Vie de l'association

La SVAADE
rédigé le Mardi 19 Avril 2022
SVAADE - SVAADE (anecdotes) - Vie de l'association
0
En dépit de l'aide que nous recevons pour créer une billetterie confiée à "HelloAsso", il semble que celle-ci ne pourra être opérationnelle en temps utile avant le premier concert de la saison 2022.

Donc, pour acheter des billets, le mieux reste encore de passer par l'office de tourisme de Domfront.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 20 Avril 2022
SVAADE - SVAADE (animations et visites) - SVAADE (anecdotes) - Vie de l'association
0
Tôt ce matin, Marie-Laure PRODHOMME, de la maison des associations de Domfront, m'a envoyé un S.M.S. proposant de doubler la billetterie de l'office de tourisme par une autre à la maison de associations.

Je l'en remercie et ai immédiatement accepté.
La SVAADE
rédigé le Mercredi 20 Avril 2022
SVAADE - SVAADE (anecdotes) - Vie de l'association
0
Merci à Louison ROUSSEL, conseillère numérique auprès du comité socio-culturel de Domfront-en-Poiraie, pour nous avoir aidés, dans un premier temps, à supprimer tous les comptes "HelloAsso" que nous avions créés ces derniers jours. Nous n'étions guère arrivés qu'à tout emmêler.

Quand la place aura été nettoyée, nous tâcherons de faire quelque chose de propre pour la billetterie. Cette fois, avec l'aide de Louison.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 20 avril 2022 19:29
À : David PETRLIK
Objet : RE: Textes

Merci beaucoup !

Bonne soirée !

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : David PETRLIK
Envoyé : mercredi 20 avril 2022 19:28
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Textes

Cher Pierre-Paul,

Voici les textes !

F. Schubert : Trio à cordes D 471 en si bémol Majeur

Pendant l’automne 1816, Schubert quitta finalement son poste d’enseignant, qu’il détestait, et emménagea chez un ami proche, Franz Schober. Loin de la maison familiale, bondée et oppressive, et vivant avec un jeune homme charismatique dont le vécu dépassait de beaucoup le sien, l’état d’esprit de Schubert s’en trouva vivifié, ce qui lui permit de se remettre à la composition de nouvelles œuvres, entre autre le présent Trio à cordes datant du mois de septembre. Cette œuvre représente un véritable microcosme d’activité musicale, son exposition et ses récapitulations étant relativement calmes et très mélodiques. Cette tendance déjà présente est accentuée de façon intense par la section centrale plus sérieuse du développement. Ce bijou miniature est l’un des trésors artistiques du répertoire pour cordes.

Z. Kodaly : Intermezzo pour trio à cordes

L'Intermezzo pour trio à cordes date de 1905, date à laquelle Zoltan Kodaly est au cœur de ses voyages et recherches ethnomusicales. Avec son aspect miniature, cet intermède regorge d’airs folkloriques hongrois et évoque en un bref instant musical ce qui sera une des identités artistiques fondamentales de l’écriture de Zoltan Kodaly et Bélà Bartók.

L. Beethoven : Trio à cordes n.1 et 3 op.9

Les trois trios à cordes opus 9, datant des années 1796-1798, valent incontestablement d’être connus. Il est d’ailleurs significatif que Beethoven ait considéré cet opus, au moment de sa publication, comme « la meilleure de ses œuvres ». Ces trois trios font preuve en effet d’une liberté et d’audaces non éloignées de celles des tout premiers trios avec piano et quatuors à cordes, et on ne peut rester insensible à la luxuriance expressive de l’opus 9 no 1, en sol majeur, et encore moins sans doute à l’intensité, à la force de sentiment de l’opus 9 no 3, en ut mineur, le plus ardent, le plus intérieur et le plus novateur au plan de l’écriture.


L’ordre sera le suivant :

1 : F. Schubert : Trio à cordes D 471 en si bémol Majeur

2 : L. Beethoven : Trio à cordes n.1 op.9

3 : Z. Kodaly : Intermezzo pour trio à cordes

4 : L. Beethoven : Trio à cordes n.3 op.9

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 21 Avril 2022
Vie de l'association - Lobbying - Autres nouvelles associations
0
Dans l'affaire des éoliennes de Ger et Saint-Georges-de-Rouelley, le Conseil d'Etat vient de rendre son arrêt. Il nous est favorable. Traitant d'une question inédite relative aux parcs naturels régionaux, il fera jurisprudence et devrait donner lieu à publication et commentaires dans les revues spécialisées.

Concrètement, l'affaire est renvoyée pour réexamen devant la cour administrative d'appel de Nantes (devant une autre chambre et avec d'autres magistrats).

P.S. : Accessoirement, je note que cet arrêt devrait rester dans la littérature sous le titre "Association pour le Développement Durable de l'Ouest Ornais et de ses Environs" c/ "Société Vents d'Oc" et ministre de la transition écologique et solidaire ou quelque chose comme ceci.

Une belle reconnaissance pour notre A.D.D.O.O.E. !

Ça vaut presque le "bac d'Eloka" !

P.S. 2 (du 22 avril 2022 à 10 heures) : On a les plaisirs qu'on peut. En tout cas, je ne résiste pas à celui de citer le passage de l'arrêt du Conseil d'Etat où sont énumérés tous les arguments (les "moyens", comme il faut dire) que nous avions fait valoir :

"Ils soutiennent que l’arrêt de la cour administrative d’appel de Nantes qu’ils attaquent est entaché :

- d’une irrégularité en ce que le principe d’impartialité a été méconnu dès lors que la même chambre de la cour, composée des mêmes magistrats, a eu à connaitre successivement de la demande d’annulation du permis de construire et de celle portant sur l’autorisation d’exploiter le même parc éolien ;

- d’une méconnaissance du principe du caractère contradictoire de la procédure en ce que le mémoire présenté le 19 décembre 2019 et la note en délibéré présentée le 10 février 2020 par la société pétitionnaire ne leur ont pas été communiqués ;

- d’une dénaturation des pièces du dossier en ce qu’il estime que l’insuffisance de l’étude chiroptérologique n’a pas été de nature à nuire à l’information complète de la population ou à exercer une influence sur la décision de l’autorité administrative ;

- d’une dénaturation des pièces du dossier en ce qu’il estime que l’étude acoustique est suffisante ;

- d’une erreur de droit en ce qu’il juge sans incidence pour l’application des dispositions du règlement du plan local d’urbanisme à l’autorisation d’exploiter litigieuse la circonstance que le périmètre défini par le conseil municipal de Saint-Georges-de-Rouelley comme zone de développement de l’éolien par une délibération du même jour que celle adoptant le plan local d’urbanisme a été invalidée par le préfet en raison de l’intervention de la loi n° 2013-312 du 15 avril 2013 ;

- d’une erreur de droit en ce qu’il juge que l’article R. 512-6 du code de l’environnement, qui prévoit la consultation du propriétaire sur l’état dans lequel le site doit être remis lors de l’arrêt définitif de l’installation, n’exige pas que soit recueilli l’avis du propriétaire des parcelles sous lesquelles seront enfouis les câbles électriques reliés aux éoliennes et au poste de livraison ;

- de dénaturation des pièces du dossier en ce qu’il retient que les conditions irrégulières dans lesquelles les avis des communes de Rouellé, Ger, Saint-Clément-Rancoudray, Saint-Jean-du Corail, Lonlay-L’Abbaye, Saint-Roch-sur-Egrenne, La Haute-Chapelle et Tinchebraye-Bocage ont été adoptés n’ont ni eu une influence sur le principe ou le contenu de la décision en litige, ni privé quiconque d’une garantie ;

- d’une erreur de droit en ce qu’il juge qu’ils ne sont pas fondés à se prévaloir, par la voie de l’exception, de l’illégalité des dispositions de l’article 3 de l’arrêté du 26 août 2011 qui prévoient que la distance minimale d’éloignement des éoliennes des constructions est mesurée à partir de la base du mât de chaque aérogénérateur ;

- d’une dénaturation des pièces du dossier et d’une erreur de droit en ce qu’il juge que le préfet n’est pas tenu d’écarter, en raison de son illégalité, l’annexe I de l’arrêté du 26 août 2011 relatif à la remise en état et à la constitution des garanties financières pour les installations de production d’électricité utilisant l’énergie mécanique du vent ;

- d’une erreur de droit en ce qu’il écarte l’invocation de la charte du Parc national régional et de l’avis de son directeur au motif que la charte d’un parc naturel régional n’a, en tout état de cause, pas pour objet principal de déterminer les prévisions et règles touchant à l’affectation et à l’occupation des sols et ne peut contenir des règles, de fond ou de procédure, opposables aux tiers, alors que les dispositions de l’article L. 333-1 du code de l’environnement imposent à l’Etat et à ses services, dans l’exercice de leurs compétences, d’appliquer les orientations et les mesures de la charte ;

- de dénaturation des pièces du dossier en ce qu’il estime que le projet ne porte pas une atteinte significative au paysage et à la conservation des sites et des monuments.
"

Comme on le voit, l'A.D.D.O.O.E. a, depuis sept ans et avec l'aide de ses alliés dont la cohésion et la résolution sans faille méritent d'être saluées, ferraillé sans relâche et fourni un énorme travail pour que ne soit pas gâchée bêtement, par des engins ineptes, la ligne de crête Domfront-Mortain. J'exprime une reconnaissance toute particulière, au sein de cette équipe, à mon ami Patrice CAHART qui, avec la finesse, la puissance de travail et l’opiniâtreté que nous lui connaissons, a su, dans l'énorme dossier que nous devions éplucher, trouver l'argument-qui-plie-le-match. Merci également à nos avocats, Me Francis MONAMY, en première instance et en appel, et Me Denis de la BURGADE, devant le Conseil d'Etat ; ils ont été impeccables et nous n'en attendions pas moins d'eux.

Donc avec le parc naturel régional Normandie-Maine, hip, hip, hip, hourra !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 22 avril 2022 13:13
À : (...)
Objet : RE: RE: Dossier SPPEF & AUTRES c/ PREFET DE LA MANCHE - demande n° 442953 - 015490 - DLB / TT

Ci-joint, l'article paru dans le "Ouest-France" du jour :


Manifestement inspiré par les services de l'Etat qui essayent de cantonner l'incendie.

Une erreur néanmoins : "notre" dossier ne se situe pas "près d'un parc naturel" ou "à proximité du PNR Normandie-Maine" mais carrément en plein dedans !
Et une autre : on ne se bat pas depuis 2018 mais depuis 2015. Et ce n'est pas fini, faites-nous confiance !

On voit bien qu'on essayera encore de nous fourguer de ces maudits engins dans les parties des PNR qui ne sont pas des "paysages identitaires" ou dans la "zone centrale du parc".

Gageons que les vrais tenants d'une politique énergétique rationnelle - celle qui reconnaît que, en raison de l'intermittence de leur production, les éoliennes ne sauraient fonctionner sans nécessiter la construction de centrales thermiques très polluantes - ne se laisseront pas rouler dans la farine par la propagande éhontée des promoteurs éoliens et de leurs nervis de tous niveaux !

PPF

(Fin de citation)

P.S. (du 23 avril 2022 à 1 h 40) : "Chef-nervi-des-promoteurs-éoliens", ce sobriquet manquait à ma galerie d'amabilités à destination de Foutriquet. Cet oubli est donc réparé.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 22 Avril 2022
SVAADE - SVAADE (animations et visites) - SVAADE (artistes et artisans) - SVAADE (anecdotes) - Vie de l'association
0
Courriel transmis ce jour à 16 heures au Guso :

Bonjour !
Je remplace au pied levé le trésorier de l'association "La SVAADE" qui a démissionné. Ce dernier est le docteur Jean-Aimable LENEGRE.
Je comprends qu'il y a lieu que je vous déclare un spectacle qui aura lieu demain à 18 h au manoir de la Chaslerie à Domfront-en-Poiraie (61700), devant une cinquantaine de spectateurs. Il s'agit d'un trio de cordes, avec David PETRLIK, Grégoire VECCHIONI et Aurélien LAURENT. David et Aurélien sont déjà intervenus chez moi le 2/10/21, donc vous avez déjà toutes leurs coordonnées, telles que fournies par le docteur LENEGRE. Le numéro guso de Grégoire est (...).
Désolé si je n'arrive pas à me dépatouiller assez tôt avec une transmission plus officielle de cette déclaration.
Cordialement,
Pierre-Paul FOURCADE (propriétaire du manoir où aura lieu le concert)


P.S. (à 16 h 20) : Bon, j'ai réussi à vous envoyer ces déclarations pour demain. Sauf que, pour Grégoire, la machine a retenu la date du 22/4/22 alors que je voulais écrire 23/4/22. Et pas moyen de faire débuter le contrat à 18 heures, ni pour lui, ni pour les deux autres. La machine indique obstinément 8 h.
Et je ne vois pas comment corriger moi-même.
Cordialement,
PPF
Chers responsables d'associations,

Le Cercle d’Études Réalités Écologiques et Mix Énergétique (Cérémé) a dévoilé récemment les résultats d’un sondage sur « la perception des éoliennes par les ruraux », réalisé à sa demande par l’institut OpinionWay. Il démontre que les Français vivant en milieu rural, qui sont les premiers concernés par les effets négatifs des éoliennes, sont conscients et inquiets de leurs conséquences sur la biodiversité, les paysages et le patrimoine. Une grande majorité d’entre eux réclame davantage de démocratie locale en la matière et l’arrêt, ou au moins la limitation, du déploiement des éoliennes.

Ce sondage montre ainsi que :

· Près de 60 % des Français vivant en milieu rural souhaitent l’arrêt ou la limitation du développement de l’éolien.

· 90 % des sondés considèrent que les conseils municipaux des communes concernées devraient être en mesure de s’opposer aux projets éoliens.

· 84 % des personnes interrogées souhaitent que les riverains disposent également de ce droit d’opposition.

· 88 % des sondés demandent que les parcs éoliens soient éloignés de sites protégés comme les Parcs Nationaux et Régionaux, les Monuments historiques ou les sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco, et 78% des lieux de mémoire.

· 74 % des habitants des zones rurales estiment que les éoliennes sont nuisibles aux oiseaux, et 68 % qu’elles sont nuisibles aux chauves-souris.

· S’agissant des éoliennes offshore, une majorité d’entre eux (56 %) estime qu’elles portent atteinte aux milieux marins.

· 67 % des Français considère que les éoliennes sont une source de nuisances pour les riverains et souhaite en conséquence accroître la distance minimale entre les éoliennes de 200 mètres de haut et les habitations.

Le Cérémé a proposé aux candidats à l’élection une série de mesures afin de répondre à ces préoccupations et de fortement encadrer le développement des éoliennes.

Bien cordialement,

L'équipe Cérémé

N.D.L.R. : Merci et encore bravo pour votre excellent travail !
Au courrier ce matin, cette lettre recommandée en provenance du Conseil d'Etat :


Etait agrafé à ce bordereau l'arrêt que nous connaissons.

Cet arrêt est donc officiellement dénommé "Association pour le Développement Durable de l'Ouest Ornais et de ses Environs c/ Ministère de la transition écologique". Qu'on se le dise dans les facs de droit où il figurera bientôt au programme !
David PETRLIK (via "Facebook")
rédigé le Dimanche 24 Avril 2022
SVAADE - SVAADE (animations et visites) - Vie de l'association
0
Trios à cordes de Beethoven, Kodaly et Schubert avec la fine équipe ce soir à 18.00 pour l’ouverture de la saison au Manoir de la Chaslerie !

F. Schubert : Trio à cordes en si bémol Majeur D471
L. Beethoven : Trio à cordes en do mineur n.3 op.9
Z. Kodaly : Intermezzo pour trio à cordes
L. Beethoven : Trio à cordes en sol Majeur n.1 op.9
— avec Grégoire Vecchioni et Aurélien Pascal.

23 avril 2022.


N.D.L.R. : Message que je découvre avec retard, une fois le concert donné.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 24 Avril 2022
SVAADE - SVAADE (animations et visites) - Vie de l'association
0
En présence d'une saine jeunesse et devant plus de cinquante spectateurs, après les discours de Xavier MEYER, vice-président de La SVAADE, Bernard SOUL, maire de Domfront-en-Poiraie et Chantal JOURDAN, députée de la circonscription...
... le concert...
... fut très applaudi et suivi d'un "pot de l'amitié", comme toujours très apprécié.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 24 Avril 2022
SVAADE - SVAADE (animations et visites) - Annonces - A la Chaslerie - Vie de l'association
0
A la suite du concert d'hier après-midi, Jacques BROCHARD, président de "PSE- Basse-Normandie" a pu annoncer le prochain concert qui se tiendra à la Chaslerie :


Les recettes de ce concert seront affectées en totalité à "Pour un Sourire d'Enfant".

Ce concert ne sera pas imputé au contingent de six par an qu'en l'état de la réglementation La SVAADE est autorisée à organiser.