Vie de l'association

L' « Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie (ARDAMC) » a été créée en 1991 (à l'époque sous le nom d'"Association des amis du manoir de la Chaslerie"). Elle a pour objet de favoriser toutes initiatives utiles dans le sens indiqué par sa dénomination actuelle. Ses statuts sont les suivants :

L'association est actuellement présidée par Hugues HOURDIN, Conseiller d'Etat honoraire. La cotisation annuelle est de 5 €.

Au courrier ce matin la lettre recommandée suivante :

Pour savoir à quelle sauce l'APIJOMM allait être croquée, j'ai essayé de joindre la M.S.A. puis "Atout-Services" où l'on tombe au mieux sur un disque. Heureusement, la toile m'a appris qu'il n'y a aucune conséquence pour cet employeur dont j'ai l'honneur de présider aux destinées.
A Domfront, une étape décisive en mars pour le Projet Morin.
Le maire de Domfront-en-Poiraie (Orne), Bernard Soul revient sur ce qui a été fait et évoque l'étape décisive de mars 2019 avant le retour du Président de la Région Normandie.

N.D.L.R. : On espère être dorénavant tenus informés en temps utile.
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 19 février 2019 16:02
À : GERARD Sylvie
Objet : RE: statistiques annuelles

Bonjour !

Voici ma réponse :


Bien cordialement,

PPF

_______________________________________________________________

De : GERARD Sylvie <GERARD.Sylvie@ORNE.fr>
Envoyé : mardi 19 février 2019 10:01
À : 'penadomf@msn.com'
Objet : statistiques annuelles

Bonjour,

Dans le cadre de l’Observatoire Economique du Tourisme, Tourisme 61 réalisera comme chaque année le bilan de la saison 2018.

Nous vous saurions gré de bien vouloir nous faire connaître, à l’aide du questionnaire joint, la fréquentation que vous avez enregistrée au cours de cette année.

Vos chiffres nous seront très utiles pour établir notre bilan.

Vous en remerciant par avance,

Bien cordialement,

Sylvie GERARD

Assistance
Tourisme 61
Conseil départemental de l'Orne
Tél : 02 33 28 88 71
www.ornetourisme.com fb pinterest-logo-transparent-background-copy1

(Fin de citation)

Malgré mes demandes anciennes et les assurances données par l'adjoint au maire en charge du site internet de Domfront-en-Poiraie, celui-ci reste muet quant aux monuments privés de la commune.

Il faut croire que mon précédent bottage de derrière n'a pas suffi.

On recommencera donc.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 19 février 2019
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites
0
Où il est démontré que les grands esprits se rencontrent :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 19 février 2019 17:28
À : LAIR Karine
Objet : RE: Publication photo du manoir de la Chaslerie sur le site de la ville

Mademoiselle.

Merci pour cet envoi.

Je vous donne bien sûr mon accord. A une petite réserve toutefois, en l'état de la connaissance de l'histoire du manoir et à propos de la fin du texte transmis : les inscriptions sur les sablières de la chapelle ne portent pas sur les membres de la famille LEDIN mais sur leurs gendres d'un côté et leurs belles-filles de l'autre. Et soyez gentille de faire apparaître dans votre texte le nom du site internet www.chaslerie.fr

Pour ce qui concerne les visites :

- la visite extérieure est libre et gratuite tout au long de l'année ;
- la visite intérieure est possible (sous réserve des contraintes de chantier) par groupes, payante (1,50 €/personne) et sur rendez-vous, de 9 h à 11 h 30 et de 15 h à 17 h 30.

Si vous devez simplifier le message, vous pouvez ne pas citer les créneaux horaires pour les visites intérieures.

Bien cordialement,

PPF

___________________________________________________________________

De : LAIR Karine <k.lair@villededomfront.fr>
Envoyé : mardi 19 février 2019 16:24
À : penadomf@msn.com
Objet : Publication photo du manoir de la Chaslerie sur le site de la ville


Monsieur,

M. Davy m’a demandé de prendre contact avec vous afin d’avoir votre accord pour présenter le manoir de la Chaslerie sur le site de la ville de Domfront en Poiraie. Je vous fais parvenir en pièces jointes le texte et les photos publiés dans le dernier Bulletin Municipal.

Pouvez-vous m’indiquer s’il est ouvert à la visite et sous quelles conditions, ( tarif, période, intérieur, extérieur ).

Dans l’attente de votre accord, veuillez agréer, Monsieur, mes sincères salutations,

Karine Lair, Agent du Patrimoine
Mairie de Domfront en Poiraie

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 4 mars 2019
Vie de l'association - Nouvelles associations
0
En ma qualité de président de l’APIJOMM, je recevrai dans 3 heures l’employé de cette association pour lui expliquer que nous envisageons de le licencier pour faute grave et recueillir ses explications.

En l'état du dossier, nos griefs sont les suivants :
- multiples absences non justifiées,
- insubordinations répétées malgré la mise en garde formulée lors du précédent entretien préalable ; il s'agit là, notamment mais pas exclusivement, de la non-communication quotidienne des heures travaillées (source de difficultés anormales dans la tenue des comptes de l'association) et de l'insuffisante application des instructions reçues quant au travail à effectuer,
- négligences diverses,
- abandon de poste depuis le lundi 18 février dernier à 15 h 30,
- injure, le 18 février à 15 h 30.

Il est de fait que, malgré l'"exigence" de cet employé, aucun des adhérents de l'association n'accepte de régler des heures non effectuées en aussi grand nombre et de façon répétée malgré les alertes, si bien que, même si elle donnait suite à cette demande, l'association ne disposerait pas de la trésorerie suffisante. De plus, il demeure un culot d'heures réglées pour des congés pris en avance sur les droits du salarié, de sorte que les adhérents de l'association considèrent qu'il existe à ce titre une dette de ce salarié à l'égard de l'association.

J'écouterai avec soin les explications de cet employé. S'agissant des heures effectuées en février 2019, il résulte des S.M.S. reçus de cet employé qu'il y en aurait sans doute eu 76, avec, toutefois, un flou dans ses déclarations allant de 72 heures à 90,5 heures, à comparer aux 151,67 heures prévues contractuellement.

Bien que non requise par les statuts mais compte tenu du caractère essentiel de cet emploi pour permettre à l'association de poursuivre son objet statutaire, une A.G. de l'association sera convoquée pour examiner la situation et en tirer toutes conclusions.

P.S. (à 8 h 30) : L'employé s'est présenté en avance à l'entretien. Il m'a déclaré qu'il souhaite arrêter sa collaboration avec l'APIJOMM. Je lui ai néanmoins exposé les griefs. Ils n'ont fait l'objet d'aucun commentaire de sa part. Il a souhaité récupérer du matériel, je lui ai demandé de m'en communiquer la liste.

P.S. 2 (du 5 mars 2019 à 4 h 30) : J'ai demandé à "Atout Services" de préparer le bulletin de salaire de février sur la base de 86,5 heures effectuées, ce qui est le maximum plus ou moins bien documenté par les S.M.S. en question. Quant aux congés, j'envisage de laisser filer.

J'ai appelé hier après-midi des membres de l'APIJOMM. On va sans doute se passer d'une A.G., du moins convoquée d'urgence.