Arboriculture-horticulture

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 17 juin 2019 11:46
À : Marc CAPPELAERE
Cc : C.F. ; T.F.
Objet : RE: RE : RE: Corrections Instructions PSG

Cher Monsieur,

Savez-vous combien de temps encore vos correspondants administraaaâââtifs comptent roupiller comme des bienheureux ?

Cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Je viens de dire à Carole que j'avais une bonne et une mauvaise nouvelles à lui annoncer. Elle m'a laissé libre de commencer par celle que je voulais. J'ai donc affiché la couleur.
La mauvaise est que ses plates-bandes vont disparaître ou, du moins, être bien amochées.
La bonne est que l'on va enfin essayer de régler correctement les questions de drainage dans la cour.

Il faut mettre à son crédit qu'elle n'a pas protesté autant que je l'avais imaginé.

Le fait est que Philippe JARRY m'a annoncé à l'aube l'intervention de Jérôme dès ce matin.
Un coup de fil, hier, au bureau de Marc CAPPELAERE m'a appris que notre P.S.G. est passé devant la commission "ad-hoc" le 18 juin dernier. Comme une lettre à la poste, apparemment (expression qu'il faudrait modifier tant la poste marche mal par ici : pas de "Monde" deux jours de suite cette semaine, tous ces records étant hélas faits pour être battus).

D'après ce qui m'a été dit, il faut compter un mois pour que l'avis officiel me parvienne.

A l'occasion de cet appel, j'ai demandé les coordonnées d'un professionnel de la filière-bois qui pourrait enseigner à Francis la taille de formation et l'élagage. Il me semble qu'une session d'une demie journée devrait suffire.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 24 juin 2019
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Dès 7 heures du matin, alors que je préparais la pitance du loïde, j'ai entendu le moteur du "Valtra".
Francis partait couper l'herbe aux abords du manoir favori.

Je lui ai demandé de penser également à :
- racler la terre le long des trottoirs en ciment sur la D22,
- rafraîchir la taille des charmilles,
- rassembler en un tas les pavés livrés hier,
- boucher les ornières de Philippe.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 25 juin 2019
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Armé d'une débroussailleuse, Francis s'attaque aux haies et aux fossés de l'avenue historique :

25 juin 2019.

25 juin 2019.

On entend là l'eau rouler et bouillonner, mais sans rien voir tant la végétation est épaisse :

25 juin 2019.

Une épareuse serait la bienvenue pour ce genre de tâche mais je n'arrive pas, pour le moment, à mettre en concurrence les fournisseurs de tels matériels dans le secteur. Et j'avoue que j'ai d'autres priorités dans l'immédiat.