Vie du site

Ma cousine, Claudine RAVETON, m'a transmis hier soir la copie de son courriel à la cartophile intéressée par Hué et par Alphonse GUERIN, lui précisant que "nous voulons, mes sœurs et moi insister sur le fait que le livre de notre père "Réminiscences" était exclusivement destiné à ses enfants et petits-enfants. Il ne souhaitait d'ailleurs pas le faire éditer; c'est un cadeau offert par (N.D.L.R. : Je suppose que ma cousine a voulu dire "à") ses petits-enfants en 2015 .
Il en a donné un exemplaire à sa cousine Simone Fourcade mais il n'est évidemment pas dans le commerce et nous ne souhaitons pas en voir publier des extraits que ce soit dans une brochure, ou sur internet.
Nous vous remercions de respecter notre volonté."

De cet envoi, je retiens d'abord les adresses de courriel des deux sœurs de Claudine. Ces adresses manquaient en effet à ma collection.

Sur le fond, je fais part, une nouvelle fois, de ma perplexité personnelle face à ce type de position, certes fondé en droit. Je signale quand même qu'après dix ans d'animation quotidienne de ce blog, je ne saisis toujours pas le moindre enjeu réel d'une telle crispation. Je tendrais même à voir - n'ayons pas peur des mots - une forme d'obscurantisme dans ce genre d'attitude, conscient qu'en sens inverse, on me qualifierait facilement d'irresponsable, voire d'exhibitionniste.

Pour garder néanmoins le débat au niveau qui convient, je me bornerai à citer MONTAIGNE, dans sa célèbre adresse "Au Lecteur" des "Essais" :


"C'est ici un livre de bonne foi, lecteur. Il t'avertit dès l'entrée que je ne m'y suis proposé aucune fin, que domestique et privée. Je n'y ai eu nulle considération de ton service, ni de ma gloire. Mes forces ne sont pas capables d'un tel dessein. Je l'ai voué à la commodité particulière de mes parents et amis : à ce que m'ayant perdu (ce qu'ils ont à faire bientôt) ils y puissent retrouver aucuns traits de mes conditions et humeurs, et que par ce moyen ils nourrissent plus entière et plus vive la connaissance qu'ils ont eue de moi. Si c'eût été pour rechercher la faveur du monde, je me fusse mieux paré et me présenterais en une marche étudiée. Je veux qu'on m'y voie en ma façon simple, naturelle et ordinaire, sans contention ni artifice : car c'est moi que je peins. Mes défauts s'y liront au vif, et ma forme naïve, autant que la révérence publique me l'a permis. Que si j'eusse été entre ces nations qu'on dit vivre encore sous la douce liberté des premières lois de nature, je t'assure que je m'y fusse très volontiers peint tout entier, et tout nu. Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière de mon livre : ce n'est pas raison que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain. Adieu donc : de Montaigne, ce premier de mars mille cinq cent quatre-vingt."


Contemporain de la Chaslerie.
C'est tout dire.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 24 mars 2019
Vie du site - Statistiques de fréquentation
0
Alors que nous n'en sommes qu'au début de l'après-midi, la tour de contrôle me signale qu'on se bousculerait presque au portillon pour (re)lire certains messages de notre site favori :

Y a-t-il en effet meilleur programme ?

Peut-être celui-ci, après tout ?


Il me semble que la proposition mérite réflexion.

P.S. (le 25 mars 2019 à 00 h 15) : Pour la journée d'hier entière :

Un joli score, surtout pour un dimanche.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 26 mars 2019
Vie du site - Aspects juridiques - Statistiques de fréquentation - Entretien du site
0
Il s'est passé un très curieux phénomène sur notre site favori depuis hier soir, vers 20 heures. Apparemment, l'incident est clos ce matin et le site fonctionne de nouveau.

J'ai passé l'essentiel de la nuit devant l'écran, à observer ce qui se passait. Ou plutôt ne se passait pas.

J'ai en tête deux interprétations possibles :

- soit l'arrivée à expiration de ma carte bancaire et son renouvellement ont bloqué le débit de mon compte bancaire au profit d'"Amazon Web Services" (AWS) ou d'"OVH" (deux entités dont je cerne mal les rôles), de sorte que l'une des deux au moins aurait suspendu son service le temps que je réagisse en communiquant les références de ma nouvelle carte ; le fait est que, maladroit comme je suis avec tous ces trucs de "geek", je suis intervenu dans le système de paiement d'OVH hier vers 17 heures et avais tâché de communiquer de même avec AWS il y a quelques jours. Apparemment, dans cette première hypothèse, mes interventions brouillonnes face à ces machines trop complexes pour moi auraient fini par atteindre leur but ;

- soit notre site favori aurait fait l'objet d'une intervention officieuse mais efficace pour le censurer pendant quelques heures ; il est de fait que le hasard de mes vérifications des "tours de contrôle" m'avait conduit, ce dimanche, à remettre la main sur deux messages particuliers, le 20280 et le 20500, susceptibles de prêter à polémique. J'y évoquais en effet la mission professionnelle qui m'a tant marqué il y a une vingtaine d'années. Je les avais en quelque sorte ramenés à la surface.

Je ne sais pas à cette heure laquelle des deux interprétations est la bonne. Dans le doute, j'ai pris sur moi de "Cacher" les messages en question, ainsi que le 45624 qui offrait un lien vers eux. Ceci signifie que je les ai retirés du site favori. Ils demeurent cependant accessibles pour mon "webmaster" (je ne sais si l'expression est la bonne) et pour moi, en utilisant l'une de ces "tours de contrôle" dont l'usage nous est réservé.

En tout état de cause, je tiens à rappeler ici qu'il est formellement et expressément interdit à quiconque d'imprimer (ou de conserver hors de mon contrôle direct) sans mon autorisation écrite, expresse et préalable quelque sous-ensemble que ce soit de notre site favori.

A mes yeux et très clairement, ce site reflète (avec les conventions de ce qu'en littérature, on appelle un "pacte autobiographique") mes idées, pas toujours roses il est vrai, à l'instant ou presque où elles traversent mon esprit et sans guère de ces filtres que d'aucuns appellent "politesse" ou "réserve" ou je ne sais quoi réputé normal en "société réelle" mais qui nous pèsent tant et si souvent, à chacun d'entre nous, dans notre "for intérieur". Mes messages sont rédigés à l'attention d'un "lecteur idéal" que, par simplicité, j'assimile à ma mère ; elle sert ainsi, en quelque sorte, d'étalon à mon ton.

Donc de telles confidences supposent des lecteurs suffisamment matures et de bonne volonté :

C'est le parti que j'ai pris dès le lancement de ce site. A ce jour, je m'en suis toujours bien porté, pour de nombreuses raisons que j'ai déjà eu l'occasion d'évoquer et qu'il serait fastidieux de répéter. "Pourvou que ça doure !"
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 26 mars 2019
Vie du site - Aspects juridiques - Statistiques de fréquentation - Entretien du site
0
(Début de citation)

De : Guillaume Gendraud <guillaume.gendraud@tenqi.fr>
Envoyé : mardi 26 mars 2019 08:31
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : Re:

Ils sont enregistrés dans la base de données du site Internet, et copiés plusieurs fois par semaine dans un fichier sur le serveur.
En cas de soucis, nous pouvons les récupérer depuis ce fichier (sauf si le soucis est que le serveur est HS. Pour palier à cela, je peux me faire envoyer une copie par mail de temps en temps.

Non, il n'y a pas de censure sur ce genre de propos. OVH ne peut censurer que s'il y a de la pornographie, terrorisme ou ce genre de choses.

Numériquement,

Guillaume "Matrix" Gendraud
Conseil, expertise et développement technique
https://www.tenqi.fr
06.16.53.69.37

_________________________________________________________________________

Le 26/03/2019 à 04:04, Pierre-Paul Fourcade a écrit :
> Cher Guillaume,
>
> Où les messages du site sont-ils conservés en mémoire ? Y demeureraient-ils accessibles pour nous en cas de besoin ? Car, vu le nombre, je n'en ai évidemment pas conservé la trace imprimée, pas plus que celle des pages générales.
>
> Je vous pose la question parce que j'en arrive à me demander si, suite à un (ou deux) messages(s) mis en ligne ce dimanche (45624 et 45626 où j'évoquais les messages 20280 du 1/8/16 et 20500 du 24/9/16 relatifs à une expérience professionnelle et aux interrogations qu'elle avait soulevées dans mon esprit), le site n'aurait pas été censuré hier soir. Au demeurant, à votre avis, une telle censure serait-elle possible ?
>
> Bien cordialement,
>
> PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 26 mars 2019
Vie du site - Entretien du site
0
(Début de citation)

De : Guillaume Gendraud <guillaume.gendraud@tenqi.fr>
Envoyé : mardi 26 mars 2019 08:35
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : Re:

Sur AWS également, votre nouvelle carte est bien enregistrée. Donc il ne devrait plus y avoir de problèmes de carte bleue.

Guillaume "Matrix" Gendraud
Conseil, expertise et développement technique
https://www.tenqi.fr
06.16.53.69.37

__________________________________________________________________

Le 26/03/2019 à 05:44, Pierre-Paul Fourcade a écrit :
> A la réflexion, je me dis qu'il est possible que je confonde OVH et AWS.
>
> Ah la la, je ne suis vraiment pas doué pour gérer ces trucs-là !
>
> Où ai-je essayé d'enregistrer hier mon changement de carte bleue ? Où ai-je changé hier le mot de passe pour celui que je vous ai donné tout à l'heure ?
>
> En fait, il me semble que celui d'AWS est (...) (tel que j'ai dû le modifier il y a quelques jours pour changer la carte bleue à débiter) et celui d'OVH (...) (tel que modifié par moi hier vers 20 h pour la même raison). Mais sans garantie.
>
> En plus, avec mes 4 sites, je m'emmêle les pinceaux...

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 26 mars 2019
Vie du site - Entretien du site
0
(Début de citation)

De : Guillaume Gendraud <guillaume.gendraud@tenqi.fr>
Envoyé : mardi 26 mars 2019 08:37
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : Re:

Non. Le serveur doit se redémarrer tout seul toutes les nuits, ce qui l'a remis en état de marche?

Guillaume "Matrix" Gendraud
Conseil, expertise et développement technique
https://www.tenqi.fr
06.16.53.69.37

___________________________________________________________________

Le 26/03/2019 à 07:35, Pierre-Paul Fourcade a écrit :
> Ça remarche !
>
> Est-ce de votre fait ?

(Fin de citation)