Entretien du site

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 4 Décembre 2023
Vie des associations - Vie du site - Aspects juridiques - Entretien du site
0
Pour en finir avec l'exposé de mes réflexions sur "Domfront-Patrimoine", il convient que j'explique ce qui me pousse à recommander la création de "Domfront-Patrimoine au Carré (DP 2)".

Je pense qu'il est d'intérêt général qu'en l'état de ce qui a été présenté il y a cinq ans comme le "projet MORIN", il existe un endroit où la population domfrontaise (et, plus généralement, tous ceux qui s'intéressent au devenir de Domfront-en-Poiraie) puisse venir s'informer et échanger sur ce fameux mais si fumeux dossier.

"Domfront-Patrimoine au Carré" pourrait, forte de son respect de la légalité, tendre dans un premier temps la main à la municipalité de Domfront-Patrimoine afin de l'inviter à un dialogue actif autour de ce dossier.

Bien entendu, il ne m'échappe pas que la municipalité de Domfront-en-Poiraie dispose de toute la légitimité, issue des urnes, nécessaire pour traiter ce dossier comme elle l'entend, c'est-à-dire y compris "en catimini" (comme j'aurais tendance à le lui reprocher) ou en faisant appel, à très grands frais d'argent public, à tous les bureaux d'études qu'il lui plaît ou lui plaira (y compris moult "scénographes", un "programmiste", etc) ou encore à un "romancier" qui, vu de ma fenêtre, paraît quelque peu tombé du ciel, d'autant que, malgré mes invites, je n'ai pu échanger utilement à ce jour avec lui.

Le "projet MORIN" est, sans conteste, majeur pour l'avenir de Domfront-en-Poiraie, ne serait-ce qu'en raison des montants en cause : 5 000 € en moyenne pour chacun des 4 000 habitants (environ) de Domfront-en-Poiraie.

Mais nombreux me paraissent ceux qui s'interrogent sur la façon dont ce dossier est traité à ce jour par tous les élus concernés (parlementaires, conseillers régionaux de Normandie, conseillers départementaux de l'Orne, élus de Domfront-en-Poiraie) ainsi que par les fonctionnaires ou agents placés sous leur autorité directe, sans oublier les services extérieurs de l'Etat (dont la préfecture de la région Normandie, la préfecture de l'Orne et, notamment, les services extérieurs des ministères chargés de la culture ou du tourisme).

Il paraît nécessaire qu'une "personne morale" existe, susceptible de jouer un rôle d'interface entre tous ceux qui, à un titre ou à un autre, s'intéressent à l'avenir de Domfront-en-Poiraie, et ceux qui appartiennent au personnel politico-administratif en charge, notamment, du "projet MORIN".

Telle est la motivation principale de la fondation de "Domfront-Patrimoine au Carré", fondation qui est en cours à ce jour et dont j'entends rendre compte, pour ce qui me concerne et au moins dans un premier temps, via le site internet de l'association "Les amis de la Chaslerie", c'est-à-dire sous l'onglet https://www.chaslerie.fr/blog/domfront-patrimoine-au-carre du site "www.chaslerie.fr".

D'ores et déjà, j'invite tous ceux que la création de "Domfront-Patrimoine au Carré" intéresse et qui souhaitent donc privilégier la voie d'un dialogue responsable et éclairé pour favoriser le bon déroulement du "projet MORIN" à me contacter, de préférence par courriel à l'adresse "penadomf@msn.com".
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 27 Décembre 2023
Vie du site - Entretien du site
0
Depuis longtemps, je caressais l'idée d'écrire un bouquin sur la Chaslerie et sur ma vie dans ce cadre atypique et qui la commande. Pour m'encourager à passer aux actes, j'avais créé un onglet du site favori, "Vers un bouquin ?", qui restait désespérément vide (ou presque) car j'avais toujours mieux à faire qu'à m'atteler à ce projet.

Ce matin, alors que, pour ne pas changer, je peaufine une nouvelle vague de remarques sur la dernière version de l'"étude de diagnostic d'ensemble" que l'on sait, j'ai enfin compris que ce document sera le bouquin rêvé.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 28 Décembre 2023
Vie du site - Entretien du site
0
Depuis Noël, je n'avance plus guère dans ma relecture de la dernière version de l'"étude de diagnostic d'ensemble" que l'on sait.

Il est grand temps que je change de braquet !

Je vais me fixer un premier objectif : en finir au plus tôt avec ma révision de la première partie du document, celle consacrée au "Relevés" effectués à l'aide de ce que j'appelle "le laser 3-D de compétition".
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 29 Décembre 2023
Vie du site - Entretien du site
0
Je relis les messages que j'ai consacrés hier à la prétendue dissolution de "Domfront-Patrimoine". Les personnages que j'y cite valent-ils la peine que je pollue le site favori en précisant leurs noms ?

Peut-être que non ? Mais, comme l'avait dit l'un de ses collègues à ma mère en certaine circonstance dont je me souviens : "Madame, votre fils a un sens aigu de la Justice !"

Je suppose qu'on ne se refait pas... En tout cas, qu'à deux ou trois jours de mon 72ème anniversaire, il serait trop tard pour espérer en la matière quelque progrès que ce soit.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 1er Janvier 2024
Vie du site - Entretien du site
0
Afin de me redonner du cœur à l'ouvrage dans cette relecture de la deuxième version de l'"étude de diagnostic d'ensemble", je compléterai demain le contenu de l'onglet "Travaux".

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 6 Janvier 2024
Vie du site - Entretien du site - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Panne de ma messagerie "Outlook" ce matin pour une raison qui m'échappe. Je n'arrive pas à la remettre en marche sur mon ordi mais - tout ceci étant très mystérieux pour moi - elle fonctionne toujours sur mon téléphone portable. Cette panne est d'autant plus gênante pour moi que le magasin "MicroMatic" de Domfront, fermé pendant encore trois jours, ne peut donc pas me secourir.

Ceci dit, je viens d'arriver, grâce à mon téléphone portable, à transférer des messages vers mon adresse de secours en ".gmail".

Tout ceci m'aura fait perdre toute la matinée, ce dont je me serais d'autant mieux passé que je me sens très las.

P.S. (du 7 janvier 2024 à 20 heures) : La même messagerie "Outlook" m'a lâché dans la journée sur mon téléphone portable, ce qui devient très gênant.

Pour m'écrire, tant que la panne n'est pas réparée, il faut m'envoyer les courriels à "penadomf2@gmail.com".
Bien que je sois très handicapé, depuis quelques jours, par la panne de ma messagerie "Outlook", j'ai voulu, après avoir terminé ma revue de la deuxième version de l'"étude de diagnostic d'ensemble" que l'on sait et qui fut une très lourde tâche pour moi, m'atteler au dossier que j'appelle le "projet MORIN". Je suis informé que le titre en aurait été changé, à la demande du président MORIN, pour devenir ces derniers temps quelque chose comme "projet de développement touristique médiéval de Domfront en Poiraie".
Néanmoins, pour des raisons de simplicité et aussi parce que c'est ainsi qu'il est connu par la population domfrontaise, je continuerai ici à appeler ce dossier le "projet MORIN".

Mon idée est d'essayer de comprendre quelque chose au contenu de ce dossier et aux raisons pour lesquelles il me semblerait, en l'état de mon information, avoir été quelque peu malmené dès son lancement, il y a six ans désormais.

Je mène cette exploration pour le compte de l'association "Domfront-Patrimoine au Carré" car j'estime que ce travail de recherche et de compréhension, qui pourrait être considérable et difficile à mener à bien pour moi, est de nature à intéresser nombre d'autres personnes, notamment les habitants de Domfront en Poiraie et, plus généralement, tous ceux qui, à un titre ou à un autre, estimeraient qu'à ce jour leur information sur ce dossier est perfectible. Donc je pense utile de rendre compte, au fur et à mesure de ce travail, de ma méthode de recherche des informations, des résultats auxquels je parviendrai petit à petit puis des appréciations d'ordre général ou particulier que je me sentirai fondé à exprimer lorsque j'aurai pu documenter mes impressions.

Je pense qu'on a déjà compris que mes premiers efforts pour me faire communiquer les "documents administratifs" en question n'ont pas suscité beaucoup d'écho ni d'enthousiasme de la part du maire de Domfront en Poiraie qui devrait, ès-qualités, être mon meilleur interlocuteur, voire mon soutien, puisque déjà détenteur de toutes les informations que je recherche. A ce propos, et dans le prolongement d'appréciations mémorables à mon encontre, il me revient que l'on me soupçonnerait et laisserait courir le bruit de n'avoir créé "Domfront-Patrimoine au Carré" que dans mon intérêt personnel, en clair parce que l'on connaît mon désir que la restauration de la Chaslerie bénéficie de la manne du "projet MORIN", ce que je n'ai jamais caché, et souhaite le contrecarrer pour quelque raison que j'ignore. A ceux qui feraient courir une telle rumeur à mon propos je réponds : et alors, n'est-ce pas normal que le propriétaire d'un monument historique ouvert toute l'année au public et qui s'échine depuis longtemps, contre vents et marées, à le sauver de la ruine puis à le restaurer et à l'animer sans ménager ses efforts (tout ceci est connu et bien documenté) recherche l'aide des élus locaux dans une telle tâche "d'intérêt général" et qui dépasse très largement ses moyens personnels résiduels ? Si quelqu'un n'est pas d'accord avec cela, j'espère qu'il aura le courage de me le dire de face, de fournir des arguments pour étayer sa thèse et nous pourrons en débattre au fond, comme j'y suis toujours prêt. Quant à moi, j'estime que mon expérience de la Chaslerie et de ce qui s'y fait depuis trente-trois ans me donne quelque légitimité pour faire partager les leçons que j'en retire, ne serait-ce que pour conseiller à mes interlocuteurs, s'ils le veulent bien, d'éviter certaines erreurs que l'on peut commettre quand on ne connaît pas bien le terrain avant de se lancer, ce qui était mon cas il y a trente-trois ans.

Donc voilà, qu'on se le dise, je me sens parfaitement légitime pour mener cette recherche d'informations sur le "projet MORIN", en vue d'essayer de comprendre les tenants et les aboutissants de ce dossier complexe puis pour diffuser au mieux les enseignements que j'en tirerais.

La voie de la saisine du maire de Domfront en Poiraie pour me faire communiquer, à titre personnel, les "documents administratifs" en question s'étant heurtée, comme l'on a vu, à une fin de non-recevoir, j'ai eu deux idées de méthode pour essayer de relancer cette recherche, cette fois au nom de "Domfront-Patrimoine au Carré" :
- d'une part, en consultant les articles de presse consacrés, depuis six ans, audit "projet MORIN". Je me suis ainsi adressé dernièrement à "Le Publicateur Libre" et à "Ouest-France". J'ai pu accéder aux archives de "Le Publicateur Libre" mais, pour les exploiter, je me trouve présentement bloqué par la panne de ma messagerie ;
- d'autre part, en étudiant les procès-verbaux de toutes les séances du conseil municipal de Domfront en Poiraie depuis six ans afin d'y rechercher les délibérations et les décisions s'inscrivant dans le cadre dudit "projet MORIN".

Voici le tableau (à parfaire) qui constitue le premier résultat de cette seconde approche :


Ayant mis ce tableau en ligne, je constate qu'on a du mal à le lire. Donc j'explicite les titres de ses colonnes :
(a) la date des séances du conseil municipal où il ait été question du "projet MORIN" ; on voit que la première fut le 28 décembre 2018 ;
(b) le numéro du point de l'ordre du jour où il fut question du "projet MORIN" ;
(c) le titre de la décision ;
(d) sa clé de financement ; il y a là des sigles que je ne connais pas ;
(e) l'objet ; j'ai ainsi distingué entre les décisions qui portaient sur les études, sur les travaux, sur les animations ou sur les acquisitions ;
(f) ce que j'appelle le lieu ; on voit apparaître, dans cette colonne et entre autres, le château, ses ponts, la halle gourmande, le "centre d'études médiéval" ;
(g) le montant de l'engagement H.T. correspondant ;
(h) enfin la part H.T. restant à la charge de la commune.

Je précise que le texte des décisions dont j'ai ainsi pris connaissance présente quelques bizarreries qui m'obligeront à poser au maire de Domfront en Poiraie deux questions préalables :
- tous ces procès-verbaux ont-ils été approuvés ? Il semble que ce ne soit pas le cas.
- n'y a-t-il pas de doublon dans les décisions que j'ai recensées ? Il semble que si, par exemple à propos des ponts du château.

Si l'on fait abstraction de ces deux questions préalables, il semble que la municipalité de Domfront en Poiraie ait déjà engagé à ce jour et entre autres :
- près de 75 % des 20 M€ en question. Est-ce bien le cas ? Si oui, cela laisserait peu de place pour la suite du "projet" en question ;
- plus de 2 M € en frais d'études et de cabinets de conseil, ce qui paraît énorme et bien au-delà de ce qu'on imaginait ;
- près de 1 M € en frais d'animation (même remarque).

(A suivre)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 15 Janvier 2024
Vie du site - Entretien du site
0
Cette fois-ci, l'imprimante paraît bel et bien morte.

Il faut que j'attende l'ouverture du "MicroMatic" demain pour en acheter une nouvelle.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 17 Janvier 2024
Vie du site - Entretien du site
0
J'ai dû changer d'imprimante hier.

Je viens de m'apercevoir que les scans de cette nouvelle ("ET-2850 EPSON") sont moins nets que ceux de la précédente.

P.S. : Grâce à l'excellente Cécile SOUL du "MicroMatic" de Domfront, j'ai pu accéder aux commandes permettant de résoudre cette difficulté.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 23 Janvier 2024
Vie du site - Entretien du site - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Anecdotes
0
J'ai reçu, ces derniers jours, une série de S.M.S. d'"Orange", destinée à préparer la venue d'un de leurs techniciens, cette après-midi, pour brancher enfin la Chaslerie à "la fibre".

L'un de ces S.M.S. me posait des questions d'ordre technique sur l'état actuel de l'installation. Je ne savais pas répondre à l'une d'elles mais, comme mon absence de réponse bloquait l'échange, j'ai dû indiquer n'importe quoi, faute de quoi le rendez-vous aurait été annulé.

Le S.M.S. de ce matin m'apprend que le technicien qui passera cette après-midi se prénomme Benoît. On me fournit même son numéro de téléphone.
Pour une fois, je trouve ça très pro de la part d'"Orange".

"Heure d'arrivée : entre 15:00:00 et 18:30:00. Durée d'intervention : 3h30 à partir de l'arrivée du technicien".
Ça, ça me paraît un peu moins convaincant.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 24 Janvier 2024
Vie du site - Entretien du site - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Je suis le premier surpris que ma bécane ait pu digérer un fichier de 50,3 MB.

D'habitude, ça bloquait à partir d'une trentaine, si je me souviens bien.

La tâche m'a quand même pris une bonne partie de la nuit, de sorte que je n'ai pu avancer sur d'autres sujets plus urgents.

En fait, depuis plus d'un mois sans aucun doute (et peut-être trois), je ne sais plus où donner de la tête, tant j'ai de travail.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 4 Février 2024
Vie du site - Entretien du site
0
Selon les deux "tours de contrôle" dont je dispose, le site favori porte, à cette heure et au total, non moins de 23 937 messages, dont 12 429 "publics" et 11 508 "privés" (c'est-à-dire nécessitant une autorisation particulière, réservée à ce jour à trois proches et à moi, pour y accéder).

Il a été lancé le 27 juin 2009, soit il y a quelque chose comme 5 325 jours, ce qui signifie que j'y mets en ligne, en moyenne, 4,5 messages par jour dont 2,3 messages "publics".
(Début de citation)

Le sam. 10 févr. 2024 à 18:14, Pierre-Paul Fourcade <penadomf2@gmail.com> a écrit :

Cher Maître,

Veuillez, s'il vous plaît, m'adresser de nouveau et dorénavant vos courriels à mon ancienne adresse (penadomf@msn.com). En effet, je ne consulte ma messagerie de secours (penadomf2@gmail.com) que de loin en loin. C'est ce qui explique que j'ai tardé à vous répondre.

Bien cordialement,

PPF
_______________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf2@gmail.com>
Date: sam. 10 févr. 2024 à 17:52
Subject: Re: AFF. SPPEF ET AUTRES / PRÉFET DE LA MANCHE (APPEL MINISTRE) (APPEL PROMOTEUR) (REPRISE D'INSTANCE APRES CASSATION)
To: Cabinet Monamy <f.monamy@monamy-avocats.fr>
Cc: (...)

Cher Maître,

Bravo !

Notre crainte est cependant (...).

Nous étudions comment pouvoir infléchir le dossier avant la décision finale.

(...)

Bien cordialement,

PPF
_______________________________________________________________________________________

Le ven. 9 févr. 2024 à 15:33, Cabinet Monamy <f.monamy@monamy-avocats.fr> a écrit :

Chers messieurs,

J’ai le plaisir de vous transmettre l’arrêt du 9 février 2024 par lequel la cour administrative d’appel de Nantes a rejeté la requête d’appel du promoteur et l’a condamné à vous verser une somme de 1.500 euros.

Les motifs de l’arrêt se démarquent des conclusions du rapporteur public en ce sens que, d’une part, la cour retient, d’une part et alors que ce point n’avait pas été évoqué par le rapporteur public, que l’étude écologique était incomplète ainsi que l’avait jugé le tribunal administratif, d’autre part, que le projet n’est pas en cohérence avec la charte du PNR au seul motif – la biodiversité est incidemment, mais non distinctement évoquée – que le parc éolien porterait atteinte au site de la Fosse Arthour, alors que le rapporteur public avait estimé que le parc éolien porterait aussi atteinte aux chiroptères.

Ces motifs sont, quoi qu’il en soit, solides et il ne sera pas aisé au promoteur de les faire censurer par le Conseil d’Etat dans le cadre d’un pourvoi en cassation, dès lors qu’il relève, pour l’essentiel, du seul contrôle de la dénaturation des pièces du dossier. Comme vous le savez, notre adversaire dispose d’un délai de deux mois courant à compter de la réception de l’arrêt pour saisir le Conseil d’Etat.

(...)

Je vous (...) prie de croire, cher monsieur, à l’assurance de mes sentiments dévoués.

Francis MONAMY
Avocat à la Cour
144, rue de Courcelles
75017 Paris
Tel.: 01.82.28.74.80 Fax: 01.82.28.74.89
francismonamy.com

-Fin de citation)
J'attendais un S.M.S. me prévenant, comme la dernière fois, de l'heure de passage du technicien qui viendrait connecter cette après-midi le manoir favori à la fibre.

Ce S.M.S. m'est parvenu hier soir. Un certain Ahmed m'informe qu'il arrivera entre 13 heures et 16 heures 30 et que son intervention durera 3 heures 30.

A suivre.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 27 Février 2024
Vie des associations - La SVAADE - La SVAADE (anecdotes) - Vie du site - Entretien du site
0
Jacques BROCHARD est en train d'essayer de créer, pour "La SVAADE", une billetterie en ligne grâce à "HelloAsso".

Le problème tient à ce que j'avais pollué le dossier lors de mes précédents essais, qui doivent dater de 2022, tant je suis maladroit avec toutes ces techniques modernes.