Transmission du patrimoine

Jean-Pierre ARBON
rédigé le samedi 26 avril 2014
Désultoirement vôtre ! - Transmission du patrimoine
1
Ado

- Tu sais, mon fils, je vais bientôt partir. Il ne faudra pas que tu sois triste. Je ne voudrais pas que tu aies une fin d'adolescence difficile...

Là, j'éclate de rire : - Maman... Jusqu'à quel âge est-on adolescent, d'après toi ?

Elle sourit, mais son regard est légèrement désemparé, comme si j'avais mal saisi ses propos. Elle me prend la main, et soudain je comprends ce qu'elle vient peut-être de me dire : on est un ado tant qu'on a ses parents.

N.D.L.R. : Pas mieux.

Réunion de chantier ce matin, à l'initiative de M. MAFFRE. M. BOUSSIN en a bientôt fini avec la restauration de la charpente et de la couverture des écuries. Il va démonter ses échafaudages. Mais je n'ai pas compris si nous ne devrions pas profiter de leur présence pour peindre en rouge le bois des lucarnes.

La laideur des casts sur la façade Ouest des écuries demeure, hélas, particulièrement frappante, qu'on les observe de loin (leur pellicule métallique censée en supprimer l'entretien offre une vision indirecte, parfaitement incongrue, sur le ciel) ou de près (leurs articulations proéminentes leur confèrent un "look" orthopédique des plus disgracieux). J'espère que ces horreurs ne feront pas long feu et que M. MAFFRE acceptera de régler ce problème (qui ne lui est nullement imputable) le plus tôt possible.

Jean-Pierre ARBON
rédigé le mardi 29 avril 2014
Désultoirement vôtre ! - Transmission du patrimoine - Nature (hors géologie)
0
Le corbeau à bec jaune

Paul se trouve au milieu d'une petite assemblée d'une quinzaine de personnes, famille et amis mêlés. Il fait beau. Tout le monde a pris place autour d'une grande table dans le jardin, pour prendre un verre. Et Paul parle. Il aime parler, de sa voix forte. Il sait beaucoup de choses. En fait, Paul s'intéresse à tous les problèmes du monde, et pense que c'est le cas de tout un chacun. Il a un avis sur tout, ou presque tout, et il l'exprime, doctement, énergiquement, sans se laisser distraire par les questions, sans mesurer son temps.

Voilà une heure et demie qu'il s'est lancé, et qu'au gré de son exposé documenté, parfois brillant, il fait voyager son auditoire (enfin, ceux qui, dans son auditoire apparent, l'écoutent), de la finance internationale à la psychologie des foules, de la montée des intégrismes religieux aux dérèglements du climat. Tout le monde commence vaguement à éprouver le besoin de souffler un peu, lorsqu'il s'interrompt, l'air étonné, et montre du doigt un oiseau qui vient de se poser sur la pelouse. - Regardez, dit-il, c'est bizarre, un corbeau à bec jaune ! - Ah, non, lui répond l'assemblée. Ça, c'est un merle.

Voici le texte du courriel que m'a adressé M. MAFFRE hier soir :

(début de citation)

M. Fourcade, bonsoir,

Pour faire suite à ma visite de lundi dernier et comme convenu, voici les principaux éléments à retenir :

Concernant la toiture de l'ancienne écurie :
- les façades en bois des lucarnes neuves doivent être peintes (peinture micro-poreuse) en gris, entre le ton de l'ardoise et le gris moins soutenu des encadrements en granit des baies.
le gris "ardoise" est le RAL 7015 (de mon point de vue, un peu foncé) ; un gris "Souris" RAL 7005 serait peut-être mieux : il faut juger en place.
Pour éviter les coulures de tanin de chêne, il serait opportun de mettre une sous-couche adaptée (produit existant dans toute le marques - blocage des tanins).
- Sur les rives d'ardoises et tuiles, les noquets en plomb doivent être recoupés au plus près et matés dans une rainure. La bande visible doit être la plus réduite possible (2 à 3 cm).
- Pour le faîtage, une validation par photo peut être faite sur les crêtes de coq.

Réunion préparatoire aux travaux 2014 :
- Dans le bureau (aile Nord) :
Boiseries - ajuster les profils suivant mise au point : table principale avec double moulure, simple sur table secondaire, moulure chapeau dessus de porte à ajuster, porte à inverser (poussant gauche). Plinthe à passer à 12 cm de haut pour intégrer les prises.
Electricité : inverser inter et prise au niveau de la porte (à droite en rentrant), déplacer toutes les prises pour intégration dans les plinthes (12 cm de haut), replacer attentes (fils lovés) pour éventuelles appliques (tracé rouge au mur). Vérifier câblage pour internet (RJ45 Cat 6). rajouter 2 fourreaux vide de 25 mm derrière la plinthe pour potentiels compléments ou évolutions.
- Palier bas logis :
Revoir répartition des marches descendantes.
Revoir calepin sous sanitaires (privilégier les grandes dalles et celles lisses dans la zone sanitaire).
Compléter fourreaux vides (réserve) sous palier entrée (entre les 2 pièces attenantes).
Achever pose des réseaux de plomberie.

Restant à votre disposition.

PS: nous avons profité de cette visite pour faire quelques relevés afin de vérifier les plans récupérés.
Nous préparerons un devis sur le colombier (autorisation de travaux sur MH + suivi) suivant ces mises au point.

Crtd.

(fin de citation)

Travail impeccable, rapide, clair et précis. La Chaslerie a enfin un bon architecte, ce qui me change la vie !

Comme on le constate, on n'attend pas d'avoir reçu les autorisations administraaaâââtives requises (ou, le cas échéant, des remarques ou observations) pour préparer le terrain, de manière à comprimer au maximum les délais de réalisation. Ceci avec le souci qu'un maximum du programme 2014 de travaux soit réalisé en temps utile pour le mariage. Mais, d'ores et déjà, je ne vois pas comment nous y arriverons ; on va tâcher de faire au mieux.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 30 avril 2014
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Peinture - Bâtiment Nord - Transmission du patrimoine
0
Dès cet après-midi, les 4 lucarnes avaient reçu leur sous-couche anti-tanin :

30 avril 2014.

Si la météo le permet, on fera les essais de gris dès ce vendredi. A ce sujet, je me demande s'il ne faudrait pas mettre un chouïa de jaune, plus un encore plus petit chouïa de rouge dans lesdits gris, ardoise ou souris, afin d'essayer de retrouver le gris du granit des encadrements d'ouverture.

P.S. : Et puis l'on a sans doute compris que je préfère les teintes chaudes aux gris, même du genre Christian DIOR...

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 3 mai 2014
Désultoirement vôtre ! - Transmission du patrimoine
0
Excellent éditorial de Jean de LAMBERTYE, président de la "Demeure Historique", dans le numéro de mars 2014 de la revue éponyme qui me parvient à l'instant :

Je partage la totalité du diagnostic.