Vie de l'association

SVAADE ("Association pour la promotion et la défense du spectacle vivant et de l'artisanat d'art dans le Domfrontais et ses environs")
rédigé le Vendredi 1er Octobre 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Lobbying - SVAADE - SVAADE (anecdotes) - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
0
Voici la dernière version du logo de la SVAADE :


Les amateurs d'histoire et de tourisme médiévaux comprendront comme il convient la mention de la date de 1382 !

La SVAADE est heureuse de hisser ainsi les couleurs !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : samedi 2 octobre 2021 10:58
À : (...)
Cc : Hugues HOURDIN ; C. F.
Objet : Maitrise d'œuvre à la Chaslerie

Cher Monsieur,

Comme indiqué sur votre répondeur, mon épouse et moi aurons l'occasion de rouler près de votre bureau de (...) ce lundi. Y aurait-il une heure ou nous pourrions vous y rencontrer ?

Il semble que nous n'arrivions plus à vous joindre, la SVAADE et moi, depuis votre dernier courriel.

Si vous ne souhaitez pas donner suite à ce dernier, auriez-vous l'obligeance de tenir le dossier et la clé USB, que je vous avais communiqués, à ma disposition à votre bureau ou, si vous le préférez, de nous les rendre par tout autre moyen ?

Bien cordialement,

PPF
06 12 96 01 34

(Fin de citation)
SVAADE ("Association pour la promotion et la défense du spectacle vivant et de l'artisanat d'art dans le Domfrontais et ses environs")
rédigé le Dimanche 3 Octobre 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - SVAADE - SVAADE (animations et visites) - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0


Salle comble, hier après-midi, avec un public enchanté par le concert de David PETRLIK, Anna SYPNIEWSKI et Aurélien PASCAL :

2 octobre 2021.

2 octobre 2021.

2 octobre 2021.

2 octobre 2021.

2 octobre 2021.

Pour la SVAADE, un nouveau succès :

2 octobre 2021.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 4 Octobre 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - SVAADE - SVAADE (artistes et artisans)
0
David PETRLIK devait se produire à Clermont-Ferrand aujourd'hui, de sorte que nous l'avons véhiculé, ce qui nous a donné le grand plaisir de rencontrer, dans leur logement du magnifique hôtel Montlosier, ses parents, Marta PETRLIKOVA et Zdenek PETRLIK, tous deux violonistes, extrêmement sympathiques et chaleureux :

3 octobre 2021.

3 octobre 2021.

3 octobre 2021.

3 octobre 2021.

Marta et moi partageons le même goût immodéré pour les glaces :

3 octobre 2021.

3 octobre 2021.

Ce soir, au moment où j'écris, son père est en train de conduire David à Crémone où il va suivre une master class de Volkhard STEUDE, violon solo du Wiener Philarmoniker, dans le cadre du "Stauffer center for strings".

Grâce à la SVAADE, nous découvrons un monde nouveau et passionnant.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 6 Octobre 2021
Vie de l'association - SVAADE - SVAADE (travaux)
0
(Début de citation)

De : Flore Merlin
Envoyé : mercredi 6 octobre 2021 23:42
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Hugues HOURDIN ; Jean Thuaudet ; Jacques MEYER ; C. F.
Objet : Re: Prix de la Fondation Stéphane BERN pour le patrimoine

Bien sûr !
J'aime bien cette phrase de Sénèque :

"Ce n'est pas parce que c'est difficile que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas que c'est difficile"

OSONS
Amitiés à tous., Flore

_______________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mercredi 6 octobre 2021 17:48
À : Hugues HOURDIN
Cc : Jean Thuaudet ; Jacques Meyer; Flore Merlin ; C. F.
Objet : Prix de la Fondation Stéphane BERN pour le patrimoine

Chers amis,

Il me semble qu'une candidature de la SVAADE n'aurait rien de saugrenu.
Qu'en diriez-vous ?
Date-limite de dépôt du dossier : début décembre

Bien cordialement,

PPF
L'ancien trésorier de la SVAADE me réclamait ces derniers jours le SIRET de l'association. Or, du temps où j'exerçais ces fonctions, c'est-à-dire jusqu'à ma démission à l'occasion de l'A. G. du 17 août dernier, je n'avais pas cherché à immatriculer ainsi celle-ci. Il semble que ce soit nécessaire pour pouvoir régler les cachets des artistes intervenus lors du concert du 2 octobre dernier.

Dans le cadre de mes travaux d'"exhumation" en cours, je retrouve fortuitement l'info pertinente, dont je n'avais pas eu lieu, du temps de mon mandat, de faire application.

On dira ce qu'on voudra mais je trouve le site favori épatant. Je prierai donc dès aujourd'hui l'interlocutrice de la SVAADE à la "maison des associations de Domfront" de bien vouloir faire le nécessaire.

(Au passage, on comprendra que j'en suis rendu à cette heure (1 h 30) à la date du 21 juillet 2016 dans ma revue des messages de l'onglet "Administration".)
SVAADE ("Association pour la promotion et la défense du spectacle vivant et de l'artisanat d'art dans le Domfrontais et ses environs")
rédigé le Vendredi 8 Octobre 2021
Vie de l'association - Lobbying - SVAADE - SVAADE (animations et visites)
0
Visite ce matin des bâtiments sur cour (autres que le bâtiment Nord) de la Chaslerie par MM. Claude TRIANON, délégué départemental de la "Fondation du patrimoine" de l'Orne et Jean Paul LEROY-TULLIE, son représentant local.

La SVAADE était représentée par Mme Flore MERLIN, membre du bureau, et le docteur Jean Aimable LENEGRE. Ils ont expliqué les réalisations de l'association (M. TRIANON avait assisté à l'un des deux concerts de "Correspondances" en 2020) et ses projets, tant en termes d'animations que de travaux.

M. Pierre-Paul FOURCADE, propriétaire-bailleur, avait été associé à la visite et il a pu répondre aux questions sur les travaux d'ores et déjà réalisés.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 9 Octobre 2021
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Lobbying - SVAADE - SVAADE (anecdotes)
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : samedi 9 octobre 2021 07:42
À : Claude Trianon
Cc : Jean Paul Leroy-Tullie ; Hugues HOURDIN
Objet : SVAADE et Chaslerie

Cher Monsieur,

Je tiens à vous remercier pour votre visite d'hier à la Chaslerie, au titre de la Fondation du Patrimoine.

Vous avez pu vous rendre compte de l'ampleur, à mon échelle, du chantier à venir.

Je pense que vous avez également senti toute l'énergie que, les uns ou les autres, nous mettons pour rendre ce monument utile à la collectivité.

L'intervention de l'association est pour moi un choix lourd. Celle-ci m'a déjà conduit à réviser de fond en comble (travail toujours en cours) le site www.chaslerie.fr. A ce seul titre, sa contribution a déjà été très précieuse.
Il nous revient, à ce stade de la "période de transition", de trouver la bonne distance entre les bénévoles et le propriétaire.
Ce n'est pas la tâche la plus facile pour moi, tant je suis investi dans ce dossier et tant il est complexe. En plus, j'ai de fait un niveau d'exigence en termes de qualité, notamment des travaux donc de la maîtrise d'œuvre, qui ne facilitent sans doute pas les choses.

J'aurais grand plaisir, compte tenu de cette compréhension humaine que j'ai sentie en vous, de dialoguer avec vous à ces sujets.

Comme je l'ai dit hier, Jean Paul a eu - je crois que c'était fin juin - avec moi une conversation qui m'a ouvert les yeux. Mi-juillet, une réunion avec Jérôme NURY a eu le même rôle "séminal" (comme disent les universitaires) pour m'amener à changer de perspective. J'ai alors entrevu une possibilité me permettant de surmonter la déception de n'avoir pas, du moins pas encore, trouvé dans mon entourage, malgré de sincères efforts - je vous prie de le croire -, une réponse au besoin de me relayer à mon âge dans la maîtrise d'ouvrage.

Si Jean Paul le veut bien, je serais heureux de continuer à recueillir également auprès de lui des conseils judicieux qui, comme vous le voyez, font leur chemin dans mon esprit.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 9 Octobre 2021
Vie de l'association - SVAADE - Vie du site - Entretien du site
0
En ce samedi 9 octobre 2021 à 18 h 16, je viens d'achever l'"exhumation" des messages de l'onglet "Administration".

J'ai ainsi traité 3 718 messages, ce qui représentait 186 pages du nouvel outil que "Cambérabéro" a fabriqué pour moi il y a quelques jours.

Je m'aperçois que, trop absorbé par ce travail, je n'ai pas noté quand j'avais commencé à déraper dans mes formulations (qui toutes, du moins celles en ligne, sont désormais corrigées). J'imagine que le tournant est intervenu en 2017, lorsqu'un architecte du patrimoine a déchiré le contrat qui le liait à moi. Grâce au travail que je viens d'effectuer, je me suis aperçu que, dès 2015, il s'était plaint de ne pas trouver le chantier de la Chaslerie suffisamment rémunérateur pour lui. Et je n'avais sans doute pas prêté une attention suffisante à ses remarques. Un peu plus d'écoute de ma part, c'est-à-dire plus de souplesse sur les conditions financières de la maîtrise d’œuvre de cet architecte, aurait pu permettre de prolonger la relation. Mais il m'usait en ne tenant guère compte de remarques, importantes à mes yeux, que j'avais présentées clairement de longue date. En fait, j'ai été révolté que mes interlocuteurs habituels laissent ce titulaire d'un monopole d'Etat se comporter comme il l'a fait début 2017. Après quoi, je n'ai plus ménagé mes coups, oubliant au passage l'essentiel.

Je vis en effet dans un monde où l'on ose croire que le rôle principal d'une certaine administration devrait être de veiller à la conservation des monuments, et moins à la protection d'une catégorie d'intervenants qui ont obtenu jeunes un label qui, selon moi, devrait donner lieu à davantage de contrôles, donc à des sanctions, quand il paraît évident qu'ils dépassent les bornes.

Puisse ce site ainsi révisé aider certaines de mes contreparties à prendre conscience de ce problème.

S'agissant de l'architecte du patrimoine qui avait succédé à celui-ci, mon travail de ces derniers jours m'a permis de constater que, sauf peut-être après une réunion ratée chez un artisan, fin 2018, tous les échos que j'en ai donnés, avant même les corrections de ces derniers jours, témoignaient de ma vive sympathie pour l'homme et de mon respect pour ses compétences.

D'une façon générale, même si parfois les contraintes du chantier, surtout celles qui m'apparaissent superfétatoires ou exagérées ou injustes, m'ont fait bouillir, je n'ai jamais voulu mettre en cause les individus et ai cherché à cantonner mes coups aux institutions quand cela me paraissait justifié.

Si l'on veut bien prendre un peu de hauteur par rapport à ces réflexions, il me semble que le site, ainsi "vérifié" (grâce à la SVAADE, faut-il le souligner ?), devrait permettre de renouer des fils parfois, sinon rompus, du moins entamés.

A ce stade du travail d'"exhumation" en cours, la question se pose pour moi de savoir à quel onglet je devrais maintenant m'attaquer, après que j'ai fini de revoir "Florilèges" puis "Administration".

Je vais prendre le temps d'y réfléchir. Le travail en cours est très long et très laborieux pour moi. Autant viser la "bonne pioche" pour les prochaines opérations. C'est-à-dire poursuivre ce travail en me demandant ce qui, parmi les masses de messages encore à traiter à cette heure, peut être le plus utile à la SVAADE désormais.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 10 Octobre 2021
Vie de l'association - SVAADE - SVAADE (anecdotes) - Vie du site - Entretien du site
0
Le choix des priorités à venir dans cette "exhumation" des messages est difficile. Procédons étape par étape.

Dans l'immédiat, je crée un onglet "SVAADE" et substitue donc le titre "Autres nouvelles associations" au précédent qui était "Nouvelles associations".

Quand j'aurai placé sous l'onglet "SVAADE" tous les messages qui n'ont plus à figurer sous "Autres nouvelles associations", il faudra voir sur quoi se pencher ensuite.

Car, au cours des dernières réflexions, il m'est revenu qu'a fluctué dans le temps, depuis douze ans que le site favori existe, la façon dont j'ai ventilé les messages entre ses différents onglets. Ne serait-ce que parce que certains onglets ont fait leur apparition à l'expérience. Ainsi par exemple, l'ancien onglet "Administraaaâââtion", désormais dénommé "Administration", ne regroupe peut-être pas tous ceux qui, selon la dernière méthodologie en vigueur, le mériteraient. Remettre tout cela d'aplomb prendre encore plus de temps qu'imaginé jusque là.

La bonne nouvelle est que le travail d'"exhumation" engagé à la demande expresse et dans l'intérêt de la SVAADE n'a remis à la surface, dans les pages publiques du site favori - du moins si je ne me suis pas trompé -, que des messages où, sauf exceptions rarissimes (dont aucune ne devrait concerner l'administration), tout est rédigé en style œcuménique ou, si l'on préfère, baba-cool.

En résumé, le nouveau mot d'ordre du site favori, du moins exprimé à ma façon, est "Peace, love and flowers" à tous les étages, "oh yeah" !

Et que les visiteurs du site favori, membres du fan-club ou pas, n'hésitent pas à me signaler les messages qui, par extraordinaire, ne respecteraient toujours pas la nouvelle "ligne du parti" ! Je promets de corriger et de battre ma coulpe autant de fois qu'il le faudra pour la paix des ménages...
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 11 octobre 2021 15:25
À : (...)@culture.gouv.fr>
Cc : (...)
Objet : RE: SVAADE, Chaslerie et mission BERN

Cher Monsieur,

Je vous remercie très vivement de votre prompte réponse. Nous viendrons donc à trois, vendredi prochain à 10 h 15.

Je profite de l'occasion pour vous signaler que la SVAADE m'a convaincu de reprendre de fond en comble le contenu du site de la Chaslerie, en veillant en particulier (1) à éliminer toute trace d'acrimonie dans mes anciennes rédactions et (2) à renvoyer dans les pages "Privé" les messages qui ne l'intéressent pas dans les rôles de maître d'ouvrage et d'"animateur" qui sont désormais les siens.
Le nécessaire a immédiatement commencé à être fait par moi. Dans un premier temps, tous les messages du site ont été envoyés sous les onglets "Privé". Je ne les en "exhume" qu'un à un, ce qui sera très long, en donnant la priorité à ceux qui me semblent les plus utiles au futur architecte du patrimoine, quand la SVAADE en aura missionné un, ce dont, à ma connaissance, elle s'occupe activement.

Bien cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : (...)@culture.gouv.fr>
Envoyé : lundi 11 octobre 2021 15:09
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : (...)
Objet : RE: SVAADE, Chaslerie et mission BERN

Bonjour Monsieur Fourcade,

Je vous remercie pour toutes ces informations. Nous pourrons vous recevoir avec mon collègue Jérôme Berger le vendredi 15 octobre à 10h15.

Bien cordialement

(...)

_______________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : lundi 11 octobre 2021 11:14
À : (...)@culture.gouv.fr
Cc : (...)@culture.gouv.fr>; (...)@culture.gouv.fr>; Claude Trianon; Jean Paul LEROY-TULLIE ; Hugues HOURDIN ; Flore MERLIN ; Jean-Aimable LENEGRE
Objet : SVAADE, Chaslerie et mission BERN

Cher Monsieur,

Je fais suite à l'entretien du 30 août dernier que M. ROCHAS, conservateur régional des monuments historiques, m'avait accordé en votre présence et en celle de M. Jérôme BERGER, votre collègue.

A ce jour, nos efforts pour recruter un nouvel architecte du patrimoine n'ont pas abouti.

Pour autant, nous avons continué à réfléchir au programme de travaux à mener sous la maîtrise d'ouvrage de la SVAADE.

Le mois dernier, nos réflexions nous avaient amenés à considérer qu'en l'absence d'un architecte du patrimoine, la SVAADE ne pourrait déposer dans les circuits de la "mission BERN" un dossier couvrant l'ensemble du programme de restauration envisagé.

Or il se trouve que nous avons rencontré le 8 octobre dernier M. TRIANON, de la "Fondation du patrimoine", accompagné de son représentant local, M. LEROY-TULLIE. A cette occasion, M. TRIANON, qui n'avait pas été informé de notre reculade de septembre, nous a appris que la "mission BERN" ne s'occupe que du clos et du couvert, ce que nous ignorions totalement. Surtout, il nous a encouragés, si j'ai bien compris, à faire acte de candidature pour les menuiseries extérieures des bâtiments sur cour. Or, nous disposons à ce dernier sujet de quasiment tous les éléments utiles, y compris l'étude de diagnostic de M. MAFFRE, qui nous permettraient, selon nous, de présenter un dossier des plus solides et à la hauteur de nos ambitions, qui sont élevées. Tout au plus faudrait-il peut-être actualiser certains devis, ce qui a, dès ce vendredi 8, été demandé au menuisier.

Simplement, il peut y avoir des considérations de stratégie à prendre en compte pour savoir si l'intérêt de la SVAADE est de présenter vite un dossier ainsi bâti, relatif aux seules menuiseries extérieures des bâtiments sur cour, ou bien s'il ne vaudrait pas mieux pour elle attendre de pouvoir présenter l'étude de diagnostic à venir, relative principalement à l'ensemble des travaux intérieurs que vous savez. L'idée étant, si j'ai bien compris les propos de M. TRIANON, que, face à la "mission BERN", la SVAADE n'aurait peut-être pas la latitude de candidater plusieurs fois, même sur plusieurs projets, que ceux-ci soient successifs ou parallèles.

Nous aimerions recueillir l'avis de la conservation régionale des monuments historiques sur cette problématique, sachant que le temps devient pour la SVAADE très compté (date-limite : 30 novembre 2021) dans l'hypothèse où elle déposerait au plus tôt un dossier au titre des seules menuiseries extérieures.

Deux membres de la SVAADE, Mme Flore MERLIN, membre du bureau et chargée des animations, et le docteur Jean-Aimable LENEGRE, trésorier pressenti (l'A.G. le nommant devant avoir lieu le 29 octobre prochain), viendront à la D.R.A.C. rencontrer ce vendredi 15 octobre prochain, pour parler d'animations et de réglementations y-afférentes, vos collègues Mmes Isabelle SAVARY et Marielle STINES. Il est prévu que je les accompagne à toutes fins utiles.

Si vous-même ou l'un de vos collègues de la conservation régionale pouviez nous recevoir quelques minutes ce vendredi matin, idéalement avant ce rendez-vous de 11 heures, cela nous aiderait dans nos réflexions. Sinon, une réaction écrite serait également précieuse.

Bien cordialement,

PPF

P.S. : Je suggérerai bien entendu à M. Hugues HOURDIN, président de la SVAADE, de vous inviter à assister à l'A.G. du 29 octobre prochain. Celle-ci devrait précéder immédiatement le concert de 17 h 30 et l'exposition d'un potier d'art, auxquels vous et vos collègues avez d'ores et déjà, si je ne me trompe, été invités.

(Fin de citation)
SVAADE ("Association pour la promotion et la défense du spectacle vivant et de l'artisanat d'art dans le Domfrontais et ses environs")
rédigé le Lundi 11 Octobre 2021
Vie de l'association - Assemblées générales - SVAADE - SVAADE (A.G.)
0
(Début de citation)

De : Hugues Hourdin
Envoyé : lundi 11 octobre 2021 11:36
À : (...)
Objet : AG SVAADE

Chers amis,

vous voudrez bien trouver ci-joint une convocation à l'Assemblée Générale de la SVAADE qui se tiendra à La Chaslerie le vendredi 29 octobre prochain à 16 h 30 , en "prélude" au dernier concert de la saison.

Bien à vous,

Hugues HOURDIN

(Fin de citation)

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 13 Octobre 2021
Vie de l'association - SVAADE - SVAADE (anecdotes) - Vie du site - Entretien du site
0
Sauf erreur de ma part, l'onglet "SVAADE" permet d'accéder à tous les messages mis en ligne à ce jour et relatif à cette nouvelle association. Il y en a environ 250.

P.S. (à 8 heures) : Ayant écrit ceci, je m'aperçois qu'il n'en est rien. Les principaux messages relatifs aux concerts de "Correspondances" n'ont pas encore été "exhumés".

Ou plutôt si. Mais seulement sous l'onglet "Animations, fêtes, visites". Il va falloir que je les mette également sous l'onglet "SVAADE".

P.S. (à 8 heures 30) : Cette fois-ci, je pense que l'onglet "SVAADE" est complet. A la relecture, tous ses messages ne présentent pas le même intérêt mais je n'en retiens aucun dans l'espace "Privé".

Surtout, je me rends compte qu'il pourrait ne pas être inutile de créer des sous-onglets de "SVAADE", par exemple pour distinguer entre sa vie sociale, ses animations, les contacts avec les artistes et ses travaux (à venir). Bref, ce site risque encore de bourgeonner. A suivre.