>
Envoyé : jeudi 1 août 2019 17:50
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : yl-corespa@orange.fr <yl-corespa@orange.fr>
Objet : RE: URGENCE SIGNALEE : Devis - Dossier n°199191 - DOMFRONT EN POIRAIE

Bonjour Monsieur,

Nous avons repris hier l’interprétation des données pour compléter les plans et coupes, et cela en fonction des échanges que nous avons eu avec le bureau d’étude (ont été ajoutés : 2 coupes par tours, les coupes cotées en altimétrie, les altitudes des pièces et les largeurs de tableau).

Monsieur ANDRE nous a validé ces nouveaux rendus.

Cordialement

Jean de SALABERRY

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 30 septembre 2019 09:18
À : ANDRE <julien@beeplus.fr>
Objet : RE: Détails planchers et plan de repérage chauffage

Merci.

Cordialement,

PPF

__________________________________________________________________

De : ANDRE <julien@beeplus.fr>
Envoyé : lundi 30 septembre 2019 09:16
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : CORESPA <yl-corespa@orange.fr>; Carole Fourcade <carolefourcade3@gmail.com>; thibaud.fourcade@yahoo.fr <thibaud.fourcade@yahoo.fr>
Objet : Re: Détails planchers et plan de repérage chauffage

Bonjour,

J'ai prévu de vous envoyer les documents en version papier. Les impressions sont en cours (formats A3 et format A0).

Pour ma venue à la Chaslerie, je vais avancer sur la simulation thermique dynamique des bâtiments (avant de revenir sur site), je vais probablement avoir des relevés complémentaires à faire.

Je vous appelle demain pour vous présenter les détails et plans envoyés.

Concernant GEOMAT, pour l'instant, les éléments reçus sont satisfaisants.

Cordialement.
Julien André
Agence Bee+ Miniac Morvan
06 07 56 17 78
julien@beeplus.fr

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 4 octobre 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Charpente-couverture - Plomberie-chauffage - Menuiserie - Logis
0
Le bureau d'études Bee+ m'a fait parvenir aujourd'hui, comme demandé, un ensemble de documents de grand format facilitant la lecture du résultat de ses premières réflexions. J'en extrais ce morceau du schéma de principe des travaux à prévoir au 1er étage du logis, au sol de la "pièce dévastée" :

J'ai dit à Julien ANDRE qu'il serait utile qu'on se rencontre sur place pour évoquer ce schéma et les difficultés pratiques de réalisation de cette tranche de travaux. Celle-ci est tout à fait prioritaire pour moi car je vais rapidement avoir besoin d'un garde-meubles supplémentaire pour stocker le mobilier du duplex de Paris où des travaux débuteront d'ici quelques semaines.

Je me pose en effet la question de savoir comment éviter au mieux la surépaisseur de 2,7 cm signalée à droite de son schéma en "version conventionnelle", qui est, à ce stade des mesures et des réflexions, la surépaisseur minimale par rapport au niveau du sol du palier voisin de la cage d'escalier. Cette surépaisseur pourrait gêner l'ouverture de la porte entre la cage d'escalier et cette "salle dévastée" (sauf à prévoir un jour qui pourrait être disgracieux sous le battant de cette porte). Et, si l'on mettait des tomettes à la place du parquet, la surépaisseur serait encore plus importante.

Nous sommes convenus de nous revoir sur place le 17 octobre prochain, munis d'un niveau à laser et en compagnie du plombier qui serait chargé d'installer le chauffage par le sol.

Je me suis également soucié des risques d'abîmer le parquet recommandé, du moins pendant la période de garde-meubles ou bien lorsqu'on donnera un meilleur aspect au plafond de cette pièce. Julien ANDRE m'a rassuré sur cette question en me disant qu'il suffirait de retarder la pose du parquet et de substituer à ce dernier un système de dalles provisoires, du type de celles déjà installées par Sébastien LEBOISNE dans les combles de l'aile Ouest.