O'Gustin

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 24 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - O'Gustin - Anecdotes
0
Cédrick COOS vient de me signaler qu'un bouledogue français du nom d'O'Gustin est à vendre :

Toutes autres affaires cessantes, j'ai téléphoné et me suis fait envoyer ces photos :


Très difficile de résister... Et si même Cédrick s'en mêle... En plus un Père de l'Eglise ou presque...

J'attends l'avis de ma mère...

Deux mois, donc quatorze mois, l'âge de mes petits-fils...

Et il descend de la montagne comme moi... "Arissou arissat..."
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 25 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Voici la première photo d'O'Gustin que j'ai prise, au moment où son éleveuse me le transmettait :

24 janvier 2019.

Arrivés à notre manoir favori, je l'ai installé dans mon dressing, donc à côté de ma chambrette monacalo-monastique. avec une petite partie du matériel que son éleveuse m'avait donné : sa couverture, son jouet, de quoi boire et manger, un journal pour qu'il continue à apprendre à être propre. Il a tout de suite aimé cet endroit, notamment parce qu'il peut se voir dans la glace :

25 janvier 2019.

Et le voici au réveil ce matin :

25 janvier 2019.

Il a commencé par m'observer...

25 janvier 2019.

25 janvier 2019.

... puis il a su descendre la marche comme un grand et a entrepris l'exploration de ma chambrette avec, au début, un intérêt tout particulier pour mes dossiers...

25 janvier 2019.

... puis pour ma photocopieuse (au sol à côté de mon bureau), puis pour les franges du tapis, tout cela jusqu'à ce qu'il découvre mes pieds sous le bureau :

25 janvier 2019.

25 janvier 2019.

Et depuis ce moment-là, j'ai droit à un festival de caresses accompagné de gloussements divers (et de certains autre bruits domestiques...) :

25 janvier 2019.

25 janvier 2019.

25 janvier 2019.

25 janvier 2019.

25 janvier 2019.

P.S. : Ce reportage ne serait pas complet si j'omettais de signaler qu'au début de son observation des lieux, O'Gustin a moulé trois souvenirs de belle taille sur la marche. Et, si j'en juge par l'état du journal, tout le reste a l'air de très bien fonctionner aussi.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 25 Janvier 2019
O'Gustin - Désultoirement vôtre !
0
Où O'Gustin découvre à quel point il est difficile d'attraper son reflet dans un miroir...

25 janvier 2019.

25 janvier 2019.

... et frustrant de ne jamais y parvenir :

25 janvier 2019.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 25 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Histoire d'une conquête :

25 janvier 2019.

25 janvier 2019.

25 janvier 2019.

25 janvier 2019.

25 janvier 2019.

Du coup, ma mère a beaucoup insisté pour me rembourser la moitié du prix d'achat de ce jeune animal. Afin de pouvoir s'en revendiquer copropriétaire...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 25 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
De retour au manoir favori, comme une partie de bowling :

25 janvier 2019.

Puis nous nous sommes montré très intrigué par le fonctionnement de l'imprimante au point que nous avons aboyé...

25 janvier 2019.

... avant de nous attaquer à l'installation électrique...

25 janvier 2019.

... puis, bien entendu, aux franges du tapis.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 25 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - O'Gustin
0
S.M.S. reçu de mon aîné ce soir à 20 h 35 : "Garance et Paul sont impatients de rencontrer Augustin qui a déjà beaucoup de succès ici."

Mon aîné n'aurait-il pas compris qu'O'Gustin (à ne pas confondre avec le Père de l'Eglise) est une ruse du Bon-Papa pour attirer tous ses petits-enfants au manoir favori ?

Comme une prochaine biquette, d'ailleurs, qui sera bientôt chargée de l'entretien des douves favorites.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 26 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Alors que la deuxième nuit d'O'Gustin à notre manoir favori n'en est qu'à son milieu, il me paraît clair que l'endroit où il ambitionne de se tenir est sous mon bureau, entre mes pieds nus que, tout en ronflant du sommeil du Juste, il suçote avec un intérêt particulier pour mes orteils. Ceci, lorsque je travaille sur mon ordi.

Lorsque je me trouve dans mon lit, il vient s'installer sur la pile de journaux que j'entasse, en attente de lecture ou de résolution de sudoku, à portée de main sur le parquet à ma droite, c'est-à-dire le long des étagères. Donc il se préfère là que dans le dressing.

Dont acte dès lors que, comme il semble, il fait ses besoins dans le dressing, presque sur les cibles que je lui ai désignées. L'entraînement, généreusement commencé, doit néanmoins se poursuivre afin d'ajuster les tirs.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 26 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
1
O'Gustin est un petit diable.

Cette nuit, il est allé démonter la bonde de ma douche et avaler tous les cheveux et poils divers qui s'y trouvaient coincés, comme un vrai petit cochon :

26 janvier 2019.

Ce matin, il a commencé par réduire en charpie une quantité invraisemblable de rouleaux de P.Q. :

26 janvier 2019.

Puis, lorsque j'ai entrepris de prendre ma douche, il s'est mis à japper de l'autre côté de la paroi et à essayer de l'escalader :

26 janvier 2019.

A peine avais-je entrouvert les battants pour le morigéner qu'il a poussé pour se faufiler en force

26 janvier 2019.

Et tout ça pour quoi ? Pour laper les flaques :

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

Puis il a voulu m'essuyer les pieds à sa façon...

26 janvier 2019.

... avant de m'empêcher d'enfiler des chaussettes :

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

Même topo pour le pantalon :

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

Ah la la, les temps sont durs pour un vieil ours de Bon-Papa habitué à sa tranquillité !

Heureusement, tout se termine toujours avec ce jeune tyran par une petite ronflette pleine de contentement aux pieds du Bon-Papa gaga :

26 janvier 2019.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 26 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
En début d'après-midi, je me suis rendu chez divers voisins pour leur présenter O'Gustin. Partout il a été très bien reçu. Notamment chez les GAHERY...

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

... même s'il leur a montré qu'il n'est pas porté sur le café-calva. Contrairement à son maître.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 26 Janvier 2019
O'Gustin - Désultoirement vôtre !
0
Premiers pas au bout de la laisse...

26 janvier 2019.

26 janvier 2019.

... une laisse qui aura coûté 4 points au permis de conduire du Bon-Papa, pour avoir grillé le stop devant l'hôpital de Domfront dans le souci d'arriver à "Point Vert" avant la fermeture du déjeuner.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 28 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Alertée par certains tirs groupés sur un coin du tapis de la salle-à-manger...

27 janvier 2019.

... Carole n'a pas tardé à barricader l'entrée du salon.

Elle est néanmoins conquise comme toute la famille présente à l'heure dite (bien que trop matinale pour d'autres, ai-je compris trop tard).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 28 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
S.M.S. reçu de ma mère hier à 11 h 49 : "Il n'est pas le plus beau mais il a de la classe !"

Voici la rafale de réponses qu'appelait une telle impertinence :

A 11 h 50 : "Il t'a entendue" :

27 janvier 2019.

27 janvier 2019.

27 janvier 2019.

A 11 h 52 : "Il te fait les gros yeux" :

27 janvier 2019.

A 11 h 54 : "Il te boude" :

27 janvier 2019.

A 11 h 55 : "Et te tire la langue" :

27 janvier 2019.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 28 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Sur la route du retour, hier après-midi, étape à Alençon.

O'Gustin (sans doute mécontent de certains échanges) s'est montré quelque peu turbulent.

Il a machouillé quelque chose qui ressemblait à du coton.

J'ai tardé à comprendre qu'il avait découvert le sac de détritus de ma mère, posé au sol, caché derrière la porte de son cabinet de toilettes.

Je l'ai mis au coin. Pouvait-on faire moins ?

27 janvier 2019.

(On pourra noter ici qu'il dispose d'un couchage à Alençon aussi).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 28 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Retour au bercail. O'Gustin est maintenant doté de trois couchages, l'un au manoir favori...

28 janvier 2019.

... un deuxième à Alençon et un troisième en général dans la "Twingo" et qui a servi hier à Paris.

Pour la nourriture, j'ai laissé une partie de ses croquettes à Alençon et le reste à Paris, de sorte que j'ai dû en acheter un nouveau paquet. Hélas je me suis trompé entre les croquettes pour bull-dog et celles pour bouledogue français. Donc hier soir, O'Gustin a préféré jeûner...

28 janvier 2019.

... mais il a changé d'avis ce matin. Je vais toutefois réparer mon erreur sans tarder.

Pour le reste, une partie de la leçon semble acquise...

28 janvier 2019.

... je dis bien une partie.

Toutefois, "c'est un élève qui fait des progrès" :

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 28 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
J'ai poursuivi ma tournée de présentation d'O'Gustin dans le monde tel qu'il est.

Ce matin, chez notre voisine la plus proche, ancienne femme de ménage et amie, Mme Andrée PHILIPPE :

28 janvier 2019.

Comme on le voit sur cette photo, la tradition locale a été dignement respectée.

Mme PHILIPPE a trouvé qu'O'Gustin ressemble comme un frère à Ercule, mon premier bouledogue français, d'il y a déjà une trentaine d'années. Un jour, une fille de Mme PHILIPPE, dénommée Christine, s'était étonnée de voir les vaches de ses parents courir en tous sens dans le pré en-dessous de la Josselinière. C'est Ercule ("Eryx du Sénéchal de Ré", dit "Ercule", dit "Erculoïde", dit "Le Loïde" ou encore "Cucule") qui flanquait la pagaïe dans le troupeau. Les PHILIPPE avaient pensé que ce devait être le chien des récents acquéreurs de la Chaslerie et Mme PHILIPPE, suivie de ses filles, était venue le rapporter au manoir favori, non sans faire à Carole des offres de service immédiatement acceptées.

Cette après-midi, je suis allé à Notre-Dame-du-Touchet chez nos antiquaires-brocanteurs favoris et amis, Jean et Sylvie LEMARIE. Autour d'une orangeade cette fois ("nobody is perfect"), nous parlions de sujets divers quand nous nous sommes aperçus de la disparition de notre jeune héros. Il s'était réfugié sous la chaise de Jean.

Nous avons vite découvert pourquoi :

28 janvier 2019.

Je fournis la bande-son
et la suite
.

Comme on l'entend, je confonds moi aussi, et de quelle façon, Ercule et O'Gustin ! A trente ans de distance, il est ainsi démontré que c'est fou ce que ça vous marque, ces petites bêtes-là !
C.Q.F.D.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le 29 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
1
Ce "nouveau petit Loïde" est vraiment très mignon. Par exemple, dès que je prends une douche, il vient m'admirer de l'autre côté de la paroi. A l'instant, il se régale en me suçant les mollets.

J'ouvre ici une parenthèse : quel surnom lui donner ? J'en appelle au fan-club, manifestement conquis si j'en juge par l'audimat. Les trois syllabes de son nom sont un peu trop longues à prononcer.

Je propose, au choix :
- Gugusse
- Tintin
- Cucule ou Cucule number two, en souvenir d'Ercule
- ou Le Loïde (même motif, même punition)
- ou même Oscar, pour rester dans les "O" de saison.

A vos écrans ! Vos avis ?

(Je précise que Carole ne veut surtout pas qu'on l'appelle Cucule. C'est pourtant si mignon. Et ça lui va si bien, à ce p'tit bout d'chou...).
Vincent BOULAIN
rédigé le 29 Janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
1
Pour un animal qui ne tardera pas à figurer aux armoiries du présent châtelain de La Chaslerie, pourquoi pas Ogus, ou Oggy ? En sable, cela va de soi ...

Un membre de votre fanclub.

N.D.L.R. : Oggy-les-bons-tuyaux ?

En tout cas, ça sonne bien...

N.D.L.R. 2 : Connaissance du fan-club... Est-ce vous ?