Sculpture

Je vous présente le père de Content III :

Content était mon cheval de bois en Tunisie et à Saint-Céré ; il m'avait été offert par ma grand-mère Julietotte pour la Noël 1955 :

Noël 1955, PPF sur Content à Sousse.

Noël 1955 à Sousse.

Content II était le cheval à bascule, en peluche et à roulettes, de mes fils :

Début 1980, Thibaud et Content II.

Début 1980, Thibaud et Content II.

Je destine Content III à mes petits-enfants.
Manorial, isn't it ?

Le père de Content III est un authentique cheval de petit lord du XIXème siècle que Sébastien LEBOISNE avait restauré il y a quelques années pour une antiquaire anglaise et que j'avais repéré dans son atelier.

J'ai passé à Sébastien commande du même, neuf. Il devrait être sculpté dans du chêne et mesurer hors tout 2 bons mètres de long. Je compte charger Ryszard ZUREK de Mortain des peintures et le fils de Mme RIVARD de Rânes (membre fondatrice de l'"association pour la restauration et l'animation du manoir de la Chaslerie") de la sellerie.

Il me reste à sélectionner l'artisan qui se chargerait de trouver le crin et d'implanter la crinière et la queue. Pour les yeux, j'envisage de m'adresser à un taxidermiste, en espérant que Sébastien puisse les arrimer solidement ; sinon, ils seront peints.

Vous avez compris que nous ferons en sorte que Content III soit plus beau que le zèbre à bascule de Prince George.

Si un visiteur de notre site favori souhaite commander le jumeau de Content III, autant nous regrouper pour négocier des rabais...

P.S. : Ayant pris connaissance de mon projet, le père de Garance m'écrit :

(début de citation)

C'est magnifique!
Il doit basculer très fort cet animal à en juger par la courbure des patins.
Tu crois qu'il tient 95kg sur son dos ?

(fin de citation)

Je vois qu'à 36 ans révolus, mon aîné se croit toujours dans une cour de récréation...

Mais non, mon grand, pas plus tes 95 kg que mes 106, il vaut mieux ne pas essayer.

(Début de citation)

De : (...)@culture.gouv.fr
Envoyé : jeudi 21 juin 2018 09:16
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : Re: Chaslerie - Etude préalable sur la restauration intérieure du logis - Etude préalable de M. (...) sur la restauration de N.-D.-sur l'Eau.

Bonjour Monsieur Fourcade,

Votre demande d'étude pour le logis, qui concernera essentiellement des travaux d'aménagement et de confort, ne pourra être aidée par l'Etat. Par contre, les travaux qui relèveraient de la restauration pourraient évidemment bénéficier d'une participation financière de l'Etat. Pour le moment, nous avons inscrit prioritairement une nouvelle tranche de menuiserie en 2019.

S'agissant de l'étude sur l'église Notre-Dame sur l'Eau, je peux vous préciser qu'elle a fait l'objet d'observations importantes et de réserves de la part de l'Etat. A ce stade, il me paraît donc légitime qu'elle ne puisse être diffusée par la ville qui l'a commandée.

Bien cordialement

(...)
__________________________________________________________

Pierre-Paul Fourcade a écrit :
>
> Cher Monsieur,
>
> Comme vous le savez, le logis de la Chaslerie est classé extérieurement et inscrit intérieurement. Il a subi en 1884 un incendie qui a ravagé, entre autres, toute sa poutraison et conduit au déménagement vers l'aile Ouest ("aile de la belle-mère" dans mon jargon) de sa porte principale (comme l'a prouvé M. MAFFRE) et, très probablement d'autres vestiges en bois rescapés de l'incendie comme une importante cheminée (abîmée par les dégâts des eaux de 2018, 12 à ce jour dans l'"aile de la belle-mère"...) et des portes intérieures de même époque que cette porte principale. L'incendie a également ravagé, au niveau des ouvertures, des granits de la partie intérieure de ces murs extérieurs dont la restauration ne sera pas couverte par la restauration en cours des menuiseries extérieures.
>
> La restauration de ce logis est complexe puisque tous les corps de métier vont devoir intervenir dans toutes ses parties (sauf la cage d'escalier, dont la restauration sera bientôt achevée). Outre la nécessité de respecter ce que j'appelle l'"esprit des lieux", elle pose divers problèmes d'ordre technique, souvent complexes (notamment du fait du besoin de chauffage), et sera coûteuse. Il importe d'autant plus pour moi que les choses soient encadrées professionnellement que j'ai dû reprendre la maîtrise d'ouvrage malgré la chute de mes revenus et la fin de mon épargne financière. J'aurais donc besoin, également, d'un calendrier réfléchi et raisonnable de mise en œuvre.
>
> Il me paraitrait opportun de confier cette étude préalable à M. Arnaud PAQUIN, architecte du patrimoine. Je ne lui en toutefois pas encore parlé clairement à ce stade.
>
> Je souhaiterais en effet savoir au préalable si la D.R.A.C. accepterait de subventionner cette étude.
>
> Par ailleurs, et indépendamment de ceci mais sur un sujet connexe, je m'interroge sur l'attitude d'un confrère de MM. MAFFRE et PAQUIN qui, ayant réalisé une étude préalable sur l'église Notre-Dame-sur-l'Eau de Domfront, chercherait à en freiner la diffusion, bizarrement à mes yeux (ceci à plusieurs égards). A votre connaissance, une telle étude préalable serait-elle néanmoins "accessible au public" ? Concrètement, quelles sont à votre connaissance les pratiques normales en la matière ?
>
> Bien cordialement,
>
> PPF

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 30 juin 2021 03:29
À : Bruno DE SA MOREIRA <bruno@histovery.com>
Objet : RE: Suivi HistoPad

Cher Bruno,

Merci pour ces superbes infos.

A cet été donc.

Bien à toi,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 30 juin 2021 03:24
À : Jean Thuaudet
Cc : C. F. ; T. F.
Objet : TR: Suivi HistoPad

Cher Jean,

Pour info.

Amicalement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : Bruno DE SA MOREIRA <bruno@histovery.com>
Envoyé : mardi 29 juin 2021 23:45
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Objet : Suivi HistoPad

Cher Pierre-Paul,

Encore une fois merci pour la super soirée Arbon chez toi, et le sympathique diner improvisé.

Je t’envoie plus d’infos sur Histovery et on pourra en reparler au profit de la Chaslerie cet été quand vous viendrez trinquer à Lingeard.

Bien à toi,

Bruno

Histovery Press review

Discover HistoPad :

First HistoPad in Germany, the Albrechtsburg in Meissen.

HistoPad Royal Castle of Amboise: https://vimeo.com/314512921

HistoPad Paris City Tour: https://vimeo.com/376864700

Découvrir tous nos projets.


(Fin de citation)
Je ne sais quelle est l'authenticité des pilastres du portail piétonnier du château de Godras, dans la Grande Rue de Domfront...

15 juillet 2021.

... mais leur sommet ressemble beaucoup à celui des pilastres que j'ai photographiés dernièrement près de l'entrée de Saint-Mars-d'Egrenne en venant de Domfront.

Comme le château de Godras était la résidence domfrontaise des LEDIN, on accordera à ces pilastres le bénéfice du doute si leur forme doit inspirer peu ou prou la restauration de ceux du haut de l'allée historique de la Chaslerie.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 19 Mars 2022
Sculpture - Chapelle
0
"Work in progress" :

18 mars 2022.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 30 Mars 2022
Journal du chantier - Administration - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Sculpture - Abords, Avenue, terrasse
0
La L.R.A.R. reçue ce matin...

... appelle de ma part l'interrogation suivante :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mercredi 30 mars 2022 11:20
À : anne.chevillon@culture.gouv.fr <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : Xavier MEYER ; C.F. ; T. F., A.-V. F.
Objet : LRAR du conservateur régional du patrimoine

Madame,

Je reçois ce matin, sous forme d'une lettre recommandée, des nouvelles du conservateur régional des monuments historiques, M. Philippe ROCHAS, qui réclame que je vous transmette des documents dénommés "MH100, MH102, MH103, MH104, MH105, MH106 et MH109".

Je croyais qu'en France l'administration avait l'obligation de s'exprimer en français.

Comme même "Google" s'avère incapable de me donner une traduction et que M. Philippe ROCHAS désigne votre service comme destinataire nécessaire de tels documents, j'imagine que vous comprenez de quoi il s'agit. Je vous serais donc reconnaissant et vous prie de bien vouloir me l'indiquer afin que j'examine, notamment à l'âge et dans les circonstances qui sont les miens, la suite à donner éventuellement à cette forme de missive.

Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de mes respectueuses salutations.

Pierre-Paul FOURCADE

(Fin de citation)

P.S. (à 12 h 20) : Suite :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 30 mars 2022 12:16
À : anne.chevillon@culture.gouv.fr <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : Xavier MEYER ; C.F. ; T. F. ; A.-V. F.
Objet : RE: LRAR du conservateur régional du patrimoine

Madame,

Après d'intenses consultations via "Google", j'ai fini par trouver un document administratif de 10 pages (pas une de moins) indiquant de quoi il retournerait à travers ces sigles.

Je les passe en revue, non sans vous prier de vous reporter à mon courriel initial de saisine au titre de ce dossier relatif à des travaux qui seraient menés à mes frais exclusifs sur l'allée principale de la Chaslerie, telle que celle-ci a, comme la conservation régionale et vos services en sont informés, été inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté préfectoral du 26 octobre 1993 :

"MH100" = Le titre de propriété ou, le cas échéant, le mandat ou le titre d'habilitation
Ce long document est connu depuis trente ans au moins des services extérieurs de l'Etat en charge des monuments historiques. S'ils l'ont égaré, ils devraient pouvoir s'en procurer une copie auprès d'un autre service de l'Etat, celui en charge de l'enregistrement.

"MH102" = Un descriptif quantitatif détaillé
Tous détails utiles vous ont déjà été fournis lors de ma demande d'autorisation par courriel à votre adresse.
Je pourrais, si vous êtes fondée à l'exiger, vous communiquer les devis. Je rappelle toutefois que je n'ai pas sollicité de subvention de la part de l'Etat. Donc il serait souhaitable de m'expliciter les raisons d'une insistance à ce sujet.

"MH103" = Un plan de situation
Tous détails vous sont connus, ne serait-ce que grâce à l'inscription de l'allée et à mon courriel susmentionné.

"MH104" = Un plan de masse (état existant et état projeté coté dans les trois dimensions)
Vous ayant déjà fourni une représentation 3-D du type de pilastres envisagé et indiqué que l'implantation se ferait en haut de l'allée, je ne vois rien à ajouter.

"MH105" = Un dossier photographique
Je vous ai déjà communiqué un dossier complet, notamment sur les pilastres de l'ancien château de Maleffre (Sarthe) qu'il s'agirait de copier.

"MH106" = Un plan en coupe
Tous détails qui vous ont déjà été communiqués me paraissent de nature à suffire à une bonne instruction du dossier.

"MH109" = Les documents graphiques des extérieurs
Vous disposez déjà, grâce à mon courriel susmentionné, de tous éléments qui paraissent utiles.

Au total, je suis informé que le président de la République s'est récemment donné comme règle de conduite, au moins sur un autre sujet, d'"emmerder les Français".
Pour ma part, je trouvais beaucoup plus digne et responsable la recommandation du président POMPIDOU, sur des sujets comparables, d'"arrêter d'emmerder les Français".

Je vous serais donc particulièrement reconnaissant de vous efforcer, y compris en usant de votre influence au niveau de la conservation régionale des monuments historiques et de son responsable, à retenir, de ces deux recommandations, celle qui vous paraîtra la plus respectueuse de l'intérêt des monuments dont vous avez l'honneur et l'attribution d'être en charge.

S'agissant de la Chaslerie, vous savez que l'intérêt du monument a toujours été et est toujours ma ligne directrice essentielle.

Si, néanmoins, vous deviez estimer votre information sur ce dossier particulier encore insuffisante, je vous prierais de bien vouloir me l'indiquer.

Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de mes respectueuses salutations.

Pierre-Paul FOURCADE

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 2 Avril 2022
Journal du chantier - Sculpture - Chapelle - Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales
0
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin".

Je me dis que ce serait un bon résumé de ma vie et de ma méthode. Une maxime digne, à mes yeux, de figurer également sur ma pierre tombale. Pour l'édification de la jeunesse ? En tout cas, de mes petits croûtons.

(Il ne faudrait tout de même pas qu'au fil de mes rêveries désultorisantes, je laisse cette dalle se transformer en roman ; pour ceci, le site favori m'apparaît bien suffisant).

P.S. : Quoique LAO-TSEU ou LENINE à cet endroit, ça ne manquerait pas de manorialitude anar provoc, comme je l'aime...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 16 Mai 2022
Journal du chantier - Administration - Terrassement - Sculpture - Abords, Avenue, terrasse
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 16 mai 2022 10:45
À : CHEVILLON Anne
Cc : (...)@culture.gouv.fr>; (...)@culture.gouv.fr>; (...)@culture.gouv.fr>; Xavier MEYER ; Arnaud PAQUIN
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Desserte forestière et pilastres

Chère Madame,

Merci pour ces précisions. Je comprends que votre autorisation vaut pour les allées comme pour les aires de retournement et vous en suis reconnaissant.

Pour la suite, je ne comprends pas ce que signifie l'expression "DI" (division d'infanterie ?) ni pourquoi la D.R.A.C. serait concernée par les pilastres, puisqu'il s'agit d'un projet relatif à une allée inscrite et situé à plus de 500 mètres de parties classées.

Je confirme néanmoins que ma demande d'autorisation relative aux pilastres est moins urgente que celle relative aux allées et aires de retournement.

Pour autant, les circonstances font que le budget de ces pilastres a considérablement augmenté depuis que le conservateur régional, intervenant dans l'instruction du dossier, m'a envoyé la surprenante L.R.A.R. que vous savez, exigeant, en termes d'ailleurs incompréhensibles pour qui refuse de passer sa vie à déchiffrer des circulaires administratives de plus en plus absconses et hors sol, la fourniture de documents qui devraient, sans l'ombre d'un doute, déjà figurer dans les archives de la D.R.A.C.

Je cherche donc simplement à me prémunir contre le risque que d'autres demandes éventuelles d'inspiration comparable ne viennent retarder ou compliquer le projet, ceci sans la moindre valeur ajoutée perceptible selon moi qui, comme vous le savez, me dévoue sans compter depuis 31 ans en faveur de l'entretien et de la restauration de mon monument, ceci malgré toutes les embuches, qui paraissent souvent très artificielles et chronophages, rencontrées.

Bien cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : CHEVILLON Anne
Envoyé : lundi 16 mai 2022 10:06
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : (...)@culture.gouv.fr>; (...)@culture.gouv.fr>; (...)@culture.gouv.fr>; Xavier MEYER ; Arnaud PAQUIN
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie - Desserte forestière et pilastres

Bonjour Monsieur Fourcade,

Pour compléter nos échanges de vendredi, je précise que le léger déplacement de l’allée avait obtenu un accord sur PC en 2012. A l’époque, il était aussi prévu d’établir des talus et plantations sur les côtés mais l’abandon de cette disposition, pour l’instant, ne remet pas en question le principe de cette allée.

Par ailleurs, j’ai bien retrouvé mon accord sur le PGS en décembre 2019, où figurent schématiquement les allées.

Ce point du dossier, sauf observation contraire de mes collègues à la CRMH, parait donc acquis et ces éléments sont suffisants pour vous permettre de solliciter les subventions européennes pour la création des allées forestières. Aussi ai-je quelque difficulté à comprendre l’urgence de l’instruction de la DI en cours côté Drac, dont l’enjeu ne porte plus finalement que sur les pilastres, moins urgents.

Quoiqu’il en soit, j’ai relayé ces informations auprès de la CRMH.

Bien cordialement,

Anne Chevillon

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 16 Mai 2022
Journal du chantier - Administration - Terrassement - Sculpture - Abords, Avenue, terrasse
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 16 mai 2022 10:52
À : BERGER Jérôme
Cc : CHEVILLON Anne ; (...)@culture.gouv.fr; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER
Objet : RE: Domfront en Poiraie, Manoir de la Chaslerie, Pilastre et desserte forestière

Monsieur,

Il semble que votre courriel et celui que je viens d'adresser à l'instant à Mme CHEVILLON, avec vous en copie, se soient croisés.

Je peine à comprendre pourquoi la conservation régionale ne retrouve pas les documents dont je n'ai pas manqué de la saisir depuis 31 ans.

Il n'y a, dans cette remarque, rien de personnel. Le dysfonctionnement en question est perceptible depuis quelques lustres. Il n'est sans doute qu'une conséquence de l'invraisemblable foisonnement des textes réglementaires voire législatifs que l'on observe en tous domaines dans ce pays, ceci sans que l'efficacité de l'action publique suive à l'évidence la même courbe.

Cordialement,

PPF

______________________________________________________________________________________________

De : BERGER Jérôme
Envoyé : lundi 16 mai 2022 10:42
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Cc : CHEVILLON Anne ; (...)@culture.gouv.fr
Objet : Domfront en Poiraie, Manoir de la Chaslerie, Pilastre et desserte forestière

Monsieur Fourcade,

Concernant la desserte forestière, la Conservation régionale des monuments historique n’émettra aucun avis. En effet, au regard de l’impact faible sur les parties protégées, l’avis de l’architecte des bâtiments de France au titre des abords sera suffisant.

En revanche, à ma connaissance, les documents demandés dans le cadre de la DI 061 145 22 00001 n’ont pas été transmis.

En dehors du fait que vous aviez déjà fournis des documents avant votre demande, il convient pour un archivage cohérent et complet d’obtenir un dossier fiable et qui pourra durant la vie du monument constituer des archives intéressantes. C’est pourquoi, il est nécessaire que vous transmettiez comme demandé l’ensemble des documents manquants.

Vous remerciant par avance.

Un appel téléphonique peut parfois être plus efficace qu’un courriel.

Jérôme BERGER
Technicien des bâtiments de France
Conservation régionale des monuments historiques
Direction régionale des affaires culturelles de Normandie
13 bis rue st Ouen 14052 Caen cedex4
(...)
www.culture.gouv.fr

(Fin de citation)