Vie des associations

Cela phosphore sec dans la mouvance du manoir favori, sans qu'il m'apparaisse utile de mettre en ligne tous les messages échangés :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : samedi 18 mai 2024 05:01
À : Jacques Brochard
Cc : Autres membres du bureau de La SVAADE
Objet : RE: CONVOCATION A.G. du 13 juin 2024.

Cher Jacques,

Si ma mémoire est bonne, l'expérience de la Saucerie n'est pas la meilleure puisque son précédent propriétaire s'était résolu à la mettre en vente, ce qui avait suscité des polémiques qui m'avaient semblé très malvenues puisqu'elles témoignaient d'une incompréhension totale, notamment par le président de Les amis de la Saucerie, des réalités de l'économie de monuments historiques tels que la Saucerie ou la Chaslerie. Je veux dire par là de monuments qui ne génèrent guère de revenus mais, au contraire, de très lourdes dépenses de travaux.

En clair, Bernard DESGRIPPES s'était offusqué de n'avoir pas été associé à la décision de vendre et, surtout, que, selon lui, le vendeur puisse réaliser une plus-value due aux subventions que l'association avait en effet aidé à récolter. Je lui avais alors volé dans les plumes puis m'en étais repenti, comme cela arrive parfois avec moi.

A ce sujet, je voudrais rappeler quelques réalités un peu austères :

- en 33 ans de chantier continu, la Chaslerie a fait l'objet d'une moyenne de 150 000 € de travaux par an, d'entretien ou de restauration ;
- les subventions reçues depuis 33 ans représentent au total 11 % des sommes engagées ; 89 % sont donc sortis de ma seule poche, à un rythme que je ne pourrais soutenir plus longtemps ;
- sur les 2 500 m2 de surface SHOB de la Chaslerie, seuls quelque chose comme 75 sont habitables toute l'année par ma famille, cette réalité étant une raison de son peu d'empressement à m'y visiter et, bien entendu, à m'y relayer ;
- si la Chaslerie devait être mise en vente aujourd'hui, il serait absurde d'imaginer, en dépit de travaux aussi lourds et bien réalisés, la moindre plus-value par rapport au prix d'achat ; au contraire, la moins-value serait de l'ordre du montant des travaux réalisés depuis 33 ans (ce qui signifie que le prix de vente, en l'état du marché, ne serait que peu différent du prix d'achat actualisé, de sorte qu'une très large part des travaux serait à passer par pertes et profits) ;
- tous ces chiffres sont documentés dans des dossiers que je tiens scrupuleusement à jour, ne serait-ce que pour des raisons fiscales, particulièrement importantes en l'espèce.

Je veux bien admettre que je ne suis pas très doué pour obtenir des subventions, même dans l'hypothèse heureuse où les élus qui tiennent les manettes seraient intelligents, cultivés et soucieux du bon usage, en toute transparence, des deniers publics.

Mon âge, le caractère résiduel de mes moyens présents, physiques comme financiers, le travail considérable de M. PAQUIN, le travail, non moins considérable, de mise, grâce à La SVAADE donc grâce à vous, de la Chaslerie à la disposition du public, tout cela m'incite à attendre beaucoup de vous pour avancer dans le programme de travaux futurs en cours de définition.

Le message sera-t-il compris de tous ceux à qui il a vocation à s'adresser, vous d'abord, d'autres ensuite, fût-ce par ondes successives ?

Amicalement,

PPF

__________________________________________________________________________________________________

De : Jacques Brochard
Envoyé : samedi 18 mai 2024 01:44
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>; Xavier Meyer
Cc : Jean Thuaudet ; Philippe Durand ; Guillaume Beesau
Objet : RE: CONVOCATION A.G. du 13 juin 2024.

Chers amis

Je pense quant à moi qu'il ne faut pas limiter l'envoi des invitations à participer à la prochaine A.G. de La SVAADE aux seuls adhérents, mais l'élargir à la liste des personnes qui viennent écouter des concerts. Leur proposer une adhésion n'est pas leur forcer la main, Beaucoup pourraient être heureux d'adhérer à La SVAADE, en raison des concerts et spectacles proposés, mais aussi de se retrouver associés de cette façon à la reconstruction de la Chaslerie.
N'y avait-il pas, il y a quelques années une association, Les amis de la Saucerie, qui je crois était intervenue dans le financement des travaux - peut-être pour une somme peu importante, je ne sais - Bernard Desgrippes a peut-être sur ce sujet des connaissances que je n'ai pas.
Amitiés
JB

(Fin de citation)
Il paraît que ce truc encombrant, installé place du champ de foire à Domfront en Poiraie, fait partie du "projet MORIN" et sera inauguré vendredi prochain :

20 mai 2024.

20 mai 2024.

20 mai 2024.

20 mai 2024.


On n'ose demander combien cette ferraille, à l'évidence aussi dangereuse que du matériel de chantier laissé sans garde, est destinée à coûter aux contribuables. Elle est pourtant installée juste en face du lycée, endroit où passent des enfants de tous âges. De même que des chiens, si j'en juge par les crottes qui constellent la pelouse autour de ce haut lieu "médiéval" (comme le tourisme que l'on sait, celui qui amène donc à faire à peu près n'importe quoi de l'argent public en question).

Il est vrai que nous avons, à Domfront en Poiraie, des élus tellement à la hauteur de leur tâche qu'il est inutile de poser ce genre de question. N'est-ce pas M. Bernard DAVY ?

Lamentable !

P.S. (du 21 mai 2024 à 1 heure 15) : Plus que lamentable, triste.

Triste spectacle en effet que nous donne une fois de plus un tel élu.
0
Dans le "Ouest-France" du jour :


N.D.L.R. : Excellent article selon moi puisque l'essentiel y est dit et fort bien exprimé.

N.D.L.R. 2 (du 22 mai 2024 à 10 heures 30) : Le diable est dans les détails...

"Cambérabéro" a remarqué que l'article de "Ouest-France" a ajouté un trait d'union au mot "concert" dans le lien indiqué.

Il a donc pris l'initiative de créer un second lien (www.chaslerie.fr/con-cert) qui permet d'atteindre la page des réservations aussi bien que ne le fait le lien précédemment indiqué (www.chaslerie.fr/concert).

Qu'il soit remercié pour sa vigilance et son initiative !
Voici le texte de la convocation de la prochaine A.G. de La SVAADE :

(Début de citation)

La SVAADE
Association de la loi de 1901
Maison des associations - 5, rue de Godras – 61700 – Domfront en Poiraie
svaade61@gmail.com


Xavier Meyer, président de La SVAADE,
aux adhérents de La SVAADE.

Domfront, le 20 mai 2024

Convocation de l’assemblée générale de La SVAADE

Madame, Monsieur,

conformément à ses statuts (pièce jointe 1), La SVAADE réunira son assemblée générale annuelle le jeudi 13 juin 2024 à 10 heures 30 au manoir de la Chaslerie, 3490 route de Lonlay, La Haute-Chapelle, 61700 Domfront en Poiraie.

Cette assemblée générale est ouverte à tous les adhérents de La SVAADE à jour de leur cotisation. Chaque membre devra, en effet, régler avant l'assemblée ses arriérés éventuels de cotisation des années précédentes. Concernant l'année 2024, la cotisation sera décidée lors de l'assemblée qui proposera de la porter à 22 €, selon la recommandation du bureau dans sa dernière réunion du 19 décembre 2023. Pour des raisons pratiques et de trésorerie, il est suggéré que les membres versent, avant la tenue de l'assemblée, ce montant de 22,00 € au titre de la cotisation 2024, étant entendu que leur serait restituée toute différence pour le cas où l'assemblée ne déciderait pas cette augmentation et retiendrait un montant inférieur (et que leur serait réclamé le complément si l'assemblée votait un montant supérieur à 22 €). Un bulletin d’adhésion figure en pièce jointe 2.

Les adhérents qui ne pourront être présents ont la possibilité de donner pouvoir à un autre adhérent, en remplissant le formulaire fourni en pièce jointe 3.

L’ordre du jour sera le suivant :
1 - Approbation du procès-verbal de l'assemblée générale du 18 mars 2023 (pièce jointe 4).
2 - Approbation des comptes de l'exercice 2023.
3 - Compte rendu de gestion et quitus du bureau.
4 - Situation financière.
5 - Cotisation.
6 - Point par les propriétaires et le président sur l'état des travaux (étude préalable, avec la question de sa diffusion), et sur les relations avec les pouvoirs publics et les dossiers de subventions, notamment avec la ville de Domfront et la Région (bref compte rendu des dernières Assises régionales du patrimoine à Rouen).
7 - Programme des spectacles 2024 (passés et à venir). Contacts pour 2025.
8 - Personnes pouvant être pressenties pour étoffer le bureau, notamment en vue de développer, par leurs relations et leurs idées, des contacts avec des mécènes et donateurs.
9 - Questions diverses.

Pour la bonne organisation matérielle de cette assemblée générale, nous prions les personnes qui comptent y participer de se signaler, par simple courriel de réponse à cet envoi.

Je compte d’avance sur votre présence et suis impatient de vous revoir à notre assemblée générale. Très cordialement.

Xavier Meyer

Pièces jointes :
1 Statuts de La SVAADE
2 Bulletin d’adhésion
3 Pouvoir
4 Projet de procès-verbal de l’assemblée générale du 18 mars 2023

(Fin de citation)
Lucile BOURDIN-NORGEOT m'a transmis ce soir une nouvelle mouture des parties I à III du projet d'"étude de diagnostic d'ensemble" que l'on sait :
- Préambule.
- Relevés du logis et de l'aile Ouest.
- Relevés de l'aile Nord et des dépendances.
- Etude historique et patrimoniale jusqu'à la Révolution.
- Etude historique et patrimoniale depuis la Révolution.
- Etude historique et patrimoniale - Plans de chronologie relative.
- Diagnostic sanitaire des abords.
- Diagnostic sanitaire des bâtiments sur cour.
- Diagnostic sanitaire des dépendances.

Je viens d'imprimer en recto-verso le fichier en question sur du papier A3 puis j'ai relié sommairement ces 222 pages (à comparer à 172 dans le version précédente car on a cherché à aérer le document de manière à en rendre la lecture plus confortable) :

25 mai 2024.


Je trouve ainsi qu'avec cette nouvelle version, on a nettement progressé en termes de lisibilité. Mais je m'aperçois qu'il reste diverses petites corrections à apporter, la plus importante étant, à première vue, le renvoi du texte de la page 147 juste après la page 126.

Quoi qu'il en soit, je vais pouvoir, sur cette base ainsi qu'à partir des éléments reçus le 28 avril dernier, remodeler le texte des parties IV et V puis rédiger ma version de la partie VI.

Avec un peu de chance et encore beaucoup de travail, on devrait ne pas être loin de pouvoir mettre un point final à cette "étude de diagnostic d'ensemble" en temps utile avant l'A.G. de La SVAADE programmée pour le 13 juin prochain.
Il y a séance de conseil municipal à Domfront en Poiraie ce soir et, sauf erreur de ma part, le site de la mairie ne l'annonce même pas, contrairement à l'habitude.

Seraient-ils trop occupés par leurs échanges avec la C.A.D.A. ?

Le délai d'un mois imparti par la réglementation à cette commission pour répondre au courrier que l'on sait est en effet dépassé.