O'Gustin

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 24 Juillet 2020
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - O'Gustin - Anecdotes
0
O'Gustin (le petit rouquin coquin) a reçu ce matin la visite de sa copine Loukoum :

24 juillet 2020.

24 juillet 2020.

24 juillet 2020.

24 juillet 2020.

24 juillet 2020.

24 juillet 2020.

Ce soir, pour s'endormir, ce satyre ne devrait pas avoir besoin qu'on lui chante une berceuse. Quant à sa chérie, il faudra à tout le moins la doucher à grande eau :

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 27 Juillet 2020
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Anecdotes
0
Carole et les enfants trouvent que je ne marche pas assez. Ils prétendent que, si j'avais "une vie un peu plus saine", je ne m'endormirais plus au volant. Donc promenade ce matin dans les allées du manoir favori, en compagnie du brave Guguss :

27 juillet 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 11 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Anecdotes
0
Ne perdant certes pas le Nord, ma mère avait beaucoup insisté pour qu'on lui confie O'Gustin pendant cette période où nous recevons du public vis-à-vis de qui il se montre toujours très collant et qu'il étonne puis insupporte chaque fois avec ses ronflements de quadriréacteur au décollage.

J'ai donc conduit cet animal à Alençon hier soir, soit 2 heures 30 de route de plus par cette canicule. Heureusement, j'avais prévu le coup et tapissé le sol de la voiture de vieux journaux. Et ça n'a pas manqué, le loïde n'a cessé de me lancer des regards désespérés et de baver des tombereaux d'un substance peu ragoutante puis de dégobiller d'abondance et trois fois plutôt qu'une (je me demanderai longtemps où il puise pour sortir tout ça).

Quand donc ma mère comprendra-t-elle enfin qu'il est impossible de lui apporter cet animal qui ne supporte pas les transports ?

Jamais, à l'évidence.

Donc qu'elle en profite car, pour moi, c'est clair, ce sera la dernière fois que j'aurai tenté l'expérience.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 4 Septembre 2020
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Ma mère regrettait de ne plus voir de photos du loïde sur le site favori.

Pour elle, voici ce matin ce gros cochon mordreur :

4 septembre 2020.

4 septembre 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 26 Septembre 2020
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Pour ma mère, son Guguss favori :

26 septembre 2020.


Selon certains visiteurs des dernières "Journées du patrimoine", il a une allure très "monument historique". "D'époque Louis XV" avaient-ils même précisé, "en raison de ses pattes galbées". Qu'ils n'avaient quand même pas comparées aux pieds d'un fauteuil crapaud...

Pauvre loïde, on se moque de toi, j'ai l'impression !

P.S. (le 28 septembre 2020 à 2 h 30) : Ma mère trouve que les yeux de Guguss sont "atrocement tristes".

Mais non, Bou-Maman-Sim, il fait juste sa gueule d'hydravion :

Francis a abattu aujourd'hui les deux tilleuls morts du bas de l'Avenue :

28 septembre 2020.

28 septembre 2020.

28 septembre 2020.

Mais, que je me sois mal exprimé ou qu'il n'ait pas compris, il a rebouché les deux trous cubiques d'1,5 m de côté que je lui avais demandé de creuser en vue de les remplir de bonne terre, pour favoriser le démarrage des successeurs :

28 septembre 2020.

Il sera donc quitte pour recommencer demain :

28 septembre 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 3 Octobre 2020
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin
0
Guguss-Gros-Cochon s'était vautré dans une charogne, il empestait le manoir favori.

Deux douches et du savon à l'huile de lin auront été nécessaires pour surmonter cette pestilence :

3 octobre 2020.

3 octobre 2020.

3 octobre 2020.

3 octobre 2020.

3 octobre 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 12 Octobre 2020
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - O'Gustin
0
A l'initiative du conseil départemental de l'Orne...

12 octobre 2020.

... les travaux de renouvellement de la chaussée de la D 22...

12 octobre 2020.

... viennent de commencer...

12 octobre 2020.

... entre le carrefour de la Mangeantière...

12 octobre 2020.

... et le premier rond-point de Lonlay.

Donc au débouché de l'allée actuelle du manoir favori sur la D 22, près des pilastres, on se trouve aux premières loges :

12 octobre 2020.

Inutile de préciser que Guguss est très intéressé :

12 octobre 2020.


Il paraît que, devant le manoir, les travaux seront terminés en temps utile pour que, vendredi, le camion de déménageurs de Paris puisse passer.

J'espère simplement que, dans les prochains mois, les chauffards, toujours nombreux à cet endroit, n'en profiteront pas pour appuyer davantage sur le champignon.

Il y a là une limitation de vitesse à 70 km/h mais, en trente ans, je ne l'ai pas vue contrôlée une seule fois. Or ce ne sont pas les accidents qui ont manqué (un mort l'an dernier à 200 mètres de cet endroit et je ne compte plus les cinglés qui embugnent mes charmilles et autres sycomores-érables).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 16 Octobre 2020
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Anecdotes
0
J'ai reçu cette après-midi un coup de fil de la clinique vétérinaire de Domfront, me demandant de venir récupérer O'Gustin qui leur avait été déposé par un automobiliste.

Il paraît qu'il déambulait au milieu de la D 22 et qu'il n'a opposé aucune résistance pour monter au bord de ce Samaritain :

16 octobre 2020.

16 octobre 2020.


Guguss, écoute-moi bien car je ne te le répéterai pas, si tu continues à faire le crétin, il ne faudra pas t'étonner que je t'attache !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 22 Octobre 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - O'Gustin
0
Ce matin, je suis allé récupérer Guguss que j'avais confié à ma mère pendant ces quelques jours où j'étais sur les routes de France. Ma mère avait du mal à trouver ses mots et ses idées (sauf quand il s'agissait de cet animal devant qui elle est en adoration) :

22 octobre 2020.

22 octobre 2020.

Cette après-midi, ma mère a été admise en urgence à l'hôpital d'Alençon pour un scanner cérébral prescrit par son médecin traitant, sollicité par ma sœur.

P.S. (du 23 octobre 2020 à 7 h 30) : Les dernières nouvelles sont rassurantes. Il semble qu'il y ait eu un surdosage de médicaments. Décidément...

P.S. 2 (à 8 h 30) : Ma sœur m'apprend que notre mère a été transférée cette nuit à l'hôpital de Mamers (Sarthe). On ignore à cette heure si elle retournera un jour prochain à Alençon.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 24 Octobre 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Nature (hors géologie) - O'Gustin
0
La pouls de ma mère étant de 30 pulsations à la minute, il a été décidé de lui placer un pace-maker. L'intervention doit avoir lieu à Alençon, de sorte qu'une ambulance a été mobilisée.

Quand je l'ai jointe au téléphone, elle était déjà en route et paraissait satisfaite de l'agitation autour d'elle et du fait que ma sœur et moi échangeons plusieurs fois par jour à son sujet.

Elle n'a pas manqué de me demander des nouvelles de Guguss. Je lui ai appris qu'il m'a mordu aujourd'hui pour la seconde fois, ce qui fait deux de trop.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 26 Octobre 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - O'Gustin
0
Alors que, réfugié dans ma chambrette monacale, je téléphonais à ma voisine de Paris pour cette histoire de dégât des eaux, j'ai entendu des hurlements dans la cage d'escalier du bâtiment Nord, comme si mes petits-enfants et Guguss s'entretuaient. Si j'ai bien compris, ce corniaud a mordu le bébé alors que ce dernier l'aidait à rechercher sa balle, ce qui pose un sérieux problème.

Quoi qu'il en soit, cinq minutes plus tard, tout était de nouveau silencieux et ces jeunes gens sous la douche.

P.S. : J'ai l'explication, les derniers hurlements tenaient au fait qu'Hector venait de tomber dans l'escalier alors que Garance avait été chargée de le surveiller. Donc elle s'était fait vivement enguirlander par sa mère. Et tous ces jeunes gens ont du souffle, je vous le garantis.

Six personnes, dont trois jeunes enfants, plus un chien, le tout dans 65 m2... Confort !