Transmission du patrimoine

Echange de messages cette nuit, via "Messenger" et avec Philippe MENARD, potier d'art :

Moi : "Cher Philippe, que diriez-vous de compléter mon service d'assiettes (7 à ce jour, que j'adore) et d'imaginer un centre de table pour la Chaslerie ?"


Lui : "Bonjour Pierre Paul
Ce sera avec grand plaisir, dites-moi quel thème vous souhaitez pour le milieu de table et ses dimensions approximatives. La prochaine cuisson aura lieu durant l'automne.
En attendant je vous souhaite à tous un bel été
Philippe
"

Moi : "Je verrais bien ceci (inspiré de la vie du Sire de GOUBERVILLE) : vers l'an 1598, le chevalier LEDIN (prévoir ses armoiries, sans le heaume)...

... revient de la chasse où il a tué bêtes à poils ou à plumes ; il les confie à ses cuisines où on les transforme en pâtés qu'il ira offrir à quelques ribaudes voisines, multipliant ainsi les bâtards ; l'un de ses bâtards sera le bras droit et homme de confiance de son fils aîné devenu, adulte, le nouveau seigneur de la Chaslerie.
De belles traditions qui se sont hélas un peu perdues (y compris le fait que le fils aîné fasse le nécessaire pour succéder au père en temps utile et comme il conviendrait)...
La table fait environ 4,5 mètres de longueur et 1 de largeur. Il faudrait que puissent s'y installer confortablement six convives de chaque côté.
P.S. : A la réflexion, avec le heaume si les armoiries sont sur le socle. Sans sur sa propre tenue.
"

Lui : "Pittoresque et intéressant, j'y réfléchis et je vous recontacte dans l 'été
Belle journée
"

Moi : "De quoi modeler plusieurs objets, un centre et deux satellites par exemple.
Bonne journée, bel été et beau rêve à vous aussi !
"

Lui : "Merci."
"The Royal Family" (via "Facebook")
rédigé le Mardi 20 Septembre 2022
Désultoirement vôtre ! - Transmission du patrimoine - Pouvoirs publics, élus locaux - Références culturelles
0
Thus it hath pleased Almighty God to take out of this transitory life unto His Divine Mercy the late Most High, Most Mighty, and Most Excellent Monarch, Elizabeth the Second, by the Grace of God of the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland and of Her other Realms and Territories Queen, Head of the Commonwealth, Defender of the Faith, and Sovereign of the Most Noble Order of the Garter.

19 septembre 2022.


N.D.L.R. : "The Queen's Piper plays a lament."
Hier, réamorçage des échanges avec mon aîné à propos de schémas envisageables pour un relais familial. J'en suis, du moins selon mon décompte, à mes septième et huitième propositions.

La reprise des travaux d'aménagement intérieur de la cave offrirait-elle de nouvelles perspectives ? Mon aîné m'écrit en substance n'avoir nulle envie de m'avoir dans les pattes pendant son chantier qui devrait pouvoir porter, du moins en principe, sur les bâtiments sur cour et la charretterie (je veux dire la chaufferie). Or, comme l'on sait, un vétéran de mes connaissances, apte à gardienner le manoir, caresse depuis un moment l'idée de se retirer dans la cave ; il pourrait y être bien au chaud, doté enfin du "bureau-bibliothèque-de-ses rêves" et, ce qui ne gâterait rien pour lui, d'une baignoire où il pourrait barboter pendant des heures en bouquinant.

En tout cas j'ai reçu hier soir, un peu trop tard à mon goût car la nuit allait tomber et la cave n'est toujours pas éclairée, la visite d'un métreur d'AUBERT-LABANSAT venu s'imprégner, à propos du futur escalier, de l'ambiance intérieure du bâtiment. La difficulté tient au choix de la rampe, je voudrais quelque chose d'à la fois rustique et non lourdingue. J'ai montré la rampe, avec ses qualités et ses défauts, forgée par Roland FORNARI pour l'entrée du bâtiment Nord. Je m'interroge également sur le choix du matériau de la première marche, chêne ou granit. L'expérience du bâtiment Nord tendrait cette fois à me faire préférer le granit. Ça tombe bien, je crois que j'ai enfin trouvé, grâce aux conseils de Jean-Michel GALLET, un tailleur de granit capable de me dénicher dans un bon filon une boule de la bonne couleur...

Ceci dit, j'en suis toujours à attendre là l'intervention de Franck LIEGEAS et de ses compagnons. J'en demeure sans nouvelles depuis trop longtemps...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 10 Décembre 2022
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Transmission du patrimoine
0
Cette photo aérienne de la Chaslerie me laisse rêveur. Elle date d'un quart de siècle, j'avais alors 45 ans, j'en aurais bientôt 71.

En 1997, j'avais encore une situation professionnelle supposée enviable. J'ai été mis au placard l'année suivante, dans des conditions qui m'ont dégoûté de beaucoup de choses. En 1999, il y a eu la grande tempête qui a secoué, entre beaucoup d'autres, la Chaslerie. Et je pourrais ainsi rechercher pour chaque année un événement plus marquant que les autres, en tout cas pour moi.

Lorsqu'on essayait de m'inculquer les bases d'un début de culture scientifique, alors que je traînais encore dans ce que mon prof de Maths Sup appelait "les basses classes", on m'a appris que "l'entropie augmente". J'ai retenu que l'entropie désigne le désordre. La croissance du désordre est en effet la loi commune dans ce monde tel qu'il va, triste constat.

Et pourtant, à la Chaslerie, j'aurais ramé sans relâche pour réintroduire un peu d'ordre. Les photos en témoignent.

La question se pose donc de savoir si l'entreprise n'était pas absurde. Vingt-cinq ans, c'est le temps d'une génération. Pour moi, c'était aussi le temps que je m'étais imparti pour transmettre le flambeau ici.

On est bien peu de choses. A quoi tout cela a-t-il servi à ce jour ? Que faire pour y retrouver un sens ? Vaste programme !

Et en aurons-nous le temps ? Le temps et les moyens ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 17 Décembre 2022
Désultoirement vôtre ! - Transmission du patrimoine
0
Agissant comme co-gérant de la "S.C.I. 4 de la cave de la Chaslerie", j'avais convoqué dans les formes et pour aujourd'hui une assemblée générale de ses porteurs de parts :


A l'heure dite, les trois autres porteurs de parts étaient absents, deux d'entre eux s'étant excusés.

Or je ne détiens que 0,5 % du capital de cette S.C.I. et aucun pouvoir ne m'a été adressé.

Les statuts de la S.C.I. prévoient que l'A.G. devra être reconvoquée, les décisions y étant alors prises à la majorité des votes émis, quelle que soit la proportion du capital représentée.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 10 Janvier 2023
Désultoirement vôtre ! - Transmission du patrimoine
0
Courriel utile de mon aîné en vue de relancer - du moins je l'espère - les discussions qui ont tourné court fin mai dernier. Le cadre sera familial, c'est-à-dire que Carole et mon cadet seront associés.

S.M.S. de Carole : "Tu te reposes ?"

Ma réponse : "Oui. J'ai bien travaillé. De quoi démolir ce salopard d'ex-employé qui m'attaque aux prudhommes. Et de quoi fournir à Bibo les principales factures que j'ai supportées sur la cave depuis qu'il en est devenu le nu-propriétaire..."

Comme on le voit, la forme revient :

Mais ce n'est toutefois pas 5/5. Aux vœux des élus à l'ancienne mairie de La Haute Chapelle, cette après-midi, j'ai encore dû m'asseoir. Un vrai p'tit vieux, on a l'âge de ses poumons...
État du chantier ce matin, avant l'arrivée d'Igor :

19 janvier 2023.

19 janvier 2023.

19 janvier 2023.

19 janvier 2023.


Par ces photos, je voulais montrer ce que sera la longueur rétablie des anciennes écuries. Mais il y a un tel souk là-dedans que je n'ai pu accéder au mur Sud de la tour Louis XIII, donc il manque environ trois mètres de profondeur.

Ceci dit, une partie de cet espace a vocation à être préempté par le futur "escalier en facteur commun" et ses zakouskis (locaux techniques et salles d'eau).

Quoi qu'il en soit, si le projet, porté par "La SVAADE", d'aménager des salles de spectacle se concrétise, c'est-à-dire si on arrive à surmonter tous les obstacles techniques, administratifs ou financiers que l'on sait, on disposera ici d'un espace superbe. Et d'un autre, encore plus beau, à l'étage.

P.S. (du 20 janvier 2023 à 18 heures 30) : ... sans parler des obstacles humains. Humains et familiaux, est-il besoin que je le précise ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 27 Janvier 2023
Désultoirement vôtre ! - Transmission du patrimoine
0
Ultime réunion ce soir avec Xavier MEYER afin de m'assurer de la qualité juridique de l'offre transactionnelle que je me propose de présenter demain.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 28 Janvier 2023
Transmission du patrimoine - Désultoirement vôtre !
0
A pied d’œuvre, la réunion devrait commencer dans dix minutes.

P.S. (à 20 heures) : La réunion a duré deux heures. Ma proposition se voulait "efficace et équitable", selon mes propres termes, et je ne vois pas ce que je pourrais concéder de plus.
Mais j'ai fait chou blanc.

Pourtant Carole a eu le bon goût d'opter, pour une fois, pour une attitude neutre, allant même, en fin de journée jusqu'à suggérer une piste nouvelle qui permettrait au schmilblick d'avancer quelque peu. Mais l'aîné, au demeurant très maître de lui, campe résolument sur ses positions, voire s'enfonce dans son film, modulo quelques bonnes paroles dont je ne connais que trop la propension à rester en l'air : jamais, de sa part, la moindre proposition qui se voudrait un tant soit peu constructive, c'est en tout cas ce que je constate depuis très longtemps. A quoi bon d'ailleurs se casser la tête pour une mine à emmerdes où l'on ne voit guère mieux (aux concerts près, complète-t-il et c'est heureux) que des "Domfrontaises à varices" ?
Avec ça, on n'ira pas loin, du moins moi, en partenariat avec lui... et de mon vivant !

Dans ces conditions, il valait mieux que je rentre m'occuper de Guguss, ce compagnon beaucoup moins exigeant avec ses goûts rustiques et qui m'attendait depuis 7 heures du matin (apparemment sans avoir fait de bêtise, ce que je ne manquerai pas de vérifier quand il fera jour).

A la D.R.A.C. et à la Région Normandie qui me demandent de leur refaire passer mes dossiers de demandes de subventions, déjà transmis par mes soins en septembre dernier (la D.R.A.C. en complétant cette fois-ci ma prose et les mêmes devis par de formulaires d'un certain type, inédit car on n'arrête pas le progrès, dûment remplis bien entendu), j'indiquerai donc que je reste le maître d'ouvrage (article défini, masculin singulier).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 28 Janvier 2023
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Transmission du patrimoine
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : samedi 28 janvier 2023 21:13
À : C. F.
Objet : RE: La réunion de ce jour

D'après moi, il ne serait même pas nécessaire de lui vendre l'usufruit de la cave. Il suffirait qu'il me rembourse les travaux que j'ai réglés depuis son entrée dans la S.C.I. correspondante et finisse la restauration de cette petite dépendance qu'à ma connaissance du moins, j'ai bien été le seul à financer à ce jour.

La question de la "coexistence" (sic), qu'il a réputée impossible entre lui et moi et telle qu'il continue à la formuler et à la mettre en avant, est définitivement inacceptable pour moi.

______________________________________________________________________________________

De : C F.
Envoyé : samedi 28 janvier 2023 18:38
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com> <penadomf@msn.com>
Objet : La réunion de ce jour

Merci pour ta proposition lue, elle a permis un vrai débat et d’aller plus au fond des vrais problèmes.

Je me demandais si pour toi et (...) la solution ne serait pas de donner/vendre l'usufruit de la cave :
_ plus de coexistence
_ utilisation de son taux d imposition (en tout ou partie selon son souhait)
_ une dépendance refaite
_ plus de chance de le revoir avec sa famille à la Chaslerie
_ il ne perd pas le lien affectif avec la Chaslerie,
_ il pourra sans doute prêter cette dépendance à (...) et sa famille de temps a autre.

Et nous on reste dans le bâtiment Nord et petit à petit on avance sur une partie du logis. On réserve le chauffage mais on fait fenêtres, électricité, plomberie, poutre pourrie : PAQUIN pourra nous aider dans les priorités.
Ou bien on s’investit dans ce qui rapporterait : salle de spectacle, salle de mariage dans les écuries.

Je vais me coucher car fatiguée par ces tensions. J'espère que le retour se passe bien.

(Fin de citation)

P.S. (du 29 janvier 2023 à 3 heures 30) : Plutôt que de "coexistence", ne serait-il pas plutôt question de "cohabitation" ici ?

Quoique... Car c'est bien ma présence sur Terre qui est en cause puisqu'elle est réputée, d'après ce fils et sa plaisante épouse, rendre impossible qu'il s'attelle un tant soit peu à la poursuite d'un programme de restauration, même raisonné. En effet, tout sera tellement plus facile et agréable (aux "Domfrontaises à varices" près, sans doute) quand j'aurai eu le bon goût de dégager enfin la piste !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 30 Janvier 2023
Désultoirement vôtre ! - Transmission du patrimoine - Anecdotes
0
Voici le message "WhatsApp" que je viens d'envoyer à Carole :

Plus j'y réfléchis et plus je trouve ta contre-proposition brillante, à son point 1 près. Pourquoi ne pas en revenir à ce qui était prévu il y a 14 ans ? A savoir que (...), nu-propriétaire de la cave, la restaure pour se faire la main et pour rôder son goût de poursuivre ? Bien sûr, sans remettre en cause les coups partis, à savoir les travaux qui ont fait l'objet de devis de Franck LIEGEAS dont les compagnons doivent revenir dans une dizaine de jours pour exécution.

Ta contre-proposition est exactement le genre de chose que j'attends de (...) : une contre-proposition qui tienne la route, soit réalisable et de nature à débloquer la situation. Bien sûr, s'il reste dans ses dénis et ses blocages, c'est foutu. J'attends encore qu'il bouge utilement mais ma patience arrive à bout, comme indiqué.

Pour ce qui concerne la cave, le plan suivi à ce stade est celui de PAQUIN, tel que je l'ai communiqué de nouveau il y a quelques jours. Si (...) n'est pas d'accord sur le plan de l'étage (sur lequel nous avions nous-mêmes beaucoup réfléchi sur la suggestion active de PAQUIN), il est encore temps qu'il le dise. Dans une quinzaine de jours, les colombes des cloisons de l'étage auront été posées et il sera trop tard.

(...)