Ferronnerie

Au courrier ce matin, une lettre recommandée A.R. de l'architecte du patrimoine me communiquant, en double exemplaire et signés par elle, le "cahier des clauses générales" et le "cahier des clauses particulières" afférents à la mission de maîtrise d’œuvre de la restauration des menuiseries extérieures de notre manoir favori dont je l'ai chargée.

Je suppose qu'elle désire que je lui renvoie un exemplaire signé par moi des deux documents en question.

Cette prose me paraissant, à première vue, passablement indigeste, je vais demander à M. LESCROART de vérifier si je peux ou dois signer.
J'ai enfin terminé hier le pensum que je m'étais assigné, consistant à relire soigneusement tous les contrats ou projets de contrats signés ou envisagés avec les derniers architectes du patrimoine avec qui j'ai eu l'honneur et le privilège d'être en contact. Il s'agissait pour moi de procéder à quelques comparaisons utiles.

L'exercice s'est révélé aussi instructif que fastidieux. Et ce n'est pas peu dire.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 21 septembre 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Ferronnerie - Menuiserie - Logis
0
Au courrier ce matin :


Je me déclare très reconnaissant à l'égard de la D.R.A.C., et plus particulièrement de la conservation régionale des monuments historiques, pour leur bienveillance et leur patience pendant la phase délicate du chantier qui durait depuis le printemps 2017 et que nous avons, espérons-le, fini de traverser.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 23 septembre 2019 10:33
À : DESMOULINS-HEMERY Servanne <DESMOULINS.Servanne@ORNE.fr>
Objet : RE: Chaslerie - 2ème tranche de restauration des menuiseries extérieurs du logis.

Chère Servanne

Merci beaucoup pour cette aide très appréciée.

Amicalement,

PPF

_________________________________________________________________________________

De : DESMOULINS-HEMERY Servanne <DESMOULINS.Servanne@ORNE.fr>
Envoyé : lundi 23 septembre 2019 09:56:47
À : 'Pierre-Paul Fourcade' <penadomf@msn.com>
Objet : RE: Chaslerie - 2ème tranche de restauration des menuiseries extérieurs du logis.

Bonjour,

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, votre demande de subvention a été validée par le comité du patrimoine qui s’est tenu le 19 septembre.

Le vote des 15 000 € par la Commission permanente interviendra le 25 octobre.

Amitiés,

Servanne DESMOULINS-HEMERY | chef de la mission patrimoine et musées
Direction des archives et du patrimoine culturel | Pôle Attractivité territoriale | Conseil départemental de l'Orne
8 avenue de Basingstoke CS 30528 | 61017 ALENÇON cedex
Tél. : 02 33 81 21 55 | 06 09 33 17 26
www.orne.fr

(Fin de citation)
L'architecte du patrimoine recommandée par Arnaud PAQUIN semble désireuse d'associer la DRAC à notre première réunion de chantier qu'elle envisage pour le 22 octobre prochain. Elle met en avant son souci de "partir sur la bonne proposition avec aval/validation de la drac avant de tout produire".

Le fait est que le dossier est formellement bloqué - au moins pour les artisans et même, ai-je compris, pour la DRAC - sur l'accord qu'avait donné la DRAC à un dessin de principe de Benoît MAFFRE, produit après diverses coûteuses facturations, dessin de principe qu'Arnaud PAQUIN a - à juste titre selon les artisans concernés et moi - déclaré "inapplicable" il y a plus de neuf mois.

Je crois qu'il y a méprise sur le "modus operandi". Il me semble que la prochaine étape devrait plutôt consister en la production par cette nouvelle architecte du patrimoine d'un dessin de principe qu'elle estimerait "applicable". Donc la priorité me semblerait pour elle de s'assurer que les artisans retenus suivent. La DRAC pourrait ensuite valider ce nouveau dessin de principe ou faire part de ses observations ou prescriptions, sans être mise en position d'empiéter sur la production. Personne n'attend en revanche que - pour reprendre son expression - l'architecte "produise tout" tout de suite.

M. LESCROART a fait ce matin à cette personne une proposition de méthode, tenant compte des derniers écrits de celle-ci, proposition qui, elle, me paraît justifiée, équilibrée et respectueuse des rôles et des contraintes de chacun.

Je suggère qu'on laisse ce "vieux sage" (j'espère qu'il me pardonnera le qualificatif qui, sous ma plume, est déférent) opérer de son mieux dans l'intérêt du chantier pour définir le calendrier et l'objet du premier rendez-vous formel, donc la liste des participants et le lieu de la réunion. En l'état du dossier, un horizon de début novembre dans une atmosphère posée me semblerait préférable.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : lundi 14 octobre 2019 17:37
À : CORESPA <yl-corespa@orange.fr>
Cc : C.F. ; T.F.
Objet : Chaslerie

Monsieur l'inspecteur général,

Longue conversation téléphonique avec Mme (...) (un bon quart d'heure, ce qui, avec moi, est beaucoup). Je viens de raccrocher. Elle s'est excusée. Donc tout a pu bien se passer.

Elle souhaite :

- prendre les mesures des lucarnes du colombier et des écuries ;
- vérifier des cotes pour les volets intérieurs (elle me dit que les plans de MAFFRE ne posaient problème que sur 2 fenêtres) ;
- vérifier les maçonneries des feuillures (c'est vrai que PAQUIN a laissé passer un truc moche dans la tour Sud-Est qu'elle voudrait faire recommencer par BODIN) ;
- prendre les cotes de la porte de séparation entre l'arrière-cuisine et l'arrière-cour (très bien !)
- commencer à étudier la question des "poutres pourries" (encore très bien !).

Elle me dit qu'elle a le souci d'avancer vite sur notre dossier car elle trouve que j'ai déjà trop attendu les réalisations. Elle veut donc lancer la fabrication des fenêtres de l'escalier très rapidement ; elle vous contactera préalablement pour vous en soumettre les plans. Je l'incite à contacter M. HOGUE pour les espagnolettes mais elle me dit que "tout est clair et a été approuvé par M. (...)".

(...)

Il est prévu qu'elle repasse un mercredi, soit la semaine prochaine, soit la 1ère semaine de novembre. J'ai fait part de ma préférence pour cette deuxième date.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)