L'intégrale

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 3 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Deux amis se souhaitent un bon week-end :

3 mai 2019.

3 mai 2019.

O'Gustin a de quoi être joyeux puisque Sébastien lui promet le retour de Loukoum la semaine prochaine.
Je surfe via "Google" pour essayer de trouver des idées pertinentes pour déterminer les dimensions de l'âtre que l'on sait. Voici, en vrac, le résultat - pas très probant à mon sens - de ma pêche à ce stade :

Beauregard.

En Bretagne.

Chambord.

Ecouen.

Ecouen

Les Vaud.

Vaux de Cernay.

Sur cette base, le meilleur exemple me semblerait celui de Carrouges :

Carrouges.

Si des membres du fan-club ont de meilleures idées, "welcome on board !"
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 4 mai 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : samedi 4 mai 2019 09:32
À : Bodin Entreprise
Objet : RE: Atre cheminée Salle à Manger

Voir mes recherches sur le site favori.

Penser à un calepinage des dalles irrégulier, avec des pierres de différentes dimensions...

(Fin de citation)
J'ai souhaité photographier les cheminées du manoir voisin de Loraille, à Saint-Roch-sur-Egrenne, et je remercie M. et Mme MONTEMBAULT de m'avoir permis de le faire. Ce manoir a en effet été construit, selon moi, par la même équipe de tailleurs de pierres que celle intervenue, à la même époque, à notre manoir favori.

Le résultat me paraît intéressant. Dans la pièce à vivre du rez-de-chaussée...

4 mai 2019.

... l'âtre de granit...

4 mai 2019.

... dépasse sensiblement la verticale du linteau :

4 mai 2019.

Dans la même pièce, j'ai observé les corbeaux supportant les poutres :

4 mai 2019.

A l'étage, l'âtre semble moins large et moins profond que la cheminée :

4 mai 2019.

4 mai 2019.

4 mai 2019.

4 mai 2019.

P.S. (du 5 mai 2019) : M. MONTEMBAULT a évoqué l'incendie de la Chaslerie au XVIIIème siècle dont il est informé alors que je n'ai trouvé aucun document ancien y faisant référence. Il faudra que je lui demande s'il a des détails à ce sujet.

De même, il pourrait sans doute m'en apprendre beaucoup sur l'état de notre manoir favori avant la campagne de travaux des années 1950. Je serais très curieux de savoir s'il y avait des restes des anciennes cheminées, celles qui avaient subi l'incendie de 1884 et, si oui, à quoi elles ressemblaient.
Afin de ne pas freiner davantage le chantier et de ne pas risquer de perdre les subventions pour la restauration des menuiseries extérieures, je viens de demander à mon aîné s'il accepterait de mandater un architecte du patrimoine.

Refus.

Pourquoi en suis-je encore à imaginer pouvoir espérer une aide de sa part ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 6 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Transmission du patrimoine
0
Les propos qu'a tenus mon aîné hier, pendant le déjeuner dominical, ont le mérite d'avoir été clairs donc de m'ôter un poids important. Pourquoi devrais-je continuer à me mettre martel en tête pour avancer, coûte que coûte, dans ce chantier de restauration qui me dépasse à l'évidence ?

De son côté aussi, il vaudrait mieux, pour ne dire que ça, que je finisse de me détacher complètement.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 6 mai 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Sébastien m'annonce que "BODIN" envisage de quitter le chantier ce soir.

6 mai 2019.

Ceci ne semble pas émouvoir les troupes les plus fraîches :

6 mai 2019.

6 mai 2019.

Pour le reprendre, on attendra que décantent un certain nombre de questions (par exemple, un dallage de granit est-il compatible avec un chauffage par le sol ? Si oui, quelle est l'épaisseur maximum des dalles ? Ensuite, arrivera-t-on un jour à trouver de belles dalles ?).

A ce stade du dossier, l'intervention d'un bureau d'études ne paraîtrait certes pas inutile pour éclairer les premières.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 6 mai 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Je m'aperçois ce soir que Sébastien a remarquablement remaquillé le haut du linteau de la grande cheminée :

6 mai 2019.

6 mai 2019.

Pour le reste, le travail n'est pas encore achevé. Il reviendra donc demain :

6 mai 2019.

6 mai 2019.

6 mai 2019.

Les arêtes restaurées paraissent un peu trop neuves à mon goût ; je lui demanderai donc de faire un peu "fondre le sucre" :

6 mai 2019.

Il faudrait également qu'il me communique son adresse perso puisque je dois lui déposer O'Gustin la semaine prochaine pour un séjour de quelques jours auprès de sa chère Loukoum (on sait que les momies des sables ont le vent en poupe dans la France contemporaine).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 7 mai 2019
Vie du site - Statistiques de fréquentation
0
Mœurs du fan-club :

Ce graphique montre l'évolution, hier et avant-hier, heure par heure, de la fréquentation de notre site favori.

On note des pointes entre 9 et 10 heures du matin (l'arrivée au bureau) et de 16 à 17 heures (on rentre chez soi et on regarde son courriel) et, en sens inverse, un creux de 16 à 17 heures (on bosse). A 23 heures, on va se coucher. Le dimanche, on fait la grass mat.

Les insomniaques ne sont pas très nombreux. En la matière, je ferais donc exception.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 7 mai 2019
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
De bon matin, Francis tond les abords des douves :

7 mai 2019.

7 mai 2019.

En rentrant au manoir, je constate qu'un tilleul, le 2ème à droite, paraît raplapla :

7 mai 2019.

Idem pour son pendant à gauche :

7 mai 2019.

Y a-t-il une maladie des tilleuls ou bien les fuites des forages les ont-elles fatigués ? En tout cas, l'allée est redevenue sèche et praticable grâce à la dernière intervention des foreurs.
Sébastien, dont l'intervention cessera dans la journée, finit de pomponner les granits que l'on sait :

7 mai 2019.

De son côté Igor (qui prend une semaine de vacances à partir de demain) peaufine sa cheminée :

7 mai 2019.

Le chantier sera donc calme dans les prochains jours. Comme je me trouve sans nouvelles de Sébastien LEBOISNE, mon porte-monnaie va pouvoir souffler un peu, ce qui n'est pas de refus.
Au premier étage du colombier, Igor avait fini de faire le ménage ce matin :

7 mai 2019.

7 mai 2019.

Je vois que, cette après-midi, il a essayé de copier Sébastien pour maquiller le linteau :

7 mai 2019.

7 mai 2019.

C'est bien d'avoir essayé. On sait néanmoins que ce linteau a vocation, comme le reste des murs de cette pièce, a être dissimulé par des boiseries.

Avant qu'un menuisier n'intervienne, si possible sur la base de plans établis par un architecte, il me paraîtrait préférable que les questions d'isolation et de chauffage par le sol aient été réglées à cet étage comme au-dessus.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 7 mai 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Cette fois-ci, Sébastien a terminé la présente session de travaux confiée à l'entreprise BODIN. Ce matin, il y travaillait encore :

7 mai 2019.

Ce soir, les échafaudages ont disparu...

7 mai 2019.

... et le résultat me paraît très réussi (si ce n'est que j'aurais préféré qu'il fasse un peu plus "fondre le sucre") :

7 mai 2019.

7 mai 2019.

Les granits du petit passage vers l'entrée ont également meilleure mine :

7 mai 2019.

7 mai 2019.

Il est entendu que de nouveaux joints seront réalisés à la chaux lorsqu'on en sera arrivés à l'enduit des murs.

Autrement dit, les préalables sont ici (1) la réalisation d'un sol approprié, si possible incorporant le chauffage, (2) la remise en état du plafond avec des poutres plus importantes, reposant sur des corbeaux de granit, avec des solives "tant pleins que vides", si possible peintes à bon escient, (3) l'installation, là où c'est indispensable et possible, de canalisations pour les fluides divers.

En l'état des menus problèmes de maîtrise d’œuvre rencontrés, il ne paraît pas évident qu'on puisse rapidement remettre les pieds sous une table à cet endroit. Armons-nous de patience, en nous disant que le pire n'est jamais sûr.

O'Gustin
rédigé le mercredi 8 mai 2019
O'Gustin - Anecdotes
0

8 mai 2019.

N.D.L.R. : Lu et approuvé.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 8 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Aller-retour à Pontorson, pour dresser l'état des lieux à la sortie d'une locataire d'un appartement (celui à gauche du rez-de-chaussée). Encore une que m'a piquée l'office d'H.L.M. local !

Depuis hier, j'ai enfin pu mettre des photos de l'intérieur de ce lot sur "leboncoin.fr". Mon annonce s'en trouve beaucoup plus attrayante et provoque une vague d'appels. Je vais essayer de sélectionner le meilleur candidat (en termes de solvabilité et de probabilité de présence longue).

Il ne me restera plus, pour pouvoir lancer le processus de vente du petit ensemble immobilier, qu'à récupérer les clés de l'appartement du dessus, qu'a gardées l'huissier après la récente expulsion.

Pontorson, regarde-moi bien, tu devrais me perdre bientôt !
(Du moins je l'espère).
LES BEAUX CHÂTEAUX ET AUTRES TRESORS DU PATRIMOINE EUROPEEN (via "Facebook")
rédigé le jeudi 9 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
L’abbaye Saint-Martin de Mondaye (Calvados)

Située à quelques kilomètres au sud de Bayeux, l’abbaye de Mondaye est une plus belle création du XVIIIème siècle en Normandie.
L’abbaye a été fondée au XIIème siècle selon la règle augustinienne sous la forme d’un ermitage. Elle rejoint l’ordre de Prémontrés en 1210 et de vrais bâtiments conventuels sont construits au cours du XIIIème siècle. Malheureusement, la guerre de cent ans va stopper ce développement et en 1389, Richard d’Arundel ravage totalement l’abbaye.
Entre le XV et le XVIème siècle, l’abbaye redevient florissante et travaille en collaboration avec l’université de Caen. De nouveau, l’abbaye est réduite en cendres par les huguenots en 1564.
C’est au XVIIIème siècle, que trois abbés successifs entre 1704 et 1763, font reconstruire entièrement les bâtiments. L’architecte de la reconstruction est le prieur de Mondaye, Eustache Restout (1655-1743). Une grande partie des fresques de l’abbatiale est due aussi à Eustache Restout. Le style est classique sauf dans la chapelle de la Vierge construite sur le modèle de celle du château de Sceaux, aujourd’hui disparu. C’est dans cette chapelle qu’on peut voir une extraordinaire Assomption de la Vierge du flamand Melchior Verly, en terre cuite. Les statues du cœur sont signées du même artiste. L'orgue datant de 'époque Louis XV est signé Parisot.
Le cloître, vitré au XIXème siècle est demeuré inachevé.
Durant la révolution, l’abbaye est sauvée par un prêtre défroqué devenu maire de la commune voisine.
Durant tout le XIXème siècle, l’abbaye est tout à tour un collège, un couvent de femmes selon les aléas de la politique. C’est seulement à partir de 1921 que les Prémontrés sont autorisés à se réinstallés définitivement dans l’abbaye. En1944, le débarquement allié s’accompagne de plusieurs jours de bombardement de l’abbaye.
C’est à partir de 2007 que l’abbaye a commencé à être restaurée, notamment l’abbatiale.
Toujours occupée par les prémontrés, l’abbaye peut se visiter le dimanche après-midi.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 9 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Encore un aller-retour à Pontorson, sans doute pour rien :

- le premier candidat, gravement malade, habite actuellement sous des combles un appartement surchauffé l'été. Comme revenus, il dispose du R.S.A. et de diverses autres aides publiques. Apparemment, la C.A.F. refuse de le cautionner ;

- la seconde candidate vient accompagnée d'une personne d'aspect très négligé et au statut indéterminé à mes yeux ; elle est sous curatelle et se déclare emballée mais fournit des justificatifs de revenus qui démontrent sa totale dépendance d'aides publiques absconses pour moi, tant en termes de montants que de périodicité.

En passant à la banque, je m'aperçois que la dernière locataire du lot en question n'a pas réglé la dernière échéance de loyer. Il va encore falloir que je me fende d'une mise en demeure. Que tout cela me casse les pieds !

Seul point positif, le "Mac Flury" au "Mac Do" du coin est égal à lui-même.