Terrassement

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 27 Avril 2022
Journal du chantier - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 27 avril 2022 10:32
À : (...)@archi-pierre.fr>
Cc : jarry.travauxpublics@gmail.com ; Xavier MEYER
Objet : RE: Chantier de la Chaslerie (pilastres et travaux de charpente)

Les pilastres exerceront sur le sol la même pression qu'un mur de 5 mètres de hauteur.

A la Chaslerie, bâtie à même le sol et sans sous-sol, plusieurs murs dépassent cette hauteur sans que les Anciens, qui les ont construits, aient estimé des fondations utiles. Et il n'y a jamais eu de souci à ce sujet, les murs en porteraient la trace, ce qui n'est pas le cas.

Ceci devrait permettre de relativiser le problème.

_____________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 27 avril 2022 09:43
À : (...)@archi-pierre.fr>
Cc : jarry.travauxpublics@gmail.com ; Xavier MEYER
Objet : RE: Chantier de la Chaslerie (pilastres et travaux de charpente)

Bonjour Guillaume,

Ce sondage a été poussé jusqu'à environ 1,30 m de profondeur. De mémoire, il n'y avait pas présence d'humidité. A l'époque j'ai fourni sur le site favori les infos que j'avais remarquées.
Je précise que "Bee +", consulté ensuite, s'est déclaré incompétent (ce sont des thermiciens, pas un "bureau structures").

Je mets en copie Philippe JARRY, le terrassier alors intervenu, en le priant de nous rappeler ses observations et son avis d'alors, notamment sur la couleur de la terre.

Bien cordialement,

PPF

_______________________________________________________________________________________

De : (...)@archi-pierre.fr>
Envoyé : mercredi 27 avril 2022 09:31
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Chantier de la Chaslerie (pilastres et travaux de charpente)

Bonjour,
je suis en cours d'échange avec un ingénieur structure et j'aurais voulu avoir quelques informations sur le sondage qui à été effectué sur site.

-à quelle profondeur s'est arrêté le sondage?
-quelle couleur avait cette argile (ou terre argileuse)?
-y avait-il présence d'humidité?

Merci pour ce retour,
ps : une proposition de fondation adéquate est imminente,
bonne journée!

G(...)

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 28 Avril 2022
Journal du chantier - Administration - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 28 avril 2022 09:21
À : (...)@archi-pierre.fr>
Objet : RE: Chantier de la Chaslerie (pilastres et travaux de charpente)

Cher Guillaume,

Avec des fondations comme celles-ci, l'ouvrage devrait pouvoir tenir 1 000 ans ! 😇

Bonne journée à vous aussi !

PPF

_____________________________________________________________________________________________

De : (...)@archi-pierre.fr>
Envoyé : jeudi 28 avril 2022 08:47
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Chantier de la Chaslerie (pilastres et travaux de charpente)

Bonjour Pierre-Paul,
voici un aperçu des fondations projetées
La problématique de descente de charge est assez vite dépassée,
Pour la nature du sol, les photos que vous avez mis en ligne sont parlantes.
J'ai repris votre idée de lien entre les deux massifs que je trouve bonne autant pour palier aux tassement différentiels qu'à l'augmentation de surface d’appuis, tout comme le maintien du parallélisme des piliers...
Le profil des fondations est taillé autant pour casser l'effet rotule de deux masse verticales qui s'encrent dans un sol meuble que pour résister dans le temps aux vibrations des ventaux ou aux chocs ponctuels éventuels.

Une action de contrôle supplémentaire pourrait être menée, d'après l'ingénieur structure avec lequel j'ai échangé, un problème pourrait être le passage ponctuel d'eau cumulé à une argile gonflante. Une étude de sol préliminaire pourrait être envisagée...

Samedi en fin d'après midi le devis sera mis à jour avec cette géométrie, n'hésitez pas à revenir vers moi en cas de questionnement sur ces fondations.
Bonne journée,
Guillaume.

(Fin de citation)
L'artisan avec qui je dialoguais à propos des pilastres que j'aurais aimé voir couronner la grande allée m'a transmis hier soir son devis révisé par rapport à celui datant d'il y a 14 semaines. Alors que l'on peinerait à trouver plus de 20 % de matériaux supplémentaires, la hausse est de 57 %.

Dans ces conditions, et sauf à ce qu'il reprenne contact avec le sol, on ne sera pas surpris que je remise ce projet aux oubliettes (dont la Chaslerie est au demeurant dépourvue). Après tout, je caressais l'idée d'un tel fleuron pour fêter triomphalement le relais par mon aîné...

S'agissant des travaux, il semble que je doive désormais me concentrer sur des projets moins latéraux.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 13 mai 2022 18:46
À : CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : BERGER Jérôme ; GIBBS Samuel ; TIERCELIN Arnaud ; Xavier MEYER ; Jean-Sébastien GOMANT ; Arnaud PAQUIN
Objet : Manoir de la Chaslerie - Desserte forestière et pilastres

Chère Madame,

Je vous remercie beaucoup pour votre réactivité et votre efficacité.

I - A toutes fins utiles, je vous transmets le plan (tiré du P.S.G. applicable) où j'ai précisé de quelles allées il est question sur les devis que je vous ai communiqués ce matin, de la part du terrassier JARRY :

- "l'allée principale" relie les points marqués en rouge en chiffres romains I au Sud et II au Nord,
- "l'allée oblique" relie les points I au Sud et III au Nord-Est
- "l'allée transversale" relie les points IV et V.

Quant aux "aires de manœuvre", ce seraient deux carrés de 15 mètres de côté (ou, en fonction du terrain, deux cercles de 8,5 mètres de rayon), centrés l'un au point I, l'autre au point III.


J'ai sollicité votre feu vert pour la réalisation de ces trois allées et de ces deux aires de manœuvre, sachant que j'hésite encore à créer l'allée transversale.
Le calendrier des subventions européennes me fait souhaiter un feu vert, y compris sur les aires de manœuvre, si possible avant la fin mai.

II - En ce qui concerne les pilastres imités en tous points sur ceux de l'ancien château de Maleffre (Sarthe), je précise qu'ils seraient implantés à quelques mètres (une vingtaine) au Nord du point I et de part et d'autre de l'allée principale, donc à une distance de quelques 510 mètres des parties classées des bâtiments sur cour. Le calage précis se fera en tenant compte des pierres rencontrées en sous-sol (d'après un premier sondage à 1,30 mètre, il ne devrait pas y avoir de difficulté à ce sujet).
Pour des raisons de budget (le devis a augmenté de 57 % depuis que j'ai déposé le dossier...), je confirme que je suis refroidi dans l'idée de les réaliser dans un proche avenir et ce d'autant plus que, dans mon esprit, ce pouvait être mon cadeau d'accueil à mon aîné au cas où il aurait accepté de me succéder à la Chaslerie. Cette succession, que j'essaye de mettre en place depuis bon nombre d'années (j'en suis au cinquième essai...), est toujours dans les limbes à ce jour. Mais, comme l'on sait, "il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer".
Malgré ces handicaps de coût et de contexte familial, je persiste à souhaiter que ce projet soit également approuvé dès que possible.

III - Il y aura d'autres sujets à soumettre prochainement à l'administration des affaires culturelles au titre de la Chaslerie. Nous n'en avons pas parlé aujourd'hui mais je sais que M. PAQUIN y travaille activement.

Bien cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Envoyé : vendredi 13 mai 2022 16:05
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : BERGER Jérôme ; GIBBS Samuel ; TIERCELIN Arnaud
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Desserte forestière

Re-bonjour Monsieur Fourcade,

Suite à notre échange, je vous confirme que l’accord sur le plan de gestion simple délivré antérieurement, où figure la création des allées, vaut accord au titre des abords et du monument inscrit, en application des articles L122-7 et L122-8 du code forestier.

Bien cordialement,

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : samedi 14 mai 2022 01:25
À : anne.chevillon@culture.gouv.fr <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : (...)
Objet : Manoir de la Chaslerie - Desserte forestière et pilastres

Madame,

Je vous prie de trouver ci-après la réponse de M. GOMANT à ma question sur le calendrier des subventions européennes.

Si je me suis permis d'insister sur la date-limite de fin mai, c'est parce qu'à défaut, la réalisation risquerait, en raison de la météo, de devoir être reportée à 2023.

J'ajoute que les grandes incertitudes générales de l'époque et leur impact brutal et très fort sur les coûts, d'ores et déjà constaté en moins de trois mois, me font souhaiter une réponse aussi rapide que possible, y compris sur la question des pilastres,

Bien cordialement,

PPF

_____________________________________________________________________________________________

De : GOMANT Jean-Sebastien - DDT 61/SET/DR <jean-sebastien.gomant@orne.gouv.fr>
Envoyé : vendredi 13 mai 2022 11:46
À : penadomf <penadomf@msn.com>
Objet : Re: [INTERNET] Manoir de la Chaslerie - Desserte forestière

Bonjour Monsieur Fourcade,

- Concernant les devis, en effet, le terme réfection pourrait porter à confusion entre mise au gabarit et création (surtout concernant l'allée principale). Cependant, s'il est bien inscrit dans le formulaire que le projet d'amélioration de la desserte forestière vise à permettre la circulation de grumiers, ça ne devrait pas poser de problème. Vous pouvez, si vous le souhaitez, ajouter un commentaire expliquant que les "allées" existantes ne permettent pas la circulation des grumiers.

- Concernant l'allée transversale (non abordée lors de notre visite il me semble), il faudrait voir ce que ça rend sur plan. En effet, je ne suis pas sûr que l'on puisse la prendre en compte dans le calcul de la subvention car la création sur l'axe principale ainsi que sur l'allée oblique permettent à elles 2 avec l'aménagement des 2 places de dépôt et de retournement, d'avoir des distances de débardage satisfaisantes sur cette partie du massif (environ 500ml). A moins qu'il ne soit pas fait de place de dépôt et de retournement et que vous aménagiez la voirie de manière à ce que les grumiers fassent un boucle pour circuler dans vos bois et qu'ils fassent les chargements en bordure de voie.

- Concernant le format des devis, même s'il est demandé que les prix unitaires et quantités projetées figurent dans les colonnes dédiées, nous pouvons les retrouver car les intitulés des devis permettent de les retrouver aisément. Il faudra que l'on puisse retrouver une matérialisation de chaque opération de travaux sur un plan le plus précis possible.

- Malheureusement, je ne peux pas estimer de montant d'aide (même approximatif) avant de faire l'instruction.

- Je vous confirme qu'il faut 2 devis afin d'évaluer le coût "raisonnable" des travaux. Cela signifie qu'il faut retenir le devis le plus faible pour le même type de travaux sinon il faudra argumenter.

- Concernant le calendrier, l'appel à projets en cours a été ouvert le 1er mars 2022 jusqu'au 31 mai 2002 (date buttoir à laquelle doit être fournie le dossier complet, cachet de la poste faisant foi). Le 3eme appel à projets de 2022 sera ouvert dès le 1er juin jusqu'à la date butoir du 15 septembre 2022.

Restant à votre disposition pour de plus amples renseignements.

Cordialement,

_______________________________________________________________________________________________

Le 13/05/2022 à 08:20, > penadomf (par Internet) a écrit :
> Cher Monsieur,
>
> Suite à votre visite du 6 avril dernier, j'ai demandé à mon terrassier habituel de préparer ses devis, en portant l'épaisseur à 40 cm, en prévoyant deux aires de retournement et en ajoutant au projet, tel que je vous l'avais décrit (avec "allée principale" et "allée oblique"), une "allée transversale".
>
> Auriez-vous l'amabilité de me dire si ces devis vous conviennent (je ne voudrais pas que le terme "réfection" justifie des réfactions par rapport à "création") et de m'indiquer sur quel montant de subventions je pourrais tabler ?
>
> Outre ces devis, je suis en possession des pièces suivantes :
> - notice d'information à l'attention des bénéficiaires potentiels des aides à l'amélioration de la desserte forestière (sous-mesures 04.03... Feader 2014-2022 période de transition 2021-2022)
> - Soutien à l'amélioration de la desserte forestière - Formulaire de demande de subvention
> - Soutien à l'amélioration de la desserte forestière - Appels à projets de l'année 2022
>
> J'ai retenu que je dois fournir les devis de deux entrepreneurs mais n'en ai à ce stade contacté qu'un.
>
> J'ai rendez-vous cette après-midi avec Mme Anne CHEVILLON, A.B.F. de l'Orne, pour m'assurer que ma demande d'autorisation, pour ce qui la concerne, donc au-delà du P.S.G. en vigueur, est complète.
>
> Pouvez-vous enfin me rappeler le calendrier à tenir pour que la demande de subventions puisse prospérer ?
>
> Bien cordialement,
>
> PPF
>
______________________________________________________________________________________________

De : Ent. Jarry <jarry.travauxpublics@gmail.com>
Envoyé : jeudi 12 mai 2022 15:35
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Modification
>
> Bonjour,
>
> Ci-joints les devis modifiés
>
> Cordialement Mlle JARRY Aurore
>
____________________________________________________________________________________________

Le lun. 9 mai 2022 à 17:35, Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com> a écrit :
>
> Bonjour,
>
> Je vous prie de présenter cinq devis dans la forme suivante :
>
> - l'un pour l'allée principale seule,
> - un deuxième pour l'allée secondaire (ou oblique) seule,
> - un troisième pour l'aire de retournement en haut de l'allée principale,
> - un quatrième pour l'aire de retournement en bas de l'allée oblique,
> - un cinquième pour la bretelle seule.
>
> Cordialement,
>
> PPF
>
_____________________________________________________________________________________________

De : Ent. Jarry <jarry.travauxpublics@gmail.com>
Envoyé : lundi 9 mai 2022 17:31
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Objet : Modification
>
> Bonjour,
>
> Vous avez appelé mon père, mais on ne comprend pas tout sur le message vocal il y a des coupures, pourriez vous me réexpliquer quel modification dois-je faire à vos devis s'il vous plaît.
>
> Merci
> Cordialement Mlle JARRY Aurore
>
(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 16 Mai 2022
Journal du chantier - Administration - Terrassement - Sculpture - Abords, Avenue, terrasse
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 16 mai 2022 10:45
À : CHEVILLON Anne
Cc : (...)@culture.gouv.fr>; (...)@culture.gouv.fr>; (...)@culture.gouv.fr>; Xavier MEYER ; Arnaud PAQUIN
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Desserte forestière et pilastres

Chère Madame,

Merci pour ces précisions. Je comprends que votre autorisation vaut pour les allées comme pour les aires de retournement et vous en suis reconnaissant.

Pour la suite, je ne comprends pas ce que signifie l'expression "DI" (division d'infanterie ?) ni pourquoi la D.R.A.C. serait concernée par les pilastres, puisqu'il s'agit d'un projet relatif à une allée inscrite et situé à plus de 500 mètres de parties classées.

Je confirme néanmoins que ma demande d'autorisation relative aux pilastres est moins urgente que celle relative aux allées et aires de retournement.

Pour autant, les circonstances font que le budget de ces pilastres a considérablement augmenté depuis que le conservateur régional, intervenant dans l'instruction du dossier, m'a envoyé la surprenante L.R.A.R. que vous savez, exigeant, en termes d'ailleurs incompréhensibles pour qui refuse de passer sa vie à déchiffrer des circulaires administratives de plus en plus absconses et hors sol, la fourniture de documents qui devraient, sans l'ombre d'un doute, déjà figurer dans les archives de la D.R.A.C.

Je cherche donc simplement à me prémunir contre le risque que d'autres demandes éventuelles d'inspiration comparable ne viennent retarder ou compliquer le projet, ceci sans la moindre valeur ajoutée perceptible selon moi qui, comme vous le savez, me dévoue sans compter depuis 31 ans en faveur de l'entretien et de la restauration de mon monument, ceci malgré toutes les embuches, qui paraissent souvent très artificielles et chronophages, rencontrées.

Bien cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : CHEVILLON Anne
Envoyé : lundi 16 mai 2022 10:06
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : (...)@culture.gouv.fr>; (...)@culture.gouv.fr>; (...)@culture.gouv.fr>; Xavier MEYER ; Arnaud PAQUIN
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Desserte forestière et pilastres

Bonjour Monsieur Fourcade,

Pour compléter nos échanges de vendredi, je précise que le léger déplacement de l’allée avait obtenu un accord sur PC en 2012. A l’époque, il était aussi prévu d’établir des talus et plantations sur les côtés mais l’abandon de cette disposition, pour l’instant, ne remet pas en question le principe de cette allée.

Par ailleurs, j’ai bien retrouvé mon accord sur le PGS en décembre 2019, où figurent schématiquement les allées.

Ce point du dossier, sauf observation contraire de mes collègues à la CRMH, parait donc acquis et ces éléments sont suffisants pour vous permettre de solliciter les subventions européennes pour la création des allées forestières. Aussi ai-je quelque difficulté à comprendre l’urgence de l’instruction de la DI en cours côté Drac, dont l’enjeu ne porte plus finalement que sur les pilastres, moins urgents.

Quoiqu’il en soit, j’ai relayé ces informations auprès de la CRMH.

Bien cordialement,

Anne Chevillon

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 16 Mai 2022
Journal du chantier - Administration - Terrassement - Sculpture - Abords, Avenue, terrasse
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 16 mai 2022 10:52
À : BERGER Jérôme
Cc : CHEVILLON Anne ; (...)@culture.gouv.fr; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER
Objet : RE: Domfront en Poiraie, Manoir de la Chaslerie, Pilastre et desserte forestière

Monsieur,

Il semble que votre courriel et celui que je viens d'adresser à l'instant à Mme CHEVILLON, avec vous en copie, se soient croisés.

Je peine à comprendre pourquoi la conservation régionale ne retrouve pas les documents dont je n'ai pas manqué de la saisir depuis 31 ans.

Il n'y a, dans cette remarque, rien de personnel. Le dysfonctionnement en question est perceptible depuis quelques lustres. Il n'est sans doute qu'une conséquence de l'invraisemblable foisonnement des textes réglementaires voire législatifs que l'on observe en tous domaines dans ce pays, ceci sans que l'efficacité de l'action publique suive à l'évidence la même courbe.

Cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : BERGER Jérôme
Envoyé : lundi 16 mai 2022 10:42
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Cc : CHEVILLON Anne ; (...)@culture.gouv.fr
Objet : Domfront en Poiraie, Manoir de la Chaslerie, Pilastre et desserte forestière

Monsieur Fourcade,

Concernant la desserte forestière, la Conservation régionale des monuments historique n’émettra aucun avis. En effet, au regard de l’impact faible sur les parties protégées, l’avis de l’architecte des bâtiments de France au titre des abords sera suffisant.

En revanche, à ma connaissance, les documents demandés dans le cadre de la DI 061 145 22 00001 n’ont pas été transmis.

En dehors du fait que vous aviez déjà fournis des documents avant votre demande, il convient pour un archivage cohérent et complet d’obtenir un dossier fiable et qui pourra durant la vie du monument constituer des archives intéressantes. C’est pourquoi, il est nécessaire que vous transmettiez comme demandé l’ensemble des documents manquants.

Vous remerciant par avance.

Un appel téléphonique peut parfois être plus efficace qu’un courriel.

Jérôme BERGER
Technicien des bâtiments de France
Conservation régionale des monuments historiques
Direction régionale des affaires culturelles de Normandie
13 bis rue st Ouen 14052 Caen cedex4
(...)
www.culture.gouv.fr

(Fin de citation)
Pour pouvoir solliciter une subvention au titre de l'empierrement d'allées de la Chaslerie, il vaudrait mieux que j'aie transmis mon dossier avant le 31 mai prochain à mes interlocuteurs utiles. Et, auparavant, que j'aie un numéro SIRET.

Voici la demande que je viens d'en faire :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 25 mai 2022 11:27
À : cfe@orne.chambagri.fr <cfe@orne.chambagri.fr>
Cc : GOMANT Jean-Sebastien - DDT 61/SET/DR <jean-sebastien.gomant@orne.gouv.fr>
Objet : TR: FORMULAIRE AGRICOLE

Madame,

Je vous prie de trouver ci-joint le formulaire de demande de SIRET que je me suis efforcé de renseigner le mieux possible :


J'ai besoin d'urgence de ce numéro SIRET pour solliciter une subvention (aide à l'amélioration des dessertes forestières - Sous-mesures 04.03 des programmes du FEADER).

Pour autant, retraité de la fonction publique âgé de 70 ans, je suis peu familier de la fiscalité agricole, donc ai rempli les cases correspondantes "au jugé", conscient que je n'aurai guère de revenus agricoles de mon vivant.

Cordialement,

PPF
06 12 96 01 34

(Fin de citation)

P.S. (du 26 mai 2022 à 4 heures) : Mon interlocutrice de la chambre d'agriculture de l'Orne m'a informé hier que je suis déjà immatriculé chez elle et y dispose d'un SIREN/SIRET :


Je l'avais oublié et ne me rappelle pas pourquoi j'avais déjà demandé un tel truc.

P.S. 2 (du 26 mai 2022 à 7 heures 30) : Il me revient que j'avais dû demander ce truc lors de ma première vente d'herbe à faire foin. Ce fut aussi la dernière puisque j'avais rapidement constaté n'avoir aucune envie de courir après les candidats-acheteurs. Depuis cette époque et pour simplifier la paperasse, je broie (ou fais broyer).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 25 Mai 2022
Journal du chantier - Administration - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
Grâce à Jean-Sébastien GOMANT, de la direction des territoires de l'Orne, j'ai pu déposer en temps utile ma demande de subvention ("programme de développement rural FEADER 2014-2022") pour l'empierrement de l'allée inscrite, de l'"allée oblique" qui descend vers les terres louées et de deux aires de retournement. Il m'a en effet reçu pendant 90 minutes à son bureau et m'a aidé à remplir le formulaire "ad-hoc". Un grand merci à lui !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 26 Mai 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : jeudi 26 mai 2022 08:15
À : arnaudpaquin architecte <arnaudpaquin.architecte@gmail.com>
Cc : Xavier MEYER ; C. F. ; T. F.
Objet : Chaslerie - Nouveaux pilastres

Cher Monsieur,

Vous m'avez déclaré hier que les pilastres de l'ancien château de Maleffre à Arçonnay (Sarthe) vous semblent très beaux mais que leur copie à l'identique à la Chaslerie ne serait pas idéale. Vous trouvez également que j'aurais mieux à faire de mes économies qu'en engloutir une partie substantielle sur un tel projet (au détriment de la cave, par exemple).

Sur ces deux points, je ne saurais vous donner tort.

Donc pourriez-vous réfléchir à des pilastres alternatifs pour le haut de l'allée principale du manoir favori (dimensions, dessin et, si possible, budget) ?

Dans l'immédiat, il faudrait que, tant qu'Igor est à mon service et avant que l'allée ne soit empierrée comme prévu, j'aie fait couler les fondations en béton. Donc que je connaisse l'écartement envisagé pour lesdits pilastres (avec le souci que les camions puissent passer, ce qu'ils ne peuvent pas toujours faire par l'entrée sur la D22).

Bien cordialement,

PPF

P.S. : Je rappelle que, pour avoir la doc et les plans des pilastres de Maleffre, il suffit d'entrer "Maleffre" (sans guillemets) dans le moteur de recherche du site favori.

(Fin de citation)
Selon moi, il vaut mieux lire certaines choses qu'être aveugle :

(Début de citation)

De : BERGER Jérôme <jerome.berger@culture.gouv.fr>
Envoyé : lundi 30 mai 2022 14:16
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : GIBBS Samuel <samuel.gibbs@culture.gouv.fr>; BOCHET Dominique <dominique.bochet@culture.gouv.fr>
Objet : RE: Domfront en Poiraie, Manoir de la Chaslerie, Pilastre et desserte forestière

Monsieur,

L’ensemble des documents doivent être déposés à l’UDAP61 (Logis St Léonard 15 bis rue de Fresnay 61000 Alençon – 02 33 32 99 60).

En effet, ce service est le guichet unique pour les demandes d’autorisations pour les monuments historiques.

Veuillez, Monsieur Fourcade, recevoir mes salutations distinguées.

_______________________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 26 mai 2022 02:54
À : BERGER Jérôme <jerome.berger@culture.gouv.fr>
Cc : CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>; TRECHE Véronique <veronique.treche@culture.gouv.fr>; Xavier MEYER
Objet : RE: Domfront en Poiraie, Manoir de la Chaslerie, Pilastre et desserte forestière

Monsieur,

J'ai déposé hier à la D.D.T. d'Alençon ma demande de subvention du FEADER au titre, entre autres, de l'empierrement de l'allée inscrite de la Chaslerie.

Ceci m'avait motivé pour rechercher un certain nombre des documents que vous m'aviez réclamés pour vous permettre de reconstituer vos "archives intéressantes".

Je vous propose de venir vous les déposer à votre bureau de Caen un jour de votre convenance. Quelles seraient vos disponibilités ?

Cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 1er Juin 2022
Journal du chantier - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
Ça y est, Carole vient de réquisitionner Igor pour compléter la pose de gravier dans la cour :

1er juin 2022.

1er juin 2022.


Nous pourrons nous occuper de questions plus sérieuses (du moins à mes yeux) après son retour à Paris.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 3 Juin 2022
Journal du chantier - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
Reçu aujourd'hui mon SIRET d'exploitant agricole :


Il m'était réclamé pour compléter mon dossier de demande de subvention du FEADER pour l'empierrement d'allées.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 18 Juin 2022
Journal du chantier - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
J'ai passé commande, ce matin, à l'entreprise JARRY afin qu'ils recentrent et empierrent l'allée principale du manoir favori :

18 juin 2022.


Enfin !

P.S. (du 21 juin 2022 à 17 heures) : Philippe JARRY m'indique que le travail commencera à la rentrée des vacances d'été.

J'ai demandé de vérifier, avant l'exécution de la commande, la couleur des pierres.
La première leçon que je retiens en matière de fiscalité des boisements est qu'il paraîtrait judicieux que j'adopte très rapidement, du moins pour mes activités sylvicoles, le régime dit d'assujettissement volontaire à la T.V.A.

Ceci me permettrait en effet :
- de faire passer de 42 à 50 % de la dépense T.T.C. mon taux de subventionnement lorsque, comme j'ai commencé à en passer la commande, je ferai empierrer les allées nécessaires à mon activité sylvicole (dont l'allée principale) ;
- de récupérer la T.V.A. sur les achats qui concourent à l'activité (en particulier les achats de gasoil ou les frais d'entretien des tracteurs).

Si je comprends bien, l'inconvénient principal de ce régime serait de m'obliger à faire payer de la T.V.A. aux particuliers qui m'achèteraient du bois, ce qui ne devrait arriver que marginalement et être concentré sur mes premières années de production.

Également si je comprends bien, je pourrais récupérer, au titre du "DEFI travaux" et dans la limite de 10 000 €/an pendant cinq ans (ce qui serait largement suffisant pour moi), 18 % de mes dépenses T.T.C. d'empierrement d'allées ou d'amélioration des peuplements (dégagements, éclaircies, élagage, balivage, autrement dit des salaires de Francis et Didier que me facture mensuellement leur employeur, à savoir l'APIJOMM). Bref, ceci serait susceptible de porter le taux de subvention effectif de l'empierrement d'allées (pour ne parler que de celui-ci) de 50 à 68 % de la dépense T.T.C. correspondante.

Autrement dit, grâce à cet exposé dans le cadre du "FOGEFOR", je devrais pouvoir récupérer, au seul titre de mes dépenses d'empierrement, 26 % (8 + 18) de la dépense T.T.C. correspondante.

Pour arriver à ce résultat, je devrais, si je ne me trompe, m'empresser de faire modifier mon numéro de SIRET en indiquant désormais l'activité principale de "sylviculteur" sous le code APE 020A, sans cocher d'organisme d'assurance maladie mais en précisant à côté de la case idoine du formulaire "ad-hoc" que je remplis la condition "travail - de 150 heures".

Tout ceci est d'une simplicité biblique, comme d'hab, et je vais maintenant rechercher la paperasse obtenue de l'INSEE voici à peine un mois puis demander à la chambre d'agriculture compétente de procéder à la mise en musique des rectifications utiles.

P.S. (du 4 juillet 2022 à 8 heures) : A la réflexion, mon assujettissement à la T.V.A. serait encore plus avantageux pour moi que je ne l'ai d'abord pensé.

En effet, pour 100 € H.T. d'empierrement d'allées, je pensais pouvoir compter sur 50 € de subventions européennes, de sorte que la charge nette pour moi, après subvention européenne, était de 120 - 50 = 70 €, ce qui, en fait, ramenait à 42 % le taux de subvention par rapport au coût T.T.C.

L'exposé d'Eric de CATHEU m'a montré qu'en m'assujettissant à la T.V.A. et en procédant à d'autres adaptations, je récupérerais, toujours pour 100 € H.T. de travaux et en plus des 50 € de subvention européenne, non seulement les 20 € de T.V.A. mais également 18 % de 120 €, soit 21,60 € au titre du "DEFI Travaux". Bref, ces 120 € de travaux me reviendraient en fait à 120 - 20 - 50 - 21,60 = 28,40 €, soit 23,7 % de la dépense T.T.C.

23,7 au lieu de 70, ça fait une sacrée différence !
A la Chaslerie, le budget d'empierrement d'allées est de l'ordre de 100 000 € T.T.C.
Donc voici un exposé qui devrait me permettre d'économiser de l'ordre de 50 000 €.
Merci beaucoup, M. de CATHEU !

Rien qu'à ce titre, je n'ai donc pas perdu mon temps en m'inscrivant une seconde fois à une session du FOGEFOR. Comme, par ailleurs, toutes les séances du stage sont passionnantes, je ne saurais trop recommander à tous ceux qui s'intéressent à la forêt, à quelque titre que ce soit, de s'inscrire à une prochaine session du FOGEFOR !
Grâce au moteur de recherche du site favori, je retrouve immédiatement les deux messages qui me seront utiles pour demander la modification de mon SIRET. Il s'agit du message 53436 ainsi que du 53483.

Il ne me reste plus qu'à remplir le Cerfa en question et à envoyer deux courriels :
- l'un à ma correspondante de la chambre d'agriculture pour demander la modification,
- l'autre à mon interlocuteur de la D.D.T. pour l'avertir du changement en cours.

P.S. (à 10 heures) : Je m'aperçois que je ne suis pas capable de remplir convenablement ce "Cerfa" pour ce qui concerne l'assurance-maladie et la mention "travail - de 150 heures". Ça aurait encore été trop simple. Il va me falloir appeler Eric de CATHEU au secours. J'attendrai demain lundi pour le faire. D'ici là, je vais essayer d'avancer sur les autres sujets sur lesquels il nous a documentés.