Références culturelles

N.D.L.R. : Dans un premier temps, je recenserai ici tous les messages comportant un hyperlien avec une musique. Dans un second temps, je tâcherai de rétablir les liens rompus.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 1 mars 2015
Désultoirement vôtre ! - Fac - Références culturelles
0
J'ai fini de lire un deuxième bouquin de Claude ALLEGRE, "Un peu de science pour tout le monde". Très réussi. C'est la première fois que je comprends quelque chose à la relativité restreinte. Enfin ! Je suis épaté par la clarté des explications de cet auteur ; sur un tel sujet, je n'avais jamais vu cela.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 4 mars 2015
Désultoirement vôtre ! - Références culturelles
0
Hier, je suis allé deux fois au cinéma :

- dans l'après-midi, à Bagnoles-de-l'Orne, pour aller voir "50 nuances de Grey". J'ai trouvé ce film à peu près nul : un érotisme convenu de nature à attirer les ignares, une nana trop plate de la proue, un milieu sociologique sans intérêt, une très laborieuse progression (?) de l'intrigue (?) pour justifier (?) un "50 nuances bis". Donc à éviter ;

- le soir, à Flers, "American sniper" ; le suspense de ce film m'a donné de telles envies de pisser que j'ai dû sortir me soulager à trois reprises au moins. Pour le reste, j'imagine que ce genre d'intrigue plaît beaucoup aux adeptes du "Tea party". D'où, d'ailleurs, mes envies de pisser, certainement.

Dans la journée d'hier, j'ai également lu deux bouquins :

- "Discours à l'Académise suédoise" de Patrick MODIANO ; c'est bref (24 pages), très clair et cela porte sur un sujet intéressant ; ce serait donc à recommander à une certaine courge inculte qui nous gouverne ;

- "Tu montreras ma tête au peuple", un coup d'essai d'un ancien étudiant en Droit des Institutions (ma matière préférée dans l'ordre juridique), François-Henri DESERABLE ; souvent excellent, parfois un peu plus faible mais globalement très bon. Dommage qu'une fois de plus, dans ce clip, le chroniqueur au look étudié de mousquetaire s'exprime avec une hargne qui témoigne, selon moi, d'une nature terriblement complexée ; pauvre petit, cet interviewer (?) donneur de leçons ferait donc plutôt pitié face à ce jeune auteur très équilibré, lui au moins !

Musetouch Visual Arts Magazine
rédigé le samedi 7 mars 2015
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Beautiful Libraries and Bookshops...
Library Riccardiana, Florence, Italy, The iconography of the fresco, designed by Alessandro Segni, made by Luca Giordano (1632–1705)...
photo via Arte It.

N.D.L.R. : Légèrement postérieure à la Chaslerie. De deux ou trois générations.

Je vous présente le père de Content III :

Content était mon cheval de bois en Tunisie et à Saint-Céré ; il m'avait été offert par ma grand-mère Julietotte pour la Noël 1955 :

Noël 1955, PPF sur Content à Sousse.

Noël 1955 à Sousse.

Content II était le cheval à bascule, en peluche et à roulettes, de mes fils :

Début 1980, Thibaud et Content II.

Début 1980, Thibaud et Content II.

Je destine Content III à mes petits-enfants.
Manorial, isn't it ?

Le père de Content III est un authentique cheval de petit lord du XIXème siècle que Sébastien LEBOISNE avait restauré il y a quelques années pour une antiquaire anglaise et que j'avais repéré dans son atelier.

J'ai passé à Sébastien commande du même, neuf. Il devrait être sculpté dans du chêne et mesurer hors tout 2 bons mètres de long. Je compte charger Ryszard ZUREK de Mortain des peintures et le fils de Mme RIVARD de Rânes (membre fondatrice de l'"association pour la restauration et l'animation du manoir de la Chaslerie") de la sellerie.

Il me reste à sélectionner l'artisan qui se chargerait de trouver le crin et d'implanter la crinière et la queue. Pour les yeux, j'envisage de m'adresser à un taxidermiste, en espérant que Sébastien puisse les arrimer solidement ; sinon, ils seront peints.

Vous avez compris que nous ferons en sorte que Content III soit plus beau que le zèbre à bascule de Prince George.

Si un visiteur de notre site favori souhaite commander le jumeau de Content III, autant nous regrouper pour négocier des rabais...

P.S. : Ayant pris connaissance de mon projet, le père de Garance m'écrit :

(début de citation)

C'est magnifique!
Il doit basculer très fort cet animal à en juger par la courbure des patins.
Tu crois qu'il tient 95kg sur son dos ?

(fin de citation)

Je vois qu'à 36 ans révolus, mon aîné se croit toujours dans une cour de récréation...

Mais non, mon grand, pas plus tes 95 kg que mes 106, il vaut mieux ne pas essayer.