Terrassement

Voici une bonne chose de faite :


En réalité, je suis engagé dans des activités sylvicoles depuis plus de vingt ans mais j'ai la flemme de demander la correction.

En tout cas, je me réjouis (on a les joies que l'on peut) d'être autorisé à récupérer la T.V.A. avant que ne soient lancés les travaux d'empierrement d'allées que l'on sait.
Comme il l'a encore démontré hier, Arnaud PAQUIN écoute ce que je lui dis et analyse finement les particularités du monument que je lui signale. Il est donc à même de préparer des documents que je pourrais signer sans réserves, tant ses contributions me paraissent susceptibles d'être dignes du label "qualité FOURCADE".

Pour autant, le principal problème pratique que nous rencontrons est celui des délais de préparation de ces documents. Ceci n'est pas une critique de ma part car je comprends bien qu'Arnaud PAQUIN a en portefeuille de magnifiques monuments, d'une autre taille que la Chaslerie, de sorte qu'il doit partager son temps au mieux possible entre ses divers clients, ce qui ne doit pas être aisé.

Tout ceci pour dire que je suis alléché par les premières contributions, encore partielles à mes yeux, d'Arnaud PAQUIN mais tiraillé par le souhait de pouvoir fournir en temps utile aux entités subventionneuses les dossiers qu'elles me réclament pour réamorcer la pompe. A ce sujet, je crains que les sources ne se tarissent, tant je vois poindre tous les périls de l'heure, à commencer par une récession ravageuse due à l'aveuglement (au mieux) de nos dirigeants, par exemple en matière de politique énergétique.

Donc, d'un côté, j'aimerais pouvoir dès que possible obtenir d'Arnaud PAQUIN un dossier complet et de "qualité FOURCADE" sur l'ensemble du programme de travaux envisagés en liaison avec "La SVAADE". Mais je sais que ce sera délicat. Et de l'autre, j'ai le souci de ne pas laisser une nouvelle fois passer le tour de la Chaslerie lors des distributions de la manne publique.

Bref, que faut-il que je fasse ? Me cramponner à mon désir de pouvoir présenter un projet global suffisamment détaillé ? Ou bien, en rabattre dans mes ambitions méthodologiques, donc mettre dans les tuyaux un premier dossier, partiel et incomplet, qui m'obligerait à repasser plusieurs fois aux guichets pour solliciter les mêmes interlocuteurs, de façon itérative donc usante pour eux ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 8 Aout 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Charretterie
0
Des trois barriques à cidre que m'avait vendues Claude FAVERIS il y a quelques années, seules deux ne sont pas totalement H.S. et pourront encore, pendant quelque temps, servir de déco dans la charretterie...

8 août 2022.

... charretterie où Igor a commencé à faire sauter du sol le béton agricole datant, j'imagine, de la première moitié du XXème siècle (comme dans les écuries) :

8 août 2022.

8 août 2022.

8 août 2022.

8 août 2022.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé hier
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Charretterie
0
Sous la charretterie, Igor m'a d'abord convaincu que la qualité de l'auge extérieure n'était pas telle qu'on doive la conserver au niveau du passage vers la partie où on loge le "Valtra" :

10 août 2022.

10 août 2022.

10 août 2022.


Il est vite apparu que le reliquat d'auge à cet endroit avait été maçonné en mauvais béton...

10 août 2022.

... donc out pour l'ensemble !

10 août 2022.

10 août 2022.

10 août 2022.


En revanche, la poutre centrale au plafond de la future chaufferie, bien que tardive et de réemploi, comme on le lit dans la maçonnerie,...

10 août 2022.

... sera conservée car elle est en bon état :

10 août 2022.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé aujourd'hui
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Charretterie
0
Tôt le matin, à l'aide d'une mini-pelle de location (puisque la mienne est trop haute pour le plafond), Igor décape le sol de la future chaufferie :

11 août 2022.


Pour ce qui concerne le passage des tuyaux de la future aquathermie, Igor me dit que, le moment venu, on pourra se faufiler, pour l'aval de la chaudière, sous la pierre de seuil de l'entrée normale...

11 août 2022.

... et que, de la même façon, pour l'amont, il suffira de creuser sous le muret sans que cela nécessite, à ce stade, de réservation particulière :

11 août 2022.


Enfin, pour ce qui concerne l'auge de droite, je crains que son bois n'ait pâti du ciment, donc demande à Igor de la démonter également :

11 août 2022.

Contrairement à l'autre, celle-ci sera entièrement remontée, bien sûr avec de bons matériaux.
Sous le mélange de gravier et de terre qui se trouvait sous le béton, Igor découvre des restes d'un ancien dallage :

11 août 2022.

Il me précise que celui-ci a clairement disparu le long des auges.

Je lui demande de manier la mini-pelle avec une grande douceur, de manière à ce qu'on puisse mieux se rendre compte de l'état des lieux et aviser sur la suite des opérations.

On n'avait encore rien trouvé de tel sous la charretterie. Il est vrai que, dans l'état où on avait récupéré cet ancien pressoir, il ne restait plus grand chose de correct dans le secteur depuis le début du XXè siècle :

Etat au début du XXè siècle.


Je rappelle en effet ce qui, en 1991, c'est-à-dire juste avant que je n'entre en scène, tenait encore à peu près debout de ce bâtiment (pourtant inscrit à l'I.S.M.H. depuis 1926...) :

Etat en 1991.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé aujourd'hui
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Charretterie
0
Regardant de nouveau les dernières photos du muret de gauche, après qu'Igor l'a purgé de son ciment, je trouve que certaines de ses pierres sont trop régulières pour ne pas être issues de l'ancien pavage qu'un agriculteur barbare aurait démonté, dans le secteur de ces murets, pour les réutiliser dans son bricolage local.

Ceci renforce mon intérêt pour le démontage de l'auge de droite. Qu'allons-nous encore découvrir là ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé aujourd'hui
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Charretterie
0
L'hypothèse paraissait séduisante mais Igor me démontre que ce qui, à première vue, aurait pu apparaître comme un ancien dallage n'était en réalité qu'une juxtaposition irrégulière de pierres aux surfaces et formes très inégales, donc sans grand intérêt :[img:750],11 août 2022.[/img]
Il en est donc à déterminer jusqu'à quelle profondeur il va creuser :[img:750],11 août 2022.[/img]