Nouvelles associations

Par partitions successives, l'"Association des amis du manoir de la Chaslerie" (devenue "Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie") a donné naissance, successivement, à :
- l'"Association pour le développement durable de l'Ouest Ornais et de ses environs" (A.D.D.O.O.E.)
- et à l' "Association pour l'insertion professionnelle de jeunes dans l'Ouest Ornais, le Sud Manche et le Nord Mayenne" (APIJOMM).

P.S. : Je suppose que, face à un personnel administraaaâââtif qui est peut-être aussi convaincu que moi de l'absurdité de sa tâche et de ses méthodes, d'aucuns trouveront le style de mes imprécations excessivement virulent. Ou même mon attitude contre-productive. Affaire de goût. Moi, comme l'on sait, j'en ai ma claque de l'envahissement bureaucratique que l'on constate trop souvent dans ce pays et j'essaye, à ma façon et à mon échelle, d'y mettre le hola car cela me semble nécessaire même si, à vrai dire et vue de ma fenêtre, la tâche paraît impossible.

Au demeurant, il est de fait qu'on m'a souvent attribué un "sens aigu de la justice" (que l'on peut discuter ou dont on peut certes contester les points auxquels il s'attache), ainsi que le faisait remarquer en salle des profs un collègue de ma mère dont le fils était mon condisciple en classe de 4ème, je crois. A l'âge de 12 ans donc, j'avais en effet protesté publiquement contre le fait que le conseil de classe laisse passer ce garçon en classe supérieure, alors qu'avait été recalé un autre de nos camarades qui me paraissait plus méritant.

Avec tout cela, il est clair que je m'étais fourvoyé en tentant une carrière dans cette foutue administraaaâââtion que nous savons. Mais ceci est une autre histoire, dont je débite quelques tranches ici à l'occasion.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 6 novembre 2017
Vie de l'association - Nouvelles associations - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Au courrier de ce jour, absence du "Monde".

En revanche, une lettre du 24 octobre dernier, de 9 pages imprimées (excusez du peu), émanant de la M.S.A. et me réclamant le paiement des cotisations sociales du 3ème trimestre 2017, non sans assortir cette demande, d'ores et déjà (mais sur quelles bases ?), de "pénalités forfaitaires de retard". Ils ont pourtant reçu le bon chèque par L.R.A.R. du 21 dont voici le recepisse :

Quelle bande d'abrutis ! Ceux-là, y a pas photo, c'est vraiment les champions toutes catégories !

Poubelle.

P.S. : Je trouve instructif de compter le nombre de courriers que ces clowns m'ont adressés depuis le début de l'année, c'est-à-dire en 10 mois. Sauf erreur de ma part, il y en a eu 33, soit près d'un par semaine. Des courriers souvent d'une dizaine de pages, ce qui donne une idée de la folie furieuse de cette administraaaâââtion.

Et tout ça pour quoi, je vous le demande ? Pour un seul employé depuis le 1er février dernier.