O'Gustin

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 27 Juillet 2020
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Anecdotes
0
Carole et les enfants trouvent que je ne marche pas assez. Ils prétendent que, si j'avais "une vie un peu plus saine", je ne m'endormirais plus au volant. Donc promenade ce matin dans les allées du manoir favori, en compagnie du brave Guguss :

27 juillet 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 11 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Anecdotes
0
Ne perdant certes pas le Nord, ma mère avait beaucoup insisté pour qu'on lui confie O'Gustin pendant cette période où nous recevons du public vis-à-vis de qui il se montre toujours très collant et qu'il étonne puis insupporte chaque fois avec ses ronflements de quadriréacteur au décollage.

J'ai donc conduit cet animal à Alençon hier soir, soit 2 heures 30 de route de plus par cette canicule. Heureusement, j'avais prévu le coup et tapissé le sol de la voiture de vieux journaux. Et ça n'a pas manqué, le loïde n'a cessé de me lancer des regards désespérés et de baver des tombereaux d'un substance peu ragoutante puis de dégobiller d'abondance et trois fois plutôt qu'une (je me demanderai longtemps où il puise pour sortir tout ça).

Quand donc ma mère comprendra-t-elle enfin qu'il est impossible de lui apporter cet animal qui ne supporte pas les transports ?

Jamais, à l'évidence.

Donc qu'elle en profite car, pour moi, c'est clair, ce sera la dernière fois que j'aurai tenté l'expérience.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 4 Septembre 2020
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Ma mère regrettait de ne plus voir de photos du loïde sur le site favori.

Pour elle, voici ce matin ce gros cochon mordreur :

4 septembre 2020.

4 septembre 2020.