Recherche

Mots-clés : maleffre

12 Résultat(s)
En rentrant de chez Philippe MENARD, au Sud d' Alençon, juste avant de traverser Arçonnay, au bord de la nationale, je suis tombé en arrêt devant ces magnifiques et énormes pilastres.

Ils me semblent tout à fait dignes d'inspirer ceux qui auront à orner l'entrée Sud de l'allée historique de la Chaslerie.

Ce sont ceux de l'ancien château de Maleffre, aujourd'hui disparu mais qui devait, j'imagine, avoir très belle allure :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.


Près de ces pilastres, j'ai rencontré un chasseur d'escargots qui m'a recommandé d'aller voir le portail d'un manoir de Bellou-en-Houlme.
"Bellou ?" lui ai-je demandé, "connaissez vous S(...), le maçon de B(...) qui est intervenu chez moi dans le passé ?"
"Oui', m'a-t-il répondu sans hésiter, "lui et sa famille, ce ne sont pas gens faciles, car guère prompts à reconnaître leurs défauts ni leurs erreurs, de plus très rancuniers et se donnant toujours le beau rôle..."

Un ange est passé, dans un silence de plomb, que je me suis gardé d'interrompre dans son lourd survol...

Retour aux pilastres. A Bellou, à l'endroit indiqué, je n'ai rien vu qui mérite d'être immortalisé sur le site favori.

Mais, puisque je me trouvais dans le secteur, j'ai poussé jusqu'à Rânes, pour photographier les pilastres du château local :

21 octobre 2021.

Chouette chasse-roue :

21 octobre 2021.


Superbe grille (que m'avait signalée un chantre - mais aussi Roland FORNARI - il y a quelques années) :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.


Relevons au passage quelques horreurs manifestes de la gestion d'un château par des élus incultes :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.


Profusion invasive de décors factices à la con (que les censeurs de tout genre me pardonnent ce retour, désormais exceptionnel ici, à mon style naturel) :

21 octobre 2021.


J'ai poussé plus loin encore, jusqu'au château de Flers (autre exemple de gestion municipale d'un monument du même métal, la gestion, pas le monument) mais n'ai pu entrer dans son parc et me suis contenté de ces quelques vues :

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.

21 octobre 2021.



En résumé, je retiendrais bien volontiers, pour l'allée historique du manoir favori, un modèle de pilastres copiant, dans leur masse, leurs dimensions et leurs formes, ceux de l'ancien château de Maleffre.
Je pourrais souhaiter les hybrider avec ceux du château de Rânes, dont j'aime beaucoup, outre les chasse-roue, les murets latéraux à la vague baroquisante.
Il me semble que tout cela ne manquerait pas de manorialitude dans les lointains du manoir favori.
Décor trop riche, sans doute, mais, puisqu'on se trouverait là à quelques 534 mètres de la cour dudit manoir, les vues à partir de celui-ci se perdraient sous les frondaisons...

Bref, la messe est dite, affaire conclue !
Prochaine étape : demander son devis à un tailleur de pierre (granit) de qualité...

P.S. (à 2 h 30) : Trouvé via "Google", "Maleffre était un château fortifié, entouré de douves"...
Puisque je sais désormais que je vais être relayé par mon aîné, la réflexion sur les pilastres peut se poursuivre activement :

20 février 2022.

20 février 2022.

Ce matin, j'ai pris, à la sortie d'Arçonnay vers Le Mans, les mesures du modèle de Maleffre (4,88 m de hauteur et 1,50 m de largeur, avec un passage de 4,25 m entre les chasse-roues). Donc une belle bête, assurément !

Relevé sommaire d'un pilastre de Maleffre par PPF.


En haut d'une allée de 534 m de long, je trouve que ça ne manquerait pas de manorialitude, if you see what I mean !

P.S. (du 23 février 2022 à 2 h 30) : Je m'aperçois que mon croquis est faux. En particulier, la partie centrale des pilastres (de la hauteur 72 jusqu'à la hauteur 303, pour reprendre les cotes du croquis) devrait être sensiblement plus large (ici elle ne mesure que 130 cm alors qu'elle devrait être de 150). En revanche, du sol jusqu'à la cote 58, la largeur est correcte (de l'ordre de 160 cm, voire deux ou trois centimètres de plus).

Je corrigerai sur mes prochains dessins.
Je suis repassé hier à Arçonnay afin d'essayer de mieux comprendre la structure des pilastres de Maleffre, notamment l'épaisseur des pierres utilisées et leurs dimensions maximales ainsi, accessoirement, que la composition du chapiteau. Il est apparu ainsi que, pour leur partie la plus imposante, chacun des pilastres est composé de dix épaisseurs de pierre (dix "tranches de saucisson" superposées, numérotées de 1 à 10 en partant du sol). J'ai appelé :
- "A" le côté Ouest du pilastre de gauche (en entrant) qui est celui qu'un conducteur voit de près le premier,
- "B" le côté Nord du pilastre de gauche,
- "C" le côté Est du pilastre de gauche
- et "D" le côté Sud du pilastre de gauche, celui qui comporte la feuillure pour une grille disparue ;
de même, pour le pilastre de droite :
- "E" le côté Ouest,
- "F", le côté Nord (celui de la feuillure),
- "G", le côté Est
- et "H", le côté Sud.

Pour toutes ces faces sauf la "B" (car inaccessible facilement), j'ai pris des photos que je présente ici de bas en haut ; comme on le voit, je n'ai pu m'élever jusqu'aux parties hautes (dont les moulures auront à être documentées ultérieurement) :

- face "A" :

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.



- face "C" :

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.



- face "D" :

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.



- face "E" :

21 février 2022.

21 février 2022.



- face "F" :

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.



- face "G" :

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.



- et face "H" :

21 février 2022.

21 février 2022.



(A suivre)
Le calepinage des pilastres de Maleffre ne pose pas de problème particulier si nous devions les copier. Voici par exemple celui des neuf premières "tranches de saucisson" de la face Ouest du pilastre Nord (celui qui se trouve à gauche quand on entre dans ladite propriété) :

J'observe sur les pierres d'angle d'une autre face que le parement a au moins 12 cm d'épaisseur mais souvent davantage (jusqu'à 73 cm dans des cas exceptionnels).

Les difficultés d'une copie seront, outre la boule sommitale (sphère aplatie sur pédoncule), les moulures, puisque ces pilastres ont à l'évidence plus de trois siècles et que "le sucre a fondu" sous l'effet des intempéries.

Néanmoins, voici quelques photos, aussi utiles que possible, de détails :

- les chasses-roues :



- les moulures basses :



- les moulures hautes :



- la boule sommitale :

Voici la fin de mon reportage sur les pilastres de Maleffre :

- le calepinage de la face Ouest du pilastre Nord :


- le détail des mesures que j'ai prises :


- un plan de la première "tranche de saucisson" du pilastre Nord sans le chasse-roues :


- un plan de la deuxième "tranche de saucisson" du pilastre Nord :


- des vues d'ensemble :


- des détails des chasse-roues :


- les moulures basses :


- les moulures hautes :


- les boules sommitales :


Prochaine étape : savoir combien il m'en coûterait de faire réaliser des copies en granit aussi semblable que possible à celui du manoir favori.

Puis, sachant que chaque pilastre pèse environ 30 tonnes sur une surface de 2 m2, estimer quel type de fondations il faudrait prévoir sur les terres de la Chaslerie pour résister à leur pression.

Si des membres du fan-club ont des idées à ces sujets, je suis preneur.
Un autre modèle de pilastres que je trouve intéressants avec son rythme 2+3+3+2. Datés de 1699 à Alençon (à N.-D. de Lorette) :

21 février 2022.

21 février 2022.

21 février 2022.

Les boules sommitales y ont un plan proche du carré, au lieu d'être des sphères aplaties comme à Maleffre :

21 février 2022.

21 février 2022.

Le rythme des moulures est assez comparable à celui de Maleffre, ce qui, j'imagine, permet de dater les pilastres de Maleffre en l'absence, à ma connaissance, d'autres données.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 10 mars 2022 22:20
À : CHEVILLON Anne
Cc : MERCIER Isabelle ; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; C.F. ; T.F. ; Arnaud TIERCELIN
Objet : Déclaration préalable de travaux sur monument inscrit ("travaux non soumis au droit de l'urbanisme").

Madame,

Arnaud TIERCELIN, appelé ce matin, me dit que c'est à vous que je dois adresser le Cerfa 15459*02 relatif au projet dont je souhaitais vous entretenir.

Je vous prie donc de trouver ci-joint ce formulaire rempli à toutes fins utiles.

Le projet dont il s'agit concerne l'allée historique du manoir de la Chaslerie, inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté préfectoral du 26 octobre 1993.

Je souhaiterais, en qualité de maître d'ouvrage :
- remettre en état sa chaussée tout en la recentrant ;
- implanter au Sud de son emprise, donc à environ 500 mètres des bâtiments sur cour du manoir, une paire de pilastres inspirés de ceux de l'ancien château de Maleffre (Sarthe), pilastres dont vous trouverez des photos notamment sous le lien suivant : https://www.chaslerie.fr/recherche?q=ar%C3%A7onnay

Ces travaux auraient lieu dans les meilleurs délais. Ils auraient à mes yeux trois objectifs :
- redonner à cette allée sa fonction principale d'usage aisé et manorial, perdue depuis longtemps (bien qu'elle ait été bitumée très superficiellement il y a 70 ans environ et pour partie seulement) et encore mise à mal par le dernier remembrement de La Haute Chapelle (il y a environ 25 ans), raté localement, du moins selon moi ;
- me permettre, au moment où mon aîné m'a promis de me relayer très prochainement comme propriétaire de la Chaslerie (au moins pour les bâtiments sur cour), de fêter sa prise de possession des lieux par un cadeau de bienvenue de ma part tandis que je me replierais, en prévision de mes vieux jours, dans la dépendance appelée cave de la Chaslerie ; j'indique que là, dans le prolongement d'un permis de construire obtenu il y a une trentaine d'années par Nicolas GAUTIER, alors A.B.F. de l'Orne, Arnaud PAQUIN, architecte du patrimoine, serait chargé des quelques aménagements intérieurs qui restent à y réaliser ;
- me donner de la flexibilité dans la gestion fiscale du chantier pour la part qu'il me resterait à en financer, en me permettant de programmer la réalisation de ces travaux-ci avant que ne soient définis précisément (avec toutes les autorisations nécessaires) les travaux lourds sur le manoir et la ferme pour lesquels des études préalables devraient être très prochainement réalisées par Arnaud PAQUIN.

Pour ces travaux-ci, je ne sollicite pas de subvention de l'Etat compte tenu de la réponse préalable que m'a faite ce matin M. TIERCELIN.
Qu'il soit cependant clair que, si la doctrine évoluait, la demande suivrait.

Bien cordialement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 10 mars 2022 08:43
À : CHEVILLON Anne
Cc : MERCIER Isabelle ; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; C.F. ; T.F. ; Arnaud TIERCELIN
Objet : RE: Demande de rendez-vous

Madame,

Merci beaucoup pour cet éclairage.

Je vais donc chercher à joindre Arnaud TIERCELIN pour lui signaler les derniers développements du dossier de la Chaslerie, qui évolue très vite et très bien en ce moment, et j'en suis le premier satisfait.

Bien cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : CHEVILLON Anne
Envoyé : jeudi 10 mars 2022 08:39
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : MERCIER Isabelle
Objet : RE: Demande de rendez-vous

Bonjour Monsieur Fourcade,

Les autorisations de travaux sur MH relèvent toutes du niveau régional. L’Udap est cependant « guichet unique », il réceptionne les demandes, formule éventuellement ses observations et les transmet toutes au niveau régional.

Entre UDAP et CRMH (tous 2 rattachés à la Drac), la répartition du suivi des opérations n’est pas juridiquement fixée. C’est une organisation interne. Il est vrai qu’à une époque, l’UDAP était plutôt référent sur les inscrits et la CRMH sur les classés, mais cette répartition peut évoluer, notamment quand un monument bénéficie d’une protection mixte comme la Chaslerie. Cela vous permet d’avoir un interlocuteur privilégié unique et cela permet une coordination plus simple.

Bien cordialement,

Anne Chevillon

___________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 9 mars 2022 17:52
À : CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : MERCIER Isabelle
Objet : RE: Demande de rendez-vous

Madame,

Merci pour cette réponse. Je croyais que l'instruction des demandes de permis pour travaux sur parties inscrites relevait de l'UDAP et de son A.B.F.

De quand date cette réforme qui m'avait échappé ?

Bien cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : CHEVILLON Anne
Envoyé : mercredi 9 mars 2022 16:30
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : MERCIER Isabelle
Objet : RE: Demande de rendez-vous

Bonjour Monsieur Fourcade,

J’ai relayé votre demande à la CRMH, en charge du suivi de vos projets sur les parties protégées MH (inscrites et classées)

Le standard téléphonique est en effet fermé l’après-midi et nous avons parfois des soucis de transferts automatiques d’appels le mercredi, jour où la personne chargée de l’accueil est absente. Je vous prie de bien vouloir nous en excuser.

Si vous souhaitiez aussi aborder des questions relatives au bâti non MH ou aux abords, je peux vous proposer un RDV le 17 mars à 11h30 ou le 24 mars à 11h00 ou à 15h30 à l’Udap.

Bien cordialement,

___________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 9 mars 2022 14:42
À : CHEVILLON Anne
Cc : Xavier MEYER
Objet : Demande de rendez-vous

Madame,

N'arrivant pas, malgré de nombreux essais, à joindre l'U.D.A.P. de l'Orne par voie téléphonique, je vous écris pour solliciter un rendez-vous.

Je souhaiterais vous expliquer l'état du dossier de restauration de la Chaslerie. Il y a en effet de nombreuses nouvelles depuis que nous l'avons évoqué, certaines relatives directement à des parties inscrites.

Je mets en copie Me Xavier MEYER, vice-président de l'association qui est intéressée par ce chantier ; il pourrait, si vous le permettez, m'accompagner.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Hier matin, en présence de Xavier MEYER, j'ai reçu la visite de Guillaume BOISANFRAY, tailleur de pierre et membre de "Les Chantiers de Demain - Coopérative d'Activité et d'Emploi" basée à Canisy (Manche). Guillaume intervient également sur le vieux bois. Nous avons évoqué trois chantiers qui pourraient lui être confiés :
- le plus urgent serait de monter trois cloisons en colombage au 1er étage de la cave et sur le modèle de celles du rez-de-chaussée de ce bâtiment ; ce travail sera conditionné par l'encombrement final de la trémie de l'escalier, question qui, avec le dessin de ce dernier, devra être traitée préalablement par Arnaud PAQUIN. Sur ces trois cloisons, je prévois que les portes soient dotées d'impostes afin que puisse circuler au maximum la lumière des lucarnes ; je n'exclus pas, dans ces parois et pour la même raison, d'autres ouvertures (un genre de fenêtres) donnant sur la lucarne de la cage d'escalier ;
- dès qu'Igor, désormais auto-entrepreneur, aura remis en état la maçonnerie et la menuiserie des auges de la future chaufferie centrale, la reconstitution dans les règles de l'art de la cloison intérieure massacrée par mon futur voisin dans la chapelle, ce propriétaire qui a sévi ici au milieu du siècle dernier ;
- en haut de l'allée historique, l'implantation de deux pilastres copiés sur ceux de l'ancien château de Maleffre. Guillaume BOISANFRAY, qui préparera un nouveau devis, nous a signalé le devers du terrain à l'endroit prévu pour cette implantation, devers qui devra être corrigé avant son intervention à cet endroit ; cette dernière pourrait s'étaler sur deux ou trois ans.

Plus tard hier, j'ai reçu le dernier devis du bureau d'études "Bee +" pour la fin de leur mission relative aux fluides de la Chaslerie. Ouille ! Je devrais étudier ce devis et réagir avant la réunion prévue mardi prochain avec Arnaud PAQUIN en compagnie de Grégory VANNOBEL, mon interlocuteur chez "Bee +".
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 30 Mars 2022
Journal du chantier - Administration - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Sculpture - Abords, Avenue, terrasse
0
La L.R.A.R. reçue ce matin...

... appelle de ma part l'interrogation suivante :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mercredi 30 mars 2022 11:20
À : anne.chevillon@culture.gouv.fr <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : Xavier MEYER ; C.F. ; T. F., A.-V. F.
Objet : LRAR du conservateur régional du patrimoine

Madame,

Je reçois ce matin, sous forme d'une lettre recommandée, des nouvelles du conservateur régional des monuments historiques, M. Philippe ROCHAS, qui réclame que je vous transmette des documents dénommés "MH100, MH102, MH103, MH104, MH105, MH106 et MH109".

Je croyais qu'en France l'administration avait l'obligation de s'exprimer en français.

Comme même "Google" s'avère incapable de me donner une traduction et que M. Philippe ROCHAS désigne votre service comme destinataire nécessaire de tels documents, j'imagine que vous comprenez de quoi il s'agit. Je vous serais donc reconnaissant et vous prie de bien vouloir me l'indiquer afin que j'examine, notamment à l'âge et dans les circonstances qui sont les miens, la suite à donner éventuellement à cette forme de missive.

Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de mes respectueuses salutations.

Pierre-Paul FOURCADE

(Fin de citation)

P.S. (à 12 h 20) : Suite :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 30 mars 2022 12:16
À : anne.chevillon@culture.gouv.fr <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : Xavier MEYER ; C.F. ; T. F. ; A.-V. F.
Objet : RE: LRAR du conservateur régional du patrimoine

Madame,

Après d'intenses consultations via "Google", j'ai fini par trouver un document administratif de 10 pages (pas une de moins) indiquant de quoi il retournerait à travers ces sigles.

Je les passe en revue, non sans vous prier de vous reporter à mon courriel initial de saisine au titre de ce dossier relatif à des travaux qui seraient menés à mes frais exclusifs sur l'allée principale de la Chaslerie, telle que celle-ci a, comme la conservation régionale et vos services en sont informés, été inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté préfectoral du 26 octobre 1993 :

"MH100" = Le titre de propriété ou, le cas échéant, le mandat ou le titre d'habilitation
Ce long document est connu depuis trente ans au moins des services extérieurs de l'Etat en charge des monuments historiques. S'ils l'ont égaré, ils devraient pouvoir s'en procurer une copie auprès d'un autre service de l'Etat, celui en charge de l'enregistrement.

"MH102" = Un descriptif quantitatif détaillé
Tous détails utiles vous ont déjà été fournis lors de ma demande d'autorisation par courriel à votre adresse.
Je pourrais, si vous êtes fondée à l'exiger, vous communiquer les devis. Je rappelle toutefois que je n'ai pas sollicité de subvention de la part de l'Etat. Donc il serait souhaitable de m'expliciter les raisons d'une insistance à ce sujet.

"MH103" = Un plan de situation
Tous détails vous sont connus, ne serait-ce que grâce à l'inscription de l'allée et à mon courriel susmentionné.

"MH104" = Un plan de masse (état existant et état projeté coté dans les trois dimensions)
Vous ayant déjà fourni une représentation 3-D du type de pilastres envisagé et indiqué que l'implantation se ferait en haut de l'allée, je ne vois rien à ajouter.

"MH105" = Un dossier photographique
Je vous ai déjà communiqué un dossier complet, notamment sur les pilastres de l'ancien château de Maleffre (Sarthe) qu'il s'agirait de copier.

"MH106" = Un plan en coupe
Tous détails qui vous ont déjà été communiqués me paraissent de nature à suffire à une bonne instruction du dossier.

"MH109" = Les documents graphiques des extérieurs
Vous disposez déjà, grâce à mon courriel susmentionné, de tous éléments qui paraissent utiles.

Au total, je suis informé que le président de la République s'est récemment donné comme règle de conduite, au moins sur un autre sujet, d'"emmerder les Français".
Pour ma part, je trouvais beaucoup plus digne et responsable la recommandation du président POMPIDOU, sur des sujets comparables, d'"arrêter d'emmerder les Français".

Je vous serais donc particulièrement reconnaissant de vous efforcer, y compris en usant de votre influence au niveau de la conservation régionale des monuments historiques et de son responsable, à retenir, de ces deux recommandations, celle qui vous paraîtra la plus respectueuse de l'intérêt des monuments dont vous avez l'honneur et l'attribution d'être en charge.

S'agissant de la Chaslerie, vous savez que l'intérêt du monument a toujours été et est toujours ma ligne directrice essentielle.

Si, néanmoins, vous deviez estimer votre information sur ce dossier particulier encore insuffisante, je vous prierais de bien vouloir me l'indiquer.

Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de mes respectueuses salutations.

Pierre-Paul FOURCADE

(Fin de citation)
Pendant la mise en vente, les travaux continueront. Il n'y en effet aucune raison que le manoir favori pâtisse un tant soit peu, de mon fait, de l'interrègne :

(Début de citation)

De : (...)@archi-pierre.fr
Envoyé : dimanche 24 avril 2022 13:12
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Chantier de la Chaslerie (pilastres et travaux de charpente)

Bonjour !
effectivement je trouve que le tout est cohérent.
C'est en redessinant la partie sommitale (que l'on pourrait appeler couronnement) que j'ai redécouvert leur cohérence avec les piliers.
Cette taille imposante complète bien la forte section des piliers.

______________________________________________________________________________________________

Le 23/04/2022 à 17:07, Pierre-Paul Fourcade a écrit :
> Ça me paraît parfait (je parle du premier dessin, la place des grilles étant réservée du côté Nord). Qu'en dites-vous ?
>
______________________________________________________________________________________________

De : (...)@archi-pierre.fr
Envoyé : samedi 23 avril 2022 16:31
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Chantier de la Chaslerie (pilastres et travaux de charpente)
>
> Bonjour Pierre-Paul,
> voici une 3D du projet remodelé suivant les derniers échanges sur site,
> pour information j'ai modifié :
> -les chasse-roues
> -la partie sommitale
> -les moulures de la corniche afin d'être plus dans le style adéquat (plus près d'ailleurs des piliers relevés).
>
> -les largeurs et profondeur ont été mis à l'échelle de ceux de Maleffre
>
> -entre chasse roues le passage est maintenant de 4M20
>
> N'hésitez pas à revenir vers moi si je n'avais pas agi dans le bon sens.
>
> Je planche dès lors sur les fondations nécessaires pour ces nouveaux volumes
>
> Bonne fin de journée,
>
> Guillaume.
>
(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 13 mai 2022 18:46
À : CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : BERGER Jérôme ; GIBBS Samuel ; TIERCELIN Arnaud ; Xavier MEYER ; Jean-Sébastien GOMANT ; Arnaud PAQUIN
Objet : Manoir de la Chaslerie - Desserte forestière et pilastres

Chère Madame,

Je vous remercie beaucoup pour votre réactivité et votre efficacité.

I - A toutes fins utiles, je vous transmets le plan (tiré du P.S.G. applicable) où j'ai précisé de quelles allées il est question sur les devis que je vous ai communiqués ce matin, de la part du terrassier JARRY :

- "l'allée principale" relie les points marqués en rouge en chiffres romains I au Sud et II au Nord,
- "l'allée oblique" relie les points I au Sud et III au Nord-Est
- "l'allée transversale" relie les points IV et V.

Quant aux "aires de manœuvre", ce seraient deux carrés de 15 mètres de côté (ou, en fonction du terrain, deux cercles de 8,5 mètres de rayon), centrés l'un au point I, l'autre au point III.


J'ai sollicité votre feu vert pour la réalisation de ces trois allées et de ces deux aires de manœuvre, sachant que j'hésite encore à créer l'allée transversale.
Le calendrier des subventions européennes me fait souhaiter un feu vert, y compris sur les aires de manœuvre, si possible avant la fin mai.

II - En ce qui concerne les pilastres imités en tous points sur ceux de l'ancien château de Maleffre (Sarthe), je précise qu'ils seraient implantés à quelques mètres (une vingtaine) au Nord du point I et de part et d'autre de l'allée principale, donc à une distance de quelques 510 mètres des parties classées des bâtiments sur cour. Le calage précis se fera en tenant compte des pierres rencontrées en sous-sol (d'après un premier sondage à 1,30 mètre, il ne devrait pas y avoir de difficulté à ce sujet).
Pour des raisons de budget (le devis a augmenté de 57 % depuis que j'ai déposé le dossier...), je confirme que je suis refroidi dans l'idée de les réaliser dans un proche avenir et ce d'autant plus que, dans mon esprit, ce pouvait être mon cadeau d'accueil à mon aîné au cas où il aurait accepté de me succéder à la Chaslerie. Cette succession, que j'essaye de mettre en place depuis bon nombre d'années (j'en suis au cinquième essai...), est toujours dans les limbes à ce jour. Mais, comme l'on sait, "il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer".
Malgré ces handicaps de coût et de contexte familial, je persiste à souhaiter que ce projet soit également approuvé dès que possible.

III - Il y aura d'autres sujets à soumettre prochainement à l'administration des affaires culturelles au titre de la Chaslerie. Nous n'en avons pas parlé aujourd'hui mais je sais que M. PAQUIN y travaille activement.

Bien cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Envoyé : vendredi 13 mai 2022 16:05
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : BERGER Jérôme ; GIBBS Samuel ; TIERCELIN Arnaud
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Desserte forestière

Re-bonjour Monsieur Fourcade,

Suite à notre échange, je vous confirme que l’accord sur le plan de gestion simple délivré antérieurement, où figure la création des allées, vaut accord au titre des abords et du monument inscrit, en application des articles L122-7 et L122-8 du code forestier.

Bien cordialement,

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 26 Mai 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : jeudi 26 mai 2022 08:15
À : arnaudpaquin architecte <arnaudpaquin.architecte@gmail.com>
Cc : Xavier MEYER ; C. F. ; T. F.
Objet : Chaslerie - Nouveaux pilastres

Cher Monsieur,

Vous m'avez déclaré hier que les pilastres de l'ancien château de Maleffre à Arçonnay (Sarthe) vous semblent très beaux mais que leur copie à l'identique à la Chaslerie ne serait pas idéale. Vous trouvez également que j'aurais mieux à faire de mes économies qu'en engloutir une partie substantielle sur un tel projet (au détriment de la cave, par exemple).

Sur ces deux points, je ne saurais vous donner tort.

Donc pourriez-vous réfléchir à des pilastres alternatifs pour le haut de l'allée principale du manoir favori (dimensions, dessin et, si possible, budget) ?

Dans l'immédiat, il faudrait que, tant qu'Igor est à mon service et avant que l'allée ne soit empierrée comme prévu, j'aie fait couler les fondations en béton. Donc que je connaisse l'écartement envisagé pour lesdits pilastres (avec le souci que les camions puissent passer, ce qu'ils ne peuvent pas toujours faire par l'entrée sur la D22).

Bien cordialement,

PPF

P.S. : Je rappelle que, pour avoir la doc et les plans des pilastres de Maleffre, il suffit d'entrer "Maleffre" (sans guillemets) dans le moteur de recherche du site favori.

(Fin de citation)