Nouvelles associations

Par partitions successives, l'"Association des amis du manoir de la Chaslerie" (devenue "Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie") a donné naissance, successivement, à :
- l'"Association pour le développement durable de l'Ouest Ornais et de ses environs" (A.D.D.O.O.E.)
- et à l' "Association pour l'insertion professionnelle de jeunes dans l'Ouest Ornais, le Sud Manche et le Nord Mayenne" (APIJOMM).

Chantier au repos, à Christian près mais pas pour longtemps pour ce qui le concerne. Roland FORNARI s'est néanmoins manifesté. Idem pour le démolisseur qui me parle de cheminées anciennes pour remplacer les deux de la moitié Nord du logis (celle de la salle-à-manger et celle de Mebzon).

Roue de tracteur pas encore changée mais devis accepté. Merci Maxime pour ton aide !

Allers-retours à Pontorson où je dialogue, pour un lot qui vient de se libérer, avec un Roumain en C.D.D. sans garanties évidentes mais doté d'une concubine enceinte jusqu'aux dents. Toujours aucun écho du jeune à coiffure bizarre qui, au dernier décompte, me devait plus de 3 000 € mais que je devrais être autorisé à faire expulser sous peu (du moins je l'espère).

Plus que jamais distrait au volant, j'ai échappé à trois ou quatre refus de priorité (de ma part) au cours des trois derniers jours.

Contributions à la mise au point d'un ballet acoustique dans notre combat anti-éolien favori. L'adversaire est très coriace mais on se bat comme des lions.

Et, bien sûr, visites quotidiennes à ma mère qui semble se remettre rapidement.

3 juillet 2018.

J'en veux pour preuve qu'elle a la dent plus dure que jamais, désormais à l'encontre d'un personnel hospitalier qui me paraît pourtant s'acquitter parfaitement d'une tâche que je ne lui envie pas.

P.S. : J'oubliais : je lis toujours avec autant d'intérêt "Les derniers jours de Versailles". Il faudra que j'offre ce passionnant bouquin autour de moi.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 24 juillet 2018
Vie de l'association - Nouvelles associations
0
Au courrier de ce jour, une lettre de la M.S.A....

... dont le moins que je puisse dire est que le ton est très inhabituel.

Puisque je semble avoir enfin trouvé, dans cet organisme, un premier interlocuteur normalement civilisé, je ne pourrai pas faire moins que rouvrir le dossier.
0
Cela fait un certain temps que je n'ai pas évoqué mes combats anti-éoliens sur notre site favori. Non par subit désintérêt pour le sujet ni, même, par lassitude. Mais parce que, dans les phases actuelles du pugilat, l'essentiel des arguments locaux ayant été fourbi localement, le plus gros de la pression est supporté désormais, quasi-exclusivement, par notre avocat, l'excellent Me Francis MONAMY.

Pour me rattraper, voici les derniers mémoires ou travaux d'experts échangés entre les parties :

1 - Au titre de la procédure devant la Cour administrative d'appel de Nantes, en vue de maintenir l'annulation des permis de construire :
. notre mémoire en défense ;
. notre mémoire en défense n°2.

2 - Au titre de la procédure en 1ère instance devant le Tribunal administratif de Caen, en vue d'obtenir l'annulation des autorisations d'exploiter :
. le rapport de notre expert acousticien, en date du 1er juin 2016 mais que nous avions longtemps conservé dans la manche, y compris sa pièce jointe ;
. notre mémoire complémentaire ;
. notre mémoire complémentaire n°2 et récapitulatif ;
. le mémoire en duplique du promoteur, qui vient en renfort du préfet dont nous contestons l'arrêté ;
. le rapport de l'expert acousticien du promoteur ;
. les observations de fin juin 2018 du préfet de la Manche sur notre mémoire complémentaire ;
. notre mémoire de début juillet 2018 ;
. la réponse de notre expert acousticien à l'expert acousticien du promoteur ;
. notre mémoire en réplique de courant juillet 2018, s'appuyant sur cette réponse de notre expert acousticien.

Comme on le voit, tout cela représente beaucoup de travail. J'espère que je n'ai oublié ici aucun document essentiel récent, et aussi que je n'ai pas commis d'impair dans mon souci de montrer en quoi consistent de tels combats, rendus nécessaires par l'absurdité totale, selon moi et en l'état de la technique, d'une politique énergétique recourant beaucoup trop largement à la force très intermittente des vents.
La totalité du parc éolien français à l’arrêt

Aujourd'hui 26 juillet 2018 à 10h45, les 8.000 éoliennes présentes sur le territoire français sont à l'arrêt par manque de vent.
Selon le site officiel Eco2mix (1) du réseau de transport de l’électricité (RTE), la production instantanée de ces machines est tombée à 442 MW, soit 0,6% de la production totale d’électricité de 69.190 MW.

La Fédération Environnement Durable considère que vouloir, comme le demande le Ministère de l’environnement, continuer à implanter des nouvelles éoliennes sur la France n’est plus acceptable.

Les coûts pour le consommateur d’électricité ne cessent de flamber à travers une taxe la contribution au service public de l'électricité (CSPE) qui a dépassé en 20% en 2017 et qui vient d'être jugée illégale par la cour Européenne de justice, dans son arrêt du 25 juillet 2018 (3)

En France, de son côté, la Cour des comptes a récemment alerté le gouvernement dans son rapport sur la dépense d'argent public pour les Energies Renouvelables (Enr) dont l'éolien est le pivot et dont la finalité est maintenant fortement controversée . Elle a estimé comme « faramineux soit à hauteur de 121 milliards d'euros », le surcoût des Enr.

Contact presse
Jean-Louis Butré
contact@environnementdurable.net
06 80 99 38 08
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 1 août 2018
Vie de l'association - Nouvelles associations
0
Il vont nous casser les pieds encore longtemps ceux-là, avec leurs idées aussi sottes que grenues ? (Je parle des promoteurs éoliens, bien sûr, et de l'élu qui, de notoriété publique, pousse ici à la roue depuis le début.)

En attendant, notre association favorite semble repérée dès la page 1.
Quelle drôle d'idée, mais aussi quel honneur !

Dommage que le maire instigateur d'une telle pollution ne se borne pas à des initiatives bénéfiques, comme il en est pourtant capable avec un talent que l'on a plaisir à saluer lorsque cela en vaut la peine !
La période des congés, avec le retour de Parisiens sur leurs terres normandes, est propice à mon démarchage en faveur de l'APIJOMM.

J'ai deux touches utiles ces jours-ci, l'une à Mortain, l'autre à Sept-Forges, qui montreront que nous ne nous sommes pas assoupis et que nous pourrions contribuer utilement à la réinsertion professionnelle de jeunes si le gouvernement acceptait de lever son veto aux "emplois aidés".