Références culturelles

L'Objet d'Art (via "Facebook")
rédigé le Dimanche 19 Mai 2024
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
MUSÉES & PATRIMOINE | Le faste retrouvé de l’appartement de parade du château de Carrouges
👉 https://bit.ly/Carrouges
Paré de briques, de granite et d’ardoises, le château de Carrouges dans l’Orne est l’un des joyaux de la Normandie. Deux années de travaux et 5,9 millions d’euros ont été nécessaires au Centre des monuments nationaux (CMN) pour mener à bien la restauration et le remeublement de son appartement de parade ; ses précieuses boiseries et décors peints de la première moitié du XVIIe siècle sont désormais accessibles pour la première fois au public.
C’est probablement à Jean IV de Carrouges que l’on doit l’édification du donjon, partie la plus ancienne du château, durant la seconde moitié du XIVe siècle. Ce chevalier, qui fit ses armes sous les ordres de Bertrand du Guesclin, est entré dans l’histoire pour son implication dans l’ultime duel judiciaire de France qui eut lieu à Paris, en pleine guerre de Cent Ans, le 29 décembre 1386…
✒️ Par Olivier Paze-Mazzi

👀 Château de Carrouges
3 route du Château
61320 Carrouges


N.D.L.R. : Une idée de promenade avec les petits croûtons.

Ceci dit, 5,9 M€ de budget, ça laisse le Bon-Papa quelque peu rêveur.
Anthologie de la répartie (via "X")
rédigé le Dimanche 19 Mai 2024
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Références culturelles
0
En Angleterre, tout est permis sauf ce qui est interdit.
En Allemagne, tout est interdit sauf ce qui est permis.
En France, tout est permis même ce qui est interdit.
En Russie, tout est interdit même ce qui est permis.

Winston Churchill


N.D.L.R. : Pas mal non plus.
Promenade à Carrouges avec deux garçons assez turbulents.

Nous avons été accueillis par un allié des LEDIN (n'en déplaise au rustre complexé et fausse valeur que l'on sait ; je vise ici le président de l'A.R.C.D., sans pour autant estimer utile d'indiquer la nouvelle signification de ce sigle) :

19 mai 2024.

19 mai 2024.


La visite commence, sous les combles, par la chambre d'apparat récemment restaurée :

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.


Un joli garde-fou :

19 mai 2024.


Les appartements déjà connus :

19 mai 2024.

19 mai 2024.


Le plus beau plafond :

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.


Quelques pensées pour Roland FORNARI, restaurateur de ces magnifiques grilles :

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.


Des murs qui ont beaucoup vécu et qui en portent les stigmates :

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.


Des murs de douves qu'il conviendrait de débarrasser sans trop attendre des plantes parasites qui les sapent :

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.

19 mai 2024.


Au total, un monument public manifestement restauré avec beaucoup de cœur, ce qui mérite d'être remarqué.
A propos de Carrouges et de fil en aiguille, j'apprends que la famille LE VENEUR, alliée au maréchal de BASSOMPIERRE, comptait un représentant, prénommé François, qui fut l’aumônier de Gaston d'ORLEANS.

Il serait assez intéressant de savoir comment les LEDIN sont entrés en relation avec de si illustres personnages, au point de faire partie d'une certaine parentèle.
Il faudrait pour cela un travail d'historien, pas un remugle supplémentaire d'un érudit local auto-proclamé contemporain de mes deux, comme le président rustre et complexé de l'association locale du même métal.

Je fais écho ici aux propos scandaleux de ce pauvre type lors de la dernière assemblée générale de ladite association.