Terrassement

Hugues HOURDIN autant que moi sommes perplexes : l'architecte du patrimoine qui, le 10 septembre dernier, avait promis par écrit sa proposition de contrat pour la semaine suivante, ne répond plus, depuis cette époque (en fait depuis quinze jours), à aucun de nos messages téléphoniques ni courriels.

Un de ses collègues, architecte du patrimoine qui a cherché à le joindre à ma demande (ce dont je le remercie), s'est heurté au même mur. Lui non plus ne comprend pas.

J'observe que le premier a interrompu ses productions sur "Facebook", pourtant nombreuses et rigolotes (du moins d'après moi) :


C'en serait presque à se demander quelle fatwa a bien pu lui tomber dessus...

« Vers l’Orient compliqué, je volais avec des idées simples ». Charles DE GAULLE - 1941
Air connu... Quatre-vingts ans déjà...
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : samedi 2 octobre 2021 10:58
À : (...)
Cc : Hugues HOURDIN ; C. F.
Objet : Maitrise d'œuvre à la Chaslerie

Cher Monsieur,

Comme indiqué sur votre répondeur, mon épouse et moi aurons l'occasion de rouler près de votre bureau de (...) ce lundi. Y aurait-il une heure ou nous pourrions vous y rencontrer ?

Il semble que nous n'arrivions plus à vous joindre, la SVAADE et moi, depuis votre dernier courriel.

Si vous ne souhaitez pas donner suite à ce dernier, auriez-vous l'obligeance de tenir le dossier et la clé USB, que je vous avais communiqués, à ma disposition à votre bureau ou, si vous le préférez, de nous les rendre par tout autre moyen ?

Bien cordialement,

PPF
06 12 96 01 34

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 11 octobre 2021 15:25
À : (...)@culture.gouv.fr>
Cc : (...)
Objet : RE: SVAADE, Chaslerie et mission BERN

Cher Monsieur,

Je vous remercie très vivement de votre prompte réponse. Nous viendrons donc à trois, vendredi prochain à 10 h 15.

Je profite de l'occasion pour vous signaler que la SVAADE m'a convaincu de reprendre de fond en comble le contenu du site de la Chaslerie, en veillant en particulier (1) à éliminer toute trace d'acrimonie dans mes anciennes rédactions et (2) à renvoyer dans les pages "Privé" les messages qui ne l'intéressent pas dans les rôles de maître d'ouvrage et d'"animateur" qui sont désormais les siens.
Le nécessaire a immédiatement commencé à être fait par moi. Dans un premier temps, tous les messages du site ont été envoyés sous les onglets "Privé". Je ne les en "exhume" qu'un à un, ce qui sera très long, en donnant la priorité à ceux qui me semblent les plus utiles au futur architecte du patrimoine, quand la SVAADE en aura missionné un, ce dont, à ma connaissance, elle s'occupe activement.

Bien cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : (...)@culture.gouv.fr>
Envoyé : lundi 11 octobre 2021 15:09
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : (...)
Objet : RE: SVAADE, Chaslerie et mission BERN

Bonjour Monsieur Fourcade,

Je vous remercie pour toutes ces informations. Nous pourrons vous recevoir avec mon collègue Jérôme Berger le vendredi 15 octobre à 10h15.

Bien cordialement

(...)

_______________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : lundi 11 octobre 2021 11:14
À : (...)@culture.gouv.fr
Cc : (...)@culture.gouv.fr>; (...)@culture.gouv.fr>; Claude Trianon; Jean Paul LEROY-TULLIE ; Hugues HOURDIN ; Flore MERLIN ; Jean-Aimable LENEGRE
Objet : SVAADE, Chaslerie et mission BERN

Cher Monsieur,

Je fais suite à l'entretien du 30 août dernier que M. ROCHAS, conservateur régional des monuments historiques, m'avait accordé en votre présence et en celle de M. Jérôme BERGER, votre collègue.

A ce jour, nos efforts pour recruter un nouvel architecte du patrimoine n'ont pas abouti.

Pour autant, nous avons continué à réfléchir au programme de travaux à mener sous la maîtrise d'ouvrage de la SVAADE.

Le mois dernier, nos réflexions nous avaient amenés à considérer qu'en l'absence d'un architecte du patrimoine, la SVAADE ne pourrait déposer dans les circuits de la "mission BERN" un dossier couvrant l'ensemble du programme de restauration envisagé.

Or il se trouve que nous avons rencontré le 8 octobre dernier M. TRIANON, de la "Fondation du patrimoine", accompagné de son représentant local, M. LEROY-TULLIE. A cette occasion, M. TRIANON, qui n'avait pas été informé de notre reculade de septembre, nous a appris que la "mission BERN" ne s'occupe que du clos et du couvert, ce que nous ignorions totalement. Surtout, il nous a encouragés, si j'ai bien compris, à faire acte de candidature pour les menuiseries extérieures des bâtiments sur cour. Or, nous disposons à ce dernier sujet de quasiment tous les éléments utiles, y compris l'étude de diagnostic de M. MAFFRE, qui nous permettraient, selon nous, de présenter un dossier des plus solides et à la hauteur de nos ambitions, qui sont élevées. Tout au plus faudrait-il peut-être actualiser certains devis, ce qui a, dès ce vendredi 8, été demandé au menuisier.

Simplement, il peut y avoir des considérations de stratégie à prendre en compte pour savoir si l'intérêt de la SVAADE est de présenter vite un dossier ainsi bâti, relatif aux seules menuiseries extérieures des bâtiments sur cour, ou bien s'il ne vaudrait pas mieux pour elle attendre de pouvoir présenter l'étude de diagnostic à venir, relative principalement à l'ensemble des travaux intérieurs que vous savez. L'idée étant, si j'ai bien compris les propos de M. TRIANON, que, face à la "mission BERN", la SVAADE n'aurait peut-être pas la latitude de candidater plusieurs fois, même sur plusieurs projets, que ceux-ci soient successifs ou parallèles.

Nous aimerions recueillir l'avis de la conservation régionale des monuments historiques sur cette problématique, sachant que le temps devient pour la SVAADE très compté (date-limite : 30 novembre 2021) dans l'hypothèse où elle déposerait au plus tôt un dossier au titre des seules menuiseries extérieures.

Deux membres de la SVAADE, Mme Flore MERLIN, membre du bureau et chargée des animations, et le docteur Jean-Aimable LENEGRE, trésorier pressenti (l'A.G. le nommant devant avoir lieu le 29 octobre prochain), viendront à la D.R.A.C. rencontrer ce vendredi 15 octobre prochain, pour parler d'animations et de réglementations y-afférentes, vos collègues Mmes Isabelle SAVARY et Marielle STINES. Il est prévu que je les accompagne à toutes fins utiles.

Si vous-même ou l'un de vos collègues de la conservation régionale pouviez nous recevoir quelques minutes ce vendredi matin, idéalement avant ce rendez-vous de 11 heures, cela nous aiderait dans nos réflexions. Sinon, une réaction écrite serait également précieuse.

Bien cordialement,

PPF

P.S. : Je suggérerai bien entendu à M. Hugues HOURDIN, président de la SVAADE, de vous inviter à assister à l'A.G. du 29 octobre prochain. Celle-ci devrait précéder immédiatement le concert de 17 h 30 et l'exposition d'un potier d'art, auxquels vous et vos collègues avez d'ores et déjà, si je ne me trompe, été invités.

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Christine Royer
Envoyé : jeudi 14 octobre 2021 18:16
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>; Hugues HOURDIN , (...)
Objet : Re: RE: RE: Fwd: Re: Manoir de La Chaslerie à Domfront en Poiraie

Merci Cher Monsieur Fourcade pour ce retour extrêmement constructif sur tous les points soulevés, que je fais prospérer de mon côté.
Je regarde pour mes disponibilités éventuelles en vous remerciant pour vos aimables invitations.
Bien à vous

Christine ROYER
Sous-préfète hors classe
(...)
Argentan

-------- Message original --------
Sujet : [INTERNET] RE: RE: Fwd: Re: Manoir de La Chaslerie à Domfront en Poiraie
De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Pour : PREF61 pref-arg-collectivites-territoriales <pref-arg-collectivites-territoriales@orne.gouv.fr>, Christine Royer
Copie à : Hugues HOURDIN, Bernard DAVY, Philippe COQUAIN (S.D.I.S. 61), Fabrice LEGENTIL (Ademe), Grégory VANNOBEL(Bee+), Philippe ROCHAS, Jean Paul LEROY-TULLIE (Fondation du patrimoine)
Date : 14/10/2021 17:06

> Madame la sous-préfète,
>
> M. Bernard DAVY, maire-adjoint de Domfront-en-Poiraie, m'informe que vous suivez le dossier SVAADE/Chaslerie avec soin et intérêt, ce dont la SVAADE et moi vous sommes très reconnaissants. Vous avez interrogé Bernard sur deux points et je profite de ce courriel pour évoquer un troisième :
>
> 1 - Les suites données au courriel du 5 octobre dernier de M. Philippe LEGENTIL, de l'ADEME, préconisant un dépôt en ligne de la demande de la SVAADE, maître d'ouvrage.
>
> Nous vous remercions d'avoir facilité ce contact.
>
> La SVAADE, locataire du manoir, pas plus que moi-même, propriétaire, n'avons, à notre avis, le niveau technique souhaitable pour dialoguer utilement avec l'ADEME.
> Un bureau d'études habilité, "Bee +", est en charge du dossier mais il attend pour poursuivre son travail, et notamment pour dialoguer avec l'AADEME à propos de notre dossier, que la SVAADE désigne un maître d'œuvre. Celui-ci doit être un architecte du patrimoine en raison de la réglementation des monuments historiques.
>
> La SVAADE est en contact avec deux d'entre eux qui pourraient faire équipe, un architecte chevronné (mais débordé de travail m'a-t-il dit) et un jeune, de sensibilité écologique, m'a-t-il semblé (je l'ai rencontré hier). Nous pensons que ce "tandem" pourrait être très efficace. Il est prévu que deux membres du bureau de la SVAADE et moi-même interrogions demain à 10 h 15 deux agents de la D.R.A.C., MM. (...), pour nous assurer qu'ils partagent notre manière de voir. M. ROCHAS, conservateur régional du patrimoine, a été informé de tout ceci. (...) n'a pas encore été informé par nous de l'idée de ce "tandem".
>
> Dès qu'un architecte du patrimoine (ou deux) aura été mandaté par la SVAADE, il prendra contact avec l'ADEME pour préciser les données du problème, c'est-à-dire, notamment, examiner les isolations thermiques les plus efficaces dans les parties du monument où, en l'état du chantier, elles sont envisageables, à savoir le logis, la tour Louis XIII et la ferme. Ailleurs (principalement le reste de l'aile Ouest), l'isolation est très récente et repose sur la juxtaposition d'une couche de "Skytech" et d'un matelas d'air de 2 cm d'épaisseur, retenu par des lattes de chêne de plus de 2 cm d'épaisseur.
>
> 2 - Le respect de la réglementation des E.R.P., notamment dans la perspective des concerts de 16 et 29 octobre prochains.
>
> Je viens de téléphoner au lieutenant Philippe COQUAIN, chargé de ces questions au S.D.I.S. 61.
>
> Je lui ai décrit l'état des lieux (un salon d'environ 70 m2 avec une porte et deux fenêtres sur cour) et la jauge des concerts (de 40 à 55 spectateurs en plus de deux musiciens). Il m'a conseillé de prévoir un extincteur.
>
> Il a pris note de ma déclaration, m'a dit ne pas pouvoir inspecter les lieux avant le concert du 16 mais prévoit de venir dans les jours suivants.
>
> Ceci sera pour la SVAADE l'occasion de lui montrer ses projets de travaux à ce stade et de se renseigner sur la réglementation applicable à ses travaux à venir.
>
> 3 - Par ailleurs, je peux vous assurer pour ma part que la SVAADE prend très à cœur ses nouvelles responsabilités.
>
> Depuis l'A.G. de la mi-août, je n'interviens plus que comme membre simple de l'association et j'entends, tout comme mon épouse, m'abstenir désormais lors de tous les votes en A.G. Plus généralement, toutes précautions sont prises pour garantir la parfaite indépendance de la SVAADE par rapport aux propriétaires.
> Un expert-comptable est en train d'être choisi de manière à permettre à la SVAADE de présenter des comptes certifiés.
> Le site internet de la Chaslerie, www.chaslerie.fr, où j'avais pris l'habitude de m'exprimer très librement, a fait l'objet d'un "recentrage" vigoureux à la demande expresse de la SVAADE de manière à éviter à cette dernière toute difficulté à ce titre.
>
> Une nouvelle A.G. de la SVAADE, d'ores et déjà convoquée pour 16 h 30 le vendredi 29 octobre prochain, donc juste avant le concert de 17 h 30, permettra d'évoquer les dossiers en cours et, vraisemblablement, de décider la signature d'un contrat de maîtrise d'œuvre ainsi que la stratégie au regard notamment de la "mission BERN".
Vis-à-vis de cette dernière, la SVAADE entend toujours être très active (donc déposer un dossier de qualité avant la fin novembre), en recentrant sa demande sur le clos et le couvert. Idéalement, ce dossier devrait être optimisé dans sa forme grâce, nous l'espérons, à un architecte du patrimoine suffisamment disponible et diligent.
> Je pense me faire l'interprète de Hugues HOURDIN en vous écrivant que vous êtes évidemment la bienvenue si vous souhaitez assister à l'A.G. et au concert.
>
> Hugues HOURDIN et moi-même nous tenons à votre disposition pour de plus amples renseignements que vous pourriez souhaiter, vous remercions encore une fois pour votre suivi de qualité de l'ensemble de ce dossier et vous prions d'agréer, Madame la sous-préfète, l'expression de nos respectueux hommages.
>
> Pierre-Paul FOURCADE
>
____________________________________________________________________________________

De : PREF61 pref-arg-collectivites-territoriales <pref-arg-collectivites-territoriales@orne.gouv.fr>
Envoyé : mardi 5 octobre 2021 14:57
À : Bernard SOUL ; LEGRAND Nathalie ; penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Objet : Fwd: Fwd: Re: [INTERNET] Manoir de La Chaslerie à Domfront en Poiraie
>>
>> Bonjour,
>>
>> Pour votre bonne information.
>>
>> Nous restons à votre disposition.
>>
>> Cordialement
>>
>> -------- Message original --------
>> Sujet : [INTERNET] Manoir de La Chaslerie à Domfront en Poiraie
>> De : LEGENTIL Fabrice <fabrice.legentil@ademe.fr>
>> Pour : christine royer <christine.royer@orne.gouv.fr>
>> Date : 05/10/2021 11:51
>>>
>>> Bonjour,
>>>
>>> Je fais suite à notre échange téléphonique concernant l’accompagnement potentiel de l’ADEME sur le dossier du manoir de La Chaslerie à Domfront en Poiraie.
>>>
>>> Je vous confirme n’avoir eu à ce jour aucune sollicitation de la part de monsieur FOURCADE ou de la SVAADE. La seule information sur le sujet est une lettre de soutien de monsieur Jérôme Nury (député de l’Orne).
>>>
>>> Je reste donc en attente d’une demande d’aide à déposer sur notre site en ligne : https://agirpourlatransition.ademe.fr/.
>>>
>>> Nous restons bien entendu à votre disposition ou celle du porteur de ce beau projet pour l’aiguiller dans ses réflexions.
>>>
>>> Cordialement,
>>>
>>> Fabrice LEGENTILDirecteur régional
>>>
>>> ADEME - Direction régionale Normandie30, rue gadeau de Kerville - Immeuble "Les Galées du Roi"76100 ROUENTél. 02 35 62 21 17 – Mobile : 06 07 74 02 79Mél. fabrice.legentil@ademe.fr www.normandie.ademe.fr

(Fin de citation)

La lettre de Hugues HOURDIN aux deux architectes du patrimoine pressentis est partie hier.
Après l'assemblée générale de la SVAADE qui s'est tenue hier après-midi, Me Xavier MEYER, notaire honoraire à Domfront, a proposé d'être chargé, au nom de la SVAADE, du suivi du chantier dont elle sera le maître d'ouvrage. En l'état des discussions de la SVAADE avec les deux architectes du patrimoine, MM. Arnaud PAQUIN et Edouard GRISEL, avec qui un accord de principe a été trouvé hier pour répartir les rôles de maître d’œuvre dans les différents bâtiments concernés, le chantier devrait pouvoir démarrer dès le début de 2022. Me MEYER serait notamment habilité à représenter la SVAADE aux réunions de chantier.

La SVAADE pourra entériner cette décision lors de sa prochaine assemblée générale qui comportera par ailleurs un ordre du jour à titre extraordinaire et qui devrait être convoquée prochainement.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : dimanche 13 février 2022 08:15
À : PERREAU Marie
Cc : Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; Jean-Aimable LENEGRE ; C. F. ; T. F. ; (...) architecte
Objet : RE: Politique régionale du patrimoine - Application au manoir de la Chaslerie (Orne) - Intervention de l'association "La SVAADE"

Chère Madame,

Le projet en est toujours au stade du montage, de sorte que les éléments chiffrés que je vous communique ici sont encore provisoires.

Le montant global des travaux pour lesquels les subventions de la région Normandie seront sollicitées est de l'ordre de 2 M€. Ils porteront tant sur le manoir (menuiseries extérieures et restauration intérieure d'ensemble) que sur la réhabilitation de deux dépendances destinées à servir de résidences d'artistes.

Dans l'immédiat :
- une première tranche de travaux dont la définition est en cours, sous l'égide d'un architecte du patrimoine dont le recrutement est en phase de finalisation, devrait porter, pour l'essentiel, sur les menuiseries extérieures (classées monument historique) des principaux bâtiments sur cour ; son montant serait de l'ordre de 0,5 M€. Il est possible - mais non souhaité par La SVAADE ni par moi - que la D.R.A.C. choisisse, pour des raisons qui lui sont propres, de tronçonner cette tranche sur plusieurs exercices ;
- une "étude de diagnostic" d'ensemble est également en cours de définition, rendue complexe par une problématique de chauffage par aquathermie ; le budget de cette étude serait de quelques dizaines de milliers d'euros, comme déjà signalé ;
- enfin, "La SVAADE" et moi avons le désir de lancer au plus tôt les travaux de réhabilitation et d'aménagement intérieur de deux dépendances (la "cave" et la "ferme", elles seulement inscrites à l'I.S.M.H.) destinées à servir de résidences d'artistes ; le budget de ces travaux-ci pourrait atteindre 0,5 M€.

Bien cordialement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : PERREAU Marie
Envoyé : jeudi 10 février 2022 16:31
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : RE: Politique régionale du patrimoine - Application au manoir de la Chaslerie (Orne) - Intervention de l'association "La SVAADE"

Monsieur,

Pourriez-vous me confirmer le montant sollicité auprès de la Région ainsi que la nature et le montant global de votre projet ?

Merci par avance

Marie Perreau

Chargée de projets pour l’Eure et l’Orne
Service Patrimoine et Inventaire
Direction de la Culture et du Patrimoine
Région Normandie (site de Caen)
02 14 47 63 05

____________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 8 février 2022 17:33
À : PERREAU Marie
Objet : Re: Politique régionale du patrimoine - Application au manoir de la Chaslerie (Orne) - Intervention de l'association "La SVAADE"

Chère Madame,

Vous résumez bien les protections. En clair, tout est au moins inscrit, intérieurs comme extérieurs. Un sous-ensemble important a été ultérieurement classé.

Quant aux visites, elles sont possibles tout au long de l'année.

Bien cordialement,

PPF

Envoyé de mon Galaxy A32 5G Orange
Télécharger Outlook pour Android

____________________________________________________________________________________

From: PERREAU Marie
Sent: Tuesday, February 8, 2022 5:25:03 PM
To: Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Subject: RE: Politique régionale du patrimoine - Application au manoir de la Chaslerie (Orne) - Intervention de l'association "La SVAADE"

Bonjour Monsieur,

Je me permets de vous contacter concernant la visite du 18 février prochain. Je prépare une note sur l’histoire et l’architecture du manoir ainsi que l’évolution du chantier de restauration du site.

Votre site internet à ce sujet est très bien fait.

J’ai deux questions :

- Au sujet de la protection du site au titre des MH j’ai vu que l’ensemble du site (intérieur et extérieur) est inscrit au titre des MH par arrêté du 2 novembre 1926. Cette protection a été étendue par arrêté le 26 octobre 1993, à l’allée historique du manoir (au Sud, vers le bourg de La Haute Chapelle). Enfin, par arrêté du 4 juillet 1995, l’extérieur des bâtiments et des constructions entourant la cour, la chapelle en totalité avec son décor intérieur, les murs bordant le « Pournouët » et le circuit des douves, du bief amont au bief aval, ont été classés. Est-ce que ces informations sont exactes ?

- Le site est-il ouvert au public au moins 40 jours par an ?

Merci par avance pour votre retour.

Bien Cordialement

Marie Perreau

Chargée de projets pour l’Eure et l’Orne
Service Patrimoine et Inventaire
Direction de la Culture et du Patrimoine
Région Normandie (site de Caen)
02 14 47 63 05

(Fin de citation)
Des arrêtés de subvention de l'Etat arrivent prochainement à expiration, celui relatif à la première tranche de restauration des menuiseries extérieures du logis et celui prévoyant que la cage d'escalier soit enduite de chaux. La D.R.A.C. a proposé de substituer aux deux arrêtés relatifs aux menuiseries, dont elle reconnaît de fait les imperfections, un nouvel arrêté dont le contenu pourrait être repensé. Je souhaiterais qu'à cette occasion, la question des "poutres pourries" soit enfin réglée.

Je suis passé voir Arnaud PAQUIN hier à son cabinet d'Avranches. Il connaît bien notre chantier favori et considère comme moi, d'une part, que le traitement des "poutres pourries" est un préalable nécessaire à la restauration d'une fenêtre du logis et, d'autre part, qu'il serait sous-optimal d'enduire la cage d'escalier avant d'y restaurer les menuiseries ou de passer les tuyaux de chauffage. Tant qu'à fusionner les deux premiers arrêtés, il suggère même que le nouvel arrêté à prendre, en substitution des deux premiers, couvre également la question des enduits de la cage d'escalier, ce qui me semblerait en effet de bon sens.

Compte tenu de l'urgence, j'ai demandé à Arnaud PAQUIN, qui accepte d'assurer la maîtrise d’œuvre de la restauration des menuiseries extérieures du logis, de prendre à ces sujets l'attache de la D.R.A.C. afin que ces travaux puissent enfin être réalisés dans les meilleurs délais.

Aucun autre engagement n'a été pris entre nous deux, ni de ma part, ni de la sienne, sur la suite du chantier.

Quant à La SVAADE et moi, nous estimons toujours indispensable que, pour commencer et dans les meilleurs délais :
- un architecte du patrimoine puisse dialoguer utilement avec le bureau d'études "Bee +" afin qu'après la région Normandie (qui en a accepté le principe), l'ADEME puisse subventionner notre installation de chauffage par aquathermie et le service régional d'archéologie mettre un terme à son intervention dans ce dossier ;
- une étude préalable d'ensemble fournisse, sur la base du projet architectural existant, le chiffrage par grandes masses des travaux à mener en vue de finir la restauration de la Chaslerie, dépendances (aménagées comme résidences d'artistes) incluses.

Sur ces deux derniers sujets, comme sur leur aval, nous n'en sommes toujours qu'à la phase des discussions. Nous cherchons de concert (rejoints très bientôt, je l'espère, par mon aîné) à nous entourer des meilleurs conseils, tout en facilitant leur nécessaire coordination. Que ceci soit clair pour tout le monde !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 10 mars 2022 22:20
À : CHEVILLON Anne
Cc : MERCIER Isabelle ; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; C.F. ; T.F. ; Arnaud TIERCELIN
Objet : Déclaration préalable de travaux sur monument inscrit ("travaux non soumis au droit de l'urbanisme").

Madame,

Arnaud TIERCELIN, appelé ce matin, me dit que c'est à vous que je dois adresser le Cerfa 15459*02 relatif au projet dont je souhaitais vous entretenir.

Je vous prie donc de trouver ci-joint ce formulaire rempli à toutes fins utiles.

Le projet dont il s'agit concerne l'allée historique du manoir de la Chaslerie, inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté préfectoral du 26 octobre 1993.

Je souhaiterais, en qualité de maître d'ouvrage :
- remettre en état sa chaussée tout en la recentrant ;
- implanter au Sud de son emprise, donc à environ 500 mètres des bâtiments sur cour du manoir, une paire de pilastres inspirés de ceux de l'ancien château de Maleffre (Sarthe), pilastres dont vous trouverez des photos notamment sous le lien suivant : https://www.chaslerie.fr/recherche?q=ar%C3%A7onnay

Ces travaux auraient lieu dans les meilleurs délais. Ils auraient à mes yeux trois objectifs :
- redonner à cette allée sa fonction principale d'usage aisé et manorial, perdue depuis longtemps (bien qu'elle ait été bitumée très superficiellement il y a 70 ans environ et pour partie seulement) et encore mise à mal par le dernier remembrement de La Haute Chapelle (il y a environ 25 ans), raté localement, du moins selon moi ;
- me permettre, au moment où mon aîné m'a promis de me relayer très prochainement comme propriétaire de la Chaslerie (au moins pour les bâtiments sur cour), de fêter sa prise de possession des lieux par un cadeau de bienvenue de ma part tandis que je me replierais, en prévision de mes vieux jours, dans la dépendance appelée cave de la Chaslerie ; j'indique que là, dans le prolongement d'un permis de construire obtenu il y a une trentaine d'années par Nicolas GAUTIER, alors A.B.F. de l'Orne, Arnaud PAQUIN, architecte du patrimoine, serait chargé des quelques aménagements intérieurs qui restent à y réaliser ;
- me donner de la flexibilité dans la gestion fiscale du chantier pour la part qu'il me resterait à en financer, en me permettant de programmer la réalisation de ces travaux-ci avant que ne soient définis précisément (avec toutes les autorisations nécessaires) les travaux lourds sur le manoir et la ferme pour lesquels des études préalables devraient être très prochainement réalisées par Arnaud PAQUIN.

Pour ces travaux-ci, je ne sollicite pas de subvention de l'Etat compte tenu de la réponse préalable que m'a faite ce matin M. TIERCELIN.
Qu'il soit cependant clair que, si la doctrine évoluait, la demande suivrait.

Bien cordialement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 10 mars 2022 08:43
À : CHEVILLON Anne
Cc : MERCIER Isabelle ; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; C.F. ; T.F. ; Arnaud TIERCELIN
Objet : RE: Demande de rendez-vous

Madame,

Merci beaucoup pour cet éclairage.

Je vais donc chercher à joindre Arnaud TIERCELIN pour lui signaler les derniers développements du dossier de la Chaslerie, qui évolue très vite et très bien en ce moment, et j'en suis le premier satisfait.

Bien cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : CHEVILLON Anne
Envoyé : jeudi 10 mars 2022 08:39
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : MERCIER Isabelle
Objet : RE: Demande de rendez-vous

Bonjour Monsieur Fourcade,

Les autorisations de travaux sur MH relèvent toutes du niveau régional. L’Udap est cependant « guichet unique », il réceptionne les demandes, formule éventuellement ses observations et les transmet toutes au niveau régional.

Entre UDAP et CRMH (tous 2 rattachés à la Drac), la répartition du suivi des opérations n’est pas juridiquement fixée. C’est une organisation interne. Il est vrai qu’à une époque, l’UDAP était plutôt référent sur les inscrits et la CRMH sur les classés, mais cette répartition peut évoluer, notamment quand un monument bénéficie d’une protection mixte comme la Chaslerie. Cela vous permet d’avoir un interlocuteur privilégié unique et cela permet une coordination plus simple.

Bien cordialement,

Anne Chevillon

___________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 9 mars 2022 17:52
À : CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : MERCIER Isabelle
Objet : RE: Demande de rendez-vous

Madame,

Merci pour cette réponse. Je croyais que l'instruction des demandes de permis pour travaux sur parties inscrites relevait de l'UDAP et de son A.B.F.

De quand date cette réforme qui m'avait échappé ?

Bien cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : CHEVILLON Anne
Envoyé : mercredi 9 mars 2022 16:30
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : MERCIER Isabelle
Objet : RE: Demande de rendez-vous

Bonjour Monsieur Fourcade,

J’ai relayé votre demande à la CRMH, en charge du suivi de vos projets sur les parties protégées MH (inscrites et classées)

Le standard téléphonique est en effet fermé l’après-midi et nous avons parfois des soucis de transferts automatiques d’appels le mercredi, jour où la personne chargée de l’accueil est absente. Je vous prie de bien vouloir nous en excuser.

Si vous souhaitiez aussi aborder des questions relatives au bâti non MH ou aux abords, je peux vous proposer un RDV le 17 mars à 11h30 ou le 24 mars à 11h00 ou à 15h30 à l’Udap.

Bien cordialement,

___________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 9 mars 2022 14:42
À : CHEVILLON Anne
Cc : Xavier MEYER
Objet : Demande de rendez-vous

Madame,

N'arrivant pas, malgré de nombreux essais, à joindre l'U.D.A.P. de l'Orne par voie téléphonique, je vous écris pour solliciter un rendez-vous.

Je souhaiterais vous expliquer l'état du dossier de restauration de la Chaslerie. Il y a en effet de nombreuses nouvelles depuis que nous l'avons évoqué, certaines relatives directement à des parties inscrites.

Je mets en copie Me Xavier MEYER, vice-président de l'association qui est intéressée par ce chantier ; il pourrait, si vous le permettez, m'accompagner.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Meyer Xavier
Envoyé : vendredi 11 mars 2022 14:44
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet :

Cher Pierre-Paul
Puisse le projet de cette porte monumentale signifier, par l’avenue que vous tracez, l’entrée effective et active de votre fils aîné dans le dossier de « La Chaslerie » porté par vous à bout de bras depuis si longtemps !
Amicalement.
Xavier Meyer

___________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 11 mars 2022 13:42
À : Meyer Xavier
Objet : RE: Divers

Cher Xavier,

Vous ne serez pas surpris que mes priorités soient un peu différentes à propos de cette démarche. J'y vois surtout deux avantages :
- mettre un peu de pression sur (...) ; il est vrai que la "conjoncture" n'incite guère à l'optimisme, ni lui, ni personne ;
- me mettre en position, si possible, de solliciter pour cette allée des subventions de la région (20 %, ce n'est pas rien).

Quant à l'Udap, elle reçoit les demandes de permis et d'autorisations et peut donner son avis à la Drac.
Normalement, pour ce dossier, il ne devrait pas y avoir de problème. C'est en tout cas ce que j'imagine.

Amicalement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : Meyer Xavier <axmeyer@hotmail.com>
Envoyé : vendredi 11 mars 2022 13:30
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Divers

Cher Pierre-Paul
Je vous félicite de votre démarche auprès de la D.R.A.C., notamment concernant la porte monumentale de l’avenue. Cela sécurise l’opération à l’égard non seulement de l’Administration mais également des tiers … De plus, malgré le caractère fastidieux de ces formalités, cette réglementation permet de garantir l’environnement du bâti de qualité et d’avoir une action contre ceux qui détruisent le patrimoine par des constructions et des démolitions sauvages…
Quant à la question du champ de compétence de l’ UDAP, j’avoue ne pas savoir ce qu’il en est désormais suite à vos échanges …
Amicalement.
Xavier Meyer

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 30 Mars 2022
Journal du chantier - Administration - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Sculpture - Abords, Avenue, terrasse
0
La L.R.A.R. reçue ce matin...

... appelle de ma part l'interrogation suivante :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mercredi 30 mars 2022 11:20
À : anne.chevillon@culture.gouv.fr <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : Xavier MEYER ; C.F. ; T. F., A.-V. F.
Objet : LRAR du conservateur régional du patrimoine

Madame,

Je reçois ce matin, sous forme d'une lettre recommandée, des nouvelles du conservateur régional des monuments historiques, M. Philippe ROCHAS, qui réclame que je vous transmette des documents dénommés "MH100, MH102, MH103, MH104, MH105, MH106 et MH109".

Je croyais qu'en France l'administration avait l'obligation de s'exprimer en français.

Comme même "Google" s'avère incapable de me donner une traduction et que M. Philippe ROCHAS désigne votre service comme destinataire nécessaire de tels documents, j'imagine que vous comprenez de quoi il s'agit. Je vous serais donc reconnaissant et vous prie de bien vouloir me l'indiquer afin que j'examine, notamment à l'âge et dans les circonstances qui sont les miens, la suite à donner éventuellement à cette forme de missive.

Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de mes respectueuses salutations.

Pierre-Paul FOURCADE

(Fin de citation)

P.S. (à 12 h 20) : Suite :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 30 mars 2022 12:16
À : anne.chevillon@culture.gouv.fr <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : Xavier MEYER ; C.F. ; T. F. ; A.-V. F.
Objet : RE: LRAR du conservateur régional du patrimoine

Madame,

Après d'intenses consultations via "Google", j'ai fini par trouver un document administratif de 10 pages (pas une de moins) indiquant de quoi il retournerait à travers ces sigles.

Je les passe en revue, non sans vous prier de vous reporter à mon courriel initial de saisine au titre de ce dossier relatif à des travaux qui seraient menés à mes frais exclusifs sur l'allée principale de la Chaslerie, telle que celle-ci a, comme la conservation régionale et vos services en sont informés, été inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté préfectoral du 26 octobre 1993 :

"MH100" = Le titre de propriété ou, le cas échéant, le mandat ou le titre d'habilitation
Ce long document est connu depuis trente ans au moins des services extérieurs de l'Etat en charge des monuments historiques. S'ils l'ont égaré, ils devraient pouvoir s'en procurer une copie auprès d'un autre service de l'Etat, celui en charge de l'enregistrement.

"MH102" = Un descriptif quantitatif détaillé
Tous détails utiles vous ont déjà été fournis lors de ma demande d'autorisation par courriel à votre adresse.
Je pourrais, si vous êtes fondée à l'exiger, vous communiquer les devis. Je rappelle toutefois que je n'ai pas sollicité de subvention de la part de l'Etat. Donc il serait souhaitable de m'expliciter les raisons d'une insistance à ce sujet.

"MH103" = Un plan de situation
Tous détails vous sont connus, ne serait-ce que grâce à l'inscription de l'allée et à mon courriel susmentionné.

"MH104" = Un plan de masse (état existant et état projeté coté dans les trois dimensions)
Vous ayant déjà fourni une représentation 3-D du type de pilastres envisagé et indiqué que l'implantation se ferait en haut de l'allée, je ne vois rien à ajouter.

"MH105" = Un dossier photographique
Je vous ai déjà communiqué un dossier complet, notamment sur les pilastres de l'ancien château de Maleffre (Sarthe) qu'il s'agirait de copier.

"MH106" = Un plan en coupe
Tous détails qui vous ont déjà été communiqués me paraissent de nature à suffire à une bonne instruction du dossier.

"MH109" = Les documents graphiques des extérieurs
Vous disposez déjà, grâce à mon courriel susmentionné, de tous éléments qui paraissent utiles.

Au total, je suis informé que le président de la République s'est récemment donné comme règle de conduite, au moins sur un autre sujet, d'"emmerder les Français".
Pour ma part, je trouvais beaucoup plus digne et responsable la recommandation du président POMPIDOU, sur des sujets comparables, d'"arrêter d'emmerder les Français".

Je vous serais donc particulièrement reconnaissant de vous efforcer, y compris en usant de votre influence au niveau de la conservation régionale des monuments historiques et de son responsable, à retenir, de ces deux recommandations, celle qui vous paraîtra la plus respectueuse de l'intérêt des monuments dont vous avez l'honneur et l'attribution d'être en charge.

S'agissant de la Chaslerie, vous savez que l'intérêt du monument a toujours été et est toujours ma ligne directrice essentielle.

Si, néanmoins, vous deviez estimer votre information sur ce dossier particulier encore insuffisante, je vous prierais de bien vouloir me l'indiquer.

Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de mes respectueuses salutations.

Pierre-Paul FOURCADE

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 6 Avril 2022
Journal du chantier - Terrassement - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Mon attention ayant été attirée par la région Normandie sur la possibilité d'obtenir des subventions européennes lorsqu'on crée ou entretient des allées forestières, j'ai montré cette après-midi à M. Jean-Sébastien GOMANT, en poste à la D.D.T. (ancienne D.D.A.) d'Alençon, en quoi consisteraient mes besoins en la matière. Nous avons notamment parcouru l'allée historique et celle qui, passant par "les Martiens", descend jusqu'aux terres louées.

Excellent contact, il faudra toutefois que je sollicite et reçoive un feu vert de l'U.D.A.P. de l'Orne puisque la seconde allée se trouve dans le périmètre de 500 mètres autour de parties protégées et que le P.S.G. en vigueur ici depuis 2019 n'a hélas pas purgé cette partie du dossier, ceci par simple oubli de ma part. J'ai donc immédiatement demandé un rendez-vous à Mme CHEVILLON, A.B.F. de l'Orne.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 8 Avril 2022
Journal du chantier - Administration - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 8 avril 2022 17:03
À : CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : MERCIER Isabelle <isabelle.mercier@culture.gouv.fr>
Objet : Re: Chaslerie - Demande de rendez-vous

Merci Madame, je ferai comme vous le dites.
Bonnes vacances.
Bien cordialement,
PPF

Envoyé de mon Galaxy A32 5G Orange
Télécharger Outlook pour Android

______________________________________________________________________________________________________

From: CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Sent: Friday, April 8, 2022 4:08:42 PM
To: Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc: MERCIER Isabelle <isabelle.mercier@culture.gouv.fr>
Subject: RE: Chaslerie - Demande de rendez-vous

Bonjour Monsieur Fourcade,

Cette modification des abords du monument relève de la déclaration préalable de travaux à déposer en mairie.

Mon agenda est hélas très chargé (mais aussi parce que je suis en congés la semaine prochaine) et si vous souhaitez un rendez-vous, cela pourra être seulement à l’Udap, le 3 mai à 16h00 ou bien le 5 mai à 9h30 ou bien le 11 mai matin.

Connaissant l’esprit dans lequel vous travaillez sur le domaine, je suppose que ce projet ne devrait pas poser de difficulté particulière et vous pourriez peut-être gagner du temps en m’adressant des documents graphiques pour que nous puissions échanger à distance.

Bien cordialement,

Anne Chevillon

______________________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 6 avril 2022 17:04
À : CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : Xavier MEYER ; C. F. ; T. F. ; A.-V. F.
Objet : Chaslerie - Demande de rendez-vous

Madame,

Pourrais-je vous rencontrer pour évoquer le chantier de la Chaslerie, notamment la création d'une allée forestière qu'on avait oublié d'évoquer lors de l'élaboration du P.S.G. ?

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
La réunion, ce jour, avec Arnaud PAQUIN et en présence de Xavier MEYER s'est déroulée sous la pluie et n'a guère permis d'avancer dans les réflexions sur le chantier.

J'ai indiqué qu'il ne fallait pas oublier de prévoir des rangements dans la cave. J'ai également signalé m'interroger sur l'opportunité de rebâtir une grange, là où s'en était déjà trouvée une ; la nouvelle serait destinée à abriter la quincaillerie lourde et à servir, le temps nécessaire, de garde-meubles.

Carole espère que l'architecte lui apportera des idées sur l'aménagement (provisoire ?) de la cour. Arnaud PAQUIN a trouvé incongrue la présence du bassin de granit au milieu de celle-ci. Je ne peux que lui donner raison mais lui ai rappelé que ce monolithe, manifestement déposé là n'importe comment à une époque pas très lointaine, a été classé parmi les monuments historiques à la suite d'une erreur d'analyse de plus (dont, il est vrai, je fus le co-auteur).

La prochaine réunion avec l'architecte devrait avoir lieu dans deux semaines.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 12 Avril 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Terrassement - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
En route vers Paris, Carole a envoyé le courriel suivant.
Inattendu mais sympathique :

(Début de citation)

De : C. F.
Envoyé : mardi 12 avril 2022 20:49
À : Arnaud Paquin <arnaudpaquin.architecte@gmail.com>
Cc : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Cour de la Chaslerie

Cher Monsieur,

Après réflexion, il n’est pas raisonnable de vous demander une réflexion et un croquis sur les aménagements même temporaires de la cour. Aussi je vous prie de bien vouloir oublier ma demande. Je pense que vous avez déjà fort à faire avec les demandes de mon mari.
Bien cordialement
C. Fourcade

Envoyé de mon iPhone

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 13 Avril 2022
Journal du chantier - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
A tout le moins, cela fera une sacrée différence de couleurs :

13 avril 2022.

13 avril 2022.

13 avril 2022.



P.S. (à 23 h 55) : En tout cas, Guguss apprécie le nouvel aspect de la cour :

13 avril 2022.


Moi, toujours en arrière de la main pour ce genre de travaux (reconnaissons même que c'est souvent le cas pour les travaux dont l'initiative et le contrôle m'ont échappé, comme pour ceux-ci), je m'interroge sur l'imperméabilité de la bâche de qualité posée sur le sol. Le terrain, même sommairement ragréé (grand merci à Igor et Francis !), me paraît trop inégal pour que ne se forment pas, aux pluies à venir, des flaques que seule l'évaporation résorbera, mais en combien de temps ?

En outre, toujours aussi rabat-joie, je me dis que ce beau gravier de rivière roulera sous les chaussures, donc découvrira vite les hauts du terrain pour s'accumuler dans ses bas. Autrement dit, qu'on a oublié de poser sur un géotextile perméable le système d'alvéoles en plastique qui empêcherait le glissement du gravier, comme l'ont fait ces propriétaires d'un manoir voisin visités hier après-midi et chez qui Carole aurait grand intérêt à étudier quelques réalités du dossier :

13 avril 2022.


Ceci dit, je me dois de reconnaître que, grâce à l'initiative de Carole et dans un premier temps, la cour aura une bien meilleure allure pour accueillir les visiteurs que rebutait légitimement son aspect lamentable (depuis plus de deux ans).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 14 Avril 2022
Journal du chantier - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
Voici, de bon matin, de quoi réchauffer une saine jeunesse :

14 avril 2022.

14 avril 2022.

14 avril 2022.


P.S. (à 14 h 30) : On dirait une mer de sable :

14 avril 2022.


Je confirme que, sans les alvéoles pour le retenir, le gravier migrera rapidement :

14 avril 2022.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 14 Avril 2022
Journal du chantier - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
On s'arrêtera là pour cette première expérience :

14 avril 2022.


Beaucoup trop minéral à mon goût et à l'évidence. Et tout ça à cause de ce classement aussi débile que malencontreux et des cerbères qu'il excite faute d'un meilleur usage de leurs immenses talents.