Logis

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 11 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
Voici la partie réputée pertinente, pour l'architecte du patrimoine en charge de la "mission n°2", du dossier de demande d'autorisation de la cage d'escalier du logis, y compris l"autorisation de travaux sur immeuble classé au titre des monuments historiques - Référence : AC 061 201 12 00002" ; cette demande a été préparée par Lucyna GAUTIER, architecte du patrimoine ; le suivi des travaux (à l'exception de l'enduit de la cage d'escalier, toujours en "stand-by" à ce jour) a été effectué par Benoît MAFFRE, architecte du patrimoine :

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 11 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Charpente-couverture - Logis - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
Heureusement pour les clients obligés de composer avec un monopole légal bien pénible, la confraternité a parfois des limites :

Je précise que, confronté à une instruction du dossier qui s'éternisait, j'avais, en avance sur le chantier et pour lisser ma situation fiscale, acheté à Roland BOUSSIN, couvreur pressenti avant que l'importante dérive de ses prix ne m'éloigne temporairement de lui, les ardoises nécessaires pour le chantier, telles que fournies par une bonne maison à l'époque, les "Ardoisières d'Angers".

Hélas pour elle, l'architecte du patrimoine désormais en charge de mes projets de restauration n'aura à sa disposition, en guise d'héritage de son illustre prédécesseur pour ce qui concerne le logis, que ce dossier minable (le "dossier en retour" dont il est fait état en pièce jointe à ce courrier) :

L'olibrius en question, il est vrai toujours plus préoccupé par le niveau au fond de son verre que par le reste (après la pétroleuse, je n'avais décidément pas de chance avec ladite corporation...), n'avait strictement rien vu de la problématique des "poutres pourries", celle qui bloque la restauration de la moitié Nord du logis depuis cette époque. Un comble (c'est le cas de le dire) !

Et chapeau, la compagnie ! Bel exemple d'efficacité de ce système qui vous fait vivre et que vous vous complaisez à complexifier (ou à laisser complexifier sans réagir utilement, ce qui n'est pas mieux) à tout bout de champ au lieu d'aider les maîtres d'ouvrage de bonne volonté : c'est en effet toujours plus facile d'emmerder le monde, personne ne vous dira le contraire ! On forme pour vous le vœu que, dans le bordel ambiant, tous ceux qui ont une conception jugulaire-jugulaire de leur rôle trouvent celui-ci gratifiant et à la hauteur de leurs ambitions et de leurs talents !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 15 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
Les enduits en ciment sur les murs de la salle-à-manger du logis, avant que je les fasse disparaître (on fêtait en famille les 14 ans de mon aîné et les 10 du cadet) :

Août 1996.

Août 1996.

Août 1996.

Août 1996.

Bien qu'en scannant ces photos, j'aie introduit un reflet en halo, on voit que la facture de ces enduits était sèche et brutale et qu'ils n'avaient pas empêché des remontées d'humidité à de nombreux endroits.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 17 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Charpente-couverture - Logis - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
Nous partions d'assez bas dans le logis, comme le montrent ces photos, reproduites ici (certaines mal) à titre d'exemples :

Voici la 4ème travée de l'escalier avant sa restauration en 2013 (pour les détails, se reporter aux bonnes rubriques du site favori)...

... avec, comme si ce ratelier ne suffisait pas, ce maudit ciment des années 1950 sur les murs :


Voici la "salle dévastée" après un premier nettoyage :

Il a fallu y changer un quart des solives du plancher et tous les entrevous :

On aperçoit ici les boiseries du salon, apport des années 1970 et qu'un A.B.F. a, à juste titre, déclarées bonnes pour la réforme :


Les extérieurs n'ont pas toujours été dans le triste état actuel :

En 2014 (pour le mariage de mon aîné) :

Avant qu'on ne se mette en tête de restaurer les menuiseries extérieures (dossier sur lequel on continue à ce jour à ramer, deux tranches de travaux étant toutefois et enfin lancées, après tout un tas de péripéties administraaaâââtives passionnantes comme toujours, et on n'en a pas fini, loin s'en faut, des paperasses en question) :

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 17 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Charpente-couverture - Logis
Pour la restauration des "poutres pourries" au plafond de mon ancienne chambre au premier étage du logis, il est regrettable qu'au bout de sept ans de demandes constantes après l'accord de principe de la D.R.A.C., aucun architecte du patrimoine n'ait encore présenté un projet :


Il est vrai que c'est un projet peu margé pour eux qui ont pour pratique de se rémunérer en pourcentage.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 17 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Menuiserie - Logis - Bâtiment Nord - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
Le "projet 2014", qui rassemblait diverses petites interventions touchant à la fois à des parties classées et à des parties inscrites, a dû, la législaaaâââtion étant ce qu'elle est, être instruit parallèlement par deux administraaaâââtions saisies sur la base de formulaires différents. Un intéressant et volumineux rapport accompagnait ces paperasses, dont le principal intérêt, avec mes yeux d'aujourd'hui, est de fournir de bons plans du bâtiment Nord ainsi que des photos commentées rappelant où nous en étions alors rendus du chantier :


J'espère que je n'oublie rien d'important (ou, du moins, de supposé tel).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 18 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Logis - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
En bonne logique administraaaâââtive de l'emmerdement maximum, l'étude préalable (pardon, il faut désormais dire, la loi ayant encore changé, "étude de diagnostic") consacrée par Benoît MAFFRE aux menuiseries extérieures du logis ne suffisait pas bien qu'elle ait reçu l'imprimatur des meilleurs experts :


Il fallait encore déposer, entre autres, une demande d'autorisation de travaux... :

... à laquelle était joint un nouveau rapport, comme si le précédent n'avait pas suffi.
Donc re-paperasses :


Tout cela pour aboutir à ceci :


Et ce n'en était bien sûr pas fini, ainsi que ce site le relate par ailleurs.

La preuve ? La première menuiserie de la première tranche de cet intéressant programme n'est toujours pas posée à ce jour. Et les ouvertures correspondantes continuent à attendre le bon vouloir des uns et des autres derrière leurs fermetures provisoires en feuille de plastique.

Mais ça, oui, on en a pondu de la paperasse !
Quelle existence passionnante !

Ainsi au moins peut-on espérer avoir enfin un jour tout fait dans les formes auxquelles veille une si scrupuleuse administraaaâââtion.

Et si encore les décisions que l'on voudrait m'imposer me convenaient ? Mais pas du tout, comme je l'ai expliqué mille fois. Je vais ainsi me retrouver, parce que le titulaire d'un monopole légal au caractère de cochon et de surcroît mal contrôlé n'a jamais voulu écouter mes arguments pourtant très sérieux, avec une porte principale du logis qui m'aura coûté un bras et qui, après ce ratage manifeste, au moins à mes yeux, de tous ces très éminents correspondants, me restera en travers.

Faites-moi confiance sur un point : on n'a pas fini d'en entendre parler !
(C'est en tout cas mon sentiment à cette heure).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 18 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Logis - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
Voici donc cette fameuse porte qu'au mépris de tous les arguments historiques ou de bon sens que j'ai rappelés, l'on voudrait m'imposer pour l'entrée principale du manoir favori :


Malgré mes meilleurs efforts, je n'arrive toujours pas à m'y faire : je la trouve incongrue à cet endroit ; elle ne correspond ainsi pas à mon goût, donc à mon souhait.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 20 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Ferronnerie - Menuiserie - Logis - Aile "de la belle-mère"
L'architecte du patrimoine me fait parvenir, au titre de sa "mission EXE", ces plans de détail des artisans, Robert HOGUE et Sébastien LEBOISNE, ayant reçu son visa aujourd'hui :

20 mai 2020.

20 mai 2020.


Elle y ajoute divers commentaires mais, comme elle m'a demandé de ne pas citer son nom, je ne peux les reproduire ici.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 20 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Logis - Aile "de la belle-mère"
Voici la fiche technique du vitrage qui vient d'être visée par l'architecte du patrimoine en charge de la "mission EXE" :

20 mai 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 27 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Peinture - Logis - Bâtiment Nord - Tour Louis XIII - Aile "de la belle-mère"
Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mercredi 27 mai 2020 15:58
À : (...)architecte@gmail.com
Cc : C.F. ; T.F.
Objet : Chaslerie - Rouge Vauban

Madame,

Comme convenu, je vous transmets des photos de la peinture rouge utilisée par Emmanuel LESCUYER :

27 mai 2020.

27 mai 2020.

27 mai 2020.


Elle me satisfait parfaitement, de même que l'ensemble de son travail, d'une grande qualité. Encore merci de m'avoir recommandé de faire appel à cet artisan.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)

Voici une autre photo où la couleur brillante est altérée par les reflets :

27 mai 2020.


Comme on le voit, des moucherons viennent se coller à la peinture fraîche. Il paraît qu'il suffit d'attendre qu'elle sèche pour les faire disparaître d'un coup de "Sopalin".