Par corps de métier

Afin de l'amadouer si la chose est possible, j'ai entraîné ce midi le vendeur potentiel d'un important lot de tomettes vernissées du XVIème siècle à ma cantine favorite. Nous étions assis à moins de deux pas d'un couple de retraités de l'enseignement secondaire de Domfront qui, je n'ai pas de mal à l'imaginer, ont très longtemps été des militants socialistes. Qu'ont-ils dû se dire à mon sujet en captant des bribes du discours sonore de mon hôte, vieux militant d'un tout autre bord ?

Et tout ça pour pas grand chose puisque mon visiteur s'est déclaré indécis à propos de la question qui avait motivé mon invitation.
(Début de citation)

De : FlashDrone <contact@flashdrone.fr>
Envoyé : samedi 20 juin 2020 13:47
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re : RE: Re : RE: Photos Drone

Très bien merci.

Je serai présent pour 15h30 alors.

Cordialement,

FLASHDRONE/Société de services
Audiovisuel & techniques aériennes

>> Christophe Pinson
>> 06.07.14.41.47
>>
>> Visitez notre site : www.flashdrone.fr
>>
__________________________________________________________________________________________

> Le 20/06/2020 12:48:01, Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com> a écrit :
> Demain. Quand vous voulez à partir de 15 heures (pour une question d'ombre si soleil).
>
> Cordialement,
>
> PPF

__________________________________________________________________________________________

> De : FlashDrone <contact@flashdrone.fr>
> Envoyé : samedi 20 juin 2020 12:00
> À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
> Objet : Re : RE: Photos Drone
>
> Bonjour,
>
> Pourriez-vous me redire pour une intervention demain ?
>
> Sinon redonnez-moi un autre horaire pour lundi qui pourrait vous aller.
>
> Cordialement,
>
> FLASHDRONE/Société de services
> Audiovisuel & techniques aériennes
>
>> Christophe Pinson
>> 06.07.14.41.47
>>
>> Visitez notre site : www.flashdrone.fr
>>

__________________________________________________________________________________________

>> Le 19/06/2020 10:58:44, Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com> a écrit :
>> Merci pour votre réponse.
>>
>> L'adresse est : Manoir de la Chaslerie, La Haute-Chapelle, 61700 Domfront-en-Poiraie.
>>
>> Une intervention le 22 ou le 23 juin me conviendrait.
>>
>> Cordialement,
>>
>> PPF
>> 06 12 96 01 34

__________________________________________________________________________________________

>> De : FlashDrone <contact@flashdrone.fr>
>> Envoyé : vendredi 19 juin 2020 10:01
>> À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
>> Objet : Photos Drone
>>
>> Bonjour,
>>
>> Je fais suite à votre demande de prises de photos pour votre cour.
>>
>> Le tarifs est de (...) pour environ une dizaine de photos.
>> S'il y a besoin de faire un assemblage photos grâce à un logiciel spécifique, le tarif s'élève à (...).
>>
>> Ceci dit je ne peux pas vous dire sans voir si vous auriez besoin d'un assemblage, à priori puisqu'elle fait 25m de côté je ne pense pas.
>>
>> Afin de savoir si j'aurais besoin de faire une demande préfectorale (selon le lieu d'intervention), il me faut connaître l'adresse. Si il y a besoin d'une demande préfectorale, il faut 5 jours ouvrés avant l'intervention et bien sûr intervenir selon météo.
>>
>> S'il n'y a pas besoin de faire de demande particulière je pourrais intervenir soit lundi 22 juin soit mardi 23 car après je serai absent jusqu'au 30 juin.
>>
>> Ces tarif prennent en compte le déplacement , les prises de vues sur place et l'envoi par un site de transfert numérique du type "WeTransfer". Les photos sont libres de droit. Une fois le paiement (sur place sollicité) les photos vous appartiennent entièrement.
>>
>> Si vous avez besoin de plus de renseignements, vous pouvez me joindre par téléphone ou me répondre par mail.
>>
>> Cordialement,
>>
>> FLASHDRONE/Société de services
>> Audiovisuel & techniques aériennes
>>
>> Christophe Pinson
>> 06.07.14.41.47
>>
>> Visitez notre site : www.flashdrone.fr
>>
(Fin de citation)
Christophe PINSON, de "FlashDrone" a profité d'une éclaircie pour survoler le manoir favori.

Voici son matériel (de fabrication chinoise) :

21 juin 2020.

21 juin 2020.

21 juin 2020.

21 juin 2020.

21 juin 2020.

21 juin 2020.


Et voici les photos du pavement de la cour, objet de la commande, que j'ai sélectionnées (elles ont été prises entre 25 et 60 mètres au-dessus du sol) :

21 juin 2020.

21 juin 2020.

21 juin 2020.

21 juin 2020.


Je lui ai demandé de compléter le dossier mis à la disposition de l'architecte du patrimoine par des photos de l'avant-cour (incluant les puits de forage, au Sud de la charretterie, et la sortie-provisoire-qui-dure-des-eaux-captées, dans la douve Sud ; celles-ci ont été prises entre 20 et 67 mètres au-dessus du sol) :

21 juin 2020.

21 juin 2020.

21 juin 2020.


En partant, il m'a fait cadeau d'une photo du manoir favori, la plus belle que j'aie vue à ce jour :

21 juin 2020.

Guguss, bête de race, montait la garde tandis qu'une tignasse blanche rejoignait ses pénates :

21 juin 2020.

Petit tour d'inspection au potager et à ses abords immédiats :

. rhubarbe et courgettes :

23 juin 2020.

. haricots et pommes de terre :

23 juin 2020.

. encore des courgettes :

23 juin 2020.

. betteraves :

23 juin 2020.

. laitues et autres salades (il n'y en a pas beaucoup mais ce sont les meilleures que j'aie jamais mangées de ma vie) :

23 juin 2020.

. tomates (la récolte devrait être très belle ; on a déjà les odeurs, très appétissantes) :

23 juin 2020.

23 juin 2020.

. aubergines :

23 juin 2020.

23 juin 2020.

23 juin 2020.

23 juin 2020.

23 juin 2020.

. framboises (excellentes) :

23 juin 2020.

. groseilles (il n'y en a pas assez pour que je mette un "s") :

23 juin 2020.

23 juin 2020.

Dans l'avant-cour, les artichauts, désormais objets de soins aussi constants que les pieds du fantassin, remontent la pente :

23 juin 2020.

23 juin 2020.

Il y en a déjà jusqu'à 6 par pied :

23 juin 2020.

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 24 juin 2020 21:19
À : T.F.
Cc : (...)architecte@gmail.com ; C.F.
Objet : TR: Chaslerie - Taille des vitres des lucarnes des écuries

T.,

Nous avons eu une conversation très utile ce soir avec Mme (...).

En fait, la taille des vitres qui sera choisie pour les lucarnes des écuries vaudra également pour le rez-de-chaussée de ce bâtiment (étant entendu que (1) pour le colombier, on a d'ores et déjà choisi des petites vitres, (2) pour la tour Louis XIII, l'idée a toujours été de garder des petites vitres, même s'il y a eu des dessins d'étude de M. MAFFRE dans l'autre sens).

Or, pour ce qui concerne l'usage futur des écuries, il y a eu deux projets :
- le vôtre, à ton épouse et toi, lorsque vous envisagiez de me relayer en transformant l'aile Ouest en votre résidence secondaire, avec cuisine, salon, salle à vivre au RC et chambres à l'étage, plus escalier central ; il me semble que vous aviez alors privilégié les grandes vitres ;
- celui d'Arnaud PAQUIN, consistant à décentrer un bel escalier-en-facteur-commun, de manière à dégager de la place pour deux grandes salles de réception. C'est ce projet sur lequel je fonde les travaux à venir car il me semble "dans l'intérêt du monument" alors que je n'ai pas de certitude sur tes intentions de me relayer ou pas.

Dans la mesure où le choix de petites vitres, qui aurait ma préférence même si je ne suis pas nécessairement fermé à l'autre, constituerait un préalable pour toi si tu me relayais avec l'idée d'une résidence secondaire dans l'aile Ouest, il nous paraît utile de connaître ton opinion sur ce choix.

Peux-tu nous la donner ?

Je joins à ce texte deux dessins de M. MAFFRE qui donnent une idée de l'aile Ouest dans les deux hypothèses (étant entendu que la cheminée des écuries a sauté et que les lucarnes de ce bâtiment sont équiréparties sur le brisis Est en question) :


A te lire, un avis circonstancié nous serait utile, étant entendu que Mme (...) se propose de réfléchir, ensuite et éventuellement, à la meilleure combinaison de petits carreaux pour ces lucarnes.

Le Dad

______________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mercredi 24 juin 2020 20:46
À : (...)architecte@gmail.com
Cc : C.F. ; T.F.
Objet : Chaslerie - Taille des vitres des lucarnes des écuries

Madame,

Suite à notre conversation sur les lucarnes des écuries, voici quelques documents utiles (j'indique en gras souligné ceux qui me semblent les plus importants pour notre sujet) :
- le plan de 1883 (un an avant l'incendie du logis) ;
- les plans des années 1950 ;
- l'étude préalable de septembre 2006 de M. RONSSERAY sur la "Restauration des couvertures des écuries et du pavillon du colombier" (petites vitres sur l'état des lieux) ;
- le permis de construire obtenu le 18 avril 2013 par Lucyna GAUTIER pour l'aménagement de l'aile Ouest (petites vitres sur le projet) ; voir aussi ceci ;
- un document d'étude de M. MAFFRE en août 2015 (toutes ouvertures de l'aile Ouest traitées à grandes vitres) ;
- l'étude préalable de septembre 2015 de M. MAFFRE sur l'ensemble des menuiseries extérieures (deux hypothèses étaient examinées, l'une avec grandes vitres sur les écuries et le colombier, l'autre avec de petits carreaux partout) ;
- les observations de l'Etat, en date du 30 mars 2016, sur l'étude préalable de M. MAFFRE ;
- l'esquisse de M. MAFFRE en juin 2016 (ouvertures des seules écuries à grandes vitres) ;
- l'autorisation de travaux du 21 mars 2017.

En résumé :
- il y a eu un permis de construire en 2013 basé sur des petites vitres ;
- l'étude préalable de M. MAFFRE, telle qu'approuvée par l'Etat, renvoyait à plus tard le choix entre les deux hypothèses mais semblait indiquer une préférence pour les petites vitres ;
- l'autorisation de travaux de 2017 inclut-elle les lucarnes des écuries ? Pas clair...

Comme convenu, je vais me concerter avec mon aîné sur le choix à opérer pour la taille des vitres des lucarnes des écuries.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : jeudi 25 juin 2020 02:14
À : (...)architecte@gmail.com
Cc : C.F. ; T.F.
Objet : 10 ans après, les bras m'en tombent toujours...

https://www.chaslerie.fr/blog/message/1839

Bien cordialement,

PPF
J'ai également demandé à Carole de me donner son avis sur la taille des vitres à retenir pour les lucarnes des écuries.

Après avoir relu de mon côté tous les messages indiqués hier, j'avoue être moi-même de plus en plus indécis. Réflexion faite, les deux choix me paraissent possibles, le principal inconvénient de grandes vitres étant la cohabitation, le temps du chantier, des deux types de dimensions sur les écuries. A l'horizon du chantier favori, cette particularité ne me semble pas dirimante.

Si des membres du fan-club ont un avis, qu'ils n'hésitent pas à nous le dire, c'est le moment !
Au cours de ma conversation d'hier avec l'architecte du patrimoine qui désire conserver son anonymat sur ce site, je lui ai dit me sentir tenu de poser, par mes travaux et dossiers, des préalables tels à la poursuite du chantier que mes successeurs se considèrent investis de la mission de maintenir le flambeau à mon niveau d'exigence. A ce sujet, je me considère et me déclare volontiers méfiant. Peut-être à tort dans les deux cas. Mais l'on sait que j'ai été sérieusement malmené il y a trente mois.

Elle m'a répondu de ne pas me faire de souci à ce propos, les architectes du patrimoine ayant pour mission de veiller à ce que les dérapages que je crains n'aient pas lieu.

J'avoue que cette idée ne m'était pas passée par la tête spontanément. On se demande bien pourquoi :

Or, plus je l'observe et dialogue avec elle, plus j'apprécie le sens de l'écoute et le calme de cette architecte-ci. Faire confiance à une personne de cette trempe pour encadrer l'avenir ne me semblerait pas impossible en effet. Je continue à observer et à réfléchir.
Plus je regarde les deux dessins de M. MAFFRE (étant entendu que la cheminée des écuries a sauté et que les lucarnes de ce bâtiment sont équiréparties sur le brisis Est en question)...

... et plus je me dis qu'il serait loin d'être absurde d'opter pour la version à grands carreaux pour les écuries.

J'ai ainsi fait un virage sur l'aile et même à 180° depuis 24 heures que je réfléchis à cette question sur la base de ces deux dessins.

P.S. : Ayant vu ce message, Carole me dit être d'accord avec moi pour choisir les grands carreaux sur les écuries. Comme moi, elle considère que, sinon, ça ferait trop d'ouvertures à petits carreaux sur cette aile indubitablement composite. Je pense que c'est là le bon argument. On rétablirait ainsi un échelonnement temporel justifié entre les trois bâtiments de cette aile. Quant à moi, je regretterai toujours que, malgré l'avis de Franck LIEGEAS (qui fut alors censuré par son beau-père, Roland BOUSSIN, sur intervention de Benoît MAFFRE, furieux qu'on puisse contester ses oracles) et mon intuition, le colombier n'ait pas retrouvé (selon nous) une couverture d'un élancement comparable à celui de la tour Louis XIII.

On n'attend plus que le point de vue de l'aîné (il est vrai qu'il bosse fort et que, la nuit, son petit dernier fait la bamboula et l'empêche de récupérer).
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : vendredi 26 juin 2020 11:41
À : T. F.
Cc : (...)architecte@gmail.com ; C.F.
Objet : Chaslerie - Taille des carreaux des lucarnes des écuries.

Tu m'as dit ce matin que tu t'interroges sur l'aspect de la cour, telle que vue du porche, si on choisit les grands carreaux. Tu m'as donc demandé de te communiquer le dessin de M. MAFFRE te permettant de te faire une idée sur cette question.

Du coup, je me suis demandé si la façade Ouest de l'aile Ouest, traitée à grands carreaux au niveau des écuries, ne choquerait pas.

Voici les dessins pertinents :

Les trois derniers dessins montrent la façade Ouest de l'aile Ouest avec des lucarnes pour remplacer les horribles casts dus à Lucyna GAUTIER (par cohérence avec la façade sur cour, il faudrait y prévoir 4 lucarnes au lieu de 3). Le premier de ces trois derniers dessins montre une fenêtre à petits carreaux dans l'ex salon de l'"aile de la belle-mère" ; cela pourrait ne pas être approprié si les autres fenêtres de la même pièce, celles sur cour, étaient à grands carreaux. Il faut voir des petits carreaux sur le colombier du dernier dessin et, je le suppose, sur les trois derniers dessins de la série, des grilles aux trois grandes fenêtres du rez-de-chaussée des écuries. Tout cela devient ainsi un peu compliqué à imaginer.

Alors, quel est néanmoins ton avis ?

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 1er Juillet 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mercredi 1 juillet 2020 02:31
À : (...)architecte@gmail.com
Cc : C.F. ; T.F.
Objet : Chaslerie - Taille des carreaux des lucarnes des écuries

Madame,

Après en avoir parlé avec Carole et mon aîné, sur la base notamment des dessins de Benoît MAFFRE que vous connaissez, je vous informe que, pour les carreaux des lucarnes des écuries, notre choix commun est en faveur du grand modèle.

Nous sommes en outre tous d'accord pour qu'à l'avenir, le nombre et les dimensions des ouvertures de la maçonnerie de la façade Ouest des écuries soient limités autant que faire se pourra, afin que le monument conserve, vu de l'extérieur de la cour, l'aspect que je qualifie de maison-forte.

Il reste à ce jour entre nous un débat sur l'usage qui sera donné à terme aux écuries, mon aîné (qui n'a sans doute pas intégré dans ses réflexions la partie fermée de la charretterie) souhaitant disposer d"un espace pour pouvoir ranger des outils alors que mon épouse et moi sommes, d'ores et déjà, clairement en faveur de l'usage aux fins de réceptions tel que prévu sur l'"esquisse" d'Arnaud PAQUIN.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 1er Juillet 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
Sur le chemin de retour de Pontorson, j'ai fait étape à Virey, chez Sébastien LEBOISNE :
- la table destinée à mon aîné est restaurée, de même que deux chaises d'époque Louis XV :

1er juillet 2020.

1er juillet 2020.

1er juillet 2020.


- les menuiseries des lucarnes du colombier sont en attente de leurs vitres puis du peintre :

1er juillet 2020.

1er juillet 2020.


- les menuiseries des lucarnes des écuries ne sont pas encore assemblées ; et pour cause puisque, jusqu'à hier soir, il y avait débat sur la taille de leurs carreaux :

1er juillet 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 5 Juillet 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Peinture - Aile "de la belle-mère"
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : samedi 4 juillet 2020 12:25
À : (...)architecte@gmail.com
Cc : C.F. ; T.F.
Objet : RE: Domfront-manoir: retard pose lucarnes

Il m'a prévenu hier. En fait, il est passé sur le billard il y a 3 jours. On lui souhaite un prompt rétablissement.

Ce retard ne pose pas de problème pour moi. Je dispose en effet de "déficits fonciers reportables" tels que mon programme de défiscalisation pour 2020 est déjà assuré. Il serait même logique que je freine les travaux pendant quelques mois pour des raisons fiscales. D'autant que, avec la non-vente de "Pontorson", ma trésorerie demeure tendue.

S'agissant des paiements à Sébastien LEBOISNE, je rappelle que je lui avais réglé d'avance 50 000 € fin 2017. Donc je ne lui dois rien pour encore un moment.

Bien cordialement,

PPF

________________________________________________________________________________

De : (...)architecte@gmail.com
Envoyé : samedi 4 juillet 2020 12:18
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Domfront-manoir: retard pose lucarnes

Bonjour,

M. (...) va subir une intervention chirurgicale. Il a un arrêt de 6 semaines. La pose prend donc du retard. Prévision courant septembre.
Ne payer personne en attendant. On fera une situation avancement pour M. Leboisne.
Bon week-end,
Bien cordialement,

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>
Envoyé : lundi 6 juillet 2020 14:07
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>; (...)architecte@gmail.com
Cc : C.F. ; T.F. ; fouilleul.energie@gmail.com <fouilleul.energie@gmail.com>
Objet : Projet M. Fourcade : Etude de faisabilité actualisée

Bonjour,

Vous trouverez ci-joint l'étude de faisabilité actualisée avec le déplacement de la chaufferie dans la dépendance en face de la Chapelle.
J'ai également inclus les consommations de chauffage par les radiateurs électriques (à la place des radiateurs à eau).

Cordialement,

Grégory Vannobel
Agence Bee+ Louvigné de Bais
06 37 98 62 69
gregory@beeplus.fr

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 15 juillet 2020 14:43
À : (...)architecte@gmail.com>
Objet : RE: Fw: menuiseries Fourcade

Très bien.

Bien cordialement,

PPF

_________________________________________________________________________________________

De : (...)architecte@gmail.com
Envoyé : mercredi 15 juillet 2020 14:38
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Fwd: Fw: menuiseries Fourcade

Bonjour,

Ci-joint la réponse de M. Leboisne en terme de calendrier de pose.
Est-ce que cela vous convient?
Je vais produire un calendrier pour la DRAC dès votre validation.

Bien cordialement,

(...)
Architecte DPLG - Architecte du Patrimoine

---------- Forwarded message ---------

De : LEBOISNE Ebénisterie <leboisne0564@orange.fr>
Date: mer. 15 juil. 2020 à 14:22
Subject: Fw: menuiseries Fourcade
To: (...)architecte@gmail.com

Bonjour,

pour la pose des fenêtres, Mr Lescuyer aura fait les peintures vers le 15 septembre,
ensuite, le temps pour nous de mastiquer les verres
on peut espérer une pose fin septembre

bonne journée
Sébastien leboisne

_________________________________________________________________________________________

From: Emmanuel LESCUYER
Sent: Wednesday, July 15, 2020 10:28 AM
To: leboisne0564@orange.fr
Subject: menuiseries Fourcade

Bonjour,
Les impressions et la première couche devraient pouvoir s'effectuer début septembre.
Pour le mastic à l'huile de lin la marque WILL'S. c'est un très bon produit.
Bonne journée
Emmanuel LESCUYER

(Fin de citation)
Arrivée tard hier soir, Carole nous a fait dîner d'une de mes deux premières courgettes. Elle m'a reproché de ne pas les avoir récoltées plus tôt, ce qui m'a obligé à en retirer le centre où commençaient à apparaître des embryons de pépins, mais a reconnu que la chair en est ferme et excellente. Du super bio, quel qu'en soit le critère.

Elle s'est désolée que, depuis son départ, je n'aie pas arrosé ses artichauts et tutti quanti devant le manoir favori. Je ne peux quand même pas être au four de Pontorson et au moulin de ses plates-bandes. Les artichauts ont souffert, c'est clair. Il lui fallait revenir plus tôt ou être là un peu plus souvent.
Carole a pu cueillir ce soir trois courgettes qui n'ont pas mis plus de 48 heures à prospérer.

Les premières tomates commencent à rougir, ce sera un régal, j'aime beaucoup l'odeur de leurs plants.

Le long du mur, les fraisiers donnent à jet continu. Du côté du groseillier et, même, des framboisiers, c'est plutôt la cata.

Et les aubergines continuent à m'intriguer. En verra-t-on un jour la couleur ?