Vie du site

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 30 décembre 2018
Vie de l'association - Nouvelles associations - Vie du site - Statistiques de fréquentation
0
J'ai eu la curiosité d'examiner les statistiques de fréquentation de mes deux autres sites internet, celui de l'"Association pour le développement durable du Domfrontais et de ses environs (A.D.D.O.O.E.)" et celui que j'appelle "Vivre à Domfront-en-Poiraie".

Je dois reconnaître que je ne suis guère actif sur ces deux sites, puisque j'ai cessé d'émettre sur le premier le 24 mai dernier (ou interrompu ma prose) et que j'en ai fait de même sur le second dès le lendemain.

Sur ces deux sites, le compteur de "Google" n'est en place que depuis le début de septembre 2017 (date à laquelle le geek Tom a refondu ces sites).

Le public quotidien de ces sites est confidentiel avec, néanmoins, des pointes significatives :

- pour l'A.D.D.O.O.E. :


- pour "Vivre à Domfront-en-Poiraie" :


Bien entendu, je me suis demandé à quoi avaient pu correspondre les pointes de fréquentation constatées.

Pour l'A.D.D.O.O.E., ce sont :
- le 19 septembre 2017,
- le 27 mars 2018,
- et le 18 août 2018.

Pour le second site, il s'agit :
- du 28 janvier 2018
- et du 26 décembre 2018.

Je ne tire pas de conclusion claire de l'observation de ces pointes. En revanche le nombre d'"utilisateurs" recensé me paraît, dans l'un et l'autre cas (et si je l'interprète correctement), très satisfaisant par comparaison aux bassins de population respectivement couverts.
Donc j'ai arrêté de tenir deux blogs, comme cela, un beau matin de mai dernier. Ou peut-être un soir. Et personne ne s'en est plaint, du moins à moi. De temps à autre, j'ai regardé si le message d'un tiers y avait été déposé, en attente de publication. Mais jamais rien.

Certes, je pourrais toujours les redémarrer si l'envie m'en prenait. Mais à quoi bon ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 4 janvier 2019
Vie du site - Statistiques de fréquentation
0
L'une des principales utilités de la "tour de contrôle" de notre site favori est de m'indiquer, entre autres, l'usage qui a été fait du moteur de recherche du site ou encore les numéros des messages qui ont été isolés par des visiteurs. Même si ces informations sont brouillées par la prise en compte automatique de mes propres recherches, cela me donne une idée des préoccupations ou des centres d'intérêt du jour. C'est parfois intéressant à découvrir. Depuis longtemps, je me dis que je devrais noter quelque part les indications les plus significatives mais je ne l'ai encore jamais fait.

Ainsi, hier, cela a chauffé pour le message n° 45167. Cela est dû, pour partie, au fait que j'y travaille encore. Dans un premier temps en effet, je ratisse et relis tous les écrits de cette affaire et ce recensement n'est pas encore terminé de sorte que ma rédaction va encore s'en trouver enrichie ou infléchie. Ensuite pourrait venir le temps du sabrage des informations insuffisamment intéressantes, c'est-à-dire de ce que je sais le moins bien faire. Bref, j'en ai encore pour un moment avant de pouvoir considérer que ce message peut être sorti des pages "Privé".
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 4 janvier 2019
Vie du site - Entretien du site
0
Un message que je vois souvent revenir dans la "tour de contrôle" est le n° 18854. Il date du 14 septembre 2015. Je venais, pour essayer de réorienter l'"étude préalable" alors en cours de préparation, de faire la tournée de la quasi-totalité des manoirs du Domfrontais en vue d'observer les linteaux des fenêtres de leur premier étage ("if any"). En fait, cette étude n'a en rien été utilisée par l'architecte en question, un individu pour qui il a toujours été difficile d'intégrer les remarques du client forcé que j'étais (et demeure) pour sa corporation.

A l'époque, j'ai cru pouvoir relever qu'en revanche, mon étude avait été appréciée de la D.R.A.C., que j'imagine sans mal toujours friande de documentations pertinentes sur les monuments de son douaire, et particulièrement lorsque, comme celui-ci, ils ont l'avantage d'une certaine exhaustivité ainsi que d'une présentation transversale.

Eh bien, figurez-vous qu'entre minuit et deux heures du matin cette nuit, quelqu'un (qui n'est pas moi) a encore consulté ce message. Etonnant, non ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 5 janvier 2019
Vie du site - Statistiques de fréquentation
0
On dirait que mes états d'âme intéressent.

Ou bien que nous sommes sortis de la période de léthargie relative de l'intérêt pour notre site favori. Comme l'on sait, cette moindre appétence est habituelle toutes les fins de semaine mais je l'ai constatée ici pendant la longue période des fêtes de fin d'année :

A l'heure où je déjeunais d'un cassoulet à ma cantine favorite, j'ai reçu, sur mon téléphone portable, un long courriel d'un membre du fan club. Ce que j'appelle un membre de qualité du fan club puisqu'il n'hésite pas à s'exprimer sur notre site favori à propos de sujets divers. Je me souviens qu'à l'occasion de la dernière présidentielle, nos opinions divergeaient ; je ne sais si, à ce jour, "Nicodème" (c'est son pseudo sur ce site) a admis que son candidat, qui fut élu, était surtout une bulle médiatique, nous n'en avons pas reparlé. Nicodème s'est également intéressé à mes réflexions sur le choix du mode de chauffage de notre manoir favori et nous a tenu informés du résultat de ses propres recherches en la matière.

Soyons clairs : je n'ai jamais rencontré "Nicodème" dans le monde réel, c'est en se connectant à notre site favori, je ne sais pourquoi ni à quelle occasion, qu'il s'est intéressé à mon aventure de restaurateur de vieilles pierres. Nous sommes ensuite devenus "amis Facebook" à sa demande, de sorte que je sais qu'il travaille dans l'immobilier au Maroc, qu'il est en train de se construire une grande maison du côté de Marrakech et qu'il aime parcourir son pays d'adoption en "Land-Rover", en tenue de bédouin et dans des paysages dignes du film "Le patient Anglais".

Voici donc ce qu'il vient de m'écrire et que je cite "in extenso" :

(Début de citation)

De : (...)@gmail.com
Envoyé : mardi 8 janvier 2019 12:38
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : Tuyaux puits canadien

Hello PPF, bonne année !

Pour la réalisation de mon puits canadien, à Marrakech , j'ai utilisé des tuyaux d'évacuation en PVC de 200mm type SN2 (résistance à 2 bars de pression) à environ 5 €/m acheté chez Ferroplast. Il ne me parait pas utile de prendre de la qualité alimentaire. Beaucoup plus solide que le PVC gris.

Voici une description du puits canadien qui devrait être achevé cette semaine :


Il s'agit de tuyaux PVC orange de 6m de long et diamètre 200mm. Ils s'emboitent par des joints caoutchouc.

La tranchée fait 50m x 3m x 3m et nous avons enfoui 8 séries de tuyaux à 3m de profondeur à l'arrivée. La tranchée fait un coude pour éviter un arbre existant.

Les tuyaux sont posés en 2 nappes de 4 séries, ceci afin de respecter un intervalle de 1m en largeur et 50 cm en hauteur et favoriser les échanges thermiques avec la terre.

Il y a une pente de 2% pour évacuer l'eau de condensation par un siphon en entrée de l'air (photo avec la dalle en béton posée sur un hérisson de galets).

Les tuyaux se rejoignent dans une grande buse qui entre dans le local technique, dans la maison, puis va sur le toit où est positionné un ventilateur-évaporateur. L'air ainsi aspiré et refroidi (2 fois : par le puits canadien puis dans le ventilateur en évaporant de l'eau) passe alors dans des canalisation souples dissimulées dans les faux plafonds.

Bon courage.

Pour ton architecte :

Il me semble que que tu réclames de la franchise dans les échanges avec tes lecteurs, donc je me jette à l'eau.

Je crois que tu as tendance à vouloir résoudre les conflits en montant des dossiers et en écrivant des palanquées de messages, destinés notamment à montrer que tu as raison, et donc implicitement que l'autre a tort. Je te suggère une solution plus courageuse sur le plan de l'amour-propre : va le voir, parle-lui et excuse-toi, ceci dans l'intérêt de la poursuite de ton chantier, sinon, c'est 6 mois de plus à en trouver un autre. Sans compter que tu dois être connu comme le loup blanc dans la profession.

Beaucoup d'échanges avec les personnes que tu cites dans tes messages décrivent des situation conflictuelles ou a minima contiennent des remarques blessantes qu'elles lisent probablement (femme, fils, belle-fille, Christian, architecte(s),etc...). Cela te rend sûrement malheureux et c'est contre-productif pour ton chantier.
La définition de l'EMPATHIE me parait digne d'être méditée.

Amicalement

Nico(...)
Mob : +212 666 (...)

(Fin de citation)

Bon, me voici habillé pour l'hiver !

Ce courriel m'interpelle d'autant plus que, dans sa partie consacrée à l'architecte, le deuxième paragraphe répète mot pour mot le conseil que, pas plus tard qu'il y a trois jours, m'a donné ma mère, lectrice très assidue de notre site favori (c'est à son intention que je mets en ligne des photos de notre descendance pendant le laps de temps où cela m'est autorisé).
(Si ce n'est que, forte d'une expérience continue de plus de 67 années, ce qui n'est pas rien, ma mère admet que j'ai toujours raison, "qualité FOURCADE" oblige...).

Quant au paragraphe suivant, il est évidemment en phase avec les retours que j'obtiens, quand il y en a, des intéressés. En termes psychanalytiques, on dirait, je crois, que je n'ai pas beaucoup de surmoi. C'est un fait.

Je vais bien entendu prendre tout cela en considération.

S'agissant de l'architecte, j'ai commencé à rédiger à son intention un projet de lettre que je ne lui enverrai pas dans sa version actuelle. Je n'étais pas encore arrivé tout seul à l'idée de lui téléphoner pour essayer de rétablir le contact. Car, pour avancer, il n'y a rien que j'apprécie autant qu'être sûr de mes arrières. Or je n'ai pas encore achevé mon "home work". Mais ça avance, petit à petit et, je l'espère, dans la bonne direction.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 8 janvier 2019
Vie du site - Statistiques de fréquentation
0
Je n'avais pas mis en ligne le message de "Nicodème" depuis une heure que je recevais déjà un S.M.S. de réaction de ma mère : "C'est étrange cette connivence avec Nicomède, d'un monde à l'autre."

Chaud le fan club, chaud !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 13 janvier 2019
Vie du site - Statistiques de fréquentation
0
Où il se confirme qu'une bonne part des visiteurs de notre site favori le consultent en semaine, c'est-à-dire à l'heure du boulot, scrogneugneu !

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 18 janvier 2019
Vie du site - Statistiques de fréquentation
0
Pas un seul nouveau message le 14 janvier dernier. Pourtant la statistique est alors repartie de l'avant. Ceci donne à penser que sont comptabilisées chacune des connexions successives d'un même visiteur, anxieux de retrouver sa ratio quotidienne :