Bâtiment Nord

Du côté de la "terrasse n°2", on va pouvoir réduire l'ouverture vers le regard. On en profitera pour rendre ses bords parallèles aux murs :

18 septembre 2019.

18 septembre 2019.

Il ne faut pas oublier que la nouvelle trappe d'accès au regard sera en granit. Donc autant en limiter les dimensions au strict nécessaire.

En fin de journée, le coffre est prêt à recevoir le béton :

18 septembre 2019.

Comme chaque année, l'approche des "Journées du patrimoine" nous amène à donner un coup de collier pour que notre manoir favori soit aussi présentable que possible. Voici, par exemple, l'état actuel de la "terrasse n°1" après un ratissage soigneux, cette après-midi, du terrain voisin :

18 septembre 2019.

J'ai également balayé les "trottoirs" déjà réalisés, c'est-à-dire, pour l'essentiel, les extérieurs.

Par ailleurs, j'ai pris contact avec un maçon local, ancien salarié d'une entreprise M.H. bien connue et qui vient de s'établir à son compte. On me dit que ses tarifs sont raisonnables. J'espère qu'il acceptera d'intervenir ici. Je le rencontrerai la semaine prochaine.
A la future "terrasse n°2" :

19 septembre 2019.

19 septembre 2019.

19 septembre 2019.

70 ans de merde, j'imagine.

19 septembre 2019.

Il y a là un seuil de granit, au demeurant mal taillé, qui réduit la hauteur de la porte d'une façon qui pourrait gêner les géants de ma descendance. Tant qu'on y est, autant le faire sauter et prévoir que la "terrasse n°2" soit au même niveau que l'arrière-cuisine, sans marche ni décrochement où que ce soit :

19 septembre 2019.

Ceci oblige à repenser le sens de la pente de la "terrasse n°2" et l'implantation de l'évacuation des eaux pluviales. A la réflexion, le plus simple est de loger le point bas près de l'entrée de l'arrière-cuisine. Il faudra donc disposer, outre l'évacuation des eaux, une sorte de rejingot afin que l'eau n'entre pas dans le bâtiment :

19 septembre 2019.

La vue sur l'arrière-cuisine actuelle :

19 septembre 2019.

Là aussi, il sera grand temps de faire le ménage quand on y verra plus clair en matière de chaufferie(s) :

19 septembre 2019.

Ma dernière idée consiste à installer un lave-bottes près du passage vers l'arrière-cuisine. Comme l'endroit est biscornu, on pourra caser dans ce coin l'évier jusque là entreposé près du fournil de la ferme :

19 septembre 2019.

Je continue à réfléchir aux meilleurs endroits où placer un certain nombre de pierres utilitaires.

Au fond de la cour, près du passage vers l'arrière-cour, je songe à installer un lave-bottes en recyclant un ancien évier :

19 septembre 2019.

Finalement, je vais remettre près de l'entrée du colombier le bac semi-circulaire qui avait été installé là par mes prédécesseurs. Quant aux deux trucs carrés (à usage originel indéfini, en tout cas à mes yeux), ils pourraient flanquer soit l'entrée principale du logis, soit l'entrée des écuries (qui a vocation, selon l'"esquisse" d'Arnaud PAQUIN, à devenir l'entrée principale de l'aile Ouest) :

19 septembre 2019.

Pour ce qui concerne l'ancienne double mangeoire que m'a vendue Jean LEMARIE, elle est certes taillée dans un matériau calcaire de qualité (ressemblant à du marbre gris) mais je ne vois toujours pas où la caser dans la cour :

19 septembre 2019.

Je n'exclus donc pas de la revendre. Avis aux amateurs !

Quant au bac en ardoise, il a un petit pet à un angle, du fait des manipulations les plus récentes, et je ne vois pas non plus où l'installer :

19 septembre 2019.