Vie de l'association

L' « Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie (ARDAMC) » a été créée en 1991 (à l'époque sous le nom d'"Association des amis du manoir de la Chaslerie"). Elle a pour objet de favoriser toutes initiatives utiles dans le sens indiqué par sa dénomination actuelle. Ses statuts sont les suivants :

L'association est actuellement présidée par Hugues HOURDIN, Conseiller d'Etat honoraire. La cotisation annuelle est de 5 €.

La totalité du parc éolien français à l’arrêt

Aujourd'hui 26 juillet 2018 à 10h45, les 8.000 éoliennes présentes sur le territoire français sont à l'arrêt par manque de vent.
Selon le site officiel Eco2mix (1) du réseau de transport de l’électricité (RTE), la production instantanée de ces machines est tombée à 442 MW, soit 0,6% de la production totale d’électricité de 69.190 MW.

La Fédération Environnement Durable considère que vouloir, comme le demande le Ministère de l’environnement, continuer à implanter des nouvelles éoliennes sur la France n’est plus acceptable.

Les coûts pour le consommateur d’électricité ne cessent de flamber à travers une taxe la contribution au service public de l'électricité (CSPE) qui a dépassé en 20% en 2017 et qui vient d'être jugée illégale par la cour Européenne de justice, dans son arrêt du 25 juillet 2018 (3)

En France, de son côté, la Cour des comptes a récemment alerté le gouvernement dans son rapport sur la dépense d'argent public pour les Energies Renouvelables (Enr) dont l'éolien est le pivot et dont la finalité est maintenant fortement controversée . Elle a estimé comme « faramineux soit à hauteur de 121 milliards d'euros », le surcoût des Enr.

Contact presse
Jean-Louis Butré
contact@environnementdurable.net
06 80 99 38 08
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 1 août 2018
Vie de l'association - Nouvelles associations
0
Il vont nous casser les pieds encore longtemps ceux-là, avec leurs idées aussi sottes que grenues ? (Je parle des promoteurs éoliens, bien sûr, et de l'élu qui, de notoriété publique, pousse ici à la roue depuis le début.)

En attendant, notre association favorite semble repérée dès la page 1.
Quelle drôle d'idée, mais aussi quel honneur !

Dommage que le maire instigateur d'une telle pollution ne se borne pas à des initiatives bénéfiques, comme il en est pourtant capable avec un talent que l'on a plaisir à saluer lorsque cela en vaut la peine !
0
La période des congés, avec le retour de Parisiens sur leurs terres normandes, est propice à mon démarchage en faveur de l'APIJOMM.

J'ai deux touches utiles ces jours-ci, l'une à Mortain, l'autre à Sept-Forges, qui montreront que nous ne nous sommes pas assoupis et que nous pourrions contribuer utilement à la réinsertion professionnelle de jeunes si le gouvernement acceptait de lever son veto aux "emplois aidés".
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 21 août 2018
Vie de l'association - Nouvelles associations
0
Si l'on met de côté les interventions pour mon compte ou pour des S.C.I. dont je détiens des parts, voici la première facture émise par l'APIJOMM :

L'intervention en question vient d'avoir lieu.

Je rappelle que, pour bénéficier des prestations de l'association, il faut en être membre.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 28 août 2018
Vie de l'association - Nouvelles associations
0
Me MONAMY nous a informés hier "que la requête d’appel formée par le promoteur dans l’affaire des permis de construire (des éoliennes de Ger et Saint-Georges-de-Rouelley) sera examinée lors de l’audience qui se tiendra le 25 septembre prochain à 11 heures à la cour administrative d’appel de Nantes, soit le même jour que celui fixé par le tribunal administratif de Caen dans l’affaire de l’autorisation d’exploiter."

Il paraît qu'"il est pratiquement impossible d’obtenir un report d’audience devant les juridictions administratives".

Commode, j'vous jure ! J'aurais bien aimé assister aux deux audiences mais je devrai me contenter de celle qui a donné lieu aux échanges les plus nourris, à savoir celle de Caen.
Un article intéressant : "Eolien et solaire : déclin rapide programmé."

N.D.L.R. : Et dire que j'envisage une production locale photo-voltaïque à la Chaslerie pour couvrir les frais d'alimentation électrique du chauffage par géothermie profonde que je me propose d'installer...
0
Je viens, via "Facebook", de poser à Véronique LOUWAGIE, députée de l'Orne et membre active de la commission des finances de l'Assemblée Nationale, par ailleurs mon "amie Facebook", la question suivante relative à la mise en place du prélèvement à la source :

" L'un des gros problèmes de cette réforme est sa complexité. Comme si on n'avait que ça à faire, étudier des textes de plus en plus nombreux, de plus en plus abscons, et tout ça pour quoi ? Un prétendu "modernisme", ce qui ne veut rien dire en soi. J'ai l'impression que beaucoup de monde n'y comprend rien. Cela indiffère la majorité de nos concitoyens car ils ne sont pas concernés par ces complexités. Mais, pour ceux qui sont touchés, par exemple les petits employeurs, c'est une occasion de plus de se dire qu'il y a quelque chose de profondément détraqué dans la marche des affaires publiques de ce pays. Par exemple, je dépends pour mon employé des bulletins de paie qu'édite, moyennant finances, une entité dans la mouvance de la MSA qui s'appelle "Atout-Services". On sait en effet que les bulletins de paie comportent tout un tas de lignes obscures, dont les taux changent tout le temps et qu'un particulier ne peut matériellement pas suivre tout seul les "mises à jour" correspondantes. Or je me suis aperçu hier qu'Atout-Services a, depuis juin dernier (juin inclus), fait disparaître de leur imprimé de bulletins de paie les informations sur l'indemnité pour congés payés (10 % en sus du salaire) qui y figuraient jusqu'alors. Donc je pose ma question : comment faire pour tenir ma comptabilité si je ne dispose plus du document habituel justifiant, notamment aux yeux du fisc, que je continue à payer, mois par mois, cette indemnité pour congés payés ? J'ai posé la question téléphoniquement, pas plus tard qu'hier, à Atout-Services. Ils m'ont répondu qu'ils ont dû faire de la place sur leur imprimé pour le prélèvement à la source. Vous qui avez une expérience professionnelle d'experte-comptable et qui vous intéressez à l'Assemblée Nationale à ces questions pratiques, pouvez-vous m'expliquer comment je me sors de ce pataquès ? Bien cordialement"

P.S. ( à 13 h) : Je viens de recevoir, par le même canal, la réponse suivante :

"Bonjour, je partage votre analyse. Régulièrement et toujours avec la même ténacité, je dénonce l’excès de normes et la sur-réglementation qui complexifie notre économie et notre vie quotidienne. Nous devons simplifier la vie de nos entreprises et des citoyens. Or, ce qui est mis en place ne va pas dans ce sens. Je le regrette. L’information concernant les droits à congés payés est une information essentielle, qui d’ailleurs permet d’éviter des conflits ou des litiges entre employeurs et salariés. Vous avez raison de demander à ce que cette information figure. Voilà ce que je peux vous dire. Très sincèrement. Véronique Louwagie"

Je vais donc devoir écrire à Atout-Services pour leur demander de ne pas faire sauter cette information des bulletins de salaires qu'ils facturent à l'APIJOMM.

P.S. 2 (à 17 h) : Mon courrier part :

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 14 septembre 2018
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Annonces - A la Chaslerie
0
Toutes les années précédentes, pour les "Journées du Patrimoine", je me tenais à l'intérieur de la chapelle, appuyé contre l'autel, et je dialoguais avec les visiteurs, eux assis sur ses bancs. Pendant ce temps, debout dans la cour, Carole s'adressait aux groupes intéressés. Nous finissions la journée exténués.

Cette année, les choses seront un peu différentes car j'entends montrer, ce dimanche après-midi, ce qu'est un chantier de restauration comme celui-ci, du moins dans le logis, et en particulier les accomplissements de l'entreprise BODIN sur les granits. Nous n'irons toutefois pas dans le colombier car son premier étage est actuellement dangereux, l'accès à l'escalier supposant en outre de cheminer entre les meubles et ustensiles de cuisine amassés hier dans l'ancien salon "de la belle-mère".

Quant à l'affluence, je n'anticipe pas qu'elle soit nombreuse ici cette fois-ci puisqu'il n'y a eu aucun effort de publicité ou d'animation particulier alors qu'aux mêmes heures, le "Septembre musical de l'Orne" organise un concert de musique religieuse russe à l'église Saint-Julien de Domfront.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 14 septembre 2018
Vie de l'association - Nouvelles associations
0

Il paraît temps, en effet, que cette association finisse de se démarquer de l'A.D.D.O.O.E. Je vais de même lui ouvrir un compte bancaire séparé.