Nouvelles associations

Par partitions successives, l'"Association des amis du manoir de la Chaslerie" (devenue "Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie (ARDAMC)") a donné naissance, successivement, à :
- l'"Association pour le développement durable de l'Ouest Ornais et de ses environs (A.D.D.O.O.E.)"
- et à l' "Association pour l'insertion professionnelle de jeunes dans l'Ouest Ornais, le Sud Manche et le Nord Mayenne (APIJOMM)".

Fédération Environnement Durable
rédigé le mardi 31 décembre 2019
Vie de l'association - Lobbying - Nouvelles associations - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
Aux membres de la Fédération Environnement Durable

Bonjour,

Les industriels de l’éolien ont pour objectif d’implanter en France, le plus vite possible, et par tous les moyens, des milliers de nouvelles éoliennes terrestres qui peuvent atteindre maintenant 235 mètres de haut.

Pour arriver à leurs fins, ils se sont infiltrés dans le Ministère de l’environnement et dans les services stratégiques de l’Etat, qui ne défendent plus l’intérêt général mais les intérêts privés de cette filière.

Ils ont fait modifier les lois, pour instituer une justice d’exception destinée à éliminer l’ensemble des associations qui luttent contre l’éolien et ils ont privé les citoyens du droit fondamental de se défendre.

Ils utilisent des données scientifiques et économiques truquées, mises en évidence dans le rapport de la Commission d’enquête parlementaire qui a dénoncé en 2019 les pratiques de la filière éolienne.

La FED est déterminée plus que jamais à lutter pour faire éclater la vérité. Elle a déposé des recours en Conseil d’Etat et devant toutes les juridictions nationales et européennes contre les éoliennes terrestres et les projets d’éoliennes marines situées beaucoup trop près des côtes de la France.

En 2020 elle continuera à aider toutes les associations à lutter contre chaque projet grâce à la solidarité de tous ses membres.

Elle ne participera pas, sinon pour les dénoncer, à des compromis, ou des pseudos concertations organisées par le Ministère de l’environnement sur « l’acceptabilité des éoliennes » dont le but est de découper la France pour imposer de force ces machines. Elle ne cautionnera pas des débats publics truqués sur l’eolien terrestre ou offshore où les résultats sont décidés à l’avance.

L’industrie éolienne massacre actuellement la France. Mais c'est un colosse aux pieds d’argile, basé uniquement sur un système de subventions facturées aux consommateurs d’électricité qui permet à cette filière de faire fortune.

De nombreux élus, présidents de régions, de départements, des députés, des sénateurs, des conseillers généraux, des maires, toutes tendances confondues soutiennent le combat de la FED.

Beaucoup de médias découvrent et dénoncent l’industrie éolienne.

Les jours de cette filière sont comptés, aucune industrie ne peut survivre à de tels mensonges scientifiques, économiques, écologiques et sociétaux.

La devise de la FED pour 2020 est simple : « l’acceptabilité sociale de l’éolien » est égale à zéro.

En mon nom et celui de tous les membres du conseil d’administration de la Fédération, je vous présente mes meilleurs vœux pour 2020.

Jean Louis Butré

Président
Fédération Environnement Durable
http://environnementdurable.net
contact@environnementdurable.net
tel 06 80 99 38 08

N.D.L.R. : Très bien ! On les aura !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 6 janvier 2020
Vie de l'association - Nouvelles associations
0
Finalement, l'APIJOMM ne recrute pas Daniel.

Je me mets à la recherche d'un jeune maçon pour assister Igor et, le moment venu, le relayer.
0
Me Francis MONAMY m'a averti que l'audience de notre procès contre les autorisations d'exploiter des éoliennes à Ger et Saint-Georges-de-Rouelley (Sud Manche, à 7 km de notre manoir favori) est programmée pour le 4 février prochain à 9 heures à la Cour administrative d'appel de Nantes.

Je compte y assister. Je rappelle que, dans ce même volet du dossier ouvert il y a bientôt 5 ans, nous avions gagné en première instance devant le tribunal administratif de Caen.
Au centre des finances publiques de Domfront ce matin.

Portes closes, comme d'hab :

20 janvier 2020.

A mon avis, ça irait plus vite s'ils indiquaient quand ils sont ouverts (et ce serait mieux, aussi, si leur affiche n'avait pas été collée sur les horaires).

Donc, une nouvelle fois, je me suis cassé le nez sur leurs grilles fermées.

Je voulais faire mettre en place un prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu des salariés de l'APIJOMM. Mesure de simplification administraaaâââtive, comme ils disent. Vaste blague.

Car, comme on le sait, je ne souhaite pas fournir le RIB de cette association à "Atout-Services" ni, surtout, à la M.S.A. parce que je n'ai guère confiance en ces entités au fonctionnement coûteux et à l'inefficacité reconnue, au moins par moi.
Fédération Environnement Durable
rédigé le mercredi 22 janvier 2020
Vie de l'association - Lobbying - Nouvelles associations - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
Communiqué de presse de la Fédération Environnement Durable

Paris le 22 janvier 2020

Les éoliennes terrestres entrainent une nouvelle hausse record des tarifs de l’électricité des ménages

Selon la Commission de Régulation de l’Énergie, après deux hausses consécutives, les prix de l'électricité des ménages pourraient à nouveau augmenter de 2,4% au mois de février. Une hausse de 10% en un an. (+5,9% en juin, +1,3% en août, +2,4% en février).(1)

La cause majeure de ce dérapage incontrôlé est le déploiement des énergies renouvelables intermittentes et en premier lieu les éoliennes terrestres, comme l’a mis en évidence la Commission d’enquête parlementaire, démontrant qu’elle pénalisent annuellement les français de plus de 7 milliards d’euros par des taxes « écologiques » insoutenables et demandant de les arrêter.(2)

Le triplement prévu du parc éolien terrestre composé actuellement de .000 machines disséminées sur tout le territoire avait été annoncé en 2018 par le président de la république, ce qui conduisait de fait au doublement du prix de l’électricité pour les consommateurs.

Depuis cette annonce Emmanuel Macron est revenu sur sa décision et a exprimé son scepticisme sur le développement de l’éolien terrestre en France. Il a constaté que ces machines n’avaient en réalité plus d’avenir « Soyons lucides : la capacité à développer massivement l’éolien terrestre est réduite, on ne peut pas imposer l’éolien d’en haut. » (3)

La Fédération Environnement Durable comme l’a fait Xavier Bertrand Président des Hauts- de-France demande au Président de la République de donner des instructions à Mme Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et Solidaire, pour que les préfets suspendent toute nouvelle autorisation de construction d’éoliennes terrestres. (4)

Jean-Louis Butré
contact@environnementdurable.net
06 80 99 38 08


(1)https://www.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-d-edouard-philippe/electricite-vers-une-hausse-record-des-tarifs_3794685.html#xtor=CS2-765

(2)Julien Aubert Président : «Cette transition énergétique est illisible", évoquant un "fouillis de financement de taxes qui pèsent sur la facture énergétique des Français". Julien Aubert met en avant un rapport de commission d'enquête, évoquant un "consensus sur la nécessité de mettre fin au subventionnement des énergies matures comme l'éolien.

(3) http://epaw.org/echoes.php?lang=fr&article=n785

(4) Lettre ouverte envoyée le 17 janvier par Xavier Bertrand Président de la région des Hauts- de-France à Emmanuel Macron
Quand je vous disais qu'elles volent en escadrilles...

Igor s'est blessé à la main en début d'après-midi, avec la scie circulaire. En mon absence, Francis l'a conduit aux urgences à l'hôpital de Flers. A 16 heures, Igor était admis en salle d'opération, avec un tendon sectionné à réparer.

Ce matin, nous étions allés à "maison.fr" à Domfront lui acheter un compresseur, afin qu'il puisse continuer son travail sous les combles du colombier. Car l'électricien avait reporté son intervention de 15 jours, ce qui permettait à Igor de terminer sa tâche en cours.

Dès qu'il me téléphonera, j'irai le rechercher à Flers. Je suppose qu'il restera chez lui, au calme, le temps que tout cela se recolle.

P.S. (à 18 h 30) : Igor me donne des nouvelles rassurantes. Il sortira à 19 h 30. Je lui apporterai des friandises...
... et nous commencerons à remplir toutes les paperasses prévues dans de tels cas (Cerfa n°14463*03 et Cerfa n°11383*02, de beaux noms d'oiseaux assurément).