Dans l'Orne

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 22 juin 2018
Vie du site - Entretien du site - Annonces - A la Chaslerie - Dans l'Orne - Ailleurs
0
Guillaume "Matrix" GENDRAUD m'informe "numériquement" qu'il a remis en ligne tous les messages de notre site favori depuis le 1er, qui était en date du 27 juin 2009. Cela représente à ce jour 11 023 messages sans même tenir compte des messages "Privé", et 12 659 avec ceux-ci.

Il semble donc qu'il ait réussi à remédier au défaut le plus gênant de la V2, dix mois après que le précédent "geek" m'a facturé celle-ci. On se souvient que seuls apparaissaient, depuis le début de cette année-ci (de mémoire), les messages datant de moins d'un an. Ouf !

Je prie les visiteurs de notre site favori de vérifier si tout fonctionne de leur côté et de ne pas hésiter à m'indiquer les améliorations qu'ils suggèreraient d'introduire, de quelque nature qu'elles soient.

P.S. : Je m'aperçois qu'il reste un petit bug : si je clique sur un message de manière à l'individualiser, une information disparaît de son bandeau, à savoir la liste des sous-blogs dans lesquels il est répertorié.

P.S. 2 (du 22 juin 2018 à 20 h 30) : Guillaume "Matrix" m'informe qu'il a réparé ce petit bug. Un grand merci !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 23 juillet 2018
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Annonces - A la Chaslerie - Dans l'Orne - Ailleurs
0
La D.R.A.C. vient de me communiquer l'agenda des prochaines "Journée du Patrimoine". Il y a là de magnifiques photos :

Notre manoir favori n'est pas absent de la liste et j'observe que notre site favori est mentionné, ce qui me paraît une excellente chose.

Malheureusement, comme je suis tenu d'assurer le service ici, je ne puis visiter les sites voisins à cette occasion. Je note de le faire un autre jour à l'église de Saint-Bômer-les-Forges, toute proche mais encore inconnue de moi :

Domfront 61700
rédigé le dimanche 16 septembre 2018
Annonces - Dans l'Orne
0
A l'occasion des journées du Patrimoine, c'est le moment de prendre de la hauteur et d'aller visiter le clocher de l'église Saint Julien (attention, il y a plus de 200 marches à monter). Vous verrez Domfront comme vous ne l'avez jamais vu.

Vues à partir du clocher de Saint-Julien à Domfront.

Vues à partir du clocher de Saint-Julien à Domfront.

Vues à partir du clocher de Saint-Julien à Domfront.

Vues à partir du clocher de Saint-Julien à Domfront.

Vues à partir du clocher de Saint-Julien à Domfront.

Vues à partir du clocher de Saint-Julien à Domfront.

Vues à partir du clocher de Saint-Julien à Domfront.

N.D.L.R. : Grimper dans ce clocher a un autre gros avantage : c'est la plus sûre façon de ne pas le voir...

Bon, ça va, je sors !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 1 novembre 2018
Annonces - Dans l'Orne
0
Défendons les commerçants domfrontais !

"L'échauguette" a désormais les honneurs du "Gault et Millau":

1er novembre 2018.

J'y ai déjeuné aujourd'hui d'une pizza des spécialités (celle avec les noix) et de deux desserts, dont une excellente "pana cotta" au miel. Ce n'est quand même pas donné. Avec un quart de rosé (sec hélas), ce repas m'est en effet revenu 29 €, soit près de trois fois le prix d'un bon déjeuner au "bistrot Saint-Julien" voisin qui demeurera donc ma cantine favorite.

Néanmoins, je ne dirai pas de bien d'une échoppe attrape-touristes voisine. Elle ose en effet afficher un écu issu d'une mutilation de l'ancien écu de Domfront, celui qui portait les armes des LEDIN. Et la couronne substituée au heaume est particulièrement kitsch. On évitera donc cet endroit, en espérant ainsi leur apprendre les bonnes manières :

1er novembre 2018.

L' Association des Maires Ruraux de France a décidé de mettre en place, au vu des mouvements de revendications du moment, des cahiers de recueil des "doléances et propositions des habitants ruraux" dans toutes les Mairies des territoires ruraux.

Le recueil des informations qui était prévu initialement pour la seule journée du samedi 8 décembre vient d’être prolongé jusqu'au samedi 15 décembre. Ces cahiers de doléance seront transmis aux Préfets dans chaque département ainsi qu'aux parlementaires (députés et sénateurs).

Ces cahiers sont une occasion supplémentaire pour les adhérents et les sympathisants de nos associations :

- de se prononcer pour une transition énergétique respectueuse de nos paysages et de notre qualité de vie,

- de demander que les taxes prélevées au motif de la transition énergétique soient réutilisées en priorité en milieu rural, dans les zones périurbaines et dans les petites villes pour des projets à taille humaine privilégiant les habitants, l'amélioration du cadre de vie et les emplois locaux,

- de dénoncer les nuisances créées par les sites éoliens en fonctionnement.

Vent de Colère ! Fédération Nationale

N.D.L.R. : Tout cela me paraît globalement justifié. Je soutiens !

J'ai toutefois un regret et il est de taille : pourquoi réclamer (au point 2) encore plus d'Etat quand, à l'évidence, l'Etat a failli ?