Derniers messages

Où il est question du Dakota du Nord
Publié le 12 décembre 2019

Je suis comme tout le monde, et il m’arrive de perdre du temps (parfois même beaucoup de temps) à lire des posts ou à regarder des vidéos qui m’ont été suggérés sur Internet, et pour lesquels je n’avais a priori aucun intérêt.

Ainsi, dernièrement, Facebook a placé sur mon mur un article qui émane d’un site américain nommé Big Think (tu parles…) où sont publiées deux cartes des Etats-Unis : l’une sur laquelle figure ce que chaque état a de meilleur ou de plus remarquable, et l’autre ce qu’il fait de moins bien. On apprend ainsi que c’est en Californie que l’on trouve les villes les plus polluées, mais aussi le plus de bébés qui sont nourris au sein ; que le Wyoming compte le plus fort taux de suicides, mais le moins de cas de syphilis ; que c’est en Caroline du Sud qu’on est le plus poli, mais aussi (méfions-nous des gens polis) qu’il y a le plus de crimes violents ; etc, etc.


L’information la plus insolite concerne le Dakota du Nord : bien qu’il soit l’état le moins visité des Etats-Unis, c’est celui où l’on a les plus gros pénis. Je me demande bien quel organisme établit ce type de statistique, mais maintenant que cette information capitale est dévoilée, les touristes vont peut-être affluer davantage.

(Cela me remet en mémoire qu’au cours d’un voyage en avion vers les USA, du temps qu’il fallait encore remplir des fiches de débarquement pour la douane, mon voisin, arrivé à la mention Sexe après avoir indiqué son nom et son prénom, avait sobrement indiqué : « Encombrant ». Je sais maintenant qu’il venait du Dakota du Nord.)

N.D.L.R. : Dakota du Nord, qualité FOURCADE !

Non, je déconne.
Quoique...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé aujourd'hui
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Il paraît que je suis de mauvaise humeur ce matin.

En effet, deux nuits de suite au volant et, plus généralement, blanches, ce n'est pas la meilleure façon de se détendre, du moins à mon âge.

Même si, par ailleurs, on peut dire que les voyants sont au vert (le plus important à mes yeux étant évidemment celui relatif à mon aîné).
Thatcher et Boileau
Publié le 10 décembre 2019


L’un des ministres de Margaret Thatcher avait dit un jour à son propos : « The danger, when Margaret speaks without thinking, is that she says what she thinks ».

Cette observation ne vaut pas que pour la dame de fer. Quand on parle sans réfléchir, on dit souvent ce que l’on pense, les psychanalystes l’ont bien compris. C’est vrai de presque tout le monde (sauf, d’après The Guardian, de Boris Johnson, qui ment même inconsciemment).

Toutefois, en anglais, to think signifie à la fois penser et réfléchir, et la traduction française naturelle ne rend pas compte de l’humour de la phrase. Une meilleure traduction serait : « Le danger, quand Margaret parle sans penser à ce qu’elle dit, c’est qu’elle dit ce qu’elle pense ».

Par un heureux hasard dans mes lectures, je rapproche cela d’une épigramme concernant Boileau. Dans son discours de réception à l’Académie, celui-ci joua faussement les modestes, et prétendit dans un style alambiqué qu’il n’était qu’un naïf et un ignorant dans le maniement de la langue. Peu après circulèrent les quatre vers suivants :

Boileau nous dit dans son écrit
Qu’il n’est pas né pour l’éloquence
Je ne sais trop ce qu’il en pense
Mais je pense ce qu’il en dit


On savait formuler les vacheries avec élégance, en ce temps-là.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 10 décembre 2019
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Anecdotes
0
Je roulerai cette nuit vers Paris où j'ai trois rendez-vous prévus demain et je rentrerai 24 heures plus tard.

Tout cela pour éviter les embouteillages dus à cette lamentable grève des transports.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 10 décembre 2019
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
Alors que je rentrais de Mortain au volant de ma "Twingo", j'ai reçu un coup de fil. L'écran indiquant qu'il s'agissait de mon aîné, j'ai décroché (tout en continuant de rouler, ce qui est très répréhensible, mais passons).

Le fiston venait juste de poser le pied à Bahrein (je le croyais au Zimbabwe) et d'apprendre une nouvelle "officielle mais pas encore publique".

Je me dois donc de garder le secret.

Je ne peux cependant m'empêcher d'exprimer ma joie et ma grande fierté d'avoir engendré un garçon qui réussit aussi remarquablement, et sans qu'il s'en vante, sa vie familiale et sa vie professionnelle. Car, avec lui, les deux vont de pair !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 10 décembre 2019
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes
0
J'ai déposé ce soir, à Mortain, chez Ryszard ZUREK, le retable à restaurer :

10 décembre 2019.

Ryszard me dit qu'il n'y a là rien d'impossible pour lui...

10 décembre 2019.

10 décembre 2019.

10 décembre 2019.

... pas même la paire de "putti" à recréer :

10 décembre 2019.

Il me demande où j'envisage d'installer ce retable car la restauration doit, me dit-il, tenir compte de la température et de l'hygrométrie de la pièce d'accueil.

J'hésite encore entre la chapelle, actuellement non chauffée (mais dont j'espère une prochaine mise hors-gel), et ma chambrette monacalo-monastique. Je fais part à Ryszard de mes doutes sur la pertinence de ce dernier qualificatif mais ce père de deux séminaristes, dont un diacre qui va être ordonné prêtre en juillet prochain, me rassure autant que faire se peut.

Il s'excuse de ne pouvoir achever cette restauration avant Noël et me parle de la fin janvier. Ceci me convient tout à fait, j'aurai plaisir à venir photographier l'avancement de ses soins. Et lui me dit qu'il tâchera de m'évangéliser (vaste tâche !).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 10 décembre 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
Heureusement pour moi, Igor ne passe pas son temps qu'à boire du café avec ses copains :

10 décembre 2019.

En fait, le rythme est bon :

10 décembre 2019.

Pour l'aération entre le plancher posé et l'isolation métallisée, il me montre le dispositif qu'il a imaginé :

10 décembre 2019.

J'avoue que je ne suis pas totalement convaincu. On va donc y réfléchir de concert.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 10 décembre 2019 16:18
À : ANDRE <julien@beeplus.fr>
Cc : (...)architecte@gmail.com; Régis Fouilleul <fouilleul.energie@gmail.com>; CORESPA <yl-corespa@orange.fr>; C.F. ; T.F.
Objet : RE: Suite courrier du 25 novembre 2019

Cher Monsieur,

Très bien.

Je comprends qu'il ne s'agit pas d'une annulation de la mission "Fluides" mais d'un report après la mission "Aquathermie".

Je préviens Mme (...), architecte du patrimoine, et Régis FOUILLEUL, mon plombier. Je tiens également informés M. LESCROART et mes proches.

Cordialement,

PPF

__________________________________________________________________________

De : ANDRE <julien@beeplus.fr>
Envoyé : mardi 10 décembre 2019 10:40
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Suite courrier du 25 novembre 2019

Bonjour,

Suite à la lecture de votre courrier du 25 novembre 2019 et à un récent échange interne entre associés, nous vous proposons :

- Un changement d'interlocuteur technique pour reprendre et terminer la mission de l'étude de faisabilité aquathermie (Mr VANNOBEL).

- L'annulation de la mission fluides. Pourquoi ? Avant tout, nous souhaitons être rassurer sur votre attitude et le niveau de coopération pendant cette reprise d'étude. Il sera également nécessaire d'obtenir des validations de votre part suite à la présentation de l'étude de faisabilité aquathermie avant de se lancer sur la mission fluides.

- Le respect de notre méthodologie de travail pour la bonne réalisation de l'étude de faisabilité (exemple : ne pas demander des réponses/éléments techniques avant la présentation de nos conclusions).

- La présence de l'architecte du patrimoine et de l'entreprise pressentie pour réaliser les travaux, lors de la restitution de l'étude de faisabilité.

- Un nouveau planning de travail tenant compte des disponibilités de Mr VANNOBEL. Reprise de l'étude : mi-janvier, restitution de l'étude : mi-février.

En espérant votre compréhension.

Cordialement.
--
Julien André
Agence Bee+ Miniac Morvan
06 07 56 17 78
julien@beeplus.fr

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 10 décembre 2019
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
"Quand le chat n'est pas là" (air connu, bis).

Voici qui j'ai trouvé dans la cuisine au moment où j'y débarquais :

10 décembre 2019.

Je ne peux être à la fois au four et au moulin.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 10 décembre 2019
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Je me suis rendu ce matin dans le Nord Cotentin pour récupérer, au bout à gauche de cette allée, les deux crucifix récemment achetés sur "gensdeconfiance.fr" :

10 décembre 2019.

Puisque j'étais dans le secteur d'un vendeur de tomettes anciennes, je suis passé le voir. Devant le feu de sa cheminée, en mangeant des nèfles et un autre truc bizarre, nous avons parlé de tout, sauf de tomettes : l'affaire n'est pas mûre, je le laisse venir à moi car, pour le moment, il plane.
J'ai fait une offre ce matin, avant de prendre le volant, pour une cheminée en granit roux d'époque Renaissance, actuellement démontée et en dépôt quelque part du côté de Briouze (donc d'excellente origine géologique pour notre manoir favori) :

Si l'affaire se conclue, elle pourrait se retrouver dans la chambre au 1er étage Nord du logis (donc à l'ancienne place de celle de Mebzon).