Message #53211

Fédération Environnement Durable
rédigé le Mercredi 13 Avril 2022
Vie de l'association - Lobbying - Autres nouvelles associations - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
Décidément le culot des promoteurs de l’éolien ne connaît pas de limite !

Dans un article des Echos du 13 avril, les syndicats des promoteurs éoliens nous expliquent que si les prix de l'électricité se maintiennent à 220 euros le mégawattheure (MWh) en moyenne attendus pour 2022, l'éolien devrait rapporter 3,7 milliards d'euros de recettes à l'Etat et c’est le meilleur investissement énergétique qu'a fait l'Etat !

Il convient donc ici de rappeler quelques faits :

Le prix moyen de l’électricité en France a été de 45,00 €/MWh en 2017, de 50,20 €/MWh en 2018, de 39,45 €/MWh en 2019, de 32,40 €/MWh en 2020 et dans le premier semestre 2021 de 58,35 €/MWh en moyenne ; cela fait un prix moyen de 50 €/MWh sur une période qui va de 2017 à mi 2021.
Depuis 9 mois, se sont succédés une série d’évènements désastreux tant pour la production nationale que pour le marché européen de l’électricité :
L’été 2021 a été absolument pourri en Allemagne or ce pays est très dépendant de l’éolien et du solaire ; pendant 3 mois, ce pays a dû tirer sur ses stocks de gaz russe, stocks qui font cruellement défaut maintenant.

Fin d’année 2021, EDF a dû mettre à l’arrêt en urgence pour maintenance près d’un tiers de son parc électronucléaire, parc qui souffre de sous-investissement depuis des années.

Enfin depuis le début de l’année 2022, le conflit Russo- Ukrainien a fait exploser le prix des énergies fossiles d’origine russe, énergie dont dépend fortement l’Allemagne ; ces énergies fossiles servent à pallier les intermittences de ses filières solaires et éoliennes.

En conclusion de cette série catastrophique, nous avons assisté à une multiplication par 4,5 du prix du MWh sur le marché français et on table, hélas, sur un prix moyen de 220 €/MWh.

C’est évidemment un désastre pour les ménages français.

Depuis 10 ans environ, les nouvelles règles du marché européen de l’électricité, font que la France ne maîtrise plus du tout son prix d’électricité et que ce prix dépend de facteurs exogènes comme le prix des combustibles fossiles importés de Russie par les Allemands. C’est d’autant plus paradoxal qu’en 2021, notre électricité aura été décarbonée à plus de 92% !

A cause de cette politique tarifaire, nous subissons maintenant de plein fouet, les errements de l’Allemagne et de sa dépendance au gaz russe.

Donc, les annonces du lobby éolien saluant comme une bonne nouvelle un prix d’électricité de 220 €/MWH et annonçant ainsi pour les Français un retour de pouvoir d’achat, manquent totalement de décence et c’est véritablement se moquer des gens !

Contacts presse
Fédération Environnement Durable
Jean-Louis Butré
06 80 99 38 08

Michel Faure
06 07 41 68 55

http://environnementdurable.org
contact@environnementdurable.net

N.D.L.R. : Tout cela était attendu.

Il est ahurissant que si peu de gens comprennent la situation et le gouffre ouvert devant nous. Qu'attendent-ils pour se réveiller enfin ? (...)

Commentaires

Caroline REQUET
rédigé le Lundi 18 Avril 2022
Conclusion : que faut-il faire?
Perso je ne comprends pas pourquoi on n’impose pas les toitures solaires? Impose ou subventionne ou …
Les marins l’utilisent et ont internet en mer et nous … on a du soleil partout, des ingénieurs, des idées… je dois oublier un truc, un gros truc

N.D.L.R. : Le solaire est une énergie intermittente qui impose donc un complément. Si ce n'est le nucléaire, ce ne peut être que des centrales, au gaz ou au charbon, fortes émettrices de CO2. Sans parler des problèmes de fourniture de gaz qu'illustrent - sauf aux yeux des écolos les plus obtus ou les promoteurs éoliens qui font leur blé grâce à des tarifs invraisemblablement élevés - les évènements géopolitiques en cours.

De plus, les panneaux solaires sont souvent considérés comme laids en l'état de la technique. Laids et polluants car ils contiennent des matériaux difficiles à recycler. En outre, ces matériaux sont souvent sous contrôle chinois et l'on peut comprendre que ce n'est pas l'idéal.

Pour ma part, je considère que l'énergie nucléaire est celle, totalement décarbonée, dont les avantages sont de très loin les plus nets.
Il n'y a guère que les Allemands pour prétendre le contraire et forcer, impérialisme oblige, au démantèlement du fleuron que constitue la filière nucléaire française. Le problème est que la France est trop faible pour s'opposer, au niveau européen, à de tels diktats allemands.