Terrassement

S.M.S. envoyé à mon aîné ce jour à 3 h 29 : "Si ce notaire est nul, il te faut t'en trouver un autre. Ras le bol d'attendre indéfiniment cette restitution de parts de SCI."

Ou alors, devrais-je ajouter, il faudra que mon aîné, nu-propriétaire abusif, supporte le coût des travaux dans l'"aile de la belle-mère", y compris les prochains forages. Il ne fait aucun doute que lui, dont ce serait le devoir, au moins légal, en aurait largement les moyens.
J'avais espéré qu'Arnaud PAQUIN resterait assez longtemps au colloque de Cerisy pour que nous puissions échanger sur toutes les questions qui sont en suspens de son fait, certaines depuis des mois.

Mais il n'y a fait qu'un passage-éclair samedi matin...

6 octobre 2018.

... de sorte que, las d'attendre, je demande à Christian de me bricoler une séparation étanche au froid entre la salle-à-manger du logis et la "cuisine-provisoire-qui-ne durera-pas" du bâtiment Nord.
Voici ce qu'est devenu notre chantier favori après mes deux jours ouvrés et demi d'absence :

- "les PICAULT" ont provisoirement quitté les lieux :

8 octobre 2018.

8 octobre 2018.

- le chantier sous les combles du colombier n'a que très faiblement progressé :

8 octobre 2018.

8 octobre 2018.

- les abondantes pluies du week-end n'ont pas provoqué un 13ème dégât des eaux de l'année dans l'ex-"salon de l'aile de la belle-mère", ce qui est d'autant plus heureux que, d'une part, je reste en attente du rapport demandé à Arnaud PAQUIN à ce sujet depuis des mois et que, d'autre part, malgré mes demandes réitérées, le mobilier provisoirement stocké là (provenant de l'ex-"cuisine-provisoire-qui-dure") n'a toujours pas bougé d'un poil :

8 octobre 2018.

Bientôt, l'ex-"salon de l'aile de la belle-mère" pourra être inondé sans grand risque cette fois pour le mobilier :

8 octobre 2018.

Sous les combles, le chantier a également progressé :

8 octobre 2018.

A noter que, par ailleurs, "Enedis" me relance pour que je cède à leur racket en vue d'installer un nouveau transfo apte à supporter l'installation de géothermie profonde.

Il va falloir que je me décide à plonger...

Or, point nouveau, le plombier de Falaise, à qui j'ai suggéré de me faire crédit, y serait prêt si je réussis à mettre en place des garanties. Voici qui serait utile pour moi sur le plan fiscal. Ainsi, on progresse mais on bute toujours sur le même problème.