Tour Louis XIII

Voici le pied du mur Ouest, une fois passé au kärcher (les photos sont rangées du Sud au Nord de ce mur) :

18 juillet 2019.

18 juillet 2019.

18 juillet 2019.

18 juillet 2019.

18 juillet 2019.

18 juillet 2019.

18 juillet 2019.

18 juillet 2019.

18 juillet 2019.

18 juillet 2019.

18 juillet 2019.

C'est la 2ème photo de cette série qui pose problème. On y voit en effet que, sous la porte d'entrée du salon de l'"aile de la belle-mère", il n'y a guère de fondations. Tout cela donne l'impression d'un bricolage limité à deux rangs de pierres, certes choisies avec soin, mais assemblées sans compétence puisqu'on observe de multiples "coups de sabre" sur une si petite surface. Revoyons cela plus commodément :

18 juillet 2019.

Bref, un travail débile de plus, vraisemblablement dû au génie des années 50, j'ai nommé la "grande figure du Domfrontais" de haute mémoire chez certains.
Mais certes pas chez moi.

On sait que je projette de remplacer cette porte si moche par une fenêtre analogue aux deux voisines de la même pièce. Ce pourrait être l'occasion de consolider ce bout de fondation à la con.
Hello PPF,

Je me permets un petit conseil, de la part de quelqu'un qui aussi termine un gros chantier.

Je pense que votre vie serait plus sereine si tu laissais à Carole, un espace de manœuvre suffisamment vaste, sur ce chantier, où elle puisse faire des choix en toute indépendance. Ta sur-implication peut être vue comme étouffante lorsque l'on n'a pas de réelle responsabilité décisionnelle sur le chantier.

En l’occurrence, l'aménagement intérieur de cette belle demeure, qui reste difficilement vivable en hiver, me parait aller de soi.

Quels que soient les raisonnements de priorisation que j'ai pu lire, ses demandes me paraissent parfaitement justifiées et nullement contradictoires avec le reste des travaux. Ce ne sont pas les mêmes corps d'état qui interviennent.

Je crois aussi que l'on peut aller plus vite sur le sujet du chauffage par le sol qui conditionne le reste de l'aménagement. "It is not rocket science", comme le montrent les multiples tutoriels sur "youtube", par exemple.
A attendre les conclusions des multiples intervenants externes, tu n'auras pas commencé avant l'été prochain. Après tout, tu es ingénieur, tu as du temps et de l'énergie, il suffit de s'y mettre pour faire les bons choix de conception et ensuite lancer l'exécution. Nous avons aujourd'hui l'immense chance que la connaissance soit disponible sur internet, avec par exemple d'excellents forums dédiés à la construction et aux retours d'expérience.

Cela m'a permis de construire sans architecte une villa de grande surface à Marrakech. J'ai eu aussi à faire des choix techniques complexes et innovants (100% solaire, clim par puits canadien,...) grâce aux infos disponibles en ligne. Ma femme s'occupe de toute la partie aménagement intérieur et a eu carte blanche.

Je dis cela, c'est pour aider et pas pour donner des leçons.

N.D.L.R. : A propos de la dernière ligne, je l'avais bien compris ainsi.

Le partage ici se ferait plutôt de la façon suivante : à elle les contacts avec les humains, à moi le "hard". D'ailleurs c'est moi qui en paye tout. Et, même si je suivais ton conseil de partage des tâches avec Carole, je n'aurais pas de quoi faire face rapidement à ce qui me pend au nez (l'aquathermie va me coûter une blinde) et à des travaux d'aménagement intérieur. Donc une délégation en la matière n'aurait guère de sens, quand bien même je la souhaiterais.

Pour répondre à ton autre suggestion, sache qu'à ce stade du chantier, je n'envisage pas de court-circuiter le bureau d'études qui vient juste d'être mandaté pour traiter des questions qui me cassent les pieds. Au demeurant, je peux commencer à paver le long des murs à l'intérieur de la cour car il ne passera pas beaucoup de tuyaux partout. Notamment guère (à part l'eau potable, voire l'électricité et la wi-fi pour lesquelles on peut inclure des réservations) entre l'entrée actuelle du salon de l'"aile de la belle-mère" et la sortie vers l'arrière-cour ou, même, l'entrée du bâtiment Nord.

Mon point de blocage actuel tient davantage à la succession d'Igor. Plusieurs tentatives ont achoppé lamentablement. Il me faut trouver une solution qui soit à la fois de qualité et compatible avec mes finances. Beaucoup dépendra donc du maçon auto-entrepreneur recommandé par le plombier et qui devrait être disponible début août. Heureusement, j'ai d'autres pistes en tête. Mais tout cela pèsera lourd et empêchera les fanfreluches avant un moment.

Hélas pour moi, le coût de la main-d’œuvre n'est pas le même ici et au Maroc. Donc il vaut mieux que j'évite les erreurs sur le "hard", autant que faire se peut.

N.D.L.R. 2 : Tu as raison sur le fond, il faut que je lâche du lest face à Carole. Donc, même si, là aussi, je les paye, il vaudrait mieux que je la laisse décider des aménagements intérieurs, couleurs (vert Empire ou autres), rideaux (tirés ou non), etc à Paris. D'autant - je n'ose le dire car je vais passer définitivement pour une brute épaisse - que j'y mets de moins en moins les pieds.

Le calendrier des deux prochaines semaines devient très tendu. En effet, les carrières seront fermées en août, obligeant le terrassier à prendre ses vacances au même moment. Le géomètre tarde à fournir ses plans qui sont nécessaires au bureau d'études pour calibrer les installations de fluides. Le bureau d'études accepte néanmoins de me dire au début de la semaine prochaine, en prenant un pied de pilote, quels fourreaux et réservations il faudrait enterrer dans la cour. J'essaye de mobiliser le plombier et l'électricien pour qu'ils interviennent sur ces bases au milieu de la semaine prochaine. Ainsi, le terrassier aurait une chance de pouvoir recouvrir ces tubes et réservations de "stériles" avant la fin juillet. Et le nouveau maçon pourrait poser les pavés le long des murs de la cour à partir du début août.

Mais toujours pas de réponse pour le gros lot de pavés dont l'achat permettrait d'engager plus confortablement cette phase des travaux (la réponse dépend d'un élu local qui considère, apparemment, que nous avons l'éternité devant nous).

P.S. : Aux dernières nouvelles, l'intervention du plombier et de l'électricien ne sera pas indispensable la semaine prochaine. Il suffira, me dit-on, que le terrassier installe des fourreaux surabondants en fond de tranchées.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : lundi 22 juillet 2019 15:36
À : ANDRE <julien@beeplus.fr>
Objet : RE: Information suite échange téléphonique - Tuyau pour installation de chauffage

On va laisser en suspens la question des tuyaux d'aquathermie. Mais il me semble qu'on doit pouvoir avancer sur les autres sujets.

L'aquathermie sera entre les forages et le Sud de la cour (colombier si chauffage central ; colombier + tour Sud-Est si 2 chaufferies) ; pour le reste, les tuyaux de chauffage seront dans les bâtiments, donc hors champ de ma demande urgente. Donc laissons de côté les tranchées du Sud de la cour.

Sur les trois autres côtés de la cour, on peut prévoir des réservations pour l'eau, l'électricité et la wi-fi. A vous de me dire SVP quels diamètres de tubes prévoir.

Cordialement,

PPF

_________________________________________________________________________

De : ANDRE <julien@beeplus.fr>
Envoyé : lundi 22 juillet 2019 15:15
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Information suite échange téléphonique - Tuyau pour installation de chauffage


Bonjour,

Suite à notre conversation téléphonique de ce jour, je vous confirme qu'il est trop "tôt" pour vous transmettre une réponse précise sur le diamètres des tuyaux entre la chaufferie et les forages.

Plusieurs inconnues ou incertitudes :
- Distances entre forages aller/retour et la chaufferie,
- Pente entre aller/retour et la chaufferie,
- Puissance nécessaire pour chauffer les bâtiments (suivant calcul de déperditions/Simulation Thermique Dynamique),
- Débit disponible/nécessaire,...

En règle générale, il est nécessaire de passer un tuyau polyéthylène haute densité (inférieure ou égale à 63 mm) pour des petites installations ou des barres de 6 m électro soudées de section plus importante (> 63 mm) pour des installations importantes (probablement entre 3 et 4 pouces pour votre projet). La pose s'effectue avec grillage avertisseur et entourage des tuyaux avec de la terre et sable. En complément, il faut prévoir également une gaine TPC rouge (diamètre 50 ou 63 mm) avec des chambres de tirage tous les 25 mètres.

Concernant votre bâtiment, contenu des incertitudes de dimensionnement à ce stade du projet, il serait judicieux d'attendre !

Si vous souhaitez prendre le risque d'avancer sur le sujet et d'assumer cette responsabilité, prévoir 3 à 4 tuyaux PE de diamètre 63 mm pour l'aller et le retour + gaine TPC pour les réseaux d'électricité (mais sans savoir si 2, 3 ou les 4 tuyaux seront utilisés).

Cordialement.

Julien André
Agence Bee+ Miniac Morvan

(Fin de citation)
Bonsoir PPF

Je te conseille un excellent système wi-fi que je viens d'acquérir et étudier pour les maisons de grande dimension.

Il s'agit d'un réseau de bornes répéteur wi-fi qui distribuent le signal wi-fi sur un maximum de 10 bornes différentes. L'avantage est que tu n'auras qu'un seul réseau wi-fi avec le même nom dans toute ta maison. Il existe, en effet, d'autres systèmes qui créent plusieurs réseaux wi-fi, un par zone par exemple. L'inconvénient est que lorsque l'on passe d'une zone à l'autre on se déconnecte d'un réseau pour se connecter à un autre et que chacun de ses réseaux un nom et un mot de passe différent.

Tu peux aussi, pour améliorer encore la portée et la couverture relier les bornes entre elles par des câbles RJ 45. Mais cela n'a rien d'obligatoire, et dans ton cas tu devrais donc pouvoir te passer d'un câblage dans ton bâtiment. Après, pour des points vraiment éloignés et où le passage d'un câble n'est pas problématique, (par exemple vers une dépendance) à travers une tranchée, la pose d'un câble prend alors du sens.

Je crois que le coût de trois bornes est de 160 € et il serait judicieux que tu en achètes 10. La configuration en réseau se fait très simplement à travers une application téléchargeable sur ton téléphone portable et plutôt bien expliquée.

En complément, il n'y a pas besoin de prévoir de réservation pour le wi-fi sauf dans le cas extrêmes de liaison par câble Rj45. En revanche, chaque borne doit être connecté au 220 V.

N.D.L.R. : Si tu savais comme ces questions m'ennuient... Mais il va bien falloir que j'y passe un jour.
Ayant lu sur le site favori que je me bats pour essayer de tenir mon "planning", Igor est revenu avancer le chantier. Sous la canicule, il a ainsi jointoyé les fondations des bâtiments sur cour pour deux tiers de ceux-ci :

23 juillet 2019.

23 juillet 2019.

23 juillet 2019.

23 juillet 2019.

23 juillet 2019.

23 juillet 2019.

Je l'ai donc croisé en fin de journée. Il m'a fait part des difficultés qu'il éprouve pour faire accepter par une certaine administraaaâââtion l'idée qu'il est motivé pour suivre de nouvelles études. Il semble qu'il soit tombé sur une rond-de-cuir idiote et raciste, qui ne veut pas le croire et lui demande de prouver son sérieux par un stage auprès d'un professionnel du bâtiment. Je vais tâcher de l'aider avec mes contacts que je remercie d'avance pour tout ce qu'ils pourront faire pour le sortir de ce pétrin.

P.S. (du 24 juillet 2019 à 7 heures du matin) : Je viens d'appeler l'un de mes correspondants favoris. Je l'ai fait aux aurores car je sais que c'est le meilleur moment pour le joindre. Il a tout de suite accepté d'aider Igor qu'il connaît et apprécie. Je l'en remercie.
Toujours pas de plans du géomètre. Le bureau d'études se tient néanmoins dans les starting-blocks.

(Début de citation)

De : ANDRE <julien@beeplus.fr>
Envoyé : mardi 23 juillet 2019 14:33
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Information suite échange téléphonique - Tuyau pour installation de chauffage

Bonjour,

Effectivement, le colombier rajoute une difficulté dans les tranchées à prévoir.

Pour le reste, il est difficile de répondre sans connaître les installations existantes (eau et électricité) et sans connaître l'implantation des futurs équipements.

En toute logique, la connaissance des installations existantes est indispensable (relevé technique et mise au propre sur plans) et la connaissance des futures installations est également indispensable (réalisation des plans projetés fluides). Et ensuite, on peut déterminer les diamètres des réseaux, le nombre, le positionnement des chambres de tirages, les regards, les percements...

Encore une fois, je n'ai pas de plans, pas de relevés et aucune idée des futures installations. Je ne peux pas répondre à votre interrogation.

Concernant le relevé technique du bâti et des installations existantes, je peux planifier cela la semaine prochaine suivant vos disponibilités (et sous condition, d'avoir les plans du géomètre).

Cordialement.

Julien André
Agence Bee+ Miniac Morvan
06 07 56 17 78

(Fin de citation)
Cette après-midi, Igor a jointoyé les fondations des bâtiments sur cour qui restaient à traiter :

24 juillet 2019.

24 juillet 2019.

24 juillet 2019.

24 juillet 2019.

24 juillet 2019.

24 juillet 2019.

Il était inutile qu'il jointoie les pierres sous la porte d'entrée du salon de l'"aile de la belle-mère" où j'entends, comme l'on sait, mener un travail de fond :

24 juillet 2019.

24 juillet 2019.

24 juillet 2019.

Il m'a également aidé à décharger la nouvelle dalle :

24 juillet 2019.

Comme on le voit, ce granit apparaît très clair au soleil. Il est pourtant vendu comme brun. Le fait est qu'il contient de la pyrite qui devrait rapidement, m'a dit M. MARIAU, lui donner des couleurs de rouille, bienvenues ici :

24 juillet 2019.

24 juillet 2019.

Toutes ces activités, jointes à la canicule, ont épuisé O'Gustin :

24 juillet 2019.

24 juillet 2019.

Ici, l'on peut observer que lorsque, par exception, notre Guguss ne dégobille pas dans ma "Twingo", ce loïde ressemble de plus en plus à Batman, y compris du fait de sa musculature globuleuse !

Le géomètre m'a assuré ce soir que ses plans me parviendraient demain. Sur cette base, j'ai convié le bureau d'études à une réunion sur place lundi prochain.

Par ailleurs, puisque nous n'arrivions pas à établir entre nous une liaison téléphonique correcte (en particulier, j'étais souvent sur la route), Yves LESCROART et moi sommes convenus de nous rencontrer dimanche dans sa résidence secondaire. Il s'agira pour nous d'examiner la proposition de contrat de maîtrise d’œuvre de l'architecte du patrimoine.