Logis

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 17 septembre 2018 09:13
À : LEBOISNE Ebénisterie
Cc : arnaudpaquin architecte; thibaud.fourcade@(...)
Objet : RE: prise des dimensions précises des fenêtres de la tranche 1

Je serai ailleurs mais Christian, mon employé, devrait être ici.

Prière de prendre également les dimensions :
- de la porte dans l'arrière-cuisine du bâtiment Nord vers l'arrière-cour ;
- de la porte entre la salle-à-manger du logis et le bâtiment Nord ;
- de la porte entre la cour et l'arrière-cour ;
- de la porte de mon ancien bureau, au 1er étage de la tour Louis XIII.

Prière de communiquer ces dimensions à M. PAQUIN, afin qu'il dessine ces portes dont je souhaite vous confier la fabrication dans les meilleurs délais.

Bonne journée !

PPF

_________________________________________________________

De : LEBOISNE Ebénisterie <leboisne0564@orange.fr>
Envoyé : lundi 17 septembre 2018 09:07
À : fourcade
Objet : prise des dimensions précises des fenêtres de la tranche 1

Bonjour,

est-ce que je peux venir prendre les dimensions cet après midi
entre 15 et 16 h

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 17 septembre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis - Aile "de la belle-mère"
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 17 septembre 2018 09:54
À : picault6@orange.fr; arnaudpaquin architecte
Objet : Chaslerie - Devis

Messieurs,

Je vous prie de dialoguer pour définir la chape à couler au 1er étage du colombier et, dans le logis, dans la "salle dévastée" (c'est-à-dire la pièce qui se trouve au-dessus du salon) ; cette chape devra être compatible avec de l'isolation thermique, avant pose de tomettes.

De même, je demande à M. PAQUIN de définir quoi mettre sur le sol au rez-de-chaussée du logis (salle-à-manger, salon et les deux tours) afin que M. PICAULT, maçon, puisse intervenir.

Enfin, pour la porte à percer entre le rez-de-chaussée du colombier et l'ex-"salon de la belle-mère", je prie M. PAQUIN d'envoyer ses plans à M. PICAULT afin que ce dernier prépare son devis.

Partout, prévoir d'inclure un chauffage par le sol (eau chaude) et une bonne isolation thermique. Tenir compte des poids optimaux.

Mon intention est d'aller vite désormais dans la réalisation de ces travaux.

M. PICAULT sera mis en concurrence avec un confrère que j'ai repéré par ailleurs.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Il résulte de mes échanges de ce soir avec Arnaud PAQUIN que les dalles de granit (que je retournerai voir demain) doivent être taillées pour ne pas avoir plus de 4 cm d'épaisseur si l'on veut ne pas trop entraver le chauffage par le sol.

Arnaud PAQUIN m'a signalé les dallages de schiste de l'abbaye d'Hambye...

... et celui de l'abbaye de Saint-Sever :

A première vue, je préférerais le schiste aux tons chauds (et des deux exemples le premier). Arnaud PAQUIN m'indique qu'à son avis, tous ceux-ci seraient trop rustiques pour notre manoir favori. Il me semble néanmoins qu'ils pourraient convenir pour le rez-de-chaussée de l'aile de la belle-mère (au moins pour le rez-de-chaussée du colombier et pour ce qu'Arnaud PAQUIN appelle, sur son plan du 19 juillet dernier, le "sas monte-plat").

Par ailleurs, il est prévu qu'après-demain Arnaud PAQUIN, Sébastien LEBOISNE et moi nous rendions chez "Fermanoir", du côté d'Angers, pour choisir les modèles des ferronneries pour la tranche 1 des menuiseries extérieures du logis (porte et fenêtres).

Je signale au passage que, malgré de nombreux essais pour le joindre (y compris en laissant des messages téléphoniques à son domicile ou en lui écrivant à son atelier), je suis sans nouvelles directes de Roland FORNARI. Il est possible qu'il boude. A moins qu'il n'ait décidé de raccrocher son tablier. Si c'est le cas, je trouve qu'il aurait pu me prévenir et me recommander un successeur.

P.S. (du 18 septembre 2018) : Le rendez-vous chez "Fermanoir" est repoussé d'une semaine.

Arnaud PAQUIN, à qui je faisais part de mes préférence, corrige les indications précédentes :
- les photos 1 et 3 ont été prises à Hambye ; ce sont des dallages anciens de récupération ;
- la photo 2, d'un dallage neuf, a été prise à Saint Sever.

Je confirme que mon préféré est le 1 et celui que j'aime le moins le 2. Bravo Mme BECK (propriétaire de Hambye), vous avez fait le meilleur choix !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 17 septembre 2018 22:44
À : Bernard Soul
Objet : Réalités médiévales et dynamisation de notre territoire.

Monsieur le maire,

Je découvre grâce au "mur Facebook" de notre conseillère départementale que des réunions sont organisées en mairie de Domfront-en-Poiraie sur un thème d'un grand intérêt ("l’élaboration d’une stratégie de développement touristique sur le thème du Médiéval") mais, d'une façon qui semble curieusement limitative, avec des participants choisis, paraît-il, par la municipalité assistée, pour ce faire, par un "cabinet-conseil".

Puis-je vous demander qui sont ces prétendus experts et d'où ils tirent leur prétendue expertise ?

A l'évidence, d'aucuns ont des vues bien réductrices - et, pour tout dire, erronées - sur certains aspects substantiels du "passé médiéval" de Domfront.

Donc à l'occasion, en tout cas avant que lesdits "experts" ou prétendus tels ne figent leur "expertise" sensée éclairer les choix des responsables politiques, je serais heureux qu'avec eux, vous veniez faire un tour à la Chaslerie pour prendre enfin connaissance de sa réalité médiévale qui semble leur avoir échappé. Peut-être parce qu'ils ne font guère que du copié-collé des laïus des érudits locaux auto-proclamés et vivent, de ce fait, d'idées préconçues rabâchées par des radoteurs, à défaut d'être soumises à un examen critique non biaisé sur le terrain.

J'aurais ainsi plaisir à vous faire découvrir des choses qui vous ont, semble-t-il, été cachées en la matière, et je pourrais même, à cette occasion, vous soumettre un projet d'éclairage extérieur qui paraitrait mériter de retenir l'attention de tous ceux, dépourvus d’œillères comme vous et moi et, j'en suis sûr, d'autres décideurs, qui s'intéressent au patrimoine et au tourisme dans le Domfrontais et veulent à juste titre, par de si brillantes initiatives, dynamiser notre territoire.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)


P.S. (le 18 septembre 2018 à 9 heures du matin) : J'ai immédiatement mis en ligne le texte de ce courriel sur le "mur Facebook" de Catherine MEUNIER, la conseillère départementale qui m'avait permis de découvrir cette réunion fermée.

Elle réagit ce matin en écrivant sur ledit mur : "Je vous remercie Pierre-Paul de bien vouloir utiliser votre mur Facebook pour adresser des messages personnels .
N’hésitez pas à vous tourner vers la municipalité pour leur adresser vos idées et remarques concernant ce projet . "

J'en rajoute un couche : " Puisque vous rendez compte à votre façon sur votre "mur" de réunions tenues dans notre mairie commune, et puisque vous êtes vous-même notre élue, il me paraît tout à fait légitime d'utiliser votre mur pour réagir aux questions que vous soulevez. Au demeurant, mon propre mur est très loin d'avoir la qualité et la fréquentation du vôtre où je suis sûr que, toujours soucieuse de l'information de vos autres "amis Facebook", vous laisserez chacun exprimer son opinion sur le sujet en question et où je n'hésiterai pas, soyez-en persuadée je vous prie, à réagir de nouveau le cas échéant. (Accessoirement, je m'étonne que vous qualifiiez mon propos de message personnel : il s'agit bien d'un message public et qui se veut tel.)"

J'ajoute ici, à l'usage des membres du fan club de notre site favori, que ces derniers me connaissent assez pour ne pas douter qu'au-delà du "mur" de Catherine MEUNIER et de notre site favori, j'utiliserai s'il le faut tous les médias disponibles pour dénoncer le caractère biaisé de l'instruction des dossiers de subvention du conseil régional - puisque c'est de cela qu'il s'agit ici - au cas où ce caractère biaisé continuerait à m'apparaître flagrant. Mais gardons le moral, la messe n'est peut-être pas encore dite et je fais confiance à Bernard SOUL et à Catherine MEUNIER pour remettre le dossier sur un chemin moins tortueux, ainsi que cela semble justifié, facile et nécessaire.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 18 septembre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Ferronnerie - Logis
0
Un de mes correspondants m'envoie cette photo :

18 septembre 2018.

Il s'agit d'une potence pivotante, bonne d'époque, à installer dans une cheminée de manière à y suspendre des marmites et autres ustensiles de cuisson.

Intéressant mais, de prime abord, le bras me paraît trop long pour notre manoir favori. A voir néanmoins.

P.S. (du 19 septembre) : Je viens de recevoir le catalogue de la vente organisée par "Artcurial" pour "Origines" le 24 septembre prochain. Les estimations des biens proposés à la vente sont stratosphériques. Dans ce contexte très surchauffé à mes yeux, l'estimation d'une potence pivotante plus ancienne (XVIIème siècle) et plus jolie que celle qui m'est proposée (lot 233) est de 700 à 900 €. Ses dimensions : hauteur 130 cm, longueur 275 cm. Que mon vendeur se le dise !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 21 septembre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Ferronnerie - Logis
0
Avant-hier, sur la route vers Paris, je me suis pointé à l'improviste au Sap pour essayer d'avoir des nouvelles de Rolan FORNARI. Je l'ai trouvé amaigri mais en forme dans son atelier étrangement rangé de fond en comble, tous les outils alignés avec soin, comme s'il se préparait à passer la main. "Non", m'a-t-il assuré sans vraiment me convaincre, précisant toutefois qu'il ne répondait plus au téléphone (ni au courrier, apparemment) et qu'il avait ressenti le besoin de ranger son souk pour pouvoir repartir d'un bon pied.

Il m'a dit être d'accord pour reprendre la grille basse de la cage d'escalier du logis et pour me fabriquer trois petites grilles d'aération si je lui en redonne la photo et les dimensions (il ne faut pas que j'oublie de le faire) ; l'une servirait très prochainement dans la salle-à-manger du logis, les deux autres pourraient être utiles pour décongestionner de son humidité le pied du mur Ouest de l'"aile de la belle-mère".