Journal du chantier

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 2 décembre 2017
Journal du chantier - Administraaaâââtion - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Réunion de travail hier matin avec Marc CAPPELAERE, expert forestier, et Benjamin afin de nous mettre d'accord sur la liste des parcelles qui seront couvertes par un "plan simple de gestion" censé me simplifier la vie :

1er décembre 2017.

En fait, le débat portait sur le sort des trois bosquets, dont celui de l'"allée qui tourne", qui jouxtent le chemin d'arrivée au manoir par la D22. Afin de recevoir des recommandations également sur le calendrier d'interventions sylvicoles sur ces bosquets, j'ai décidé de les soumettre eux aussi au P.S.G. en question.

Pour préparer cette réunion, j'avais ressorti toutes les factures de mes plantations, notamment le dossier de la première, la plus importante, en 1999. En rouvrant ce dossier avant-hier, j'ai vu que les terres nouvellement plantées étaient dispensées de certaines taxes foncières pendant 30 ans à condition que le propriétaire en ait fait la demande au fisc ; s'il tarde à le faire, c'est autant d'années de dégrèvements en moins. Or je n'ai jamais à ce jour effectué une telle démarche et, lorsque j'ai pris conscience du problème, en recevant mon dernier avis de taxes foncières, et réclamé les paperasses y afférentes à l'agent du cadastre de Domfront, je n'ai rien entravé aux tableaux que mon interlocutrice m'a alors remis et conclu que j'avais loupé le coche.

Marc CAPPELAERE m'a toutefois montré hier que ces derniers documents indiquent que je suis exonéré de la part départementale de la taxe foncière sur beaucoup plus de parcelles que ce que j'avais compris.

Cela prouve que Thierry BOURRE avait fait le nécessaire lorsqu'il a boisé mes terres agricoles correspondantes. Qu'il en soit remercié !

Ceci dit, deux remarques :
- si 100 % de la part départementale est exonérée le temps que les arbres poussent, c'est-à-dire avant que le boisement ne produise de revenus (30 ans selon notre si omnisciente et si chère administraaaâââtion), seules 20 % des parts communale et intercommunale le sont. Va-t'en savoir pourquoi !
- si, malgré cette exonération je paye autant de taxes foncières, qu'est-ce que ce serait si cette exonération n'existait pas ? Et qu'est-ce que ce sera lorsque les 30 ans de répit seront achevés ? Chouette pays où l'on en prend plein la gueule de tous les côtés !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 2 décembre 2017
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Menuiserie - Bâtiment Nord
0
Patrick DAUMAL m'a transmis avant-hier un jeu de dessins de sa recommandation pour l'aménagement du cabinet de toilettes du rez-de-chaussée du bâtiment Nord. Je lui ai fait part de mes premières réactions puis il m'a communiqué un deuxième jeu dont j'extrais les planches suivantes :

Sur cette base, nous poursuivons notre dialogue, mes dernières remarques étant les suivantes :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 1 décembre 2017 19:02
À : pdaumal@orange.fr
Cc : Carole ; T.F. ; A.V.F. ; W.F.
Objet : RE: salle de douche

Cher Monsieur,

Merci pour ces compléments.

Dois-je comprendre que vous avez prévu du Corian également sur les 4 murs de la pièce ? ou seulement au-dessus du lavabo ?

Par ailleurs, je m'interroge sur la profondeur du meuble sous la fenêtre. En l'état de la pièce, elle serait faible, sauf au niveau du dessus. Je me demande donc s'il n'y aurait pas lieu qu'avant votre intervention, je fasse désépaissir le mur du fond de manière à donner un peu plus d'habitabilité à ce cabinet de toilettes. A ce jour en effet le mur du fond est de forme compliquée. Il s'agit en fait d'une ancienne porte d'accès à l'arrière-cour que j'ai condamnée en la bouchant de pierres à l'extérieur mais d'une épaisseur de parpaings à l'intérieur. Je pourrais faire sauter cette épaisseur de parpaings...

1er décembre 2017.

1er décembre 2017.

1er décembre 2017.

... ce qui aurait deux avantages : (1) donner plus de profondeur au meuble sous fenêtre et (2), si possible, repousser la cuvette de w.-c. suspendue d'un dizaine de centimètres, donc donner de ce fait un peu plus de champ libre devant le lavabo.

Pour le reste, quelques remarques, appuyées sur les photos jointes :

- la fenêtre n'a pas la forme que vous avez notée ; en particulier, elle comporte 4 carreaux et non pas 2 ; je n'envisage pas de la modifier ;

1er décembre 2017.


- au-dessus du lavabo, je préfèrerais un grand miroir dans lequel seraient encastrés les éclairages ; c'est ce que j'ai choisi pour l'autre cabinet de toilettes du même bâtiment (à l'étage, donc en soupente) et j'en suis très satisfait ;

1er décembre 2017.


- pourquoi avez-vous prévu que le plan du miroir soit avancé par rapport à la cloison ? Est-ce parce que le miroir cache un rangement, ce dont il y aura alors lieu de tenir compte pour l'éclairage ;
- j'aime bien qu'il y ait beaucoup de miroirs dans les cabinets de toilettes ; pourquoi ne pas en prévoir sur une partie du mur en face du lavabo ? Voici, par exemple, ce que j'ai fait au 1er étage :

1er décembre 2017.

1er décembre 2017.

1er décembre 2017.


- la cloison de séparation entre la douche et le lavabo est-elle en Corian ? Est-il possible d'y inclure de quoi ranger savonnette, shampooing et autres trucs de ce genre ?
- il faut prévoir, d'une manière ou d'une autre, un minimum de patères, ne serait-ce que pour y suspendre les vêtements pendant qu'on se douche ; il faut aussi que les serviettes de bain soient aisément accessibles du lavabo et de la douche et chauffées par le radiateur qui doit être électrique (sinon bi) ;
- enfin le Corian permet-il, comme l'Antium, de faire disparaître les jonctions entre éléments voisins ? Car le plan de dessus de votre meuble sous fenêtre fait apparaître deux cicatrices.

Je comprends que vous ne m'envoyez pas le devis tant qu'on n'a pas cristallisé le projet.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)

Puis, trouvant que les documents reçus n'étaient pas assez clairs, j'ai ajouté ceci :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 1 décembre 2017 19:52
À : pdaumal@orange.fr
Cc : Carole ; T.F. ; A.V.F. ; W.F.
Objet : RE: salle de douche

En fait, je ne comprends pas votre mur du fond. Il est beaucoup trop compliqué, avec trop de plans différents, tant horizontalement que verticalement. Peut-être le désépaississement du mur que j'ai évoqué permettra-t-il d'introduire un peu de simplicité et d'ordre dans ce bazar.

De plus vos dessins blanc sur blanc sont à peu près aussi lisibles qu'une photo d'ours blanc dans la banquise et par temps de brouillard.
Pourriez-vous m'en envoyer des tirages-papier ? Cela passera peut-être mieux que par courriel.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Alors que je rendais visite hier après-midi à mes voisins FAVERIS et que je m'extasiais à propos de la douce atmosphère qui baigne leur logement, Claude m'a montré sa pompe à chaleur, d'autant plus efficace, paraît-il, qu'il fait froid, et dont l'installation est en outre subventionnée.

Je me dis que, plutôt que la chaudière à fuel dont les fumées encrassent le conduit de cheminée Nord-Est et dont il faut régulièrement payer la facture de combustible, une telle pompe à chaleur pourrait être utile pour le bâtiment Nord.

Le problème est que l'appareil serait moche en covisibilité avec un monument historique et doit être installé à l'extérieur. Il faudrait donc que je le dissimule sous un appentis à construire dans l'arrière-cour, par exemple contre le mur qui va du manoir au fournil.

Je vais sans doute devoir m'y résoudre un de ces jours dès lors que mon aîné continue à faire la sourde oreille à propos tant des préalables relatifs au logis que de la mission à confier à un expert thermicien pour déterminer l'installation optimale pour un chauffage central.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 2 décembre 2017
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Désultoirement vôtre ! - Economie - Anecdotes
0
J'ai constaté hier que mon fermier n'avait réglé aucun fermage en 2017 alors que le bail prévoit deux échéances annuelles, au 1er avril et au 1er octobre.

J'ai donc téléphoné à Mme Jeannine LEMOINE née VAUDANDAINE pour savoir ce qui se passait et n'ai pu en obtenir aucune explication ni la moindre excuse.

J'ai alors relu le bail. Celui-ci, conclu le 16 mai 1992 devant Me GOUBEAUX, notaire à Domfront, l'a été pour 25 ans, période venant à échéance à la date stipulée du 31 mars 2017. Il est ensuite reconduit tacitement chaque année, chacune des parties pouvant y mettre fin sous réserve d'un préavis de quatre ans.

Donc tout me donne à penser que mon fermier a voulu savoir comment je réagirais.

Je n'aime pas beaucoup cette attitude qui me paraît manquer de franchise et est donc de nature à nuire à la confiance. J'attends un paiement rapide des sommes dues. Et, dorénavant, je ne m'accommoderai plus d'être réglé chaque fois avec au moins six semaines de retard.

Faudrait voir à ne pas s'amuser à pousser le Bon-Papa dans les orties, nom de nom !

P.S. (du 8 décembre 2017) : Problème réglé autour d'un café-calva.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 2 décembre 2017
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Plomberie-chauffage - Menuiserie - Bâtiment Nord
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : samedi 2 décembre 2017 10:12
À : pdaumal@orange.fr
Cc : Carole ; T.F. ; A.V.F. ; W.F.
Objet : RE: salle de douche

Serait-il possible d'habiller de Corian les faces intérieures de la porte...

2 décembre 2017.

... et du volet de la fenêtre ? Quelle est l'épaisseur du produit ?

2 décembre 2017.

Je crois que je vais devoir garder le système de clenche pour la porte mais on peut trouver quelque chose de plus moderne que le verrou pour le volet.

PPF

_____________________________________________

De : pdaumal@orange.fr <pdaumal@orange.fr>
Envoyé : samedi 2 décembre 2017 10:00
À : 'Pierre-Paul Fourcade'
Objet : RE: salle de douche

Bonjour Monsieur FOURCADE, j’avais imaginé de recouvrir les murs en CORIAN ainsi que la cloison de la douche avec éventuellement des niches pour ranger les shampoings, savons…

Si on peut gagner 10cm sur la profondeur je suis preneur cela vous donnera plus d’espace dans la pièce.

Pour la fenêtre je ne prévoyais pas non plus de la remplacer.

Un grand miroir avec éclairage sur le miroir tout à fait possible.

Un miroir sur le mur de gauche en entrant.

Le CORIAN s’assemble et se soude et ne fait apparaitre aucun joint après le polissage des soudures entre les différents éléments d’assemblage.

Je vous refais un dessin selon vos demandes et avec des contrastes plus marqués pour la compréhension du dessin.

Bonne journée.

Bien à vous.

Patrick DAUMAL.

(Fin de citation)