Vie de l'association

Dialogue avec un vieux copain, sorti major de l'E.N.A. :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 19 mai 2022 07:38
À : Eric (...)
Objet : RE: [SAVE THE DATE] Conférence débat "Pour un nouveau mix électrique" le 31 mai 2022 à l'hôtel de l'Industrie

Tu y es le bienvenu quand tu veux !

On y organise des concerts, le prochain aura lieu le 26 juin à 17 heures : piano avec Dona SEVENE.

__________________________________________________________________________________________________

De : Eric (...)
Envoyé : jeudi 19 mai 2022 06:05
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: [SAVE THE DATE] Conférence débat "Pour un nouveau mix électrique" le 31 mai 2022 à l'hôtel de l'Industrie

C’est magnifique!
Noble tâche.
J’espère avoir l’occasion de découvrir un jour ce beau village.

Eric (...)

__________________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 18 mai 2022 23:02
À : Eric (...)
Objet : RE: [SAVE THE DATE] Conférence débat "Pour un nouveau mix électrique" le 31 mai 2022 à l'hôtel de l'Industrie

Bof...

Depuis 31 ans je restaure un monument historique. Je m'y consacre à temps plein depuis ma mise au placard en 98 (www.chaslerie.fr). Il est de pires sorts.

Je me heurte au parasitisme fondamental, entre autres, de l'administration des (...).

Et je n'arrive pas à obtenir de mon aîné qu'il me relaie, ce que je peux comprendre.

__________________________________________________________________________________________________

De : Eric (...)
Envoyé : mercredi 18 mai 2022 22:55
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: [SAVE THE DATE] Conférence débat "Pour un nouveau mix électrique" le 31 mai 2022 à l'hôtel de l'Industrie

Et toi !

Eric (...)
________________________________________________________________________________________________

Le 18 mai 2022 à 22:54, Eric Giuily - CLAI <Eric.Giuily@clai2.com> a écrit :
>
>  Absolument car très convaincu par les causes que je defends
>
> Eric (...)

__________________________________________________________________________________________________

Le 18 mai 2022 à 22:05, Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com> a écrit :
>>
>>  Plaisir de te lire. Es-tu un homme heureux ?
>>
>> Envoyé de mon Galaxy A32 5G Orange
>> Obtenir Outlook pour Android
>>
__________________________________________________________________________________________________

From: Eric (...)
Sent: Wednesday, May 18, 2022 5:52:47 PM
To: Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>; Cérémé . <contact@cereme.fr>
Subject: RE: [SAVE THE DATE] Conférence débat "Pour un nouveau mix électrique" le 31 mai 2022 à l'hôtel de l'Industrie
>>
>> 12h.

>> Eric (...)
>> Gérant d’Holding (...)
>> Président de (...)

__________________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
>> Envoyé : mercredi 18 mai 2022 17:25
>> À : Cérémé . <contact@cereme.fr>
>> Objet : RE: [SAVE THE DATE] Conférence débat "Pour un nouveau mix électrique" le 31 mai 2022 à l'hôtel de l'Industrie
>>
>> Bonjour !
>>
>> Jusqu'à quelle heure cette conférence durera-t-elle ?
>>
>> Cordialement,
>>
>> PPF
>>
__________________________________________________________________________________________________

De : Cérémé . <contact@cereme.fr>
Envoyé : mercredi 18 mai 2022 17:21
Objet : [SAVE THE DATE] Conférence débat "Pour un nouveau mix électrique" le 31 mai 2022 à l'hôtel de l'Industrie

>> ÉNERGIE ET VERITÉ
>>
>> en partenariat avec le Cérémé
>>
>> organise une conférence-débat : « Pour un nouveau mix-électrique »,
>>
>> animée par Bernard de la Villardière
>>
>> Mardi 31 mai à 8H30 à l’Hôtel de l’Industrie, 4 Place Saint-Germain des Prés, 75006 Paris
>>
>> Avec la participation notamment de Bernard Accoyer, André Merlin, Fabien Bouglé, Xavier Moreno, Jean-Louis Butré, Denis de Kergorlay, Pierre Dumont, Christophe Normier, Michel Faure, Bruno Ladsous
>>
>> Les annonces récentes du Président de la République sur la construction de nouvelles centrales, la hausse de la demande et du prix de l’électricité, les tensions géopolitiques avec la Russie et les insuffisances ou problèmes liés à certaines énergies intermittentes incitent à réfléchir à un nouveau mix électrique.
>>
>> Sécurité d’approvisionnement, impact carbone, maîtrise des coûts de l’énergie : tous ces paramètres devront être pris en compte par la nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne.
>>
>> La décarbonation de l'économie et la réindustrialisation annoncées vont soumettre le système électrique français à de fortes tensions qu’il ne sera pas à même de soutenir dans le cas d'une non-prolongation du parc nucléaire existant. Ni le nombre de nouveaux réacteurs, ni la construction accélérée d'un large parc d’énergies intermittentes annoncée par le Président de la République ne permettront de répondre à la demande et d’atteindre les objectifs mentionnés ci-dessus. Or, ainsi que l’a confirmé un récent rapport du cabinet Roland Berger, un autre scénario d’évolution du mix électrique est possible et souhaitable.
>>
>> C’est dans cet esprit qu’Energie et Vérité, en partenariat avec le Cérémé, propose une conférence consacrée à la présentation d’un nouveau mix électrique qui permettrait de sécuriser l’approvisionnement électrique et d’atteindre les objectifs de décarbonation.
>>
>>
>>
>> Pour vous inscrire à cette conférence, nous vous remercions de bien vouloir nous indiquer votre nom, prénom, date de naissance et email à l'adresse contact@cereme.fr

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 20 Mai 2022
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0


Je me bornerai donc à dire que ce fut pour moi une après-midi épuisante face à une équipe de professionnels :

20 mai 2022.

20 mai 2022.

20 mai 2022.


D'après ce que j'ai retenu, la diffusion de l'émission consacrée à l'Orne et au Calvados, d'une durée de 90 minutes à l'antenne, devrait avoir lieu le 25 juin prochain. La partie consacrée à Domfront durerait 7 à 8 minutes et celle relative à la Chaslerie pourrait se résumer à notre arrivée devant le manoir ou dans sa cour.

Dommage pour Guguss, il était, lui, en grande forme pour cabotiner !

P.S. (du 21 mai 2022 à 6 heures 30) : Quelques remarques supplémentaires malgré l'"autorisation d'enregistrement" signée après coup :

1 - J'ai demandé à la jeune femme qui m'avait appelé pour me mobiliser pourquoi elle s'était adressée à moi. Elle m'a répondu qu'elle avait consulté le site de la ville de Domfront pour préparer l'émission et avait remarqué une photo de la Chaslerie, sans intervention de quiconque. J'imagine qu'on n'est pas tenus de la croire.

2 - Pendant le tournage du reportage, j'ai perçu à quel point les bruits ambiants, que je n'écoute pas en temps normal, pouvaient gêner l'enregistrement. Bruits notamment d'automobiles, dont une où une femme téléphonait très longuement tout en ayant mis en fonction le haut-parleur. Beaucoup de curieuses ont pris des selfies avec Ismaël qui semble être une célébrité pour ceux qui ont la télé :

20 mai 2022.

3 - Manifestement, le tournage de cette émission suffit à lui seul à susciter quelques jalousies supplémentaires dans le secteur : pourquoi est-ce PPF qu'on filme et pourquoi pas moi ou mon mari, etc ?
Ma beauté me perdra !

4 - La météo chargée de nuages modifiait constamment la luminosité, ce qui ne pourra que compliquer le montage. Pour le même motif, il a fallu de très nombreuses fois tourner les mêmes séquences, ce que j'ai trouvé exténuant.

5 - Quant au fond de l'émission tel que je peux l'avoir compris, je pense que, pour moi, le mieux est de me cantonner à indiquer qu'on est plutôt dans le monde de l'image...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 21 Mai 2022
SVAADE - SVAADE (animations et visites) - Vie de l'association
0
Dona SEVENE est passée ce matin pour vérifier l'état du crapaud "ERARD". Elle a immédiatement détecté à l'oreille que l'agrafe remplacée n'est pas idéale. Elle s'est demandé si son jeu serait gêné, dans les notes les plus graves, par la vrille d'une pièce de bois. Un accordeur, choisi avec son accord, interviendra quelques jours avant le concert pour essayer de remédier à ces défauts. Enfin, elle a envisagé d'adapter son programme :
Traversée
Par Jean-Pierre Arbon / 20 mai 2022

Un jour, il s’agira de monter dans la barque et de gagner l’autre rive, celle qu’on ne voit pas. Vous n’aurez pas le choix. Le temps sera maussade. À peine aurez-vous quitté l’embarcadère qu’un grand vent se lèvera. Votre esquif roulera et tanguera, chahuté par la houle. Vous serez dans l’obscurité. Vous aurez peur. Vous serez perdu.

Il se peut que quelqu’un, émergeant de la nuit et marchant sur les eaux, vienne alors à votre rencontre ; qu’à sa vue vous soyez saisi d’une crainte plus grande encore que celle de la tempête ; qu’il vous dise « N’ayez pas peur », et que la barque touche terre, de l’autre côté.

Il se peut aussi que vous tombiez à l’eau, et que cette histoire de traversée s’arrête là. Il se peut même qu’elle se termine au moment même où vous monterez dans la barque, car elle ne s’adresse qu’à ceux qui demeurent sur la rive, inquiets de votre départ et de ce qui vous (et donc les) attend.

Quelle fin choisir ? Que croire ? Et se pourrait-il enfin que selon que vous optez pour l’une ou l’autre version, ce soit celle que vous aurez retenue qui réellement vous advienne ?


« Le soir venu, les disciples de Jésus descendirent au bord du lac. Ils s’embarquèrent pour gagner l’autre rive. Déjà il faisait nuit et Jésus ne les avait pas encore rejoints. Un grand vent se mit à souffler et le lac devint houleux. Les disciples avaient ramé pendant cinq mille mètres environ, lorsqu’ils virent Jésus qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque. Alors ils furent saisis de crainte. Mais il leur dit : “C’est moi. N’ayez pas peur.” Aussitôt, la barque toucha terre là où ils se rendaient. » Evangile selon Saint Jean 6, 16-21

N.D.L.R. : Même moi, je peux comprendre qu'un homme qui écrit ceci a d'autres soucis en tête que venir chanter du BRASSENS à la Chaslerie.
Je pense ne pas être particulièrement réputé pour dire souvent le plus grand bien des architectes du patrimoine ou assimilés. Trente et un ans de restauration du manoir favori m'en ont fait côtoyer huit, le dernier ("mon Richard BURTON"), ayant déjà été mon sixième.

Eh bien, je tire mon chapeau bien bas à Arnaud PAQUIN qui, malgré les traquenards du dossier, arrive à tirer remarquablement son épingle du jeu !

Ainsi, ce matin, il m'a transmis les "fichiers pdf" de trois de ses productions qui me contentent presque totalement.

Les plans de l'état actuel de la "Ferme" sont d'une précision fantastique, due au laser de compétition qu'il utilise. Ces plans constituent une excellente base de départ de la réflexion à mener pour transformer cette longère en "résidence d'artistes", comme envisagé grâce à La SVAADE.

Pour la "Cave", destinée à devenir à terme la "maison du gardien" et, en attendant, la résidence de mes vieux jours, la réflexion est très avancée et, pour ainsi dire, aboutie. A l'étage, le plan est adapté pour abriter (ENFIN !) le "bureau-bibliothèque-de-mes-rêves". Il a fallu agrandir la trémie pour que l'escalier soit praticable pour un petit vieux de mon acabit. Pour la salle-de-bains, on n'a pas lésiné : enfin une baignoire ! enfin un bidet ! Au rez-de-chaussée, rien de bien neuf en revanche, le plan de Nicolas GAUTIER était déjà très bon.

Enfin, le document le plus important dans l'immédiat sera le dossier que je devrai bientôt mettre dans les circuits afin d'obtenir les autorisations encore requises pour les menuiseries extérieures du logis. A ce sujet, Arnaud PAQUIN, se distinguant magistralement de ses trois prédécesseurs immédiats (depuis l'alcoolique notoire), traite enfin la "problématique des poutres pourries" au 1er étage Nord du logis, ainsi que la lancinante question de la porte de séparation entre l'arrière-cuisine et l'arrière-cour. Sa proposition relative à la porte principale du logis me confirme que j'ai eu raison d'insister pour que les lubies d'un de ses prédécesseurs ("mon cinquième", celui qui avait déchiré son contrat dans les conditions dont on se souvient...) rejoignent enfin leur destination normale : au panier !

Il reste encore quelques points secondaires à améliorer selon moi, à propos desquels je dialogue avec Arnaud PAQUIN et son collaborateur Aliaume LICARI-HERDIER, notamment sur le troisième document, mais, reconnaissons-le, ces points sont des broutilles au regard de l'extraordinaire travail d'ores et déjà fourni et dont je suis heureux de féliciter très chaleureusement Arnaud PAQUIN et son équipe.