Ferronnerie

Il résulte de mes échanges de ce soir avec Arnaud PAQUIN que les dalles de granit (que je retournerai voir demain) doivent être taillées pour ne pas avoir plus de 4 cm d'épaisseur si l'on veut ne pas trop entraver le chauffage par le sol.

Arnaud PAQUIN m'a signalé les dallages de schiste de l'abbaye d'Hambye...

... et celui de l'abbaye de Saint-Sever :

A première vue, je préférerais le schiste aux tons chauds (et des deux exemples le premier). Arnaud PAQUIN m'indique qu'à son avis, tous ceux-ci seraient trop rustiques pour notre manoir favori. Il me semble néanmoins qu'ils pourraient convenir pour le rez-de-chaussée de l'aile de la belle-mère (au moins pour le rez-de-chaussée du colombier et pour ce qu'Arnaud PAQUIN appelle, sur son plan du 19 juillet dernier, le "sas monte-plat").

Par ailleurs, il est prévu qu'après-demain Arnaud PAQUIN, Sébastien LEBOISNE et moi nous rendions chez "Fermanoir", du côté d'Angers, pour choisir les modèles des ferronneries pour la tranche 1 des menuiseries extérieures du logis (porte et fenêtres).

Je signale au passage que, malgré de nombreux essais pour le joindre (y compris en laissant des messages téléphoniques à son domicile ou en lui écrivant à son atelier), je suis sans nouvelles directes de Roland FORNARI. Il est possible qu'il boude. A moins qu'il n'ait décidé de raccrocher son tablier. Si c'est le cas, je trouve qu'il aurait pu me prévenir et me recommander un successeur.

P.S. (du 18 septembre 2018) : Le rendez-vous chez "Fermanoir" est repoussé d'une semaine.

Arnaud PAQUIN, à qui je faisais part de mes préférence, corrige les indications précédentes :
- les photos 1 et 3 ont été prises à Hambye ; ce sont des dallages anciens de récupération ;
- la photo 2, d'un dallage neuf, a été prise à Saint Sever.

Je confirme que mon préféré est le 1 et celui que j'aime le moins le 2. Bravo Mme BECK (propriétaire de Hambye), vous avez fait le meilleur choix !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 18 septembre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Ferronnerie - Logis
0
Un de mes correspondants m'envoie cette photo :

18 septembre 2018.

Il s'agit d'une potence pivotante, bonne d'époque, à installer dans une cheminée de manière à y suspendre des marmites et autres ustensiles de cuisson.

Intéressant mais, de prime abord, le bras me paraît trop long pour notre manoir favori. A voir néanmoins.

P.S. (du 19 septembre) : Je viens de recevoir le catalogue de la vente organisée par "Artcurial" pour "Origines" le 24 septembre prochain. Les estimations des biens proposés à la vente sont stratosphériques. Dans ce contexte très surchauffé à mes yeux, l'estimation d'une potence pivotante plus ancienne (XVIIème siècle) et plus jolie que celle qui m'est proposée (lot 233) est de 700 à 900 €. Ses dimensions : hauteur 130 cm, longueur 275 cm. Que mon vendeur se le dise !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 21 septembre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Ferronnerie - Logis
0
Avant-hier, sur la route vers Paris, je me suis pointé à l'improviste au Sap pour essayer d'avoir des nouvelles de Rolan FORNARI. Je l'ai trouvé amaigri mais en forme dans son atelier étrangement rangé de fond en comble, tous les outils alignés avec soin, comme s'il se préparait à passer la main. "Non", m'a-t-il assuré sans vraiment me convaincre, précisant toutefois qu'il ne répondait plus au téléphone (ni au courrier, apparemment) et qu'il avait ressenti le besoin de ranger son souk pour pouvoir repartir d'un bon pied.

Il m'a dit être d'accord pour reprendre la grille basse de la cage d'escalier du logis et pour me fabriquer trois petites grilles d'aération si je lui en redonne la photo et les dimensions (il ne faut pas que j'oublie de le faire) ; l'une servirait très prochainement dans la salle-à-manger du logis, les deux autres pourraient être utiles pour décongestionner de son humidité le pied du mur Ouest de l'"aile de la belle-mère".
Le principal motif de ma ballade à Angers hier était la réunion organisée pour choisir les ferronneries qu’emploiera Sébastien LEBOISNE pour équiper les nouvelles menuiseries extérieures du logis.

Nous avons été reçus à l'atelier des fabricants de la gamme "Fermanoir" recommandée par Benoît MAFFRE :

Après un examen rapide de la production...

24 septembre 2018.

24 septembre 2018.

24 septembre 2018.

... et une visite de l'atelier...

24 septembre 2018.

24 septembre 2018.

24 septembre 2018.

... nous sommes entrés en conclave pour arrêter les choix :

24 septembre 2018.

24 septembre 2018.

24 septembre 2018.

J'ai beaucoup apprécié la compétence technique dont Arnaud PAQUIN a fait preuve, même si la réunion a parfoir un peu manqué d'ordre à mon goût (nous avons ainsi omis, par exemple, de choisir les clous qui orneront la porte entre l'arrière-cuisine et l'arrière-cour).

Petit problème : nous n'avons pas trouvé là de heurtoirs pour la porte principale du logis. Sur ce point, la recherche devra donc se poursuivre.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 2 octobre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Ferronnerie - Logis
0
Xavier HUET est beaucoup trop fort pour moi : il a réussi à me vendre cette potence de cheminée alors qu'elle tournera du mauvais côté, compte tenu de la présence du four, ...

2 octobre 2018.

... et que, de surcroît, la cheminée de la salle-à-manger du logis est déjà dotée de toutes les crémaillères utiles pour y suspendre des marmites au-dessus du feu :

2 octobre 2018.

En fait, il en a appelé à mon sens de la manorialitude.

Et ça marche à tous les coups avec moi !

P.S. (du 3 octobre 2018 à 3 heures du matin) : Xavier HUET vient de me communiquer par M.M.S. la photo de la cheminée, littéralement dans son jus, où il a trouvé cette potence...

... de même que les coordonnées d'un métallier qu'il me recommande :

Je ferai peut-être appel à ce dernier pour réparer les dégâts d'un sablage trop violent sur quelques vieux objets en métal que j'avais eu le tort de confier à un neveu de Carole.
J'avais espéré qu'Arnaud PAQUIN resterait assez longtemps au colloque de Cerisy pour que nous puissions échanger sur toutes les questions qui sont en suspens de son fait, certaines depuis des mois.

Mais il n'y a fait qu'un passage-éclair samedi matin...

6 octobre 2018.

... de sorte que, las d'attendre, je demande à Christian de me bricoler une séparation étanche au froid entre la salle-à-manger du logis et la "cuisine-provisoire-qui-ne durera-pas" du bâtiment Nord.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 9 octobre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Ferronnerie - Menuiserie - Logis
0
Sur ma route de retour de Nantes, j'ai fait étape à l'atelier de Sébastien LEBOISNE à Virey.

Sébastien m'a dit qu'il n'est pas convaincu de la qualité de la gamme "Fermanoir" et qu'il trouve ce fournisseur très cher pour la réalité de son travail.

Il m'informe qu'il va sans doute contacter Arnaud PAQUIN pour lui suggérer un autre fournisseur. Je demande à être associé à la visite.

Je demande également à Sébastien de relancer l'architecte pour qu'il nous fournisse enfin les plans des portes intérieures et des fenêtres de lucarne que l'on sait, tous attendus depuis des mois.