Vie de l'association

La SVAADE
rédigé le Mardi 28 Décembre 2021
SVAADE (animations et visites) - SVAADE (artistes et artisans) - SVAADE
0
Il est probable qu'en 2022, nous devions nous préparer à franchir la barre des six spectacles par an...

(Début de citation)

De : Hugues Reiner
Envoyé : lundi 27 décembre 2021 19:44
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : RE: SVAADE - Concert à la Chaslerie en 2022 ?

Cher Pierre - Paul

Bien sûr !

Bonne Année

Hugues

Envoyé depuis mon appareil Galaxy


-------- Message d'origine --------
De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Date : 27/12/2021 19:15 (GMT+01:00)
À : Hugues Reiner
Cc : Hugues HOURDIN , Me Xavier MEYER , C. F.
Objet : SVAADE - Concert à la Chaslerie en 2022 ?

Cher Hugues,

Tous mes vœux pour 2022, à partager avec Joachim !

Pensez-vous pouvoir revenir à la Chaslerie cette année ? Par exemple en octobre ?

Normalement, le piano aura été révisé fin janvier... Vous devriez pouvoir y jouer des airs entraînants et endiablés, comme on aime !

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 3 janvier 2022 17:37
À : Nicolas Delaval - CLAI
Cc : (...)
Objet : RE: Replay du colloque du Cérémé "quel mix électrique pour la France à l'horizon 2050-2060 ?"

Excellent travail.

Je diffuse sur mon site www.chaslerie.fr

Cordialement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : Nicolas Delaval - CLAI
Envoyé : lundi 3 janvier 2022 17:26
À : CEREME-CLAI
Objet : Replay du colloque du Cérémé "quel mix électrique pour la France à l'horizon 2050-2060 ?"

Bonjour,

Le Cercle d’Étude Réalités Écologiques et Mix Énergétique (Cérémé) a organisé, le 9 décembre dernier, un colloque à l’Assemblée nationale sur le thème « quel mix électrique pour la France à l’horizon 2050-2060 ? », auquel vous vous êtes inscrit.

Nous tenions à vous informer que les captations sonores des tables rondes de ce colloque sont désormais disponibles en replay sur la chaîne Youtube du Cérémé aux liens suivants :

Discours introductif de Xavier Moreno, président du Cérémé - YouTube

Table ronde 1 : programmation pluriannuelle de l'énergie d'avril 2020 : une impasse avérée ? - YouTube
Table ronde 2 : limites et nuisances des énergies renouvelables intermittentes - YouTube
Table ronde 3 : Relance du nucléaire : acceptabilité et enjeux industriels - YouTube
Conclusion de Xavier Moreno, président du Cérémé - YouTube

Vous pouvez également visionner, sur la chaîne Youtube du Cérémé, les interviews vidéo de 12 des intervenants ayant participé à ce colloque :

Colloque du Cérémé - Xavier Moreno - YouTube
Colloque du Cérémé - Bruno Ladsous - YouTube
Colloque du Cérémé - Olivier Appert - YouTube
Colloque du Cérémé - Michel Doneddu - YouTube
Colloque du Cérémé - Valérie Faudon - YouTube
Colloque du Cérémé - Bernard Accoyer - YouTube
Colloque du Cérémé - Louis Gallois - YouTube
Colloque du Cérémé - Jean-Louis Ricaud - YouTube
Colloque du Cérémé - Brigitte Pistre - YouTube
Colloque du Cérémé - Fabien Bouglé - YouTube
Colloque du Cérémé - Yves d'Amécourt - YouTube
Colloque du Cérémé - Jean de Kervasdoué - YouTube

N’hésitez pas à les diffuser largement autour de vous et sur vos réseaux sociaux !

Nous vous souhaitons une très bonne année 2022.

Bien cordialement,

L’équipe du Cérémé.

Nicolas Delaval
Consultant senior

CLAI a déménagé ! Merci de noter notre nouvelle adresse :

CLAI - 63 rue La Boétie, 75008 Paris
+33 6 58 29 21 15
nicolas.delaval@clai2.com
www.clai-communications.com
Membre du réseau international SEC Newgate

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 3 janvier 2022 16:59
À : Patrice CAHART
Cc : 'Denis de la Burgade' <d.delaburgade@scp-mdlb.fr>
Objet : RE: Dossier SPPEF & AUTRES c/ PREFET DE LA MANCHE - demande n° 442953 - 015490 - DLB / TT

Idem pour moi.

PPF

___________________________________________________________________________________

De : Patrice CAHART
Envoyé : lundi 3 janvier 2022 16:56
À : 'Pierre-Paul Fourcade' <penadomf@msn.com>
Cc : 'Denis de la Burgade' <d.delaburgade@scp-mdlb.fr>
Objet : RE: Dossier SPPEF & AUTRES c/ PREFET DE LA MANCHE - demande n° 442953 - 015490 - DLB / TT

De mon point de vue, c’est parfait.

Patrice

____________________________________________________________________________________

De : Denis de la Burgade [mailto:d.delaburgade@scp-mdlb.fr]
Envoyé : lundi 3 janvier 2022 10:14
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Patrice CAHART
Objet : Dossier SPPEF & AUTRES c/ PREFET DE LA MANCHE - demande n° 442953 - 015490 - DLB / TT

Cher Monsieur,

Merci de ce retour et de vos bons vœux. A mon tour, je vous adresse mes meilleurs vœux pour 2022.

Voici dès à présent le texte complété, pour tenir compte de vos remarques et de celles de M. Cahart qui me lit en copie. Les compléments sont en rouge.

Sauf avis contraire de votre part, c’est ce texte que je déposerai mercredi 5 janvier prochain.

Votre bien dévoué,

Denis DE LA BURGADE
Docteur en droit
Avocat associé auprès du Conseil d’Etat et de la Cour de cassation

d.delaburgade@scp-mdlb.fr
SCP MARLANGE-DE LA BURGADE
Avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation
5, rue Daunou / 75002 Paris
T : 01 53 63 33 10 / F : 01 45 48 90 09
E : contact@scp-mdlb.fr / W : https://www.scp-mdlb.fr

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 3 Janvier 2022
SVAADE (animations et visites) - SVAADE
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 3 janvier 2022 14:55
À : David Petrlik
Cc : Hugues HOURDIN ; Me Xavier MEYER ; C. F. ; T. F. ; Christophe Gardavaud
Objet : RE: SVAADE Saison 2022

Cher David,

Ça me paraît parfait. Marchons comme cela. Précise-moi votre jour.

Amicalement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : David Petrlik
Envoyé : lundi 3 janvier 2022 14:42
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Hugues HOURDIN ; Me Xavier MEYER ; C. F. ; T. F. ; Christophe Gardavaud
Objet : Re: SVAADE Saison 2022

Cher Pierre-Paul,

Mes vœux pour cette nouvelle année !
Ça marche pour le 15 Octobre.
Pour le concert en trio à cordes, le week-end du 25-26 Juin serait bien. Je serai à Lausanne le 24 mais je devrais trouver un moyen d’être de retour dans les temps !
Dites-moi ce que vous en pensez, ainsi je pourrai contacter Aurélien et Grégoire pour réserver !
À très vite !

Amitiés,

David

____________________________________________________________________________________

Le dimanche 26 décembre 2021, Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com> a écrit :

Rectification : pour octobre, plutôt le 15 octobre, afin d'éviter tout risque de télescopage avec la fin de la saison du "Septembre Musical de l'Orne".

___________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : dimanche 26 décembre 2021 14:48
À : David Petrlik
Cc : Hugues HOURDIN ; Me Xavier MEYER ; C. F. ; T.F. ; Christophe Gardavaud Objet : RE: SVAADE Saison 2022

Cher David,

Accord pour ton solo le 11 avril, en ouverture de notre saison, et pour le trio Messiaen le 1er octobre, en ouverture de notre mois de concerts. Le trio Messiaen pourrait-il nous interpréter le trio n.2 op.100 de Schubert, comme sur ton lien internet ? J'adorerais https://www.youtube.com/watch?v=IsqQyw3V9LU mais tu sembles plutôt et clairement partant pour les trios de Brahms.

Et quelles dates seraient possibles pour ton autre trio à cordes qui nous redonnerait le plaisir de voir et entendre Aurélien Pascal ?

Amitiés à toi et à tes parents,

PPF

(Fin de citation)
Béatrice LUTTMANN
rédigé le Jeudi 6 Janvier 2022
Livre d'or - SVAADE (animations et visites) - SVAADE
0
Bonjour Madame, Bonjour Monsieur
Tout d'abord je tiens à remercier le charmant accueil de la maitresse de maison. La visite de votre merveilleux château a été un véritable régal. Encore bravo pour les travaux effectués afin de redonner à ce château une allure digne d'un très grand château.
Durant nos discussions, nous avons découvert que vous aviez effectué des concerts dans votre salon l'été dernier, j'ai également raconté l'organisation de nos différents concerts dans notre salon. Et pianiste amateur, en ce moment un quatuor et moi-même travaillons sur un programme musical, Mozart, Scarlatti, Sati, Beethoven et Arvo Part, qui , normalement si la situation sanitaire le permet fera l'objet d'un concert fin mars chez nous. Nous pourrions imaginer reproduire ce même programme chez vous. C'est juste une idée.
J'espère vous lire très prochainement .
En vous souhaitant une très bonne journée
Béatrice Luttmann
060735(...)

N.D.L.R. : Merci pour ce message et pour cette excellente idée dont nous pouvons reparler.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 7 Janvier 2022
SVAADE (animations et visites) - SVAADE
0
(Début de citation)

De : Camille Jauvion
Envoyé : vendredi 7 janvier 2022 10:22
À : Pierre-Paul Fourcade
Cc : Me Xavier MEYER ; Christophe Gardavaud ; Hugues HOURDIN ; C. F. ; T. F. ; Marina Milinkovitch
Objet : Re: festival de la Chaslerie

Bonjour Mr Fourcade,

Je vous remercie pour votre réponse rapide et votre proposition !

Je vous ai écrit tôt car je pensais au concert d'Avril avec le violoncelliste, pensant que vous cherchiez pour le printemps, ce dernier approchant.
Mais l'automne sera une belle saison pour la Fantaisie qui, je le comprends, a suscité enthousiasme et unanimité.
Je viens de parler avec Marina Milinkovitch ; nous retenons la date du 1er octobre dans vos propositions. J'ajoute d'ailleurs Marina aux destinataires de ce message.

Pour ce qui est du piano, dans un programme 4 mains, un petit Erard de 60 ans ne sera peut-être pas idéal, que ce soit pour les pianistes ou les oreilles du public. Nous n'avons pas besoin non plus d'un Steinway concert, mais vous pouvez déjà trouver des Yamahas C3 en location à des prix raisonnables. Ce genre de piano suffira pour une salle qui, si j'ai bien compris, n'est pas immense non plus. Mais si la location est compliquée, nous nous adapterons au Erard (j'ai personnellement vécu 8 ans en Hongrie, avec des concerts faits dans des conditions peu imaginables en France ; Marina a également connu ce genre d'expériences), ne vous inquiétez pas.

Nous sommes en tout cas ravies de participer à cette programmation naissante et impatientes de découvrir votre magnifique domaine !

Bien cordialement,

Camille Jauvion

____________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 7 janvier 2022 02:35
À : Camille JAUVION
Cc : Me Xavier MEYER ; Christophe GARDAVAUD ; Hugues HOURDIN ; C. F. ; T. F.
Objet : RE: festival de la Chaslerie

Chère Madame,

Merci pour vos vœux, je vous présente les miens les meilleurs pour la nouvelle année.

Nous continuons à être intéressés par votre offre.

Je ne sais si je vous l'avais déjà signalé, mais le piano dont nous disposons en permanence ici est un crapaud "Erard" âgé d'une soixantaine d'années. Est-ce qu'il vous suffirait ? Nous pourrions le cas échéant louer un autre piano mais nous n'avons pas encore l'expérience de ceci.

Compte tenu de l'intérêt que suscite ici la fantaisie en fa mineur de SCHUBERT, je serais enclin à vous proposer une place sur notre programme en octobre prochain. Pour le moment, seul le 15 octobre est retenu (pour un concert du "trio Messiaen" de notre ami David PETRLIK). A ce stade, notre politique a toujours été d'espacer nos manifestations d'au moins deux semaines. Donc quelle date préféreriez-vous, le 1er octobre ou le 29 ?

Bien cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : Camille JAUVION
Envoyé : jeudi 6 janvier 2022 11:02
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: festival de la Chaslerie

Bonjour Monsieur Fourcade,

Mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année que je vous souhaite, malgré ces lettres grecques envahissantes, lumineuse et bienveillante !

Je reviens vers vous au sujet des duos que nous vous avions proposés au printemps. L'année s'organise, autant que faire se peut dans le contexte. Peut-être qu'elle s'organise également pour votre programmation. Je souhaitais donc savoir si nos propositions vous intéressaient toujours.

Restant à votre disposition, je vous souhaite une très bonne journée.

Bien cordialement,
Camille Jauvion
http://camillejauvion.com/
+33-6-38-75-50-94

____________________________________________________________________________________

Le lun. 18 oct. 2021 à 09:38, Camille Jauvion a écrit :

Bonjour Monsieur Fourcade,

Je suis ravie que nos propositions correspondent à vos attentes !

Une réponse le plus tôt serait évidemment le mieux, afin que les calendriers coïncident et que les dates soient bien réservées. Mais je pense qu’un retour d’ici la fin de l’année devrait permettre à tout le monde de s’organiser en fonction.

Je vous souhaite une excellente journée, et reste bien sûr à votre disposition pour de plus amples renseignements si besoin.

Bien cordialement

Camille Jauvion

____________________________________________________________________________________

Le 17 oct. 2021 à 21:31, Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com> a écrit :
> 
> Madame,
>
> Merci pour ce prompt retour.
>
> Vous êtes tout à fait dans l'épure de ce que nous souhaitons faire ici.
>
> Je transmets votre courriel et ma réponse au président de l'association et à la personne, membre du bureau et chargée des animations, qui auront à décider du programme 2022 en préparation.
>
> Avant quelle date souhaiteriez-vous connaître leur décision ?
>
> Je reste bien sûr à votre écoute.
>
> Bien cordialement,
>
> PPF
>
___________________________________________________________________________________

De : Camille Jauvion
Envoyé : dimanche 17 octobre 2021 21:00
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Cc : Christophe GARDAVAUD ; Marina MILINKOVITCH ; Alexandre LACOUR
Objet : festival de la Chaslerie
>
> Bonsoir Monsieur Fourcade,
>
> Après lecture de votre message, j'ai parlé avec les musiciens. Voici deux programmes qui, s'ils sont exigeants, restent accueillis avec enthousiasme par le plus grand nombre.
>
> Pour le printemps: duo violoncelle piano (avec le violoncelliste Alexandre Lacour)
> Dvorak "Wadelsrhue"
> Beethoven sonate en sol mineur
> Dvorak rondo
> Franck (transcription de la sonate à l'origine pour violon et piano)
>
> Pour l'automne : 4 mains (avec la pianiste Marina Milinkovitch)
> Debussy "petite suite"
> Brahms valses opus 39
> Schubert fantaisie en fa mineur
>
> Je mentionne le printemps, car si le lieu n'est pas chauffé, j'imagine que vous ne débuterez pas avant votre programmation 2022. Mais ce peut être plus tôt si vous le souhaitez.
> La programmation 4 mains ne peut être proposée avant le mois de Septembre puisque Marina Milinkovitch est en congés maternité jusque là.
>
> Le trio de Shostakovich ne nous a pas semblé convenir à vos attentes, d'après votre dernier message, ce pourquoi nous l'avons remplacé par ces deux propositions. En espérant qu'elles vous conviennent.
>
> Vous évoquiez le coût, nous demandons en général (...)par musicien lorsque nous jouons en duo. Est ce que cela correspond à votre budget? Je reste bien évidemment à votre disposition pour en parler de vive voix par téléphone.
>
> Nous nous réjouissons également à l'idée de ce festival naissant, de ces nouvelles rencontres. Et nous espérons avoir l'occasion de vous parler des autres musiciens, membres du collectif dont je vous ai parlé, et donc du large répertoire possible.
>
> Je vous souhaite une très bonne soirée.
>
> Bien cordialement,
> Camille Jauvion
>
> http://camillejauvion.com/
> +33-6-38-75-50-94
>
(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 7 Janvier 2022
SVAADE (travaux) - SVAADE (anecdotes) - SVAADE
0
On sait que, lorsque je rédige, je n'y vais pas toujours avec le dos de la cuillère.

Or je dois écrire à un sympathique correspondant, fonctionnaire de la région Normandie, et je ne voudrais pas me montrer trop brutal.

J'ai donc demandé hier aux membres du bureau de La SVAADE de ne pas hésiter à amender le texte ci-après, avant que je ne l'envoie :

(Début de citation)

Cher Monsieur,

Comme vous le savez, nous travaillons depuis longtemps au montage juridico-fiscal du dossier en objet et l'incertitude qui demeure à nos yeux sur la réglementation de la région Normandie est de nature à geler plus longtemps encore la reprise du chantier. Je ne doute pas que vous compreniez que ceci serait particulièrement fâcheux et pénalisant, ne serait-ce que compte tenu des autres activités de l'association (visites, concerts, etc...) qui se trouveraient bridées par l'état du chantier.

Or il y a une urgence certaine à ce que nous puissions avancer.
A titre illustratif, l'enjeu pour 2022 concerne :
- la réalisation de l'étude préalable d'ensemble (budget de 85 525 €)
- la réalisation d'une première tranche de travaux de restauration de menuiseries extérieures (budget de 160 000 à 240 000 €, selon ce que la D.R.A.C. voudra bien permettre à cette échéance).

Au-delà de ces sommes pour 2022, le programme d'ensemble, à réaliser les années suivantes, devrait approcher les 2 M€, ce que précisera l'étude préalable.

Dans leur état présent, les principales pièces du dossier sont les suivantes :
1 - La réglementation de la région Normandie, telle que La SVAADE et moi-même la connaissons, en matière d'"aide à la préservation et à la restauration des monuments historiques".
2 - Le projet de procès-verbal de l'A.G. du 23 décembre dernier de "La SVAADE".
3 - Les statuts de "La SVAADE" dans leur dernière version, telle que votée lors de l'A.G. du 23 décembre dernier.
4 - Le projet de "Bail" révisé entre "La SVAADE" et les propriétaires de la Chaslerie.
5 - Le projet de contrat de "Délégation de Maîtrise d'Ouvrage" (D.M.O.) entre les mêmes.
6 - Le projet de contrat-cadre (CCP) de l'architecte du patrimoine pressenti.
7 - Le projet de contrat-cadre (CCG) du même.
8 - Le projet d'ordre de service n°1 du même.
9 - Le projet d'ordre de service n°2 du même.

Vous m'aviez fait part il y a plusieurs mois de votre accord sur le projet de "Bail" que je vous avais alors soumis (inspiré d'un précédent départemental). Depuis cette époque, nous avons été amenés à amender ce texte pour diverses raisons pratiques mais sans en altérer l'architecture ni les dispositions fondamentales. Je suppose donc que le document 4 n'appellera pas de commentaire de votre part, pas plus que le 5 qui en est le prolongement.

Cet ensemble de textes constitue notre proposition pour régler autant que faire se peut les problèmes que la réglementation régionale, telle qu'elle paraît interprétée, nous pose, problèmes sur lesquels j'ai l'honneur d'appeler votre attention.

A - Le premier problème concerne la façon dont, si j'ai bien compris, la réglementation régionale serait appliquée.

Vous m'avez en effet dit que la pièce 1, bien que révisée en 2019, ne reflète pas l'état présent de l'application qui est faite de la réglementation régionale.
En particulier, alors qu'il est indiqué sans ambiguïté à sa page 2 que les personnes physiques sont éligibles aux subventions régionales dès lors qu'elles ont mis leur monument "à disposition par une convention à une structure à but non lucratif, et ayant une mission d'intérêt général", ce qui est bien notre cas, vous m'avez indiqué, si je vous ai bien compris, que le contrôle de gestion interne aux services de la région interprète ce texte en empêchant de fait ce schéma. Vos collègues s'opposeraient en effet avec force au paiement de subventions à un particulier.

Vous ai-je bien compris ?
Puisque nous sommes dans un Etat de droit, je me permets de vous demander s'il existe un texte public précisant et explicitant cette restriction.

B - Au cas où l'interprétation restrictive de la réglementation de 2019 serait confirmée, on se heurterait, selon nous, à un important obstacle fiscal.

Vous m'avez en effet indiqué, si je vous ai bien compris, que le contrôle de gestion interne à la région exige également que les factures de travaux subventionnables soient, pour leur totalité, libellées au nom de l'association intervenante. Ceci paraît la conséquence logique de son premier choix excluant le paiement de subventions à des particuliers et obligeant à l'interposition d'une association.

Je vous ai répondu que, dans le cas de la Chaslerie, l'association intervenante, "La SVAADE" ne dispose pas de ressources propres lui permettant de régler la part de ces factures non couverte par des subventions. Par voie de conséquence, je serais amené, en ma qualité de propriétaire, donc de maître d'ouvrage (l'association n'intervenant jamais qu'en vertu d'une "délégation de maîtrise d'ouvrage") à régler de ma poche cette part sans disposer de factures de l'architecte ou des artisans libellées à mon nom.
La question se pose de savoir si, ce faisant, je ne perdrais pas la possibilité d'appliquer le "régime fiscal des monuments historiques" (c'est-à-dire la déductibilité de cette somme de mon revenu imposable) à cette part.

Si tel est le cas, je me permets d'attirer votre attention sur le fait que, sauf cas spécifique d'associations disposant de ressources propres suffisantes, la réglementation régionale, ainsi appliquée, se révèlerait problématique en pratique dans nombre de cas, en tout état de cause dans ceux analogues au mien.
On devrait alors se demander, me semble-t-il, si telle était bien l'intention du Conseil régional en 2019. Et, au cas où, par extraordinaire, tel aurait été le cas, comment interpréter la situation.

Face à ces deux problèmes, il nous paraît clair que la lettre de la réglementation régionale, telle que confirmée en 2019 et s'il n'en était pas donné une interprétation restrictive, ferait disparaître toute difficulté, notamment fiscale, au moins dans le cas de la Chaslerie. Les pièces 4 et suivantes pourraient alors être signées, ce qui n'est pas le cas à ce jour, de sorte que pourrait enfin redémarrer la phase concrète du chantier.

De même que les membres du bureau de La SVAADE que je mets en copie, je demeure bien entendu à votre disposition et à celle de vos collègues du contrôle interne de la région pour expliquer les diverses pièces et facettes du dossier, notamment cette difficulté fiscale que le montage, dans son état présent, nous semblerait de nature à compliquer exagérément.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Message envoyé, via leur site internet, à l'association des architectes du patrimoine : "Combien de temps faudra-t-il encore attendre pour que soient inscrits sur le tableau des architectes du patrimoine ceux qui ont obtenu leur diplôme en septembre dernier ? Et qu'est-ce qui justifie ce retard ?"

P.S. (à 14 heures) : La secrétaire générale de cette association me répond que l'"Ecole de Chaillot" ne lui a pas encore transmis la liste de ses derniers diplômés.

Ceci peut paraître assez curieux pour un diplôme d'Etat conférant un monopole.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 10 Janvier 2022
SVAADE (animations et visites) - SVAADE
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 10 janvier 2022 21:38
À : David Petrlik
Cc : H. H. ; J. T. ; X. M. ; J.-A. L. ; Christophe Gardavaud ; C. F. ; T. F.
Objet : RE: SVAADE Saison 2022

Cher David,

Heureux que les nouvelles de ta famille soient bien meilleures.

Le programme 2022 est bouclé, du moins si nous nous en tenons à six concerts ou représentations.

Il va nous falloir étudier si nous franchissons la barre des six cette année. "A priori", le bureau de La SVAADE était réservé mais ceci n'empêche pas de commencer à y réfléchir sérieusement. Je suis d'ailleurs en contact avec Christophe GARDAVAUD à ce sujet.

Amitiés,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : David Petrlik
Envoyé : lundi 10 janvier 2022 10:48
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: SVAADE Saison 2022

Cher Pierre-Paul,

Pour le concert avec Aurélien et Grégoire, le 26 Juin nous convient tous les trois !

Pour récapituler j’ai donc noté le 11 Avril (seum), le 26 Juin (trio à cordes) et le 15 Octobre (trio Messiaen).

Avec le concert de Madame Barrault, il y a donc 4 concerts, est ce que vous avez déjà rempli les 2 derniers concerts ? Ou vous avez besoin de conseils ou recommandations pour les 2 derniers concerts ?

À la famille Petrlik, tout va mieux ! Mon père, frère et moi avons eu Omicron sans complications et nous sommes désormais négatifs, ce qui m’a permis de faire le premier concert de Janvier avant-hier !
En tout cas je me réjouis pour cette nouvelle saison de la SVAADE !

À très vite !

Amitiés,

David

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 12 Janvier 2022
Lobbying - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Vie de l'association
0
La lutte contre l'émission de gaz à effet de serre telle que l'Allemagne y oblige la France, en coulant son industrie nucléaire et en polluant ses paysages avec des éoliennes, est une véritable escroquerie intellectuelle !


Honte aux élus qui acceptent de se coucher devant de tels diktats, voire de s'enrichir grâce à de telles inepties !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 13 Janvier 2022
SVAADE (travaux) - Désultoirement vôtre ! - Transmission du patrimoine - SVAADE
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 13 janvier 2022 19:20
À : Me Xavier MEYER
Cc : Hugues HOURDIN ; C. F. ; T. F.
Objet : RE: Modification Article IX du bail à la SVAADE.

Cher Maître,

Merci pour cette réécriture d'une clause où la brièveté de la rédaction avait à tort été préférée à l'exactitude juridique.

Ci-joint la version "2-quinquies" du Bail qui en résulte.

Pour ce qui concerne l'aspect testamentaire, il sera temps d'en traiter lorsque mon aîné aura suffisamment avancé, dans ses réflexions en cours (à condition qu'elles ne durent pas trop longtemps), pour que nous puissions acter notre accord sur son "relais" (ce que, comme chacun le sait, je souhaite aussi tôt que possible désormais).

Bien cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : Me Xavier MEYER
Envoyé : jeudi 13 janvier 2022 15:15
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Objet : Modification Article IX du bail à la SVAADE.

Cher Monsieur
Comme convenu, je vous propose infra une nouvelle rédaction de la modification que vous souhaiteriez pour le deuxième alinéa de l'article IX du bail :

Article IX - RESILIATION

... (inchangé) ...
Le présent bail se trouverait résilié de plein droit dans les hypothèses suivantes :
- Dissolution de l'association "Preneur",
- Incapacité de l'une ou l'autre des personnes composant le "Bailleur" à ce jour, comme de leurs ayants cause pour quelque titre que ce soit dans cette qualité par la suite,
- Décès de l'une ou l'autre des personnes composant le "Bailleur" à ce jour, comme de leurs ayants cause pour quelque cause que ce soit dans cette qualité par la suite, mais, seulement dans le cas où leur succession ne comporterait aucun héritier acceptant en ligne directe descendante.
Il est en outre convenu que pour le cas de vente par le "Bailleur" aux présentes, comme par ses ayants cause à quelque titre que ce soit dans cette qualité par la suite, de plus de soixante-dix pour cent (70%) de la Surface Hors Œuvre Brute (SHOB) des bâtiments loués, l'acquéreur, sauf s'il est un descendant dudit "Bailleur", pourra, si bon lui semble, expulser le "Preneur" en vertu du présent bail et conformément à l'article 1743 du Code civil, à condition cependant d'exercer cette faculté dans les six mois de la date de l'acte authentique de vente. Dans ce cas, ledit "Bailleur"alors vendeur pourrait devoir au "Preneur" une indemnité de résiliation qui serait déterminée conformément aux stipulations ci-après convenues.

... (inchangé) ...

J'espère que cette clause vous donnera satisfaction, dans la mesure où elle permettra de se libérer du bail dans la situation difficile où l'instigateur de " l’œuvre La Chaslerie" ne serait plus en mesure de la diriger pleinement en cas d'incapacité, de maintenir ladite œuvre par le bail en cas d'héritier en ligne directe appelé, comme successeur à la personne, de poursuivre cette œuvre et d'en favoriser fiscalement la transmission par une valeur vénale louée, et dans la mesure où l'acquéreur ne serait pas un héritier présomptif devant être en tant que tel appelé à poursuivre l’œuvre de son auteur, de pouvoir vendre libre, l'acquéreur pouvant dans un certain délai opter entre la fin du bail ou non, selon son intérêt à continuer l’œuvre de son vendeur.
Je me permets d'ajouter à votre endroit qu'une disposition testamentaire pourrait instituer légataire particulier l'un de vos enfants, pour lui permettre, si cela s'avérait judicieux et désiré, de recueillir avec certitude le bien objet de l’œuvre sans être soumis à l'aléa d'une indivision et d'un partage avec des cohéritiers. Dans la mesure où le bien objet de l’œuvre a été apporté à une société, le legs porterait sur les parts sociales correspondantes (il faudrait alors examiner la clause d'agrément prévue aux statuts afin de la modifier le cas échéant en vue de ne pas faire dépendre un tel legs de l'avis des associés). Enfin, il conviendrait alors de réfléchir si un tel legs serait stipulé simplement rapportable, c'est à dire seulement attributif en nature et imputable sur la vocation successorale du légataire, ou s'il devrait être préciputaire (soit hors part), ce qui serait le cas à défaut de stipulation particulière.

Restant à votre disposition, pour en parler, je vous prie de croire en mes sentiments les meilleurs.

X. MEYER

(Fin de citation)
Front Populaire
rédigé le Samedi 15 Janvier 2022
Lobbying - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Vie de l'association
0
L’Allemagne veut quadrupler le nombre d’éoliennes sur son territoire d’ici 2030

ARTICLE. Sans grande surprise, l’Allemagne n’a pas su respecter ses engagements en matière d’émission de CO2. Mais le tout nouveau ministre fédéral de l’Économie et du Climat du gouvernement Scholz, Robert Habeck, entend accélérer la transition énergétique de son pays. Sa proposition phare ? Quadrupler le nombre d’éoliennes d’ici 2030…


Le bilan climatique d’Angela Merkel est loin d’être aussi bon que ses promoteurs veulent bien le dire. C’est en substance ce qu’a estimé le tout nouveau ministre fédéral de l’Économie et du Climat, Robert Habeck, en conférence de presse ce mardi 11 janvier. « Même avec un changement de cap immédiat », les objectifs annuels pour 2022 et 2023 seront manqués, a-t-il affirmé. Graphique à l’appui, le vice-chancelier estime que l’Allemagne partait « avec un retard considérable », pour atteindre en 2030 l’objectif fixé de 65 % de diminution des émissions de CO2 par rapport à 1990. Pour combler cet écart, le pays désormais mené par le social-démocrate Olaf Scholz devra tripler sa baisse moyenne actuelle d’émission et passer de 15 à 40 millions la réduction annuelle de tonne de CO2 émise. Une véritable révolution, alors que l’énergie verte issue du nucléaire — à savoir 8,1 GW pour 2020 — est appelée à disparaître outre-Rhin en 2022.

L’Allemagne va donc devoir passer à la vitesse supérieure. Le nucléaire étant devenu industria non grata, le charbon — il en aura fallu du temps ! — également, le ministre écologiste se tourne vers les énergies renouvelables. En 2030, celles-ci devraient couvrir 80 % de la demande d’électricité, soit deux fois plus qu’en 2021 (42 % d’après les premières estimations), avec pour objectif la neutralité carbone en 2045. Alors, Robert Habeck entend s’appuyer massivement sur l’énergie solaire, mais surtout, sur l’éolien terrestre.

Les implantations d’éoliennes allemandes représentent aujourd’hui une surface équivalente à 0,5 % du territoire allemand. Jadis florissant, l’éolien terrestre y stagne. Entre 2018 et 2019, il n’en a été installé que +1,3 % de puissance supplémentaire. Loin, donc, des +18,2 % affiché entre 2016 et 2015. Le ministre fédéral de l’Économie et du Climat entend bien donner un coup de fouet à cette industrie qui devra, d’ici 2030, multiplier par quatre sa surface. En d’autres termes : réserver 2 % du territoire allemand aux éoliennes terrestres, soit 7 147 km2. À titre de comparaison, cela équivaut à passer d’une surface équivalente de 17 à 68 fois Paris en six ans. Ou réserver une surface équivalente en superficie au Maine-et-Loire (15e département le plus étendu de France) aux éoliennes et à ses sols bétonnés.

Paradoxalement, l’écologie politique, particulièrement vigoureuse outre-Rhin, milite donc pour une artificialisation massive des sols et contre l’avis (la santé ?) des habitants. Face à la gronde populaire naissante en Allemagne, la Bavière avait tenu à instaurer une règle stricte : une distance minimale équivalant à 10 fois la hauteur d’une éolienne entre cette dernière et les habitations. Pour imposer son quota de 2 % d’éolienne sur chaque Land, Robert Habeck est partisan d’une ligne ferme : « Partout où des règles de distance préventive sont en place, elles devront disparaître ». Deux lois climats sont prévues pour Pâques et pour cet été, mais une chose paraît sûre : l’avenir de l’Allemagne sera éolien. Quoi qu’il en coûte.

N.D.L.R. : Inquiétant. Pendant ce temps, le gouvernement achève de couler EdF.
Un courriel de mon correspondant à la région Normandie m'apprend que les obstacles à la mise en route de l'"usine à gaz" n'y existent plus. Je l'en remercie vivement.

Il faut désormais trouver des solutions, en liaison avec la D.R.A.C., aux problèmes soulevés par les projets de contrats de l'architecte pressenti.

Bref nous progressons mais le chantier n'est pas encore (toujours pas) prêt à redémarrer.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 18 Janvier 2022
SVAADE (A.G.) - SVAADE (animations et visites) - SVAADE
0
J'ai enfin réussi à faire publier au J.O. le changement d'objet de La SVAADE :


J'observe une erreur dans le titre, "La SVAADE" et non "LA SVAADE". Ma déclaration était pourtant claire.

Avant que les artistes intervenus le 2 octobre dernier puissent être payés, il reste à contacter l'I.N.S.E.E. (ce que, bien sûr, je n'arrive pas à faire seul en ligne) pour obtenir un "code APE" puis à accéder au "GUSO" afin qu'ils soient déclarés dans les règles.
La SVAADE
rédigé le Lundi 24 Janvier 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administration - SVAADE (travaux) - SVAADE
0
Certaines caractéristiques du contact en cours en matière de maîtrise d’œuvre nous amènent à envisager une solution inédite.

Car, pour le reste, l'"usine à gaz" paraît prête à fonctionner, ce qui est loin d'être rien.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 28 Janvier 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administration - SVAADE (travaux) - SVAADE
0
L'intervention de la D.R.A.C. dans le dossier, hier, a eu deux conséquences immédiates :
- le jeune architecte du patrimoine pressenti a réduit de moitié son devis pour l'étude préalable, ce qui, au moins à première vue, est une bonne nouvelle ; reste à savoir si le nouveau contenu satisfera les légitimes attentes de La SVAADE et de toutes les autres parties non administratives du dossier ;
- La SVAADE va examiner les meilleurs moyens de permettre le déblocage du chantier, du moins sur les parties classées pour lesquelles la question de l'ancienneté professionnelle de l'architecte du patrimoine pressenti a été soulevée. A ce sujet, toutes options sont ouvertes.

Quant à moi, je rappelle que les travaux envisagés sur les parties classées concernent :
- la restauration des menuiseries extérieures du logis et de l'aile Ouest,
- la problématique des "poutres pourries" au 1er étage du logis,
- la question urgente de portes posant un problème de sécurité,
- la question de la cloison intérieure qui s'effrite dans la cheminée Nord du logis,
- la relation avec le service régional d'archéologie pour ce qui concerne le pavement de la cour et le passage des tuyaux de chauffage entre la charretterie et les bâtiments sur cour,
- la suppression des horribles "casts" sur le brisis Ouest des écuries et leur remplacement par des lucarnes du même modèle que sur cour,
- le traitement de la plaie que constitue, au rez-de-chaussée de la façade Ouest du bâtiment Ouest, l'ouverture agricole percée là il y a une petite centaine d'années,
- la résorption de l'humidité dans la chapelle dont les enduits intérieurs, récemment restaurés, se dégradent rapidement.

Tous autres travaux à la Chaslerie portent sur des parties inscrites à l'I.S.M.H., donc relèvent d'une procédure allégée (si l'on peut dire).

Bref, le chantier connaît un nouveau retard, indépendant de la volonté des acteurs du terrain mais résultant de l'interprétation qui, en l'état du dossier, est donnée à certains textes réglementaires.